Place du Capitole

Ville réelle : Toulouse
Population : 466 297 habitants
Orientations politiques : Socialistes / Centre / Libéraux-Conservateurs
Répondre
Avatar du membre
Victor Karlsson
Vice-chancelier
Messages : 550
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Hôtel de la Vice-Chancellerie, Aspen

Place du Capitole

Message par Victor Karlsson » 16 juil. 2017, 15:31

Situé au coeur de la vieille ville de Pastelac, la place fait face au Capitole, bâtiment emblématique de la ville, qui abrite la mairie de Pastelac.
Grande de 12 000 m², la place est exclusivement piétonne et est un lieu de rassemblement important du centre-ville. Elle est ornée en son centre de la croix d'Occitanie, symbole de la ville et de la province de Catalogne.


Image
Modifié en dernier par Victor Karlsson le 19 août 2017, 18:27, modifié 1 fois.



Avatar du membre
Victor Karlsson
Vice-chancelier
Messages : 550
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Hôtel de la Vice-Chancellerie, Aspen

Re: Place du Capitole

Message par Victor Karlsson » 16 juil. 2017, 15:36

Victor était passé par le bureau de vote du Capitole avant de se replier dans un café très populaire qui donnait sur la place. Accompagné de son équipe de campagne et de partisans venus nombreux, il attendait les résultats des élections fédérales et pour la province de Catalogne, tandis qu'à côté, sur la place, on faisait les préparatifs pour l'arrivée du nouveau maire de Pastelac.
L'ambiance était joviale, détendue parmi les militants : même si tout n'était pas gagnée, on s'accordait tous à dire que ça avait été une belle campagne, porteuse peut-être de changement pour la Catalogne et pour le pays.


Image
• Vice-Chancelier •
Gouverneur de Catalogne

Premier Secrétaire de l'Union Pour le Progrès

Biographie | Pluzin | Bashing
► Afficher le texte


Avatar du membre
Matt Daton
Maire
Messages : 134
Enregistré le : 16 juin 2017, 21:57

Re: Place du Capitole

Message par Matt Daton » 16 juil. 2017, 20:58

Dès l'annonce des résultats, Matt Daton arriva sur place. Il prit un petit bain de foule avant de se rendre sur la scène improvisée pour l'occasion.

Mes chers concitoyens,
Je tiens à vous remercier pour votre confiance. Ce soir, avec plus de 40% des suffrages, vous avez décidé de me porter à la Mairie de Pastelac. Ce score m'oblige et il est évident que nous devons en être à la hauteur. Avec la majorité absolue au Conseil Municipal nous avons désormais toutes les cartes en main pour changer notre avenir et celui de toute une ville. Merci donc à tous et à toutes. Il est temps maintenant de nous unir et de faire de ce mandat une réussite pour Pastelac et ses habitants. Mais avant de nous mettre au travail, place à la fête ce soir. Cette victoire, c'est la votre. Merci à vous et vive Pastelac!


Matt rejoint alors Karl qui était également présent au Capitole.



Avatar du membre
Victor Karlsson
Vice-chancelier
Messages : 550
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Hôtel de la Vice-Chancellerie, Aspen

Re: Place du Capitole

Message par Victor Karlsson » 16 juil. 2017, 22:01

Après l'annonce des résultats, Victor appela Valbonesi, la tête de liste de l'ADF pour le féliciter de sa victoire. Les militants applaudirent pour cette belle campagne qui avait été mené. Les résultats qu'il avait obtenu ne donnait pas l'UPP en tête mais rendait la Catalogne à portée de la gauche, et les militants le savaient. Il les encouragea à ne pas relâcher la pression, à continuer de se battre jusqu'à l'élection effective du gouverneur par l'Assemblée.
Victor salua ses partisans et sortit du café où il était pour se mêler à la foule et assister au discours du Matt, élu nouveau maire de Pastelac. Il eut le temps de l'apercevoir brièvement avant de finalement partir pour le rendez-vous qu'il avait fixé.


Image
• Vice-Chancelier •
Gouverneur de Catalogne

Premier Secrétaire de l'Union Pour le Progrès

Biographie | Pluzin | Bashing
► Afficher le texte


Avatar du membre
Matt Daton
Maire
Messages : 134
Enregistré le : 16 juin 2017, 21:57

Re: Place du Capitole

Message par Matt Daton » 17 août 2017, 21:59

Après avoir mis les drapeaux en bernes, le Maire de Pastelac est venu sur la Place du Capitole déposer à son tour une gerbe de fleurs. De nombreux habitants avaient allumés des bougies au pied de la Mairie pour rendre un hommage aux victimes de Casarastra.
Image

Sur la façade, le monument était éclairé aux couleurs de la ville de Casarastra, une manière bien humble pour Pastelac de monter leur solidarité à leurs compatriotes



Avatar du membre
Julien Citron
Ministre fédéral
Messages : 810
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36
Localisation : Aspen, Ministère du Budget Fédéral

Re: Place du Capitole

Message par Julien Citron » 09 sept. 2017, 00:03

Le monde était présent en nombre sur le Capitole en cette soirée du 8 septembre. Le Soleil commençait à se coucher et le ciel, découvert, laissait entrevoir quelques étoiles malgré la luminosité de la ville.
Julien devait prononcer un discours et il attendait dans la loge, un peu fébrile. Sa femme était là pour le soutenir tout comme ses deux enfants. Après quelques minutes de calme et d'intimité, il s'élança sur la scène. La foule commença à applaudir et à crier à sa venue au pupitre. Il fit des signes de main puis après quelques seconde de concentration commença:


Image

Bonsoir Pastelac !

Réponse de la foule.

Commencer la campagne dans cette belle ville et sur cette place majestueuse est un immense privilège. Je mesure à peine l'honneur qu'à dû recevoir Matt Daton en étant élu maire de Pastelac. Pastelac c'est finalement le berceau de l'UPP et nous continuerons à chérir cette ville et ses habitants pour l'éternité.
Ce soir s'ouvre un immense combat que nous n'avons pas le droit de perdre. Les forces obscurantistes sont de retour et sont bel et bien décidées à détruire notre société pour la ramener dans le passé. Nous ne sommes pas les seuls à faire face à ce danger, c'est toute la Gauche qui doit s'unir pour contrer la menace et sauvegarder notre société de liberté, de tolérance et d'amour. Les femmes doivent aussi faire face au péril de ceux qui voudraient leur priver du droit de disposer de leur propre corps. Les homosexuels doivent faire blocs face à ceux qui voudraient les démarier et leur retirer le droit d'adopter. Les jeunes doivent lutter contre la disparition de leur droit à être reconnus comme des individus uniques à l'école avec le port de l'uniforme. Les musulmans doivent refuser de devenir des citoyens de seconde zone. Les gens modeste doivent se battre pour conserver la sécurité sociale qui les protège de bien des aléas de la vie.
Vous l'aurez compris, le danger concerne tout le monde. Ne faisons pas le choix du passé, de la haine de l'autre, du repli sur soi, de la libéralisation à outrance qui transformerait par exemple l’Éducation Nationale en un marché de l'éducation où s'appliquerait la loi de l'offre et de la demande. Montrez votre désaccord avec cette vision passéiste. Nous sommes l'Union Pour le Progrès, pour nous la société doit s'adapter à son temps. Le progrès est infini et rien ne peut l'entraver, la volonté d'appliquer des formules poussiéreuses est vaine.
Pour commencer, la société doit reconnaître à chaque individu un droit d'être lui-même. Les modèles classiques doivent être brisés. Ici je vais le clamer haut et fort sans crainte: "Non, être un homme blanc hétérosexuel n'est pas la norme !".


Applaudissement larges dans la foule

Je sais que cette phrase va faire jaser les gens les plus conservateurs de Frôce. Eh bien je m'en réjouis !
Je souhaite néanmoins vous parler d'un sujet autrement plus important ce soir, la situation internationale qui devient de plus en plus inquiétante.
La Frôce a toujours respecté sa tradition de non-alignement. Ces dernières semaines la tradition a failli être rompue mais heureusement, certains élus de la majorité sont revenus à temps à la raison. Oui, nous resterons dans le CIPNA pour faire valoir notre indépendance diplomatique dans ce monde qui commence à revenir sur le sentier de la guerre. La situation dans la péninsule coréenne fait bel et bien planer le risque d'un conflit nucléaire. Le bras de fer que se mènent Donald Trump et Kim Jong-Un est une menace pour la paix mondiale. Les Etats-Unis continuent à faire les gendarmes du monde alors que cette méthode s'est soldée par des fiascos dans le passé. La Corée du Nord joue avec le feu en s'octroyant l'arme nucléaire tout en continuant à proférer des menaces belliqueuses. Qui peut nous dire que tout cela ne dérapera pas un jour ? Personne. C'est pourquoi nous nous engageons à maintenir toutes nos bases frôceuses dans le monde pour faire face à la montée des tensions internationales ! Le rejet du livre blanc lors du mandat qui s'achève a finalement été salutaire et permettra de maintenir une défense adaptée aux menaces mondiales. Nous n'excluons d'ailleurs pas d'ouvrir de nouvelles bases si la situation devait encore plus se dégrader. La Frôce doit se protéger des concours funestes entre grandes puissances.
La situation internationale génère également des réfugiés par milliers qui fuient pour survivre. Il est du devoir de la Frôce de les recueillir. Nous nous engageons à accueillir tout migrant qui voudrait refaire sa vie en Frôce. Notre pays est riche et épargné par le chômage, nous pouvons donc nous permettre de consentir à des efforts. Les détracteurs des migrants avancent l'argument du terrorisme et du péril que cela représente. Face à cette généralisation grossière qui frise avec le racisme, nous disons plutôt que l'accueil en Frôce doit s'accompagner en retour d'un respect des lois. Un réfugié qui voudrait s'installer en Frôce mais qui commettrait des crimes et des délits à répétition pourrait ne plus être le bienvenu. Nous avons tout l'arsenal juridique existant pour lutter contre la délinquance et le terrorisme et nous l'exploiterons à fond pour sanctionner les réfugiés qui viendraient créer le désordre. En substance la Frôce leur dit: "Venez chez nous mais respectez nous !". Je crois que ce message est beau et donne une lueur d'espoir pour des familles entières qui ont tout perdu dans la guerre... Je terminerai avec cette belle citation de l'écrivain Souleyman Boel à méditer et qui résume parfaitement notre philosophie sur l'accueil nécessaire de milliers de gens désabusés et dans le désespoir. Je vous la lis : "Si la Terre a des frontières, les rêves des migrants n'en auront jamais". Et la Frôce peut les aider à réaliser leurs rêves ! Je vous remercie !


Longs applaudissement et hymne frôceux.


Ministre Fédéral de la Politique Monétaire et du Budget Fédéral

Ministre Catalan de l’Économie et du Travail

Maire d'Etchegorda


Répondre

Retourner vers « Pastelac »