Bienvenue en Frôce !

La campagne électorale bat son plein ! Pour vous y retrouver, voici, un petit sommaire : Logo Facebook - Frôce

Image

Transalpie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 1263
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Transalpie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

06 juil. 2017, 23:43

Règles :

Ce débat compte uniquement pour les élections provinciales
Seuls les résidents de la province sont autorisés à intervenir
Maximum 10 interventions par parti ou tendance idéologique, le nombre d'intervenants n'est pas limité
Les journalistes neutres sont autorisés à intervenir.
Pas plus de 250 mots par message, sinon il ne compte pas. Comme il n'y a pas encore de compteur sur le forum, celui-ci fera foi : http://www.compteurdelettres.com/mots.html
Interdiction qu'une liste poste deux fois de suite
Les journalistes ne sont soumis à aucune limite de mots ou d'interventions
Interdiction d'éditer son message

- Début du débat : Vendredi 7 juillet
- Fin du débat : Vendredi 14 juillet

Les messages postés avant ou après les dates d'ouverture ne comptent pas


Avatar du membre
Drago Srdjanevic
Messages : 68
Enregistré le : 30 mai 2017, 23:20

Re: Transalpie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

10 juil. 2017, 17:03

Frôceuses, frôceux,
Chers adversaires au poste de Gouverneur,

Je m'exprime ce jour dans ce débat, afin de porter ma voix, sur le sujet de l'écologie notamment. Cette voix, que je partage avec le MPD, est éminemment plus sérieuse que ce que certains voudraient nous faire croire. Il existe une véritable préoccupation de la part des conservateurs, sur la question écologique.

En effet, je crois que le conservatisme social va de paire avec la protection écologique de notre monde. Nous devons nous poster aux frontières auxquelles les mondialistes transhumanistes nous portent. Et nous devons nous poser une seule question : Mon action modifie-t-elle notre monde ? Là, il faudra, soit faire un pas dans l'inconnu et la maltraitance potentielle envers notre maison commune; soit changer de chemin, au bénéfice d'un monde plus humain car plus tourné vers notre environnement.

Il n'est pas question de jouer les hippies anti-tout. Je ne suis pas athée (j'ai une vague impression de force supérieure) mais je suis un laïc convaincu. Pourtant, je pense que notre société a beaucoup à apprendre de la bulle Laudato Si' du Pape François. Non en terme de décisions, mais au moins en terme de réflexions.

J'appelle notamment de mes vœux la création d'une dette écologique entre les villes de la Province. Respectons-nous à l'intérieur de notre territoire. Nous établirons un barême basé sur le bilan carbone, et chaque municipalité devra rendre compte de ce bilan.


Avatar du membre
Américo Montanes
Messages : 154
Enregistré le : 13 juin 2017, 16:26

Re: Transalpie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

11 juil. 2017, 23:20

Avec tout le respect que j'ai pour le Pape, je ne suis pas certain qu'il faille s'en tenir à la conception pontificale pour réussir à construire le monde de demain. J'ai plutôt tendance à croire qu'il est nécessaire de procéder à un examen de conscience, et à savoir par nous-mêmes ce qui peut être fait ou non pour le Bien Commun.

Or dans ce domaine, je suis de ceux qui croient qu'un grand projet vaut mieux que des millions d'existences quotidiennes accumulées. Notamment s'agissant d'établir un bilan carbone. A cette fin, je vais verser dans le prosaïque en comparaison du verbe très éloquent de M. Srdjanevic... Mais je crois qu'un projet de création d'une liaison de ferroutage Aspen-Anglès par train hyperloop permettra désengorger profondément le réseau routier, et de diminuer drastiquement la pollution dans les vallées alpines encaissées. Ce me semble être un point de départ plus réalise que la Laudato Si'.


Président du MESS
Ancien Gouverneur de Transalpie - Ancien Maire d'Aspen

Retourner vers « Campagnes locales »