débat sur la dette

Répondre
Avatar du membre
Anaïs Bérenger
Vice-gouverneur
Messages : 100
Enregistré le : 15 juil. 2017, 03:03

débat sur la dette

Message par Anaïs Bérenger » 19 juil. 2017, 06:12



Vos avis ?


Anaïs Weil-Bérenger

Ministre fédérale de la Protection sociale
Maire d'Esperanto
Première Camarade du Mouvement des Amis de la République et de la Révolution.

Avatar du membre
Nathalie Nyborg
Electeur
Messages : 55
Enregistré le : 16 juin 2017, 21:41

Re: débat sur la dette

Message par Nathalie Nyborg » 19 juil. 2017, 10:18

Je n'aime pas beaucoup Mélenchon mais sur le fond je suis assez d'accord avec lui. La règle des 3% ça ne signifie rien et c'est complètement dépassé. Nous n'arriverons jamais à réduire cette dette sauf si on fait des coupes drastiques comme en Grèce. Il y a un moment où on ne peut plus demander aux populations de se serrer la ceinture alors qu'ils souffrent au quotidien. Et il serait donc temps d'évoluer vers une autre manière de voir la dette sans quoi nous allons tout droit dans le mur.



Avatar du membre
Anaïs Bérenger
Vice-gouverneur
Messages : 100
Enregistré le : 15 juil. 2017, 03:03

Re: débat sur la dette

Message par Anaïs Bérenger » 19 juil. 2017, 10:48

J"aime beaucoup Mélenchon car sous le masque de sa caricature d'affreux gauchiste qu'il est loin d'être se trouve un véritable logicien, qui sait être un redoutable contradicteur intelligible quand il énonce un propos. J'en dirais pas autant des professionnels de la com' qui restent à la surface des choses style Valls pour le plus insupportable à écouter (on dirait un robot).

Sur le fond, je suis partisan d'un audit général de la dette publique et d'une renégociation à notre avantage (les emprunts sont contractés sous le régime du droit français). Sinon y'a la jurisprudence argentine qui a contredit l'argument du risque de la fuite des capitaux : que peuvent des financiers véreux face au poids lourd de sens et de force que représente l'Etat ? Rien. Ils sont même prêts à revenir en nombre même après l'effacement unilatéral des dettes : Business as usual.
Le pouvoir est au bout du fusil, disait Mao. Et sous l'Ancien régime, on s'arrangeait pour faire disparaître la tête des créanciers si le roi ne voulait pas ou ne pouvait pas payer ses dettes. La souveraineté à l'état pur. :mrorange:

:faucheur:


Anaïs Weil-Bérenger

Ministre fédérale de la Protection sociale
Maire d'Esperanto
Première Camarade du Mouvement des Amis de la République et de la Révolution.

Avatar du membre
Claude Morvan
Député fédéral
Messages : 317
Enregistré le : 16 juin 2017, 10:52

Re: débat sur la dette

Message par Claude Morvan » 20 juil. 2017, 18:31

La règle des 3%, si elle n'était pas dictée par l'UE, on se l'imposerait nous même de toute façon... La France a largement le pouvoir de peser dans l'UE pour modifier cette règle, elle ne le fait pas car peu ou prou les objectifs nationaux resteraient les mêmes en matière de dettes. De plus, cet objectif européen est bien pratique lorsqu'on est un "gros" Etat pour contrôler les investissements des petits. Et en la matière, un peu de contrôle auprès de ceux qui ont accepté de faire partie de l'UE ne fait pas de mal, car franchement qui veut se retaper un fiasco comme le camouflage des finances publiques grecques ?


Député fédéral Terroirs & Solidarité | Ancien gouverneur de Tyrsénie | Ancien maire de Gagliano


Avatar du membre
Helric Boudon-Prasquier
Journaliste
Messages : 15
Enregistré le : 18 juil. 2017, 19:27

Re: débat sur la dette

Message par Helric Boudon-Prasquier » 20 juil. 2017, 18:40

Fiasco grec bien organisé et entretenu par la banque privée Goldman Sachs International ceci dit en passant.


Journaliste d'enquête, membre d'honneur de l'International Consortium of Investigative journalist
Breton d'origine et d'héritage
Globe-trotter à ses heures perdues (mais surtout pour le travail)
A contribué à révéler l'affaire des Panama Papers avec des journalistes français
Terreur occasionnelle des magouilleurs, ami des taupes et imperméable à toute pression.

Avatar du membre
Claude Morvan
Député fédéral
Messages : 317
Enregistré le : 16 juin 2017, 10:52

Re: débat sur la dette

Message par Claude Morvan » 20 juil. 2017, 18:57

Avec la complicité des politiques locaux. Une banque est une banque, si tu lui offres la possibilité de se faire un paquet de pognon, elle va saisir l'opportunité. Ça n'enlève rien au fait que c'est dégueulasse.


Député fédéral Terroirs & Solidarité | Ancien gouverneur de Tyrsénie | Ancien maire de Gagliano


Avatar du membre
Helric Boudon-Prasquier
Journaliste
Messages : 15
Enregistré le : 18 juil. 2017, 19:27

Re: débat sur la dette

Message par Helric Boudon-Prasquier » 20 juil. 2017, 20:01

Ah oui bien sur, il y a toujours une base de politiciens corrompus pour vendre leurs services dans n'importe quel pays du monde. Mais s'enrichir de manière déloyale et sans cause réelle, comme en offrant une prestation pour mieux enculer le client par derrière, c'est pénalement répréhensible. Sauf quand c'est un géant comme la Goldman...


Journaliste d'enquête, membre d'honneur de l'International Consortium of Investigative journalist
Breton d'origine et d'héritage
Globe-trotter à ses heures perdues (mais surtout pour le travail)
A contribué à révéler l'affaire des Panama Papers avec des journalistes français
Terreur occasionnelle des magouilleurs, ami des taupes et imperméable à toute pression.

Répondre

Retourner vers « Débats et discussions sur l'actualité »