Nous sommes sous la IXème législature. Période de jeu : 01/04/098 au 30/09/099.
Bienvenue en Frôce !

Image

Les personnages clés :
Exécutif Fédéral :

IMPERATORE
CHANCELIER SUPRÊME
VICE-CHANCELIER
MINISTRE FÉDÉRAL
MINISTRE FÉDÉRAL
Image
Image
Image
Image
Image
Vittorio di Savoia-Carignano
Apollon Haros
(Coopération Inter-Provinciale, Diplomatie et Défense)
Valentin Ravolo
(Santé et Protection Sociale)
Lucia Petchkine
(Justice, Renseignement et Institutions)
Romane Macé
(Politique Monétaire et Budget Fédéral)

Exécutif Provincial :


GOUVERNEURE D'ANTSIRANANA
GOUVERNEURE DE CATALOGNE
GOUVERNEURE DE SEPTIMANIE
GOUVERNEUR DE TRANSALPIE
GOUVERNEURE DE TYRSÈNIE
Image
Image
Image
Image
Image
Saroy Fahendrena
Lucia Petchkine
Marina Giannopoulou
Vincent De Salvo
Aurore Lacroix-Valmont

Autres :


PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE FÉDÉRALE
PRÉSIDENT DE LA COUR SUPRÊME
PROCUREUR GÉNÉRAL
NÉGOCIATEUR IMPÉRIAL
MARQUIS DE NORIJO
Image
Image
Image
Image
Image
Eric de Saint-Maurice de Cazevieille
Emile Moulins
Elizabeth Bagne
Valentin Ravolo
Thomas de Kervern

08/04/098 Sarraj demande officiellement un soutien diplomatique frôceux

L'AIF est l'organisme incontournable en Frôce, pour tout journaliste qui se respecte. Elle centralise l'ensemble de nouvelles du pays et permet ainsi aux différents médias de diffuser, d'analyser et de compléter l'information.


Avatar du membre
Maître du Jeu
Messages : 378
Enregistré le : 25 mai 2017, 13:45

08/04/098 Sarraj demande officiellement un soutien diplomatique frôceux

08 avr. 2019, 23:44

Alors que l'offensive du Maréchal Haftar et de son Armée Nationale Libyenne, s'annonce de plus en plus sanglante à l'encontre de Tripoli, le représentant du Gouvernement d'Union Nationale, Faïez Sarraj, a officiellement demandé à la Frôce de prendre position diplomatiquement.
La Frôce demeurant une force politique régionale d'extrême importance, il y a fort à parier que son choix impactera la stabilité régionale. Pourtant, les questions n'ont jamais été aussi nombreuses.

La diplomatie frôceuse peut-elle décemment soutenir Khalifa Haftar, qui a lancé cet assaut illégal contre l'Ouest du pays ? Mais peut-elle aussi se couper de ce qui semblerait une solution rapide et efficace pour limiter la puissance des groupes islamistes qui ne sont que peu ennuyés par le GUN ? Le potentiel économique du pays doit-il induire une réponse plutôt qu'une autre ?


Retourner vers « Agence de l'Information Frôceuse »