Get Lucky au défilé du 14 juillet 2017

Répondre
Avatar du membre
Anaïs Bérenger
Vice-gouverneur
Messages : 100
Enregistré le : 15 juil. 2017, 03:03

Get Lucky au défilé du 14 juillet 2017

Message par Anaïs Bérenger » 15 juil. 2017, 21:40



Anaïs Weil-Bérenger

Ministre fédérale de la Protection sociale
Maire d'Esperanto
Première Camarade du Mouvement des Amis de la République et de la Révolution.

Avatar du membre
Alexandre Lacroix Le Menn
Directeur de la Bibliothèque Nationale
Messages : 291
Enregistré le : 09 mai 2017, 19:59

Re: Get Lucky au défilé du 14 juillet 2017

Message par Alexandre Lacroix Le Menn » 17 juil. 2017, 10:35

J'ai trouvé ça très drôle et même temps assez lourd de sens.

La chanson commence comme ça :

Like the legend of the Phoenix
All ends with beginnings
What keeps the planet spinning, ah
The force from the beginning

We've come too far to give up who we are
So let's raise the bar and our cups to the stars

En gros :

Comme la légende du Phénix
Tout fini avec ses débuts
Qu'est-ce qui fait tourner la planète, ah
C'est la force du commencement

Nous sommes allés trop loin pour abandonner qui nous sommes
Alors élevons le niveau et levons nos verres aux étoiles

On ne m'enlèvera pas de l'idée que c'est un message direct pour Trump et pour sa politique isolationniste. Je n'ai pas eu l'impression que Macron ait été surpris par cette reprise? Je ne serais pas surpris qu'il y soit pour quelque chose...



Avatar du membre
Elias Zimmerman
Député fédéral
Messages : 238
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Monticello, Transalpie

Re: Get Lucky au défilé du 14 juillet 2017

Message par Elias Zimmerman » 17 juil. 2017, 10:51

Alexandre Lacroix Le Menn a écrit :
17 juil. 2017, 10:35
J'ai trouvé ça très drôle et même temps assez lourd de sens.

La chanson commence comme ça :

Like the legend of the Phoenix
All ends with beginnings
What keeps the planet spinning, ah
The force from the beginning

We've come too far to give up who we are
So let's raise the bar and our cups to the stars

En gros :

Comme la légende du Phénix
Tout fini avec ses débuts
Qu'est-ce qui fait tourner la planète, ah
C'est la force du commencement

Nous sommes allés trop loin pour abandonner qui nous sommes
Alors élevons le niveau et levons nos verres aux étoiles

On ne m'enlèvera pas de l'idée que c'est un message direct pour Trump et pour sa politique isolationniste. Je n'ai pas eu l'impression que Macron ait été surpris par cette reprise? Je ne serais pas surpris qu'il y soit pour quelque chose...
Isolationniste ?

Pas du tout. Trump s'éloigne de la vision néoconservatrice de son prédécesseur républicain, à savoir George W. Bush. Contrairement à ce dernier, Trump pense et a toujours pensé (cf. son opposition à la guerre en Irak en 2003) que la démocratie n'était pas exportable, notamment dans les pays musulmans.
Il ne souhaite pas que son pays s'engage dans de nouvelles opérations militaires (à l'exception de certaines interventions comme celle visant le régime de Bachar Al-Assad après le bombardement à l'arme chimique d'un village syrien). Il entend donner à l'armée US plus de moyens et enfin, concernant l'OTAN, il ne fait que demander également aux alliés des USA de contribuer davantage financièrement à leur propre défense. Simple question de bon sens.

Trump n'est pas un néoconservateur, mais ça ne fait pas pour autant de lui un isolationniste.


Député Fédéral
Ancien ministre fédéral de la Diplomatie et de la Défense

Pluzin | Biographie


Avatar du membre
Anaïs Bérenger
Vice-gouverneur
Messages : 100
Enregistré le : 15 juil. 2017, 03:03

Re: Get Lucky au défilé du 14 juillet 2017

Message par Anaïs Bérenger » 17 juil. 2017, 23:01

Je pense aussi que Macron s'est fait plaisir en murmurant la conduite de cet orchestre aux organisateurs.

Après, j'y vois pas forcément un message pour son homologue américain. Je pense surtout qu'il se fait plaisir et qu'il pense à son propre succès dans la vie ("get lucky"), aussi énorme que soit son égo de jeune énarque élu à la magistrature suprême à l'âge de 39 ans. Je n'exclue pas de me tromper, après tout je ne serai pas le seul à me tromper sur ce qu'il a dans la tête.

Quant à Trump, je suis d'accord avec Elias pour ne pas le qualifier d'isolationniste.
Je me pose d'ailleurs des questions sur les réelles marges de manœuvre d'un président des Etats-Unis quelque soit son bord au regard de la lourdeur imposante de la bureaucratie américaine et de la corruption avérée de son élite politique par les financements opaques qu'elle s'autorise venant de richissimes donateurs. Les USA ont des tendances lourdes difficilement remaniables par la seule volonté politique, d'autres s'y sont essayé et ont échoué, en ne parlant que des élus à l'instar de Barack Obama a renoncé à un certain nombre promesses positives.
Je dirais que Trump est un nationaliste ultralibéral, productiviste (donc anti-écologie) et profondément convaincu que pour maintenir la domination du système politico-économique américain sur sa société, un nouveau message doit être envoyé à sa population pour lui redonner fierté et masquer la fragilité des élites.


Anaïs Weil-Bérenger

Ministre fédérale de la Protection sociale
Maire d'Esperanto
Première Camarade du Mouvement des Amis de la République et de la Révolution.

Répondre

Retourner vers « Open Bar »