Nous sommes sous la IXème législature. Période de jeu : 01/04/098 au 30/09/099.
Bienvenue en Frôce !

Image

Les personnages clés :
Exécutif Fédéral :

IMPERATORE
CHANCELIER SUPRÊME
VICE-CHANCELIER
MINISTRE FÉDÉRAL
MINISTRE FÉDÉRAL
Image
Image
Image
Image
Image
Vittorio di Savoia-Carignano
Apollon Haros
(Coopération Inter-Provinciale, Diplomatie et Défense)
Valentin Ravolo
(Santé et Protection Sociale)
Lucia Petchkine
(Justice, Renseignement et Institutions)
Romane Macé
(Politique Monétaire et Budget Fédéral)

Exécutif Provincial :


GOUVERNEURE D'ANTSIRANANA
GOUVERNEURE DE CATALOGNE
GOUVERNEURE DE SEPTIMANIE
GOUVERNEUR DE TRANSALPIE
GOUVERNEURE DE TYRSÈNIE
Image
Image
Image
Image
Image
Saroy Fahendrena
Lucia Petchkine
Marina Giannopoulou
Vincent De Salvo
Aurore Lacroix-Valmont

Autres :


PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE FÉDÉRALE
PRÉSIDENT DE LA COUR SUPRÊME
PROCUREUR GÉNÉRAL
NÉGOCIATEUR IMPÉRIAL
MARQUIS DE NORIJO
Image
Image
Image
Image
Image
Eric de Saint-Maurice de Cazevieille
Emile Moulins
Elizabeth Bagne
Valentin Ravolo
Thomas de Kervern

Bureau du Ministre

Avatar du membre
Julien Citron
Localisation : Etchegorda
Messages : 1425
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Bureau du Ministre

11 mars 2018, 20:27

Les seules contraintes supplémentaires si on omet les impôts que le gouvernement Lubenac a drastiquement baissé, ce sont les lois contre l'évasion fiscale. Vous souhaitez peut-être être libres de cacher votre argent dans les paradis fiscaux et vous préparer une retraite dorée sous les cocotiers ?
La situation est actuellement toujours la même que sous le gouvernement Lubenac car rien n'a été fait depuis. Ce n'est pas en mettant le pied au ministère que les impôts ont pris + 50%. Je vais donc vous demander d'arrêter votre petit manège et de faire le gros bras de patrons qui n'ont aucune considération pour leurs salariés. Sous le gouvernement Karlsson il n'y aura pas de réglementation supplémentaire pour les entreprises, vous avez ma parole mais n'attendez pas non plus que les impôts baissent. Ils sont modulés selon les revenus des entreprises, ne me dites pas qu'une entreprise multi-milliardaire est handicapée par les impôts. Ce serait un mensonge.

Quant à votre recours au chantage, je suis navré de vous annoncer que vous venez de faire une grossière erreur. L'opinion publique qui a voté massivement à Gauche ne sera pas en votre faveur et verra bien qui vous essayez de faire pression sur le gouvernement pour qu'il infléchisse sa politique.
La Frôce n'est pas gouvernée par un Conseil d'administration, mais par un gouvernement choisi par le peuple. S'il décide que les grands patrons se gavent trop et qu'il doivent payer plus, ils payent plus. S'il décide que le gouvernement a agit trop durement à leur encontre, il mettent un libéral à la tête du gouvernement.
Je vous conseille donc de revoir vos méthodes car vous n'êtes aucunement en position d'obtenir quoi que ce soit avec le ton et la méthode que vous employez. Cet entretien arrive donc à son terme, j'ai un rendez-vous avec le Chancelier Suprême qui sera ravi d'entendre votre sérénade. Au revoir.


Il raccompagna Lamrabet à la porte de son bureau.


ex-Président de la Province de Catalogne

Vice-Président de l'Université de Casarastra

Retourner vers « Ministère de la Politique Monétaire et du Budget Fédéral »