Bienvenue en Frôce !

La campagne électorale bat son plein ! Pour vous y retrouver, voici, un petit sommaire : Logo Facebook - Frôce

Image

Frôce TV Ône - Mag politique

En Frôce, les télévisions et les radios contribuent à l'exercice de la démocratie et à la liberté d'expression. Publiques comme privées, les différentes chaînes et stations ne manquent pas d'imagination pour divertir ou informer le public.


Avatar du membre
Gérard Flotain
Journaliste
Messages : 151
Enregistré le : 26 juin 2017, 21:29

Frôce TV Ône - Mag politique

12 déc. 2017, 23:24

Nous recevons M. De Salvo. Selon un sondage Frôce Info FM, votre parti n'est crédité que de 5%. Cela vous satisferait-il?
C'est un score qui ne me satisfait pas. Mais très sincèrement je le prend avec beaucoup de pincettes et je suis persuadé que le PLC sera plus haut que cela.

Donc vous vous joiniez aux accusations d'une partie de la droite qui reproche à Patrice Delcourt sa partialité?
Je pense, en effet, que les chiffres et les analyses de monsieur Delcourt relèvent plus de ses espoirs que d'un travail fait dans la plus stricte neutralité.

Avant la campagne, on attendait un duel Belfort/Karlsonn mais il ne semble pas avoir lieu, pourquoi?
Cette campagne est marquée par la tentative d'isolement du PLC par les autres partis "de droite", surtout le MPD de monsieur Lubenac. Ils attaquent plus le PLC que le gouvernement sortant, monsieur Karlsson n'a juste à regarder de loin sans s'en mêler. C'est dommage car Eduardo Belfort était disposé à discuter avec monsieur Lubenac mais ce dernier a fait volte face en 2 jours. Succombant aux sirènes bienpensantes du microcosme élitiste frôceux.

Vous critiquez donc les autres partis de droite qui attaquent le PLC. Votre parti n'est donc plus en position de gouverner n'est-ce pas?
Eduardo Belfort montre en Transalpie qu'il est capable de gouverner. Si les résultats sont favorables au PLC il saura créer une grande coalition de droite. Il sait mieux que quiconque que la gauche a fait trop de ravages en Frôce il ne laissera pas passer une chance historique de changement pour des querelles sans importance.

Mais même si lui le veut, la droite acceptera-t-elle?
Vous savez, la campagne est une chose et faire une coalition en est une autre. Surtout dans ce type de scrutin proportionnel à 1 tour. Au fond de moi j'ai la conviction que les dirigeants de tous les partis de droite prendront leurs responsabilités si les résultats les mettent en position de pouvoir gouverner. Eduardo Belfort est un homme intelligent et responsable, il saura proposer une feuille de route crédible qui pourra satisfaire.

Merci d'avoir répondu à mes questions.
Merci à vous de m'avoir invité.


Avatar du membre
Gérard Flotain
Journaliste
Messages : 151
Enregistré le : 26 juin 2017, 21:29

Frôce TV Ône - Mag politique

12 déc. 2017, 23:26

Nous recevons ce soir Julien Citron. Selon les sondages, l'UPP est largement en tête. Êtes-vous satisfait?
Je préfère rester méfiant car on nous prédit depuis des années une victoire qui n'est pas arrivée. Nous préférons faire campagne sans se préoccuper de cela. Mais nous regardons avec attention car cela prouve que la Gauche a toujours la cote dans notre pays. Je déplore cependant les attaques injustes contre Patrice Delcourt qui a toujours fait son travail avec sérieux et professionnalisme

Donc selon vous les attaques de la droite sont infondés?
Je vois derrière ces réactions une certaine jalousie, la crainte de voir que finalement la gauche n'est pas vouée à prendre une déculottée aux prochaines élections. Mais je les comprend, ce serait délicat de prendre le pouvoir si nous restions ancrés fortement dans le paysage. L'UPP ne subira pas le sort du RPL, c'est certain et quelque part ça dérange à droite.

On voit donc que le duel Karlsonn/Belfort n'a pas lieu en raison de la chute du PLC. On ne voit presque pas d'adversaire possible à l'UPP. Est-ce vrai?
Pour moi l'adversaire le plus dangereux pour l'UPP est clairement Karl Lacroix-Hanke. Il s'agit d'un personnage apprécié par les Frôceux, aussi bien à gauche qu'à droite comme Victor. Mais concernant le PLC je ne vois franchement pas en quoi il pourraient nous menacer, monsieur Belfort perd pied et s'enferme dans ses positions. Même la droite ne veut plus discuter avec lui. Moi je ne fais pas partie de ceux qui clament victoire avant l'heure vous savez

Vous parlez de Karl Lacroix-Hanke, series-vous prêt à vous allier avec lui?
Ma sensibilité fait que ce ne serait pas la personne vers qui je me tournerai en premier mais au risque de vous surprendre je pense qu'après un mandat très à gauche dont j'ai vraisemblablement été un symbole, je suis pour un rapprochement avec le centre. Nous devons modérer notre discours et je regrette parfois nos outrances. Victor Karlsson emploie un ton modéré et ouvert et je suis très fier de voir cette inflexion de notre ton. Pour autant nous ne renions pas nos idées mais comme vous le savez, la plupart de notre programme économique a été mis en oeuvre sous ce mandat, dont les mesures les plus clivantes. Nous devons poursuivre cette fois-ci sur d'autres champs moins clivants. Et le Centre me semblerait un bon compagnon de route.


Êtes vous un candidat à la Chancellerie à l'UPP ou est-ce qud Victor Karlsonn est une évidence?
Il est évident que si nous gagnons c'est Victor Karlsson qui ira à la Chancellerie, la question ne se pose pas en interne. Quant à moi je me rendrai disponible si Victor Karlsson a besoin de moi que ce soit au gouvernement ou au parti.


Et si Victor Karlsonn arrivait à la chancellerie, prendriez-vous sa place en Catalogne?
Nous n'avons pas réfléchi à cette éventualité à vrai dire. Pour l'instant je me concentre sur ma campagne à Etchegorda. Mais je ne ferme aucune porte que ce soit au gouvernement fédéral ou en province.


Merci d'avoir répondu à nos questions.
Merci à vous !


Avatar du membre
Gérard Flotain
Journaliste
Messages : 151
Enregistré le : 26 juin 2017, 21:29

Frôce TV Ône - Mag politique

07 févr. 2018, 20:38

Nous recevons ce soir le gouverneur de Tsyrénie. Bonsoir M.Von Bertha. Votre nouveau code de l'Éducation a été adopté à l'unanimité des votants, êtes vous satisfaits de la façon dont se sont déroulés les débats notamment du côté de la gauche?
Je me réjouis que le nouveau code de l'Education de Tyrsènie est été adopté à l'unanimité. C'est un message envoyé aux familles, à notre jeunesse et plus largement aux acteurs de l'enseignement en Frôce de notre volonté commune, partis politiques confondus, d'améliorer les conditions à l'école, de veiller à ce que notre jeunesse soit mieux formée, et mieux préparée à choisir la voie professionnelle qu'elle choisira. Les différents groupes parlementaires ont, je pense, saisi que bien que nous ayons formé une coalition entre le Centre et la Droite modérée provinciale, nous étions ouverts aux débats publics, que j'en suis le garant. Lorsqu'on a compris mon ouverture d'esprit, sans pour autant renier nos convictions propres, il est alors plus simple de débattre et de trouver une majorité sur un texte.


Vous réjouissez-vous de la fusion du MESS et de l'ADF?
La fusion du MESS avec l'ADF-H donne un nouveau souffle à cette force politique centriste qu'est l'ADF dans l'échiquier politique frôceux. Nous avons convenu d'une même direction à donner à la Frôce et à nos provinces, et la dispersion des forces et énergies auraient été à terme dommageable à la défense et à l'application de nos idées communes. La voix du Centre en Frôce, centrisme que je définirai comme hors des dogmes politiques que nous pouvons rencontrer à Gauche comme à Droite, et parfois dans la bouche de personnalités centristes, doit être plus visible. J'incarne en Tyrsènie un centrisme réformiste et pragmatique. C'est ce Centrisme que je souhaite défendre au niveau fédéral.

Considerez-vous que vous jetez un voile pudique sur l'ère Morvan en Tsyrénie? Si oui ne craignez-vous pas une révolte locale du MPD et des anciens du MESS?
Monsieur Morvan a le mérite d'avoir appliqué son programme et d'avoir mis en oeuvre ses idées, idées politiques que je ne partage pas spécialement mais qui ne l'oublions pas été actée et acceptées par le vote des citoyens de la province et par le travail législatif de l'Assemblée provinciale.
Oui, la politique de ce gouvernement revient sur des lois votées sous le gouvernement Morvan, mais ces réformes ne sont pas guidées par l'opposition envers cette gouvernance, mais plutôt par la conviction qu'il est nécessaire d'apporter une nouvelle direction à la province.

Si vous deviez définir Angela Von Bertha en un mot, quel serait-il?
Laissez-moi vous dire que la disparition d'Angie la semaine dernière laissera un grand vide dans la politique Frôceuse. Sa disparition est symbolique, car nous avons également la sensation qu'une page de l'Histoire de Frôce se tourne: celle de l'ancienne République et de ses héritages.
Définir Angela Von Bertha n'est pas aisée, car elle fut une femme d'Etat complexe et respectée. Mais si devions choisir un mot, et si nous devions prendre exemple sur celle qui est ma mentor en politique, je dirai: Détermination.
Angie a toujours su montrer une détermination que ses adversaires politiques lui reconnaissaient, dans la défense de ses convictions politiques: elle n'a rien lâché et savait mettre toute son énergie, son art politique au service de sa cause en étant présente dans tous les combats politiques de son époque. La Provincialisation de notre Etat, c'est elle qui l'initia avec Charles Lubenac en son temps à travers la construction politique du Grand Piémont. Et elle n'a jamais appréciée que le Grand Piémont soit couplée dans la Transalpie.

Quels seront vos prochains grands projets pour la Tyrsènie?
Nous allons déjà tâcher d'accompagner la transformation du système éducatif de Tyrsènie. D'autres projets sont néanmoins en discussion au niveau provincial comme la refonte du code pénal, et la constitution d'un code du Travail qui devrait permettre aux acteurs de l'entreprise comme les salariés de connaître leurs droits et devoirs. La régulation du marché du Travail mêlé à de la flexibilité sociale est un objectif que nous devons visé et trouver. Mais ces projets sont à moyen-long terme et peut-être ne verront-ils pas le jour durant cette législature.


Avatar du membre
Gérard Flotain
Journaliste
Messages : 151
Enregistré le : 26 juin 2017, 21:29

Re: Frôce TV Ône - Mag politique

23 avr. 2018, 18:51

Bonsoir M.Lubenac. Un remaniement gouvernemental a éte annoncé hier soir, qu'en pensez-vous?
M. Karlsson fait preuve de professionnalisme dans sa manière de gérer le gouvernement. Sur la forme je constate qu'il procède à un remaniement dans une période assez creuse, au moment où le gouvernement se faisait plus discret. Sur le fond je regrette ce balancement vers l'extrême-gauche avec l'entrée de monsieur Bournay au ministère de la Santé

Les ministres limogés étaient les ministres les moins populaires du gouvernement, n'était-ce pas juste un coup de com'?
Probablement, monsieur Karlsson a toujours fonctionné au coup de com' et jusque là cela lui a toujours réussi. Alors pourquoi se priverait-il ? Je regrette cependant cette politique du coup de com'.

Vous avez dit regretter le balancement vers l'extrême gauche mais est-ce que vous pensez que cela va réelement changer quelquechose étant donné l'omniprésence de Monsieur Bournay avant le remaniement?
Vous savez monsieur Flotain, le système politique frôceux est fait de telle sorte qu'un ministre a plus de latitude qu'un Chancelier. Si monsieur Bournay veut faire un projet il le fera. J'en ai fais les frais. Après un Chancelier peut toujours indiquer que la porte est ouverte en cas de désaccord. Ce que j'ai fait mais dans ce cas il choisit délibérément de s'affaiblir. Le dilemme c'est soit laisser faire et garder le statu-quo, soit monter au créneau et se fragiliser

La fête du million a rassemblé de nombreuses personnes à Anglès. Votre ville est donc la deuxième de Frôce. Cepandant, vous êtes loin en matière de tourisme. Allez-vous agir pour y remédier?
Mais monsieur Karlsson a une majorité plus large et plus de latitude pour affirmer son autorité et mettre de l'ordre dans son gouvernement, ce que je salue. La ville d'Anglès a un énorme potentiel pour le tourisme : le centre historique et la proximité des pistes de ski. Il est vrai que notre cadre est bien moins attrayant qu'une ville de Septimanie mais nous avons les bases pour créer une attractivité. Alors effectivement un plan tourisme est à l'étude pour inciter à venir passer ses vacances ou un week-end à Anglès. Nous allons probablement créer des partenariats avec des stations de ski


Votre annonce de volonté de collaborer avec l'extrême droite avait sucité un tollé lors des dernières élections. Le MPD va t-il rester sur sa ligne?
Le MPD restera sur sa ligne et n'en déviera pas, le PLC restera un partenaire politique et monsieur de Salvo a toute ma confiance pour mener avec moi des discussions fructueuses. La Frôce a besoin d'une politique de droite et ce n'est qu'en unissant les droites que nous y parviendront. Mettre le PLC au ban de la vie politique est aujourd'hui injustifié, Monsieur de Salvo a changé le visage de ce parti

Donc, si le MPD-O souhaite vous rejoindre, vous les accepterez?
Je ne suis pas dupe monsieur Flotain, jamais le MPD-O ne me rejoindra car il exècrent ma ligne et ont tenté de me faire passer pour un paria que je ne suis pas. Trop de fractures se sont produites lors des élections précédentes pour espérer une réconciliation. Ni eux ni moi ne voulons d'un tel rapprochement. Et selon moi ils sont plus proches du centre que de la droite. S'ils doivent gouverner ce sera avec Monsieur Lacroix-Hanke ou Monsieur Von Bertha

Merci M.Lubenac d'être venu sur le plateau de Mag Politique.
Merci à vous



Retourner vers « Télévisions & Radios »