Tyrsènie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Répondre
Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 795
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Tyrsènie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Riccardo Finacci Núñez » 06 juil. 2017, 23:40

Règles :

Ce débat compte uniquement pour les élections provinciales
Seuls les résidents de la province sont autorisés à intervenir
Maximum 10 interventions par parti ou tendance idéologique, le nombre d'intervenants n'est pas limité
Les journalistes neutres sont autorisés à intervenir.
Pas plus de 250 mots par message, sinon il ne compte pas. Comme il n'y a pas encore de compteur sur le forum, celui-ci fera foi : http://www.compteurdelettres.com/mots.html
Interdiction qu'une liste poste deux fois de suite
Les journalistes ne sont soumis à aucune limite de mots ou d'interventions
Interdiction d'éditer son message

- Début du débat : Vendredi 7 juillet
- Fin du débat : Vendredi 14 juillet

Les messages postés avant ou après les dates d'ouverture ne comptent pas



Avatar du membre
Léo Dowranl
Messages : 339
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:35

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Léo Dowranl » 08 juil. 2017, 20:04

Le 21ème siècle, avec les risques liés au climat et au capitalisme, prépare le peuple à une paupérisation massive. Dans cette perspective, l'UPP propose une gouvernance à la hauteur des enjeux, aux fonctions aussi multiples que sont multiples les problèmes des Tyrsèniens, et qui puissent donner la possibilité aux habitants de vivre dans la solidarité.
Dans cette perspective, nous voulons une politique sociale et écologique du logement. Il est intolérable que nos habitants peinent à trouver un logement décent. Personne n'a le droit de vivre dehors ou dans un logement insalubre. Cet enjeu, nous voulons l'affronter sur trois fronts : l'augmentation du nombre de HLM dans les zones à forte demande mais selon de nouvelles normes, celle de l'Habitation Verte à Loyer Modéré qui devra être passive en énergie, c'est-à-dire être configurer de la sorte à moins dépendre du réseau électrique, et productive en énergie durable, avec la possibilité d'installer par exemple des éoliennes urbaines. Nous voulons rendre pérenne ce projet par la création de l'Agence pour l'Innovation Écologique de l'Habitat : un pôle d'investissement pour la recherche et le développement en architecture et en construction durable. Et nous lutterons contre la location de logement insalubre par l'Agence pour la salubrité de l'habitat : tout particulier désirant louer devra prouver à cette agence que son logement répond aux normes d'un logement digne. Des agents pourront contrôler les locations suspectés illégales et lancer des procédures judiciaires.


Gouverneur de la Province de Tyrsènie

Secrétaire Général de l'UPP

Député Fédéral


Avatar du membre
Claude Morvan
Député fédéral
Messages : 317
Enregistré le : 16 juin 2017, 10:52

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Claude Morvan » 11 juil. 2017, 10:02

A la LISP, nous pensons que l'accompagnement de l'Etat doit se faire avant tout sur les individus, et ce tout au long de la vie. Concernant votre idée d'agence sur l'habitat, je pense que nous pouvons travailler ensemble sur ce domaine car le logement est effectivement un enjeu majeur et je vous rejoint sur le constat. Je pense, de plus, que deux profils doivent être protégés sur ce point : les jeunes, et les personnes âgées. Ainsi, nous développerons la construction de logements universitaires pour loger les étudiants, première ligne face à la précarité. Pour les personnes âgées, nous mettrons en place un "chèque relogement", pour que nos retraités coincés dans des quartiers mal famés puissent trouver un logement décent dans un endroit vivable.
Une politique ambitieuse au niveau social, c'est aussi penser à ceux que la gauche molle délaisse, préférant les bobos de centre-ville. Je pense à nos agriculteurs, qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts et sont victimes de la dérégulation sauvage. Nous leurs créerons un revenu universel d'existence leur garantissant une vie digne ainsi qu'un véritable droit aux congés, avec des agriculteurs remplaçants formés s'occupant des exploitations pendant les vacances. Il est en effet impensable qu'à notre époque, des travailleurs n'aient toujours pas accès aux congés payés et à des conditions d'existence dignes. L'imberbisme a toujours été du côté des travailleurs et de la ruralité.


Député fédéral Terroirs & Solidarité | Ancien gouverneur de Tyrsénie | Ancien maire de Gagliano


Avatar du membre
Léo Dowranl
Messages : 339
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:35

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Léo Dowranl » 11 juil. 2017, 13:04

Plus même qu'une aide pour les agriculteurs, nous devons créer un Revenu Complémentaire de Dignité pour qu'aucune personne ne vive sous le seuil de pauvreté quelque soit son statu.
Et puis il faut éviter le mépris des quartiers populaires. Déloger ne rendra pas ces zones meilleures. Au contraire, il faut lutter contre la pauvreté dans ces territoires, car ces difficultés causent de l'insécurité. Il faut l'ouverture des minimas sociaux aux jeunes de 18 ans. Le chômage touchant de plein fouet les 18-25, il est difficile pour eux de trouver du travail ou même de travailler suffisamment pour avoir droit aux minimas sociaux. Aussi est-il nécessaire d'avoir pour eux un filet de sécurité en attendant la stabilité de la vie active et éviter qu'ils rentrent dans une economie parallèle. Pour les personnes justement isolées, il faudrait que la province puisse être le bailleur pour les personnes isolées et précaires bloquées dans leur accès au logement.
J'ai rencontré des chômeurs qui voudraient s'investir dans un travail associatif mais qui rebuté par le bénévolat, parce qu'il cherche à subvenir à leurs besoins, font le choix de refuser l'orientation associatif. Pourquoi empêcher les gens qui veulent s'investir dans la solidarité d'être rémunéré pour cela ? C'est pour cela que je propose la création de Contrat Associatif de Transition : le bénévolat sera donc rémunéré, mais pas seulement. Puisque dans le bénévolat, il y a de la conviction, je souhaite que cela puisse être une transition pour une formation qualifiante pour la personne intéressée.


Gouverneur de la Province de Tyrsènie

Secrétaire Général de l'UPP

Député Fédéral


Avatar du membre
Claude Morvan
Député fédéral
Messages : 317
Enregistré le : 16 juin 2017, 10:52

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Claude Morvan » 12 juil. 2017, 21:26

Vous ne devez pas connaître beaucoup d'agriculteurs pour oser avancer qu'ils aimeraient être payés de manière fixe chaque mois et non reconnus pour la valeur de leurs produit et de leur travail. Un agriculteur désire avant tout vivre dignement des fruits de son travail, et non être le jouet des idées de la gauche bobo qui imagine qu'être valorisé c'est être payé de la même manière que son voisin.

Concernant les personnes âgées, je note le même mépris du réel. Quand on a 70 ans, que l'on a trimé toute sa vie, et que l'on est prisonnier d'un quartier mal famé dans lequel on vit mal, on ne peut attendre qu'une gestion UPP mette trente ans à rétablir un climat social acceptable en faisant jouer les policiers au football avec les habitants. Il faut une solution rapide et efficace.

L'idée de l'emploi associatif est une bonne idée, mais il faut penser le travail associatif comme une solution parmi d'autres et non une fin en soi. Car si l'on considère un tel travail comme une fin en soi, on risque de se retrouver avec des emplois peu qualifiants, voire carrément fictifs. Il faut au contraire se fixer comme objectifs de créer des fiches de postes qualifiantes et correspondant aux réalités du marché de l'emploi, puis démarcher les acteurs ayant besoin de tels profils.


Député fédéral Terroirs & Solidarité | Ancien gouverneur de Tyrsénie | Ancien maire de Gagliano


Avatar du membre
Léo Dowranl
Messages : 339
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:35

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Léo Dowranl » 13 juil. 2017, 00:10

Monsieur Morvan, si je ne vous savez pas intelligent, j'aurais dit que vous n'avez pas compris, mais là, vous êtes démagogue.
Le revenu complémentaire de Dignité n'est pas là pour remplacer le salaire, c'est une aide en plus pour éviter d'avoir des agriculteurs sous le seuil de pauvreté alors qu'ils travaillent.
Bien sûr pour aider les exploitants, mon avis serait de recruter plus de conseiller agricole pour les aider, mais surtout de lancer des négociations avec la grande distribution pour baisser les marges sur les produits agricoles. Ça sera long, et la négociation sera dur. En attendant, l'État pourraient se serrer la ceinture en baissant la TVA sur les produits de catégorie A.

Je reviens sur nos quartiers. Monsieur, il est très difficile de quitter un endroit dans lequel on y a passer plus de trente ans. Par contre, on peut remettre aux normes ces loyers et intégrer dans les commissions d'attribution de logement social des associations de mal logé. Je ne vois pas où vous voyez que je veux faire des parties de foot. C'est une invention de votre part. Je suis même pour augmenter la rémunération et le nombre d'agent de police dans les ZSP.
Il ne faut pas que réagir à la violence, il faut s'en prémunir, non par un état policier, mais par une politique de lutte contre la pauvreté.

Puis ne venez pas me traiter de bobo. Je ne suis pas un parachuté d'Aspen, mais un humble fils d'ouvrier devenu professeur des écoles.


Gouverneur de la Province de Tyrsènie

Secrétaire Général de l'UPP

Député Fédéral


Répondre

Retourner vers « Commission Electorale »