Bienvenue en Frôce !

La campagne électorale bat son plein ! Pour vous y retrouver, voici, un petit sommaire : Logo Facebook - Frôce

Image

Frôce Info FM

En Frôce, les télévisions et les radios contribuent à l'exercice de la démocratie et à la liberté d'expression. Publiques comme privées, les différentes chaînes et stations ne manquent pas d'imagination pour divertir ou informer le public.


Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

26 nov. 2017, 17:00

Image

Sondage: Les Frôceux veulent Victor Karlsson

Voici les résultats de notre sondage ISOG:

Image

Le Vice-Chancelier est donc désiré par 78,7% des sondés. Ce score important peut s'expliquer par sa popularité et son action aussi bien appréciée à gauche qu'à droite. Problème, dans l'histoire de la Frôce le favori a rarement été choisi. Va-t-il briser la malédiction dans les semaines qui arrivent ?
Vient ensuite Eduardo Belfort, désiré par 38,9%. Le leader du PLC confirme sa percée dans l'opinion. On lui reconnaît volontiers sa compétence dans les dossiers et sa capacité à poser le débat. Ce sera un redoutable concurrent en décembre.
Karl Lacroix-Hanke ferme le trio de tête avec 32,4% des sondés qui le veulent chancelier. Figure inamovible du centre, ce sera un prétendant sérieux à la Chancellerie.
A quelques jours du coup d'envoi du processus électoral, la Gauche semble plus que jamais en bonne posture mais elle voit dans son rétroviseur la droite arriver à grands pas. Méfiance donc.


Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

02 déc. 2017, 11:57

Image

Interview: Arthur Lubenac

-Chers auditeurs, nous recevons maintenant monsieur Arthur Lubenac, Vice-secrétaire général du MPD. Bonjour monsieur Lubenac !

-Bonjour monsieur Delcourt.

-Vous êtes donc la nouvelle tête de ces élections, pourquoi le MPD vous a choisi vous ?

-Tout simplement parce que j'incarne les idées de ce parti et que j'ai la capacité de les porter avec pédagogie lors de la campagne qui s'annonce. Vous savez, mon engagement au MPD ne date pas d'hier même si jusqu'à très récemment j'étais juste un simple militant de la section d'Anglès. J'ai toujours entretenu de bons rapport avec Charlotte Lamrabet qui tiens les rênes du parti avec brio.
Mon constat est le suivant: la droite est en miettes et il nous faut la réunir pour gagner. Je vous le dis sans fard, si on parvient à faire ce que la gauche a fait aux dernières élections, c'est-à-dire s'unir, Victor Karlsson fera pschitt et ne restera qu'un épiphénomène à la Dominique Strauss-Kahn, c'est-à-dire un ex-futur-Chancelier. Je suis convaincu que les Frôceux veulent voir autre chose et qu'ils ont eu leur dose de gauche pour des années. Moi je suis là pour leur proposer une droite modérée, sociale, protectrice de nos traditions et promotrice d'une société apaisée.


-Vous êtes donc bien candidat à la Chancellerie Suprême ?

-Oui, pour transformer le pays, corriger le tir après le passage d'une gauche qui a été trop brutale avec notre économie, trop brutale avec ses opposants, qui a préféré faire du clientélisme électorale en chouchoutant une province en particulier. Au passage on nous avait promis un statut spécial pour cette dernière, les électeurs de cette province peuvent toujours attendre et se rendre compte qu'il ont été les dindons de la farce de ce gouvernement qui a joué la dramatisation à fond sur leur propre situation. On se demande toujours ce qui a été conclu dans cette étrange entrevue dans la jungle entre le Vice-Chancelier et l'ex-gouverneur Nomenjanahary sous influence des guérilleros. Si le MPD arrive au pouvoir nous traiterons toutes les provinces sur un pied d'égalité, ni plus ni moins. Le favoritisme et le clientélisme n'est pas dans mon répertoire, il est temps d'en finir avec les calculs et les combines pour marquer des points auprès des gens. Il faut faire ce qui est bon pour notre pays, même si tout n'est pas réjouissant.

-Quel est votre avis sur la politique budgétaire du gouvernement ?

-C'est un désastre monsieur Delcourt. Par pur dogmatisme les grandes entreprises et les plus riches d'entre nous sont écrasés par l'impôt et sont traqués dès qu'ils émettent le désir de s'installer à l'étranger. J'ai un ami qui a subi une série de contrôles fiscaux après avoir eu le projet de s'installer en Suisse. L'Etat frôceux lui réclame de payer ses impôts alors qu'il est installé en Suisse, et ce depuis que monsieur Citron a rattaché l'impôt à la nationalité. La réussite est-elle devenue une tare ? Cette police fiscale doit cesser et nous ferons un grand ménage quand nous arriverons au pouvoir. Ces conditions n'incitent pas les riches à investir, croyez-moi et la fuite des capitaux est en marche. Je déplore la situation, d'autant plus quand je vois des entreprises par dizaines être poursuivies par l'Etat pour fraude fiscale alors qu'elles ne font que localiser leurs activités dans un pays étranger. La Suisse est d'ailleurs inscrite sur liste noire et je peux vous assurer que mon ami est vu comme un paria par l'administration. On l'a traité de mauvais citoyen car il préférait changer de pays pour fuir la pression fiscale. De plus comme la loi lui interdit d'ouvrir un compte bancaire en Suisse, il a choisi de renoncer à sa nationalité frôceuse et vient d'entamer les démarches pour avoir la paix. Voilà une conséquence concrète de la politique de monsieur Citron. Aujourd'hui bien gagner sa vie est devenu un crime et mon ami est traité comme un criminel et un traître à sa patrie. Cette politique confiscatoire a créé un climat de dictature fiscale intenable et nous y mettrons fin.

-Dictature fiscale ? Vous y allez fort non ?

-Si vous demandez à voir je vous emmènerais volontiers dans les locaux d'une entreprise anglésienne qui est assignée par l'Etat en justice pour avoir refusé de cesser ses activités économiques en Suisse. Là vous verrez l'étendue des dégâts et l'état de santé du patron qui est au bord du burn-out. L'administration fiscale a installé un climat de terreur, et je déplore que ce soit passé inaperçu...

-Je veux volontiers venir voir, on en discutera après l'émission. Bien, passons à un sujet important, vos relations avec le PLC. Que pensez-vous de cette situation ?

-Ah, très grand sujet ! Avant toute chose je vous averti monsieur Delcourt, je ne suis pas ici pour rallumer la mèche avec ce parti. Je pense qu'il faut mettre de côté nos différends et dialoguer. Je ne suis pas rancunier et ne fermerai jamais la porte à des discussions avec monsieur Belfort, si toutefois le respect reste à l'ordre du jour entre nos deux formations. Cependant nous ne trahirons jamais nos idéaux et cela il le sait. D'ailleurs lui aussi il restera fidèle à ses valeurs et on ne peut lui enlever cela comme qualité en tant qu'homme de convictions.
A l'heure actuelle nous restons des adversaires politiques mais la capacité de dialogue est grande car nous restons des partis de droite qui ont forcément des points communs.


-Si les conditions étaient réunies pour former un gouvernement avec le PLC, vous lanceriez-vous dans une coalition avec eux ?

-Oui, je vous le dis. Si un accord parvenait à être conclu le PLC serait un partenaire avec qui nous pourrions gouverner tant au niveau fédéral que provincial. Cependant le chemin reste très long pour en arriver là et à mon avis nous n'y parviendrons pas pour ces élections tant la tension est grande est les esprits échauffés entre nos deux formations, ce que je déplore. A titre personnel je suis prêt à dialoguer avec monsieur Belfort pour remettre à plat nos relations car un accord de gouvernement reste aujourd'hui exclu tant que les relations ne seront pas apaisées.

-Et le reste de la droite ?

-Ce sont des partenaires et des alliés naturels, que voulez-vous que je vous dise de plus ? Moi mon sujet c'est l'union de la droite. Pourquoi est-ce que la gauche est au pouvoir ? Parce qu'elle s'unit des socialistes aux communistes en passant par les écologistes. Si nous reproduisons le même schéma, les portes de Belley s'ouvriront à la droite.

-Quel chancelier seriez-vous monsieur Lubenac ?

-Tout d'abord le contraire de la chancelière actuelle. Je donnerai un cap à suivre, ne permettrai pas aux ministres de faire ce qu'ils veulent afin préserver l'intégrité du Gouvernement et de son action. Vous me verrez régulièrement exprimer les avancées de mon action car je me vois en grand pédagogue qui justifie sans cesse sa politique pour rester au plus proche des Frôceux. Il n'y aura aucun aspect cosmétique et de mise en scène, je serai au travail et les Frôceux seront ma priorité. La recherche de résultats sera mon leitmotiv tout comme la suppression des mesures les plus nocives de la gauche telles que la police fiscale mise en place par monsieur Citron et son cortège de collecteurs d'impôts cupides. L'agriculture sera notre grande cause nationale car nous devons valoriser cette filière du savoir-faire et la protéger face aux injonctions des écologistes qui désignent les agriculteurs comme les coupables de la dégradation de nos écosystèmes. Nos entreprises pourront respirer et recommencer à investir librement sans être soupçonnées par les autorités à chaque instant de dissimuler de l'argent sous terre à la Pablo Escobar. Mon gouvernement n'allumera pas la mèche à la moindre opposition comme il l'a fait avec le marquis de Norijo et sa délocalisation à Farellia qui a débouché sur une tentative de coup d'Etat.
Mais la plus grosse promesse reste celle-là, tourner la page du gouvernement Ansaldi qui restera dans les limbes de l'Histoire de notre pays...


-Merci beaucoup monsieur Lubenac et bonne chance à vous !



Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

11 déc. 2017, 13:45

Image

Sondage: Triomphe de la Gauche toujours annoncé

Voici les résultats de notre sondage ISOG:

Image

L'UPP arrive une fois de plus en tête de notre sondage avec 20,5% d'intentions de vote. L'ensemble de la gauche signerait une performance spectaculaire en enregistrant 58,6% des suffrages. Si Victor Karlsson venait dont à l'emporter, il pourrait donc former une coalition sans accrocs et nous verrons plus bas dans quelle mesure sa majorité sera solide. A noter le score significatif des Écologistes qui arracheraient la troisième place.
Au centre, l'ADF-H s'imposerait comme le principal parti d'opposition avec 12,75% d'intention de vote. A droite, seul le MPD surnage avec presque 11% d'intentions de vote. Le reste des partis de droite ne dépasserait pas 6%.

Image

Voici ce que donneraient ces résultats à l'assemblée Fédérale. L'UPP empocherait 111 députés, soit le plus gros total pour un groupe parlementaire depuis le lancement de notre constitution actuelle.
Le total de gauche s'élèverait à 227 sièges sur 359 (majorité à 180), soit à quelques sièges près des deux tiers nécessaires pour lancer une réforme constitutionnelle. Victor Karlsson aurait donc tous les pouvoirs avec une telle majorité et ne serait inquiété pour aucun texte.
La campagne n'étant pas terminée, elle nous réservera sans doute des surprises.



Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

19 déc. 2017, 12:16

Image

Sondage sorti des urnes: La Gauche en difficulté

L'UPP remporterait, comme prévu, les élections avec 18% des voix. Victor Karlsson pourrait donc être le prochain chancelier mais cela n'est pas garanti au vu des résultats généraux de la gauche. Suivent le MPD avec 16,9% et l'ADF-H avec 14,8%.
Les mauvais résultats des autres partis de gauche présagent d'un gouvernement minoritaire.
CUL: 10,9
MESS: 9,8
RPL: 8,8
MARR: 7,3
LE!: 3,1

TOTAL de droite et du centre (MPD, RPL, ADF, MESS): 50,3%
TOTAL de gauche (UPP, MARR, CUL, LE!): 39,3

Malgré le bon score de l'UPP, la gauche est basse et c'est la droite qui devrait gouverner.
Ces estimations restent provisoires et sont encore à regarder avec distance car la situation peut évoluer.

FIFM rouvre par ailleurs ses portes.


Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

19 déc. 2017, 19:39

Image

Sondage sorti des urnes: Karlsson et Lubenac favoris pour la Chancellerie Suprême

Si les résultats officiels ne sont pas encore arrivés, nous avons la quasi-certitude que le 3ème Chancelier Suprême de la Fédération sera Victor Karlsson ou Arthur Lubenac.
Le premier a été et reste encore la personnalité politique préférée des Frôceux. Lors de la campagne il a pour la première fois brisé la glace pour apparaître comme clivant et défenseur des grands principes de la gauche. Son passage à l'hôtel de Broglie en tant que Vice-Chancelier a été apprécié des Frôceux. Malgré sa campagne musclée, il se trouve aujourd'hui en grande difficulté face à Arthur Lubenac, personnalité politique inconnue il y a peu. Il est surtout connu comme étant le fils de Charles Lubenac, ancien maire d'Anglès, poste qu'il pourrait d'ailleurs remporter ce soir. Avocat spécialisé dans la défense des exploitants agricoles, nul doute qu'il portera haut l'intérêt des agriculteurs... et l'utilisation du glyphosate. S'il devient Chancelier, les Frôceux auront fait le choix de s'en remettre à un inconnu, ce qui n'est pas sans rappeler le choix récent fait par un pays voisin. Opposé au statut spécial d'Antsiranana et défenseur du marquis de Norijo, ses positions provoqueront de l'eau dans le gaz à gauche. Dans une interview récente il a annoncé vouloir abolir les lois Citron dès son arrivée. Une baisse des recettes qui va aussi se traduire par une baisse des dépenses. Double peine infligée aux Frôceux modestes. Frôceux, restez accrochés à votre porte-monnaie si vous voulez le garder.


Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

22 déc. 2017, 22:14

Image

Sondage de popularité des personnalités politiques frôceuses: Le paysage politique chamboulé !

Chers auditeurs, voici en exclusivité les résultats du sondage de popularité post-élection. La chose que l'on peut dire est que le paysage politique est chamboulé au lendemain des élections fédérales qui ont vu la droite l'emporter.
Commençons donc par le gouvernement.

Arthur Lubenac est arrivé au pouvoir alors qu'il était assez peu connu par les Frôceux. Le Chancelier Suprême obtient la confiance de 48% des Frôceux et se situe à la 5ème place. Les Frôceux sont donc dans l'expectative et attendent ses premiers pas et ses premières réformes pour pouvoir le juger. Sans surprise, c'est à droite et au centre qu'il obtient la meilleure confiance tandis qu'à gauche et à la droite radicale, son capital confiance est très bas.
Le Vice-Chancelier Karl Lacroix-Hanke est la sensation de ce sondage. Il dispose d'un taux de confiance de 53,8% et devient la personnalité politique préférée des Frôceux. Son discours à l'ONU contre la politique diplomatique de Donald Trump a semble-t-il séduit et il en tire immédiatement les bénéfices.
Eric Valmont obtient 43,5% de confiance. Comme pour le Chancelier Suprême, les citoyens attendent de le connaître mieux. Camila Alvarez et Lena Voligni manquent également de ce capital de notoriété, ce qui explique leur score assez moyen (38,4% et 34,8% respectivement).
Le gouvernement obtient donc une popularité moyenne de 43,7%. Nous sommes loin d'une cote d'alerte mais les Frôceux sont clairement dubitatif et attendent de voir. Cette popularité très fragile s'explique sans doute par le fait que la victoire de la droite a aussi été courte et que la Gauche a bien failli l'emporter.

Concernant les personnalités hors gouvernement, plusieurs se distinguent et nous avons quelques surprises.
La personnalité qui se place seconde dans le cœur des Frôceux est Julien Citron avec 52,4%. Discret pendant la campagne, l'ex-ministre de l'économie semble avoir été pardonné pour ses coups d'éclats. Il est aussi par définition la personnalité de gauche la plus populaire.
La défaite aura finalement eu de mauvais effets sur Victor Karlsson qui a aujourd'hui 50% de popularité. De la première place, il passe à la troisième place.
Andrea Schreiber arrache une troisième place ex-aequo avec 50%. Révélation de l'ADF-H pendant la campagne électorale, la jeune femme s'installe dans le paysage politique et séduit de plus en plus de monde.

Voici le reste du classement:

Enrique Mataro: 47,82%
Anastasia Mendoza Ojeda: 47,60%
Aritz Alves : 43,47%
Olivier Brimont: 41,60%
Vincent de Salvo: 40,90%
Julia Blum: 38,09%
Gabriel Von Bertha: 34,78%
Eduardo Belfort: 28%
Lisa Reyes: 22,22%





Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

25 déc. 2017, 19:34

Image

Imbroglio autour de la cérémonie d'hommage à Chouchenn

Selon des informations qui viennent de nous parvenir, il semblerait que la cérémonie d'hommage aux victime de Chouchenn qui doit se tenir demain fait l'objet d'un bras de fer entre la municipalité et le gouvernement fédéral.
Le maire, Marcus Brandt a visiblement omis d'inviter le gouvernement fédéral dont il ne voudrait pas de la présence. Rappelons qu'une rue Charles Lubenac, père du chancelier actuel, a été débaptisée en l'honneur des victime du drame d'hier.
Belley vient par ailleurs de sortir un décret qui présente les modalités de la protection du gouvernement qui compte bien aller sur place. Un duel s'amorce donc entre le maire de Chouchenn et le Chancelier qui compte bien assister à la cérémonie malgré la volonté du maire.
Il semblerait que la piste envisagée par le gouvernement soit le passage en force car il considère qu'il a sa place à la cérémonie d'hommage.
Restez branchés, plus d'infos à venir.


Avatar du membre
Patrice Delcourt
Messages : 92
Enregistré le : 28 juil. 2017, 09:51

Re: Frôce Info FM

26 déc. 2017, 15:42

Image

Le Chancelier rejette l'idée d'un statut spécial pour Antsiranana

Une séance houleuse a eu lieu à l'Assemblée Fédérale. Le député de l'OLP Louison Tojoranahery a accusé l'Etat fédéral de coloniser Antsiranana et de ne rien faire pour remédier aux problèmes locaux.
Le Chancelier de son côté a répondu de manière sèche et dit qu'il ne négocierait pas avec des groupuscules armées et qui plus est minoritaires. Il a également répété à la fin de son intervention qu'il était opposé à un statut spécial pour la province d'Antsiranana.
Cependant, il ne ferme pas totalement la porte et se dit prêt à recevoir Julia Blum si elle avait une requête à faire. Or nous savons que madame Blum n'est pas autonomiste. Serait-ce donc la fin du rêve d'autonomie pour Antsiranana ?


Avatar du membre
Jeanne Delcourt
Journaliste
Messages : 16
Enregistré le : 08 mars 2018, 20:42

Re: Frôce Info FM

11 mars 2018, 23:20

Image

Débordements à l'usine de Lônes

Alors que Julien Citron était venu rendre visite aux salariés de l'usine Keep qui ont été récemment licenciés, un groupe de syndicalistes est venu perturber la visite avec violence. Les témoins sur place font état de gaz fumigènes et d'incendies sur le convoi du ministre fédéral. Julien Citron serait donc actuellement séquestré à l'intérieur de l'usine en attendant une intervention des forces de l'ordre.
La crise entre le gouvernement fédéral et le groupe d'Alexandre Lamrabet semble prendre de l'ampleur. La droite critique les méthodes du ministre de l'économie qui "portent atteinte à la liberté d'entreprendre". Le Chancelier Suprême reçoit actuellement Alexandre Lamrabet qui tente selon des sources internes d'infléchir la politique économique du gouvernement.
Pour plus d'information restez branchés sur nos antennes.


Avatar du membre
Jeanne Delcourt
Journaliste
Messages : 16
Enregistré le : 08 mars 2018, 20:42

Re: Frôce Info FM

15 mars 2018, 18:14

Image

Victor Karlsson contesté à la tête de l'UPP ?

Selon des sources venant de l'intérieur de l'UPP, des membres du parti de la gauche socialiste réclament une nouvelle élection du premier secrétaire. Ces derniers avancent en effet que la charge de Chancelier Suprême et de Premier Secrétaire ne sont pas compatibles. Les proches du Chancelier écartent l'idée d'une élection et ont déclaré que Victor Karlsson restait celui qui avait mené le parti à la victoire.
Est-ce le début d'une fronde interne ?


Retourner vers « Télévisions & Radios »