Transalpie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Répondre
Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 795
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Transalpie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Riccardo Finacci Núñez » 06 juil. 2017, 23:40

Règles :

Ce débat compte uniquement pour les élections provinciales
Seuls les résidents de la province sont autorisés à intervenir
Maximum 10 interventions par parti ou tendance idéologique, le nombre d'intervenants n'est pas limité
Les journalistes neutres sont autorisés à intervenir.
Pas plus de 250 mots par message, sinon il ne compte pas. Comme il n'y a pas encore de compteur sur le forum, celui-ci fera foi : http://www.compteurdelettres.com/mots.html
Interdiction qu'une liste poste deux fois de suite
Les journalistes ne sont soumis à aucune limite de mots ou d'interventions
Interdiction d'éditer son message

- Début du débat : Vendredi 7 juillet
- Fin du débat : Vendredi 14 juillet

Les messages postés avant ou après les dates d'ouverture ne comptent pas



Avatar du membre
Américo Montanes
Député fédéral
Messages : 154
Enregistré le : 13 juin 2017, 16:26

Re: Transalpie 88 : Débat sur le travail et les affaires sociales

Message par Américo Montanes » 11 juil. 2017, 11:50

Comme je suis seul pour ce débat, je vais tâcher de faire court et efficace. Je vous présente l'une des principales réformes que nous souhaitons mettre en place en Transalpie :

La LISP, soucieuse d'apporter un revenu décent, tout en ne dévalorisant pas la valeur Travail, propose en Transalpie, la mise en place d'un Revenu Complémentaire de Service Public. Il s'agit d'un complément au RMG, versé selon les mêmes conditions, dont le montant est égal à un forfait valant 10 fois le taux horaire du SMC par journée de travail de 7h. Pour pouvoir en bénéficier, le citoyen transalpien s'inscrit sur une bourse d'offre de missions, à laquelle tous les RH des institutions publiques provinciales (Administrations, Police, Enseignement ...) ont accès. Il reçoit alors des alertes quotidiennes, dès qu'un agent des services publics n'est pas présent à son poste, afin de le remplacer.

Si l'addition du RMG et du total des salaires pour missions RCSP effectuées par le bénéficiaire, dans un mois courant, dépasse l'équivalent d'un SMC mensuel; le RMG et le RCSP sont retenus et convertis en un contrat de travail d'une durée d'1 mois rémunéré au taux SMC, la province Transalpie étant employeur contractuel.

L'objectif est double : favoriser la réinsertion des personnes sans emploi en leur donnant la possibilité de mettre un pied dans de grosses administrations, tout en effaçant l'effet néfaste de l'absentéisme dans la fonction publique.


Président du MESS
Ancien Gouverneur de Transalpie - Ancien Maire d'Aspen


Répondre

Retourner vers « Commission Electorale »