Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 795
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Riccardo Finacci Núñez » 06 juil. 2017, 23:43

Règles :

Ce débat compte uniquement pour les élections provinciales
Seuls les résidents de la province sont autorisés à intervenir
Maximum 10 interventions par parti ou tendance idéologique, le nombre d'intervenants n'est pas limité
Les journalistes neutres sont autorisés à intervenir.
Pas plus de 250 mots par message, sinon il ne compte pas. Comme il n'y a pas encore de compteur sur le forum, celui-ci fera foi : http://www.compteurdelettres.com/mots.html
Interdiction qu'une liste poste deux fois de suite
Les journalistes ne sont soumis à aucune limite de mots ou d'interventions
Interdiction d'éditer son message

- Début du débat : Vendredi 7 juillet
- Fin du débat : Vendredi 14 juillet

Les messages postés avant ou après les dates d'ouverture ne comptent pas



Avatar du membre
Paolo Valbonesi
Messages : 458
Enregistré le : 17 juin 2017, 13:33
Localisation : Casarastra, Catalogne

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Paolo Valbonesi » 07 juil. 2017, 22:30

Mesdames, Messieurs, Bonjour.

Le formidable élan d’indignation qui a traversé le monde il y a quelques semaines suite à la décision du président des Etats-Unis de sortir de l’Accord de Paris sur le climat impose également à la Frôce de respecter ses engagements et de ne pas rater cette opportunité unique dans notre Histoire collective d’enfin agir collectivement pour la sauvegarde de notre environnement. Certains parlaient d’une seule planète, effectivement : nous n’avons pas de plan B.

Il est temps d’agir et nous proposerons aux municipalités de financer un plan provincial pour installer dans toutes les villes et villages du territoire des containers pour imposer le tri sélectif des déchets. Cette ambition ne doit pas s’arrêter aux ménages mais doit s’imposer également aux entreprises que nous formerons à l’amélioration du tri sélectif au sein de leurs structures propres.

La Catalogne est un territoire ouvert sur le monde et plus particulièrement sur la Méditerranée. J’ai vu assez de déchets sur nos plages pour détruire notre environnement, dégrader le quotidien des riverains et faire fuir les touristes. Ainsi, je proposerai la mise en place d’un plan d’accompagnement des villes et villages côtiers pour la récupération des déchets et l’amélioration des eaux de baignade. L’objectif est simple : zéro déchet dans nos eaux d’ici la fin du mandat de la future assemblée. C’est un objectif ambitieux mais noble au regard de l’avenir de nos enfants.



Jeune retraité de la vie publique


Avatar du membre
Victor Karlsson
Gouverneur
Messages : 475
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Hôtel de la Vice-Chancellerie, Aspen

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Victor Karlsson » 07 juil. 2017, 23:43

Mes chers compatriotes, Bonsoir.

Les Etats-Unis le montrent : les plus grands de ce monde ont aujourd'hui abandonné l'environnement. À partir de là, plus question de prendre des demi-mesures.
Plus question de confier notre Terre à des grands pétroliers ou à des climatosceptiques.
Nous ferons de la question de l'environnement notre priorité pour la modernisation de la Catalogne.

Nous réorganiserons l'Agence de l'Environnement pour la rendre plus efficace.
Celle-ci bénéficiera de nouvelles subventions pour le développement écologique, et aura des compétences étendues sur les questions d'écologie auprès du gouvernement et de l'Assemblée de Catalogne. Dès lors toute décision sera prise en prenant en compte notre environnement.

L'impact environnemental n'est pas que visible : il faut penser au réchauffement climatique. D'après nos plus éminents scientifiques, il ne nous reste que 3 ans pour inverser la tendance !
La Catalogne œuvrera à ce changement :
- en subventionnant l'installation de panneaux photovoltaïques dans les foyers et les établissements publics pour profiter au mieux de cette énergie abondante, objectif 100% énergie renouvelable.
- en électrifiant la totalité du réseau ferroviaire catalan et en lui permettant de couvrir plus efficacement notre territoire.
- en développant des transports en commun performants, agréables et gratuits dans nos villes.

Nous mettrons en place un enseignement scolaire écologique et culturel pour faire valoir le patrimoine exceptionnel de la Catalogne. Nos enfants apprendront une vision plus optimiste et engagée de notre écologie et de notre avenir.



Image
• VICE-CHANCELIER •
GOUVERNEUR DE CATALOGNE

Premier Secrétaire de l'UNION POUR LE PROGRÈS

Biographie | Pluzin | Bashing


Avatar du membre
Paolo Valbonesi
Messages : 458
Enregistré le : 17 juin 2017, 13:33
Localisation : Casarastra, Catalogne

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Paolo Valbonesi » 09 juil. 2017, 13:21

Après avoir abordé l’écologie, je souhaiterais présenter ici mon projet en matière d’éducation car notre avenir repose à la fois dans la protection de notre environnement mais aussi dans la formation et dans l’éducation de nos enfants qui œuvreront à leur tour, dans quelques années, à la protection de notre éco système. Je souhaite créer un système de bourses provinciales au mérite pour les élèves les plus talentueux, par ce moyen, la province encouragerait ses plus éminents enfants à réussir dans les meilleures écoles et universités frôceuses et internationales.

Investir sur nos enfants c’est investir pour les prochaines générations. Afin d’optimiser l’environnement éducatif, je commanderai un audit indépendant pour évaluer l’état des infrastructures d’éducation pour lancer un programme d’investissements ciblés visant à rénover les plus dégradés.

Toujours dans une optique d’allier environnement et éducation, qui ont pour point commun l’avenir, j’imposerai via une délibération de l’Assemblée provinciale l’approvisionnement chez les producteurs locaux pour toutes les cantines du territoire dans la mesure du possible : nous n’imposerons pas la fourniture en avocats puisque la Catalogne n’en produit pas. Mais il n’est plus tolérable d’acheter des produits que nous produisons ici à des centaines et parfois même à des milliers de kilomètres de nos écoles. Nous avons une terre fertile qui est en capacité de nous nourrir correctement sans dépenser trop d’argent et sans avoir un impact négatif sur la planète. S’il s’avère que cette mesure engendre un surcoût pour les cantines, la province apportera des subventions publiques.



Jeune retraité de la vie publique


Avatar du membre
Victor Karlsson
Gouverneur
Messages : 475
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Hôtel de la Vice-Chancellerie, Aspen

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Victor Karlsson » 10 juil. 2017, 18:12

Je pense que Monsieur Valbonesi ne brillera pas par son implication pour l'écologie. Il évoque la COP21 mais ne propose rien contre le changement climatique, et lorsque des mesures sont proposées, il préfère changer de sujet qu'en débattre. Visiblement, c'est secondaire pour lui.
Espérons que l'avenir des jeunes Frôceux l'intéresse davantage.

Nous voulons d'abord augmenter les bourses pour tous les jeunes catalans : nous devons, avant de récompenser au mérite, assurer que tous aient les meilleures chances de réussite, quelques soient les conditions sociales, pour mettre fin à l'élitisme social et offrir la meilleure éducation à tous.
Notre programme éducatif solidaire, écologique et citoyen inclura :
- une sensibilisation aux problématiques environnementales, la mise en place de circuits courts et bio pour les cantines.
- un suivi éducatif personnalisé et des aménagements spécifiques pour aider les élèves en difficulté ou en décrochage.
- une formation civique obligatoire des enseignants pour sensibiliser les élèves au harcèlement scolaire et promouvoir le respect des différences.

Nous assurerons l'accès égal de tous les jeunes à l'éducation : il n'est pas normal que l'école en milieu rural soit moins efficace, moins présente que dans les villes. Nous moderniserons les transports scolaires pour qu'il n'y ait aucune commune isolée du système éducatif.

Ce n'est qu'une fraction de l'investissement pour l'éducation que nous mettrons en place. C'est un lourd investissement, mais essentiel pour l'avenir de notre pays.


Image
• VICE-CHANCELIER •
GOUVERNEUR DE CATALOGNE

Premier Secrétaire de l'UNION POUR LE PROGRÈS

Biographie | Pluzin | Bashing


Avatar du membre
Esteban Belmonte
Vice-gouverneur
Messages : 53
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:00

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Esteban Belmonte » 11 juil. 2017, 14:04

Franchement, si on arrêtait un peu avec l'écologie punitive ?
Je crois que la répression est une erreur. Le projet du CUL se base totalement sur le volontarisme. Quand les choses sont bien expliquées aux gens et aux enfants, alors ça devient beaucoup plus facile.

Pour moi, l'erreur que vous faites, c'est de dissocier l'éducation, de l'écologie et de tous les autres sujets d'ailleurs.
L'école c'est un bac à sable. On peut tout y apprendre, tout y aborder, ou presque. Car il faut l'admettre, nos programmes scolaires sont restrictifs.

Ils se focalisent sur une pensée normative, qu'il faut éjecter vite fait bien fait. Sous quel prétexte ne commencerait-on pas à parler de sexualité avec des enfants de 10 ans qui vont vivre, sans doute, une véritable transformation physique l'année d'après ? Bien sûr, il faut y mettre les formes, mais le principal blocage, il est moral.

C'est bien ça le problème, l'ordre moral, cette supercherie sur laquelle on voudrait formater les gens. Il est responsable du rejet de bien des choses, dont l'homosexualité. Et c'est celui qui est enseigné par nos écoles, certes de moins en moins mais il faut continuer à diminuer son emprise sur nos jeunes.

L'école est un lieu de savoir, on doit pouvoir y parler de tout ce qui peut contribuer à l'épanouissement personnel, qu'il soit dans la sacro-sainte et futile norme ou non.



Avatar du membre
Victor Karlsson
Gouverneur
Messages : 475
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Hôtel de la Vice-Chancellerie, Aspen

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Victor Karlsson » 11 juil. 2017, 15:31

Ce que Monsieur Belmonte semble oublier, c'est qu'au point où on en est aujourd'hui, on ne parle plus d'écologie "punitive". Nous avons été trop négligents avec le problème de la pollution et aujourd'hui, soit nous agissons vraiment, soit nous payons les conséquences des inactions répétées de ces dernières années.
Or nous, nous voulons une Catalogne qui agisse pour l'environnement.
Mais il n'est pas question de répression - j'avais déjà suggéré qu'une sensibilisation à l'écologie soit proposée à l'école. La prise de conscience écologique passe d'abord par l'éducation.

Je suis d'accord avec vous, il faut revoir l'éducation sexuelle qui est (rarement) dispensée aux préadolescents.
J'ai pu l'expérimenter et on ne m'a jamais parlé d'homosexualité, ce que j'ai toujours trouvé révoltant. Il faut donc rendre l'éducation sexuelle plus ouverte, inclusive, qu'aucun jeune n'ait à avoir honte de ce qu'il est. Je milite aussi pour des formations civiques aux enseignants, et pour l'intervention d'associations LGBT dans les collèges et lycées, pour sensibiliser notre jeunesse à la tolérance.
Mais malgré tout, il faut garder une part d'intimité dans la sexualité de chacun, surtout des jeunes qui se construisent. La sexualité est propre à chacun et il faut laisser chacun être librement ce qu'il est. Notre seul but sera d'aider à la compréhension et à l'acceptation de toutes les différences dans ce domaine.


Image
• VICE-CHANCELIER •
GOUVERNEUR DE CATALOGNE

Premier Secrétaire de l'UNION POUR LE PROGRÈS

Biographie | Pluzin | Bashing


Avatar du membre
Esteban Belmonte
Vice-gouverneur
Messages : 53
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:00

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Esteban Belmonte » 11 juil. 2017, 21:56

L'écologie est bien trop importante pour créer des règles restrictives et absurdes, qui ne s'accordent pas avec la réalité. Si nous voulons changer les mentalités, il faut apprendre, inculquer, transmettre le savoir que nous avons acquis. Cela fait des années que l'on taxe les automobilistes... Tout ça pour le résultat que nous connaissons aujourd'hui, à savoir que les rejets de CO2 sont toujours plus importants.

Je veux bien entendre qu'il faut parfois inciter de façon plus musclée, afin d'obtenir des résultats mais soyons lucides. Si nous ne gagnons pas la bataille des idées écologiques, alors nous avons tout perdu. Il faut que les citoyens y croient. Et pour ça, il faut que la Catalogne, que les mairies fassent un vrai travail de fond auprès des citoyens. Je suis davantage partisan de la carotte, des subventions, de la pédagogie pour avancer.

En ce qui concerne l'intimité donc vous parlez, je corrige mon propos. Le but n'est pas d'étaler la vie sexuelle mais de dire qu'en matière de choix personnels, que ça soit sur la sexualité comme ailleurs, il n'y a pas et il n'y aura jamais de normes. Chacun se construit à sa façon et personne, à notre époque, ne doit subir des remarques ou un jugement pour cela.

En matière d'éducation, le CUL est favorable à davantage de moments ludiques, de matières artistiques. Faire de l'école un lieu de plaisir plutôt qu'un lieu strict.



Avatar du membre
Victor Karlsson
Gouverneur
Messages : 475
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Hôtel de la Vice-Chancellerie, Aspen

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Victor Karlsson » 12 juil. 2017, 18:17

J'avoue ne pas vraiment saisir votre propos, Monsieur Belmonte. A quel moment ai-je parlé de mesures restrictives ? Lesquelles de mes mesures trouvez-vous absurdes ? Je ne suis pas non plus en faveur de taxes excessives pour les automobilistes.
Les subventions, la pédagogie, en plus du développement d'infrastructures plus écologiques, c'est déjà dans mes propositions.

Les idées doivent mener à des actes concrets. C'est ce que nous proposons par des aménagements, un développement concret de nos territoires dans le but de répondre aux exigences écologiques.
Comment peut-on encourager quelqu'un à réaménager sa maison si ça lui coûte un bras ? A prendre les transports en commun plutôt que la voiture s'il n'y en a aucun disponible ?
Vous devriez le savoir Monsieur Belmonte, cela fait longtemps que l'on encourage nos citoyens à devenir plus écolo. Il serait temps maintenant de leur en donner les moyens.
La bataille des idées peut-être gagnée, mais sans les actes, elles n'auront aucun impact sur notre avenir. Et c'est à nous d'agir pour le bien-être de notre société.
C'est pour ça que nous, nous voulons agir pour l'environnement et pour la Catalogne.

Et bien sûr, il faut revoir l'éducation de nos enfants. Refonder la pédagogie, encourager davantage l'épanouissement de l'élève dans ce qui lui plaît, et son élévation en tant qu'être humain dans la société, avant de se focaliser sur la future main d'oeuvre qu'il représenterait.


Image
• VICE-CHANCELIER •
GOUVERNEUR DE CATALOGNE

Premier Secrétaire de l'UNION POUR LE PROGRÈS

Biographie | Pluzin | Bashing


Avatar du membre
Paolo Valbonesi
Messages : 458
Enregistré le : 17 juin 2017, 13:33
Localisation : Casarastra, Catalogne

Re: Catalogne 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Paolo Valbonesi » 14 juil. 2017, 14:45

Aussi surprenant soit-il, je partage le point de vue de M. Belmonte sur l’amoncellement des règles et des normes qui entraine une frustration parmi nos concitoyens. Je crois que le seuil critique a été atteint, notamment pour les automobilistes qui sont les premiers à souffrir de cette inflation règlementaire qui n’est pas plus liée à la protection du climat qu’à la volonté de certains de trouver de nouvelles recettes fiscales.

Il est temps d’arrêter le matraquage fiscal des automobilistes Catalans comme Frôceux mais d’inciter nos concitoyens à investir dans des voitures neuves avec des rejets extrêmement faibles. Parce que je suis le candidat de la liberté, je ne souhaite pas empêcher une minorité de continuer l’achat de gros véhicules mais ces derniers doivent alors payer le coût de ce loisir. Nous le savons bien, en matière d’environnement, les plus pauvres sont les premières victimes des décisions fiscales car elles n’ont souvent pas le choix.

Un exemple : la décision de la ville de Paris de mettre en place des vignettes sur les voitures. Qui ont les plus mauvaises notes ? Les anciennes voitures. Et à qui appartiennent elles ? Bien souvent aux plus défavorisés. Ils n’ont souvent pas d’autres choix que de prendre leur véhicule personne pour aller au travail. C’est donc bien l’exemple même d’une inégalité criante que nous ne reproduirons pas en Catalogne, je m’y engage. Nous développerons le réseau de transports en commun tout en maintenant une participation forfaitaire car la gratuité générale est un mythe.



Jeune retraité de la vie publique


Répondre

Retourner vers « Commission Electorale »