Bienvenue en Frôce !
Logo Facebook - Frôce

Image

18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Ville réelle : Benidorm
Population : 69 045 habitants
Orientations politiques : Libéraux / Libéraux-Conservateurs / Communistes
Avatar du membre
Bérénice Vailland-Natache
Messages : 71
Enregistré le : 15 juil. 2017, 12:21

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Bérénice Vailland-Natache » 13 août 2017, 15:35

- Oh oui, un week-end rien que tous les deux ! Mais dans un endroit romantique, hein, pas à Norijo... Bruges, Venise, Porto ? Qu'en dis-tu ?

Bérénice se leva et alla mettre ses mains dans les cheveux de son chéri.

- Comme ça, on pourra évoquer nos projets...


Membre de l'ADF.
Biographie


Avatar du membre
Aritz Alves Alarcón
Vice-gouverneur
Messages : 478
Enregistré le : 14 juin 2017, 01:01

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Aritz Alves Alarcón » 13 août 2017, 21:31

- Hum... Allez va pour Venise, à vrai dire je n'ai jamais eu la chance d'y aller en amoureux ! Viens par là, on va réserver le plus bel hôtel qu'on trouve...

Il saisit son ordinateur portable Asus ROG G752VT et va sur Google Chrome.

- Un petit cinq étoiles conviendra-t-il à mademoiselle ?




Avatar du membre
Eliott Marshall
Messages : 263
Enregistré le : 31 juil. 2017, 21:17
Localisation : Palais du Gouverneur, Casarastra, Catalogne

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Eliott Marshall » 15 déc. 2017, 23:29

Eliott avait sympathisé avec Aritz depuis sa venue au Summer Beats de San Juán. Etant de passage en Septimanie pour le weekend, il avait décidé de lui rendre visite, et ce, malgré son état d'ébriété avancé.

Après avoir renversé la moitié des boites aux lettres de la rue, il se gara à la one again et tituba jusqu'à la porte d'entrée.


Eh ohhh ... Aritz, c'est moiii, ouvre !



Étudiant à l'IEP de Casarastra
Ancien Président des Jeunesses Libérales-Conservatrices

Pluzin | Biographie

« Vivez votre vie, soyez heureux, soyez libres (...) soyez fiers de qui vous êtes et soyez fiers de la personne avec qui vous partagez votre vie. Ne laissez pas des crétins (...) gâcher votre vie amoureuse. Vous avez le droit au bonheur, vous aussi. » - Victor Karlsson.


Avatar du membre
Aritz Alves Alarcón
Vice-gouverneur
Messages : 478
Enregistré le : 14 juin 2017, 01:01

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Aritz Alves Alarcón » 15 déc. 2017, 23:40

Aritz était en train de se défoncer à la beuh marocaine et de tizer oklm, en train de regarder la série Weeds et de bouffer une pizza forestière bien grasse. Il ne s'attendait pas de la visite, mais en tant que bon Septiman, il était toujours prêt à faire la fête. Surtout un vendredi soir.

- Ah tiens ! Mais ne serait-ce pas Eliott Marshall ? Décidément, t'es toujours là quand ya de la beuh à volonté ! Allez entre mon petit loup !

Aritz lui montra le chemin jusqu'au salon où tout le matos était étalé sur la table : briquets, pipes à eau, feuilles OCB, aérosols, multiples bouteilles de bourbon et de rhum, et bien-sûr un énorme sachet de weed de plus de 2 kg... Bien qu'on fut en plein mois de décembre, il avait grand ouvert la porte vitrée du balcon. Il adorait fumait son oinj en regardant le paysage magnifique de San Juán.

- Bon alors Eliott, quoi de new ? On avait une petite envie de défonce après une soirée euh... Un peu trop arrosée ? Et comme par hasard, ça finit chez moi ? Vraiment, je vais devoir ouvrir un after dans mon appart moi... (rires)

Il tendit le sachet de weed à Eliott ainsi que les feuilles OCB. Il lui fit signe de se rouler un oinj, pendant qu'il s'allumait un hélicoptère composé d'un tonc et de douze énormes buzz de 20 centimètres. Il lui servit ensuite un plein verre de bourbon 20 ans d'âge sans diluant.

- Je t'en prie, fais pas le timide. Tu sais qu'en Septimanie, tout est permis !

Image




Avatar du membre
Eliott Marshall
Messages : 263
Enregistré le : 31 juil. 2017, 21:17
Localisation : Palais du Gouverneur, Casarastra, Catalogne

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Eliott Marshall » 15 déc. 2017, 23:56

Eliott fit une accolade amicale à Aritz.

Trop ... c'soir j'veux m'la mettre ... J'n'ai marre de c'te campagne de ... merde là ... j'vois quasiment plus mon mec ... j'veux m'détendre et ... hoquet et ... penser à aut'chose, tu vois ?

Il suivit Aritz jusqu'au salon où tout le matos était étalé sur la table. Il écarquilla les yeux.

Oh p'tain ! Tu fais pas semblant mon gars ... rire

Sinon ... ouais ... j'viens d'faire une soirée a'ec des amis sur San Juán ... J'y suis allé seul ... seul vu que Victor est en déplacement et ... il me manque trop ... j'le vois pas assez ... et pis merde ... j'ai même pas envie d'en parler tu vois ... Juste envie de planer et là ... j'vois qu'ta c'qui faut bordel ...

Il prit le sachet de weed, les feuilles OCB et se roula un joint.

Et toi ? C'ment ça va ?



Étudiant à l'IEP de Casarastra
Ancien Président des Jeunesses Libérales-Conservatrices

Pluzin | Biographie

« Vivez votre vie, soyez heureux, soyez libres (...) soyez fiers de qui vous êtes et soyez fiers de la personne avec qui vous partagez votre vie. Ne laissez pas des crétins (...) gâcher votre vie amoureuse. Vous avez le droit au bonheur, vous aussi. » - Victor Karlsson.


Avatar du membre
Aritz Alves Alarcón
Vice-gouverneur
Messages : 478
Enregistré le : 14 juin 2017, 01:01

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Aritz Alves Alarcón » 16 déc. 2017, 08:28

Aritz tira plusieurs bouffées sur son hélicoptère de weed. Il aimait voir tous les oinj se consumer d'une seule traite.

- Eh bien écoute, je suis vraiment à fond ! Normalement je devais faire campagne cette semaine, puis finalement j'ai reçu cette superbe cargaison de beuh... Voilà quoi, le choix était vite fait !

Le verre d'Eliott était vide. Il lui resservit à nouveau du bourbon.

- Ah, je vois que t'as pas perdu ta descente légendaire ! Allez mon ami, traitons le mal par le mal !

Il posa son hélicoptère dans le cendrier et s'alluma un bang de crack. Ensuite, il prit son Alienware et alla sur le site de la Pizzeria "Chez Giuseppe", la meilleure de San Juán, qui livrait à domicile.

- Bon ya plus de pizza, je vais en commander. Tu veux quoi ?

Il prit une bouffée sur le bang de crack, et expira doucement la fumée.

- T'en fais pas, tu vas le revoir très vite ton Victor. Dis-toi que moi, ça fait deux mois que je vis loin de Bérénice. Mais t'as frappé à la bonne porte, ici ya de quoi faire oublier tous les malheurs du monde !

Il prit la télécommande de la télévision, et zappa sur la chaîne MBE TV Music.

- Allez frère, on s'enjaille ! À toi, à moi, à San Juán, à la prime cannabique !




Avatar du membre
Eliott Marshall
Messages : 263
Enregistré le : 31 juil. 2017, 21:17
Localisation : Palais du Gouverneur, Casarastra, Catalogne

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Eliott Marshall » 16 déc. 2017, 13:53

Eliott tira sur son joint et sentit une vague de chaleur parcourir son corps. Il ferma les yeux et eut un petit sourire.

Mmh ... t'es pas en train d'te foutre d'ma gueule toi ... C'est d'la bonne ... rire

Tu as de bonnes priorités toi ... rire ... Pis t'façon, t'as pas b'soin d'faire campagne ici ... t'es chez toi ... les gens te kiffent à San Juán ... et pis bon ... seront sûrement foncédés les septimans en allant voter ... pas pour rien qu'ils votent pr la CUL ... rire

Il lui tapa sur l'épaule en riant.

Non ... t'inquiète ... j'te taquine ... Z'êtes déjà moins coincés du cul qu'certains au PLC ... rire

Bon ... j'ferais mieux d'la fermer moi ...

Eliott s'affala sur le sofa en poussant un gros soupir et bu son verre d'une traite.

Pour la pizza ... j'veux bien une quatre fromages gros ...

Il ricana et tira une nouvelle fois sur son joint en plissant les yeux.

Deux mois ? Deux mois qu't'as pas vu ta meuf et tu tiens l'coup ? Aux dernières nouvelles, elle fait campagne à Allosac non ? rire ... merde ... Assolac j'veux dire ...

Il reprit son sérieux.

C'est sérieux entre vous au moins ?



Étudiant à l'IEP de Casarastra
Ancien Président des Jeunesses Libérales-Conservatrices

Pluzin | Biographie

« Vivez votre vie, soyez heureux, soyez libres (...) soyez fiers de qui vous êtes et soyez fiers de la personne avec qui vous partagez votre vie. Ne laissez pas des crétins (...) gâcher votre vie amoureuse. Vous avez le droit au bonheur, vous aussi. » - Victor Karlsson.


Avatar du membre
Aritz Alves Alarcón
Vice-gouverneur
Messages : 478
Enregistré le : 14 juin 2017, 01:01

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Aritz Alves Alarcón » 16 déc. 2017, 20:24

Aritz commanda deux pizzas sur son ordinateur, puis il s'alluma à nouveau le bang de crack. Il inhala profondément avant de répondre à Eliott.

- Nan mais tu sais, elle n'a jamais foutu un seul orteil à Assolac, j'te jure ! C'est l'autre cinglée de Reyes qui l'a inscrite là-bas sans lui demander. Bérénice, elle est aux States en ce moment, chez une de ses amies qui est malade.

Il reprit l'hélicoptère de beuh dans le cendrier et se l'alluma.

- Si c'est sérieux ? Bah quand-même ouais ! On a déjà planifié des fiançailles. D'ailleurs, tu seras bien évidemment invité !

Il tira sur l'hélicoptère et expira la fumée en french inhale.

- Boh après ouais je tiens le coup. Tu sais ici en Septimanie le cul c'est pas tabou. Ça m'arrive d'aller décharger les réservoirs dans une prostipute de ma ville, eh ouais mon gars je fais tourner l'économie de ma ville ! Puis Béré est pas contre ça, elle sait ce que c'est qu'un besoin masculin.

Il alla dans le buffet derrière le canapé, et ramena un sac de 5 kg de cocaïne. Il sortit ensuite sa Gold Mastercard de sa poche, ainsi qu'un rouleau de carton.

- Allez mon pote, passons aux choses sérieuses. Je te prépare un rail ? Ça c'est de la vraie neige bien pure, tout droit venue du Maroc.

Il commença à étaler la fine poudre sur la table basse avec sa carte de crédit.




Avatar du membre
Eliott Marshall
Messages : 263
Enregistré le : 31 juil. 2017, 21:17
Localisation : Palais du Gouverneur, Casarastra, Catalogne

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Eliott Marshall » 16 déc. 2017, 21:55

Eliott tira sur son joint en arquant un sourcil.

Lisa Reyes ...

Il sourit.

Elle a dû être fini à la pisse celle-là ... rire

Il se servit un rhum.

Ah ouais les fiançailles carrément ? Bieeeen ! J'y serai a'ec plaisir ...

Eliott finit son joint, but une gorgée de rhum et sortit aussitôt une cigarette.

Oh oui ... ça ... la Septimanie ça m'connaît ... J'y ai passé du bon temps ... comme à Norijo ... mais là, j'ai une vie différente ... j'voulais me caser ... j'voulais quelque chose de sérieux et ... j'ai trouvé mon bonheur ... Sans le chercher en plus. Perso, j'me vois mal trahir mon Victor en allant me taper un autre mec ou une gonzesse. Jamais je ne pourrais lui faire ça ... J'en ai même pas l'envie ... je me surprends moi même t'sais ...

A ta place j'serais aller aux States rien que pour la retrouver ... j'serais littéralement en manque ... à tous les niveaux !
rire

Il finit son verre de rhum en observant Aritz ramener un sac de cocaïne.

Wow ! rire nerveux

Euh ... j'ai jamais touché à ça ... j'sais pas trop ...



Étudiant à l'IEP de Casarastra
Ancien Président des Jeunesses Libérales-Conservatrices

Pluzin | Biographie

« Vivez votre vie, soyez heureux, soyez libres (...) soyez fiers de qui vous êtes et soyez fiers de la personne avec qui vous partagez votre vie. Ne laissez pas des crétins (...) gâcher votre vie amoureuse. Vous avez le droit au bonheur, vous aussi. » - Victor Karlsson.


Avatar du membre
Aritz Alves Alarcón
Vice-gouverneur
Messages : 478
Enregistré le : 14 juin 2017, 01:01

Re: 18, avenue de la plage - Chez Aritz Alves

Message par Aritz Alves Alarcón » 18 déc. 2017, 02:07

Aritz tendit le rouleau de papier à Eliott pour qu'il s'essaye à la cocaïne.

- Allez, voyons ! Il y a une première chose pour tout ! Puis au PLC, vous êtes pour l'entrepreneuriat non ? Alors vas-y, entreprends ton dépucelage à la blanche !

Il se ralluma un bang de crack.

- Reyes ? Ouais c'est une pauvre gonzesse. Une vieille bique mal baisée. J'te jure, faut pas que je la croise un jour celle-là. Sinon je vais pas me gêner de me foutre de sa gueule sérieux.

Quelqu'un sonna à la porte. Il s'agissait du livreur de pizzas. Aritz alla ouvrir et donna 20 Pluzins de pourboire au livreur, puis ramena les pizzas sur la table basse.

- Je comprends ton point de vu sur Victor, après c'est que le début de votre relation. Avec Béré, ça fait déjà trois ans. Forcément, on a besoin de diversifier nos expériences. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne s'aime pas ! L'amour est exclusif, le sexe non. Tu sais, je me suis aussi tapé Ana Mendoza l'autre fois dans son bureau de Gouverneure. Tu vois, tout est relatif...




Répondre

Retourner vers « San Juán »