Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

09/07/100 - Une violente rixe à l'aéroport de Farellia entre 2 responsables politiques

L'AIF est l'organisme incontournable en Frôce, pour tout journaliste qui se respecte. Elle centralise l'ensemble de nouvelles du pays et permet ainsi aux différents médias de diffuser, d'analyser et de compléter l'information.


Avatar du membre
Maître du Jeu
Messages : 381
Enregistré le : 25 mai 2017, 13:45

09/07/100 - Une violente rixe à l'aéroport de Farellia entre 2 responsables politiques

09 juil. 2019, 17:26

AIF - 09/07/100
Une violente rixe à l'aéroport de Farellia entre 2 responsables politiques

Une rixe d'une grande violence a éclaté ce matin peu avant 11 heures à l'Aéroport International de Farellia. Elle a opposé l'actuel maire d'Azuria, le Nationaliste Pierre-Hugues Clébard, et Christian Vaugrenard, fondateur et président de l'association "antisioniste et dissidente" la Dissidence Frôceuse.

Le second reproche au premier de l'avoir invectivé et provoqué sur le réseau social PluzIn pas plus tard qu'hier. M. Clébard s'était en effet fendu d'une publication pour dézinguer ses deux adversaires nationalistes aux provinciales de Septimanie (ndlr : Christian Vaugrenard mais aussi Corentin Deyzieu). Il avait ainsi fustigé le fait que M. Vaugrenard était ouvertement favorable à la communauté arabe de Frôce.

Il n'en a pas fallu plus pour que tous deux s'affrontent violemment à l'aéroport de Farellia (hall 2), alors qu'ils s'apprêtaient à emprunter le même avion à destination de Casarastra. Selon les premiers témoignages, Christian Vaugrenard - pratiquant et instructeur de boxe pied-poing depuis 12 ans - s'en serait pris le premier à Pierre-Hugues Clébard - pratiquant de boxe anglaise depuis 20 ans. Ce dernier aurait répliqué en portant à M. Vaugrenard de violents coups au visage et dans le thorax. Puis la bagarre se serait intensifiée, sous le regard médusé des voyageurs... Pierre-Hugues Clébard aurait notamment frappé son adversaire avec un extincteur avant de tenter de lui enfoncer la lance à mousse dans l'arrière-train alors que ce dernier était au sol, sonné par le choc.

La sécurité de l'aéroport est alors intervenue pour séparer les deux hommes, qui ont rapidement été pris en charge par la Police. Tous deux auraient refusé d'être interpellés par les policiers et leur auraient proféré des menaces de mort.

À l'heure actuelle, tous deux sont en garde à vue et pourraient être traduits en comparution immédiate pour coups et blessures et acte de rébellion à l'encontre de personnes dépositaires de l'autorité publique. Selon le Code Pénal de Septimanie, ils risquent jusqu'à 5 ans de prison ferme.



Retourner vers « Agence de l'Information Frôceuse »