Tyrsènie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Répondre
Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 838
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Tyrsènie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Riccardo Finacci Núñez » 06 juil. 2017, 23:42

Règles :

Ce débat compte uniquement pour les élections provinciales
Seuls les résidents de la province sont autorisés à intervenir
Maximum 10 interventions par parti ou tendance idéologique, le nombre d'intervenants n'est pas limité
Les journalistes neutres sont autorisés à intervenir.
Pas plus de 250 mots par message, sinon il ne compte pas. Comme il n'y a pas encore de compteur sur le forum, celui-ci fera foi : http://www.compteurdelettres.com/mots.html
Interdiction qu'une liste poste deux fois de suite
Les journalistes ne sont soumis à aucune limite de mots ou d'interventions
Interdiction d'éditer son message

- Début du débat : Vendredi 7 juillet
- Fin du débat : Vendredi 14 juillet

Les messages postés avant ou après les dates d'ouverture ne comptent pas



Avatar du membre
Léo Dowranl
Messages : 339
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:35

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Léo Dowranl » 08 juil. 2017, 19:45

Moi même enseignant, je sais combien une pédagogie de projet permet à la fois de donner aux élèves une envie de produire, d'aider ceux en difficulté, de former de petits citoyens.

J'aimerais mettre en place le projet "Lire et écrire ensemble" : les enfants d'école primaire et de maternelles se rendront auprès des personnes âgées pour partager des temps de lectures et d'écriture avec eux. Cela à la fois consolidera l'acquis des fondamentaux et favorisera la cohésion sociale auprès des personnes isolées. J'aimerais démocratiser les jumelages scolaires : une école pourra se jumeler avec une école d'un pays pauvre et réaliser des projets caritatifs pour elle comme la collecte de matériel scolaire non-utilisé. Mais le jumelage se fera aussi avec des établissements culturels. Ce serait une belle éducation que de lier ainsi nos forces, nos compétences, nos dynamiques ! Si en plus, on dotait les établissements d'aides municipales à des projets de potagers, de sorties en pleines natures, de rencontres avec les paysans, de préservation de l'environnement, on sensibiliserait nos petits à l'écologie, la solidarité, la nature.

C'est comme ça qu'on lutte contre le décrochage scolaire, qu'on lutte contre l'illettrisme : par une école du bonheur d'apprendre, de faire, de découvrir ! par une école qui motive, qui donne du sens au savoir ! C'est comme ça qu'on construit une société, non autours de symbole archaïque comme le pense le LISP.


Gouverneur de la Province de Tyrsènie

Secrétaire Général de l'UPP

Député Fédéral


Avatar du membre
Claude Morvan
Député fédéral
Messages : 317
Enregistré le : 16 juin 2017, 10:52

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Claude Morvan » 11 juil. 2017, 10:13

L'UPP nous dit donc que nous lutterons contre illettrisme et le décrochage scolaire par des potagers et de l'humanitaire. Cela pourrait être comique si cela ne constituait pas l'essentiel de votre programme en la matière. Personnellement, je ne suis pas professeur mais je suis père de plusieurs enfants, et en tant que parent, la principale préoccupation est de savoir si notre enfant va apprendre, réussir, s'émanciper pour se construire un avenir. Autant vous dire que les parents sont sourds aux mesurettes.
Nous lanceront un grand plan éducation pour que tous nos enfants puissent grandir dans les meilleures conditions. Nous rendront l'instruction obligatoire dès l'âge de 3 ans, pour éviter que ne se creusent les égalités dès le plus jeune âge ; pour les parents qui le souhaitent, l'âge pourra être porté à 2 ans dans les zones rurales ou urbaines en difficulté. Nous établirons un seuil maximum de 20 élèves par classes, et créerons dans chaque école des postes spécifiques de soutien scolaire ; en effet, pour augmenter l'égalité des chances, il faut inclure dans le temps scolaire des élèves le travail personnel et les devoirs à faire. Pour mener à bien ce projet, nous recruterons 5000 enseignants. Voici un projet global, efficace et ambitieux, vous pouvez observer pour tenter de reproduire lors des prochaines élections.


Député fédéral Terroirs & Solidarité | Ancien gouverneur de Tyrsénie | Ancien maire de Gagliano


Avatar du membre
Léo Dowranl
Messages : 339
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:35

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Léo Dowranl » 11 juil. 2017, 11:31

Que de mépris de votre part monsieur Morvan sur une pédagogie qui pourtant a donné des résultats, car donner un sens au savoir est le premier pas vers son apprentissage. Ce n'est pas avec du mépris qu'on peut diriger une province, mais avec du dialogue et du respect.
Mais vous voulez parler de lutte contre les inégalités ? Je note juste au passage que la scolarité obligatoire à partir de trois existe déjà, mais bon... Je suis d'accord pour augmenter le nombre de professeur et proposer des cours de soutiens gratuits, cependant, c'est un peu court. Il faut sur le long terme de la scolarité mettre en place des mesures de prévention de l'échec et du décrochage scolaire. Par exemple, en primaire, des tests pourraient être créés pour évaluer l'acquis des fondamentaux à la fin de l'école maternelle et primaire pour anticiper les plans individuels d'aides scolaires, c'est-à-dire un projet d'un aménagement spécifique de scolarité, en école élémentaire, au collège. Aujourd'hui, la première évaluation se fait à la fin de l'école élémentaire, ce qui est tardif et insuffisant. Mais il faut aussi penser au collège ! On peut y créer des de "classes relaies" où les élèves en voies de décrochage pourront intégrer des classes réduites pour rattraper tout retard à travers des projets pluridisciplinaires et professionnels afin que ceux voulant s'orienter vers l'enseignement professionnel ou surmonter leurs difficultés aient un enseignement adapté à leurs besoins.


Gouverneur de la Province de Tyrsènie

Secrétaire Général de l'UPP

Député Fédéral


Avatar du membre
Claude Morvan
Député fédéral
Messages : 317
Enregistré le : 16 juin 2017, 10:52

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Claude Morvan » 11 juil. 2017, 12:09

Vous voyez, c'est exactement ça le problème. Votre gauche n'est capable d'imaginer l'enseignement professionnel que par le prisme de l'échec. C'est en partie pour cela que notre pays est sclérosé et est incapable de valoriser le travail manuel.

Je ferai de l'apprentissage une priorité. Les parents, les entreprises, les professeurs seront mobilisés autour de cette grande cause pour valoriser l'apprentissage professionnel, le dynamiser et en faire une filière d'excellence. Il nous faut des lycées professionnels et d'apprentissage émaillant tout le territoire et très réactifs aux besoins de l'économie.

Concernant la pédagogie, ce que je trouve consternant c'est que pour vous il faut mettre au premier plan les potagers et je ne sais quelles inventions encore de think-tanks aspinois avec l'acquisition des fondamentaux. L'école et le collège doivent avoir pour but l'apprentissage et l'approfondissement des fondamentaux, ainsi que l'éducation physique et sportive et l'ouverture sur le monde (langue, numérique,...). Mais l'école est aussi un socle de valeurs et un vecteur social. Ainsi je rendrai obligatoire l'uniforme à l'école et au collège, afin de gommer les inégalités et améliorer le comportement des élèves. De même, le comportement de l'élève sera évalué et intégré à la note générale, afin de prendre en compte l’assiduité, le respect des règles de l’établissement, le respect des autres et des professeurs.


Député fédéral Terroirs & Solidarité | Ancien gouverneur de Tyrsénie | Ancien maire de Gagliano


Avatar du membre
Léo Dowranl
Messages : 339
Enregistré le : 15 juin 2017, 22:35

Re: Tyrsènie 88 : Débat sur l'éducation et l'écologie

Message par Léo Dowranl » 11 juil. 2017, 12:48

Monsieur Morvan, vous me faites dire des choses que je n'ai pas dis. Si vous voulez vous occuper des jeunes qui trouvent leur voie, grand bien vous fasse mais il faut aussi se préoccuper de l'orientation de nombreux jeunes pour éviter, c'est de la prévention, qu'ils quittent le milieux scolaire avant d'avoir un diplôme.
Pour cela il faut améliorer aussi l'entrée dans la voie professionnelle dès le collège en donnant la possibilité de réaliser des stages dès la quatrième ou dès que l'élève fait le choix de s'orienter vers une filière professionnelle ; en organisant au moins trois journées de portes ouvertes par an pour chaque établissement de niveau lycée, les CFA, les MFR, les DIMA ; en favorisant les réorientations ; en augmentant les bourses pour le lycée : jusqu'à 520 plz/an sur critères sociaux pour les filières générales et jusqu'à 850 plz/an pour les filières professionnels, car il faut penser au prix exorbitant d'un équipement pour ceux qui rentrent en apprentissage en tant que cuisinier.
Nous avons aussi, vous le savez bien, une économie ouverte sur la mer. C'est pour ça que je propose, et j'en ai déjà parlé, la création d'une école des métiers de la mer avec une spécificité tournée vers le developpement durable de la mer. Je dis à nos jeunes qu'on va avoir besoin de mains d'oeuvre qualifié pour investir nos mers d'éolienes, de moyens de recyclages des algues. On est loin de la caricature que vous faite et du flou que vous proposez.


Gouverneur de la Province de Tyrsènie

Secrétaire Général de l'UPP

Député Fédéral


Répondre

Retourner vers « Commission Electorale »