Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

Débat Tyrsènie : PAS - PNL - PETA : Faut-il revenir sur le concept d'imposition négative ?

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 1422
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Débat Tyrsènie : PAS - PNL - PETA : Faut-il revenir sur le concept d'imposition négative ?

31 oct. 2019, 14:14

Règles du débat : viewtopic.php?f=288&t=4810

Pour les provinciales, la limite est de 3 interventions.


Avatar du membre
Olivier Brimont
Gouverneur
Messages : 1065
Enregistré le : 05 août 2017, 02:21

Re: Débat Tyrsènie : PAS - PNL - PETA : Faut-il revenir sur le concept d'imposition négative ?

02 nov. 2019, 10:28

PAS (1/4) :

Bonjour.

Une fois n'est pas coutume, la gauche a mis en place une hérésie économique. Ce n'est pas nouveau, en Tyrsènie. Des Smith, des Brexel, nous les avons vus à l'oeuvre... avec la nette impression que voir toujours la même rengaine : assistons plus encore les assistés, ponctionnons encore davantage les entreprises.

Bref, tout cela aux frais du contribuable qui doit assumer le coût pharaonique de cette bagatelle qu'est l'imposition négative.

Dans quelques heures, je vais procéder au dépôt d'un projet pour abroger cette mesure et réformer le RMG. Il était en préparation depuis quelques semaines, notamment pour sa constitutionnalité.
Parce que maintenant, la récréation est terminée et qu'il faut parler chiffres.

L'imposition négative coûte 17,9 milliards de pluzins à la Province ! C'est à 5 milliards près, ce que nous investissons dans l'éducation ! Les dépenses de prestations sociales quant à elles, représentent 39 milliards de pluzins ! Le plus haut budget en Frôce !
Même à Antsiranana, qui est la province la plus pauvre de notre pays, c'est bien moins élevé en terme de proportions !

Il faut arrêter de sacrifier notre argent public dans certaines mesures inefficaces. La Tyrsènie est une province qui a amorcé une transformation économique depuis maintenant 6 ans. Les agriculteurs peuvent compter sur une caisse dédiée pour les aider en cas de coups durs. La taxation des entreprises est globalement en baisse permettant l'embauche.

A quoi servent ces politiques si c'est pour encourager les gens à rester chez eux et les payer pour cela ? Que devient la valeur du travail ?


Avatar du membre
Sotirios Vasiliados
Messages : 26
Enregistré le : 20 oct. 2019, 14:14

Re: Débat Tyrsènie : PAS - PNL - PETA : Faut-il revenir sur le concept d'imposition négative ?

02 nov. 2019, 17:14

PNL (1/4)

Une fois n'est pas coutume, le PAS s'érige en donneur de leçons alors qu'il achève un mandat totalement blanc durant lequel il n'aura soumis qu'un misérable texte à l'Assemblée. Face à l'action désastreuse de la gauche et à l'inaction de la droite plurielle, la Tyrsènie a besoin d'une troisième voie politique comme le PNL.

Il est assez pathétique de voir Brimont se réveiller à quelques jours du scrutin avec le désir soudain d'abroger l'imposition négative, alors qu'il a eu trois mois pour le faire.

Le problème n'est pas l'impôt négatif mais plutôt la manière maladroite dont il est construit en Tyrsènie. Pour être acceptable, il aurait fallu qu'il soit réellement universel, et octroyé sous conditions d'activité par exemple, afin de ne pas désinciter au travail. Il aurait également fallu proposer une baisse d'impôts pour ceux qui ont des revenus suffisants. En l'état actuel du texte, il s'agit ni plus ni moins d'un impôt redistributif déguisé sous le nom d'un concept qui, je le rappelle, a été proposé en tout premier par l'économiste libéral Milton Friedman.

Pour aller au bout des choses, l'impôt négatif aurait aussi dû être accompagné d'une diminution du RMG en contrepartie de son caractère universel, ce pour abaisser le coût du travail et stimuler l'emploi. En l'état actuel, l'impôt négatif tyrsènéen est contre-productif dans la mesure où il risque d'être le début d'un engrenage redistributeur social-démocrate alors que le concept initial se veut être une mesure temporaire avant une suppression complète de l'assistanat.

Oui à l'impôt négatif tel que proposé par Friedman pour nous prémunir de l'assistanat. Non à l'impôt négatif actuel.



Avatar du membre
Aurore Lacroix-Valmont
Député fédéral
Messages : 437
Enregistré le : 23 mai 2017, 21:33

Re: Débat Tyrsènie : PAS - PNL - PETA : Faut-il revenir sur le concept d'imposition négative ?

03 nov. 2019, 12:02

PETA (1/3) :

Bonjour à tous.

Je ne sais pas ce qui me consterne le plus : de voir qu'en matière de social, le PNL et le PAS sont sensiblement sur la même longueur d'ondes ou le fait que depuis le début de ce débat, on insulte des gens qui ne pourraient pas vivre décemment sans les aides sociales qu'on leur apporte.

Ce spectacle est désolant. Messieurs Brimont et Vasiliados peuvent signer un contrat de mariage. Leur haine du système de solidarité nationale fait peine à voir.

L'imposition négative telle qu'elle a été conçue a deux objectifs. Le premier était de mieux répartir l'effort et la redistribution. Nous avons l'exemple septiman qui parle pour lui. Là-bas, ce système est appliqué depuis près d'une décennie et à en juger par le taux de croissance, le taux de chômage et l'attractivité de la Province, il est facile de voir que ce système honni par mes deux adversaires fonctionne. Il fonctionne même très bien.

Le deuxième objectif de l'imposition négative est de réformer en profondeur la vision du travail. Aujourd'hui, les gens travaillent pour survivre. Certains, malgré un salaire minimum que nous avons augmenté, subissant au passage les attaques de la droite, certains des habitants ne peuvent pas subsister à leurs besoins et à ceux de leur famille. Par ce dispositif, nous souhaitons que les entreprises revalorisent le travail, augmentent les salaires. Clairement, pendant des décennies, on nous a expliqué que nous étions en compétition les uns les autres. Aujourd'hui, la table est renversée. Ce sont aux entreprises de faire des offres d'emploi à la hauteur, pour continuer de fonctionner. La donne a changé. Le pouvoir appartient désormais aux individus et non aux entreprises.


Ministre Fédéral de la Diplomatie et de Défense

Avatar du membre
Olivier Brimont
Gouverneur
Messages : 1065
Enregistré le : 05 août 2017, 02:21

Re: Débat Tyrsènie : PAS - PNL - PETA : Faut-il revenir sur le concept d'imposition négative ?

04 nov. 2019, 14:06

PAS (2/3) :

Eh bien, M. Vasiliados, 1 texte de loi c'est quand même au dessus du bilan du PNL, toutes responsabilités confondues. 0 proposition de loi en Tyrsènie, où vous avez quand même 23 sièges. Et le bilan fédéral, on en parle ? 3 Ministres de la Diplomatie au charisme d'un tapis de bain et au bilan digne de l'intelligence de Victor Karlsson. A votre place, je tournerais trois fois ma langue dans ma bouche et je fermerais mon clapet.

Sur le fond de ce débat, puisque c'est ce qui intéresse les citoyens de Tyrsènie, considérer que l'argent tombe du ciel est une absurdité complète. Que ça soit l'impôt négatif de votre sacro-saint Milton Friedman ou celui mis en place par Madame Gauchiasse, je vous le dis clairement et simplement : tant que le PAS sera aux rênes de la Province, c'est niet. Et c'est un niet ferme et définitif.

Et oui, je vous le dis, j'ai davantage de considération à l'égard de celles et ceux qui travaillent en Tyrsènie et qui peinent à joindre les deux bouts qu'à l'égard de celles et ceux qui attendent que ça leur tombe rôti dans le gosier.

Quand j'écoute la candeur de Dame Gauchiasse, j'aurais presque envie de rire. "La table est renversée". La réalité c'est que les entreprises qui n'arrivent pas à recruter vont chercher la main d'oeuvre ailleurs, en Transalpie et qu'elles délocalisent. Ah oui ! Grandiose votre révolution de pacotille ! C'est ça le grand soir ? Alors non merci, sans façon !

S'il y a un système d'aide sociale, il doit se faire minimaliste et prioriser avant tout ceux qui travaillent mais qui ont du mal à joindre les deux bouts. Parce que oui, ces personnes là ne manquent pas de mérite !


Avatar du membre
Sotirios Vasiliados
Messages : 26
Enregistré le : 20 oct. 2019, 14:14

Re: Débat Tyrsènie : PAS - PNL - PETA : Faut-il revenir sur le concept d'imposition négative ?

04 nov. 2019, 19:32

PNL (2/3)

Je propose qu'on se cotise pour offrir à Mme Lacroix-Valmont des cotons-tiges. Elle a visiblement du mal à entendre, rien d'autre ne pouvant expliquer qu'elle prétende que Brimmonde et moi sommes sur la même longueur d'ondes vu la teneur de nos échanges.

Quant à vous Brimmonde, vous pourrez difficilement m'imputer l'inactivité des députés provinciaux PNL étant donné que je viens de m'engager en politique, ce précisément pour neutraliser les fumistes incompétents comme vous.

Si vous aviez écouté ce que j'ai dit, j'enjoins le projet d'une imposition négative à la baisse du coût du travail et du train de vie de la province. Et quand bien même, il est hilarant de vous entendre dire que l'argent ne tombe pas du ciel, puisque vous avez vous même financé des projets coûteux et absolument inutiles comme la réforme de l'AEME.

Il est louable de témoigner davantage de considération à ceux qui travaillent, mais n'oublions pas qu'une grande partie des gens défavorisés possède un emploi. Or, ce sont ces personnes qui sont concernées par l'idée d'un impôt négatif. Ce que vous faites, c'est ni plus ni moins opposer des personnes qui appartiennent à la même catégorie de la population, faisant au passage le raccourci douteux selon lequel les pauvres sont des chômeurs fainéants.

Enfin, je suis assez satisfait de voir Mme Lacroix-Valmont corroborer mon argument selon lequel l'impôt négatif permet de revaloriser le travail. Sauf que bon, c'est un peu l'exception qui confirme la règle. Il n'y a qu'à observer l'assistanat prégnant imposé par le PETA en Catalogne. Nous n'avons pas besoin de gens comme vous en Tyrsènie !



Retourner vers « Campagnes locales »