Bienvenue en Frôce !

Fédérales 107 - Elements de campagne matériels

Chargée d'organiser les élections et de veiller à leur bon déroulement, la Commission Électorale joue un rôle essentiel dans la démocratie frôceuse.
Répondre
Avatar du membre
Anastasia Ojeda
Matronne de Septimanie
Messages : 130
Enregistré le : lun. 26 avr. 2021, 23:11
Nom de l'avatar : Jessica Alba
Pseudo : GinoLaMainFroide #1313
Sexe : Femme cisgenre
Date de naissance : 15/08/068
Lieu de naissance : Casarastra
Parti politique : Sans étiquette

Chaque tête de liste fédérale doit publier en ce topic un élément de campagne matériel.

Cet élément peut être de n'importe quelle nature proposée par la tête de liste, à condition bien sûr que les Maîtres du Jeu l'approuvent.

De bons exemples sont :
- Se soumettre à une interview menée par un Maître du Jeu.
- Faire un meeting en format écrit.
- Concevoir une affiche de campagne.

Nous attirons cependant votre attention sur deux points :
- Si vous optez pour un format écrit, il sera imposé une limite de mots.
- Si vous optez pour un support visuel, veillez à ce qu'il soit particulièrement soigné, si une affiche standard peut être un bon moyen de campagne aux métropolitaines, elle fera pâle figure par rapport aux efforts de vos concurrents aux fédérales.

A titre d'indication sur les limites de mots, voici celles sur les exemples suggérés :

- 5 questions, avec 200 mots maximum pour répondre à chacune pour l'interview.
- 800 mots pour le meeting.

Les Maitres du Jeu classeront les éléments de campagne selon l'impact général sur l'électorat qu'ils estiment associé à ces éléments. Leur notation est souveraine, mais nous sommes prêts à accepter une discussion avec les candidats après l'élection tant qu'elle reste respectueuse.

Par souci de neutralité, un Maitre du Jeu ne peut évaluer sa propre création.
Le classement final se fait au pourcentage de duels remportés, afin de ne pas créer de désavantage aux partis représentés par le personnage d'un Maitre du Jeu.

L'élément doit être finalisé au plus tard mercredi 9 juin à 23 h 59
Si vous choisissez l'interview ou tout élément requérant la coopération active d'un Maitre du Jeu, prenez en compte le temps de réponse, et ne vous y prenez pas à la dernière minute sous peine de pas pouvoir finaliser à l'heure et de risquer le zéro.
Nombre de mots : 344
Avatar du membre
Gaspard Salcedo
Chancelier Suprême
Messages : 138
Enregistré le : dim. 02 mai 2021, 15:46
Nom de l'avatar : Jean-Paul Belmondo
Pseudo : Gaspard
Sexe : Homme cisgenre
Date de naissance : 04/11/019
Lieu de naissance : Casarastra
Parti politique : UDF (Droite)
Biographie : https://wiki.froce.fr//index.php?title=Gaspard_Salcedo

Mesdames et Messieurs !

Aujourd’hui je vous parlerai de vous. De votre histoire. On ne parle pas assez de vous, les frôçeux. Comme si c’était démodé, de parler de la Frôce et des frôçeux. On ne met pas assez l’accent sur vos efforts, qui rythment vos journées de travail et souvent aussi votre vie privée. On ne fait pas assez de discours sur vos besoins. On vous ignore, le plus souvent, et on ignore vos vies.

La classe politique actuelle vous mérite-t-elle ? Je suis convaincu que non. Je suis convaincu que l’on ne fait pas assez pour vous, que vous méritez mieux. Regardons un instant ce qu’ils ont fait, par pure idéologie, par pure doxa marxiste aveugle qui ne connaît pas votre quotidien.

Abolition des frontières et de toute politique migratoire. Parce qu’ils ne savent pas ce qu’est l’honneur de la Frôce, ils ont décidé d’abolir les attributs principaux qui fondent une Nation. Ils ont réussi à faire croire que le progrès, c’était un pays ouvert à tous les vents ! Ils ont réussi à faire croire qu’être frôçeux et être étranger, c’était la même chose ! Mais c’est faux, et c’est humiliant. C’est humiliant pour tout le monde. C’est humiliant bien sûr pour le frôçeux, à qui l’on dit que finalement son argent donné à l’État ou à la sécu, tout le monde a droit d’en profiter, même ceux qui n’ont jamais rien fait pour la Frôce. Mais c’est humiliant aussi pour l’étranger qui arrive en Frôce avec la volonté d’apporter sa pierre à l’édifice, de respecter les lois de la Frôce et les frôçeux, et qui voit que ses efforts ne sont pas plus récompensés que l’autre étranger qui ne souhaite que profiter ! Ce système altermondialiste n’apporte que de l’humiliation !

Ces frontières ouvertes, ces conditions ultra-laxistes d’adoption de la nationalité, elles sont créatrices de colères et d’inégalités. Non, la Frôce ne peut pas accueillir tout le monde. Désormais, il y aura des quotas migratoires. Le droit d’asile sera bien entendu respecté, mais ceux qui ne viennent pas d’un pays où leur vie est en danger devront avoir une bonne raison de venir en Frôce : soit qu’ils viennent sur des quotas étudiants, soit qu’ils viennent en apportant des compétences dont nous avons besoin. Et pour devenir frôçeux, ils devront respecter le drapeau, connaître la langue et respecter la loi ! C’est la base de toute société humaine, c’est la base de tout contrat social, je ne vois pas pourquoi la Frôce vaudrait moins que les autres et devrait y échapper !

Ce n’est pas le seul exemple d’aveuglement idéologique sur lequel nous devrons revenir. Regardez-les. Ils se congratulent entre eux d’avoir nationalisé des laboratoires pharmaceutiques et de ne plus reconnaître les brevets de médicaments. Mais où sont-ils, du même coup, ces médicaments innovants qui sont disponibles partout ailleurs pour le cancer ou les maladies rares ? Ils sont chez nos voisins, là où ils sont reconnus et disponibles. Et qu’advient-il de nos proches qui souffrent et n’ont pas accès aux thérapies de pointe ? Ils meurent dans nos hôpitaux publics, et parfois, quand ils sont très riches, ils peuvent passer la frontière pour se faire soigner. Est-ce cela la justice sociale de la gauche ? Je réformerai en profondeur la santé afin que les cotisations sociales et patronales baissent, car je suis convaincu que tellement d’argent est gaspillé par notre système que l’on peut en même temps baisser le prix fou que les frôçeux paient pour leur santé, et avoir en même temps une meilleure qualité de soins.

Je reviens de loin. Je reviens de loi pour redonner à la Frôce sa force et sa grandeur, pour cesser l’humiliation permanente. Je reviens pour augmenter le salaire des policiers fédéraux ainsi que leurs moyens, et pour faire en sorte qu’ils soient respectés et puissent lutter efficacement contre les pédophiles et les terroristes. Je reviens pour augmenter le budget de la recherche et faire en sorte que, demain, la Frôce puisse innover à nouveau. Je reviens pour garantir aux travailleurs frôçeux la liberté, la tranquillité, et des impôts qui baissent. Car oui, nous baisserons les impôts fédéraux !

Faîtes le bon choix, celui de la Frôce ! Merci à vous !
Nombre de mots : 800
Chancelier Suprême, en charge de la Santé et des Affaires Sociales.
Ancien Ministre.
Biographie
Avatar du membre
Adil Ladan
Député Fédéral
Messages : 64
Enregistré le : dim. 02 mai 2021, 11:19
Nom de l'avatar : Nabil Taleb
Pseudo : DoD - Alex#3333
Sexe : Homme cisgenre
Date de naissance : 08/08/087
Lieu de naissance : Ramallah (Palestine)
Parti politique : PEPS (Gauche)

Chères frôceuses et chers frôceux,

Un grand pouvoir impliquer de grandes responsabilités. La dernière réforme constitutionnelle permet à l'état fédéral de renforcer ses compétences sur plusieurs domaines. Il ne faut pas laisser ces responsabilités à n'importe qui.

Commençons par la diplomatie. Dernière, par voie de presse, j'ai lu, tout comme vous les différentes propositions de mes adversaires. Que dire... de là d'où je viens, nous avons une expression, dont je m'excuse par avance : on dit que ça manque cruellement de couilles. Nous avons le choix entre d'un côté l'immobilisme sous couvert de neutralité, de l'autre la compromission avec des organisations étrangères ou des pays qui ne feront pas de bons partenaires. Bah ! Quel tableau ! Mais ne soyons pas pessimistes ! Si nous gagnons et nous gagnerons, nous mènerons une ligne diplomatique qui en impose. Nous ne serons plus silencieux face aux régimes qui piétinent les droits fondamentaux et les libertés individuelles. Notre position diplomatique sera franche, engagée et solidaire des peuples avant tout.

Notre diplomatie doit contribuer au développement du commerce international mais pas à n'importe quel prix. Nous ne laisserons pas les emplois frôceux se faire brader sur l'autel du grand capital. Nous défendrons le commerce équitable, de proximité avec nos voisins, via le développement de traités bilatéraux. A l'heure où l'on se doit de répondre aux enjeux climatiques, est-il bien raisonnable d'aller chercher notre coton en Inde ? Notre bois en Amérique latine ? Ayons le courage de réfléchir aux conséquences de nos actions et d'en mesurer les effets avant de prendre nos décisions. C'est ça, être responsable !

Un jour, quelqu'un a dit que la Frôce ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde, mais qu'elle devait en prendre sa part. Prendre sa part... on dirait que nous parlons d'un gâteau, d'un magot... Dois-je rappeler que derrière cette "part" si justement nommée se cache des êtres humains ? Des gens, comme vous et moi, qui quittent leur pays d'origine pour vivre. Car c'est de vivre qu'il s'agit. Ces hommes et ces femmes ne vont pas s'amuser à quitter tout ce qu'ils ont, à traverser des mers, des pays, pour profiter de nos avantages ou pour voler notre pain. Ils le font parce qu'ils sont désespérés. Nous aurons beau construire des murs en béton, placer un garde côte tous les mètres, nous ne pourrons pas empêcher l'immigration.

Alors tâchons de la rendre humaine, solidaire, en menant une politique d'intégration ambitieuse, respectueuse des cultures mais inclusive. Je suis musulman mais j'ai aussi étudié les autres religions. Dans chacune, il est question de traiter son prochain avec bienveillance et solidarité. Je le dis, aujourd'hui, la Frôce est une terre d'accueil et si vous vous mobilisez pour que l'emportions, nous démontrerons que ce n'est pas qu'une affirmation mais bien une réalité !

Durant toute notre vie de citoyen, nous sommes appelés à nous exprimer, à voter. La force de notre démocratie, c'est qu'elle dispose de garde-fous que nous préserverons. Les décisions fédérales devraient cependant être l'occasion de vous consulter davantage, d'être transparent. Nous le ferons, pas par démagogie, mais parce que nous jugeons important que vous puissiez juger et communiquer avec nous, à tout moment du mandat.

Cet aspect consultatif, nous le voulons sur de grands domaines, notamment sur la santé et la protection sociale. La Gauche a fait énormément de choses pour renforcer ce que d'aucuns qualifient de système optimal. Ce n'est pas une raison pour nous reposer sur nos lauriers, tout est perfectible. Et ça, le personnel de santé le sait bien. Il sera sollicité et force de propositions sur la façon d'améliorer davantage notre protection sociale. Épargnons-nous les pseudo-experts qui parlent à longueur de journaux. Place à celles et ceux qui savent et qui font fonctionner ce que nous avons de plus précieux aujourd'hui !

Mesdames, Messieurs, le PEPS incarne un socialisme moderne, résolument attaché à l'égalité, à la justice sociale, à la protection de notre planète, des minorités. Posez-vous la question de ce dont notre pays a besoin ? Plus de dérégulation et d'inégalités ? Plus d'immobilisme ? Plus de conservatisme ? Ou bien alors plus de progrès ?

La réponse, vous la connaissez et vous la donnerez au travers de votre bulletin de vote !
Vive la Frôce !
Nombre de mots : 799
Avatar du membre
Ciara Gallon
Messages : 156
Enregistré le : dim. 02 mai 2021, 10:55
Nom de l'avatar : Leighton Meester
Pseudo : Gwen
Sexe : Femme cisgenre
Date de naissance : 01/06/088
Lieu de naissance : Chouchenn
Parti politique : PCRF (Extrême-gauche)

[EL\ Étant seul joueur présent au PCRF et vu que je n'aurais pas le temps d'écrire un discours, j'ai opté pour l'affiche. Vu avec les MJ/EL]
Image
Nombre de mots : 32
Image


Présidente de l'Assemblée fédérale
Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député Fédéral
Messages : 74
Enregistré le : dim. 02 mai 2021, 11:14
Nom de l'avatar : Liam Hemsworth
Pseudo : DoD - Alex#3333
Sexe : Homme cisgenre
Date de naissance : 28/02/058
Lieu de naissance : Vauxin
Parti politique : RDH (Centre)
Biographie : https://wiki.froce.fr/index.php?title=K ... roix-Hanke

Voici l'interview pour le RDH (j'ai posté la même dans la zone privée du parti, en dissociant les réponses, si vous voulez vérifier le nombre de mots) :

1 / Dans un système essentiellement proportionnel avec 2 partis à votre gauche et 2 partis à votre droite, il est beaucoup dit que le RDH occupera un rôle de faiseur de roi. Dans le cas où le RDH ne serait pas le premier parti de Frôce, comment vous déciderez vous en termes de coopération avec les autres partis pour assurer un Gouvernement fédéral stable ?

On dit beaucoup de choses, sur le RDH. Il y a quelques semaines, la presse nous disait que le centre ne pesait plus rien et était condamné à disparaitre ou rester une composante mineure du paysage politique frôceux. La réalité est toute autre. Les valeurs que nous portons sont ancrées dans le coeur des gens. Et il se pourrait bien, en effet que le RDH ait été sous-estimé et obtienne un bon score aux prochaines élections. Nous avons toutefois le devoir de nous assurer que, si nous rejoignons une majorité, cela ne soit pas une aliénation.

Cela veut dire : pas de compromission avec les extrêmes, qu'ils soient de droite comme de gauche. Ensuite, il faudra trouver des points de convergence en terme de programme. Nous ne braderons pas nos idées et nos promesses pour des postes. Enfin, si nous sommes dans l'opposition, nous n'en perdrons pas notre âme constructive, en étant une force de proposition. S'il y a un bon projet, peu importe d'où il émane, il faut être intelligent et penser avant tout à notre pays. C'est notre responsabilité de penser aux autres avant de penser à soi.

2 / Vous avez inclus deux personnes non-binaires dans le Gouvernement métropolitain de la métropole de Vauxin que vous présidez, ce qui est une première en Frôce, la question de la reconnaissance du troisième genre est-elle particulièrement importante pour vous ?

Je suis en colère contre mon pays. Nous nous sommes laissés dépasser sur la question de ces droits et c'est fort dommage... La Frôce a pourtant toujours fait preuve de progressisme. Par le passé, mon grand-père avait proposé une reconnaissance d'un troisième genre. Cela ne s'était pas fait. A l'époque, celles et ceux qui défendaient ce droit d'exister tel que l'on est, se comptaient sur les doigts d'une main. C'est comme ça, il faut toujours des précurseurs pour espérer voir une société changer en profondeur.

Mais que de temps perdu, de mal-être généré ! Avant de juger les gens, posons-nous la question de la souffrance qu'ils éprouvent, de se sentir non reconnu, rejeté, caché... Il faut que cela cesse. Le RDH s'y engage. Il n'y a pas que cette question de reconnaissance qui est importante, vous savez ! Reconnaître, n'est qu'un commencement. Il faudra aider, comprendre, éduquer, lutter contre la haine, les moqueries. Le cheminement sera long et semé d'embûches. Mais nous y parviendrons, j'ai confiance en nous !

3 / Voilà presque 10 ans que des jurés populaires ont été introduits au Tribunal Pénal pour toutes les infractions. Ce principe vous convient-il ou souhaitez vous revenir à un jugement uniquement par des magistrats professionnels sur les dossiers les moins graves pour accroître la rapidité de la justice ?

Le temps judiciaire est à dissocier du temps "quotidien". On ne peut pas demander à la Justice de faire un jugement comme on réchauffe sa pastabox dans son micro-ondes. La rapidité ne doit pas mettre en péril l'efficacité. Les citoyens ont leur place en tant que juré pour toutes les affaires, grave ou non, jugées en Tribunal Pénal. Cela leur permet de voir comment cela fonctionne de l'intérieur. Et d'éviter que les théories complotistes ne se généralisent dans l'esprit des gens. Quand on a été juré, que l'on a vu comment la justice s'organisait, rendait son verdict, on ne peut plus affabuler. C'est une question de transparence, comme il faut en attendre dans tout système démocratique.

Mais reprenons le véritable sens de votre question : faire gagner du temps à la justice. Je doute que les jurés fassent perdre des mois à la procédure. La véritable réponse est de vérifier si nous avons suffisamment de magistrats pour le nombre de procédures actuelles. Le débat est ouvert et la question, jamais traitée mais bien réelle.

4 / Le ton pris par la campagne du RDH sur les dossiers d'actualité a suscité quelques inquiétudes dans la police. Que souhaiteriez-vous dire aux policiers pour les rassurer ?

Qu'ils n'ont pas à être inquiets s'ils accomplissent leur devoir. Le plus souvent, ce sont les violences policières que nous condamnons. Il n'est pas admissible que la police puisse souffrir du comportement de certaines personnes commettant des abus en son sein. En tant que citoyen, cela me choque d'apprendre qu'un tel s'est fait tabasser, qu'un manifestant a pris un projectile qui l'a défiguré, que parfois certains actes sont passés sous cape par la hiérarchie. Ne tombons pas dans le piège de dénigrer notre police.

Pour 5% commettant des actes impensables, 95% des policiers font leur travail et le font même très bien. La police a un rôle de maintien de l'ordre public. Vous noterez que rien ne dit qu'elle doit faire cela de façon systématiquement répressive. Ce que nous en pensons, au RDH, c'est qu'il doit y avoir un juste milieu entre la répression et l'éducation. C'est ainsi que nous percevons les missions de la police, de façon générale. Nous voulons des forces de l'ordre pédagogues avant tout.

5 / L'accord entre les forces d'opposition israéliennes de tous bords visant à évincer Benyamin Netanyahou est-il pour vous un espoir pour la paix dans cette région du Monde ou pensez vous qu'il n'est ici pas question d'hommes ?

L'éviction de Netanyahou n'est que l'arbre qui cache la forêt. D'ailleurs, les éventuels successeurs envisagés ont exactement la même ligne politique à l'égard de la Palestine. Plus le temps passe, plus la paix dans cette région ressemble à une douce utopie. Ce n'est guère surprenant. Quand on voit que depuis des années, des puissances étrangères ne cessent de souffler sur les braises pour y trouver leurs intérêts politiques et économiques, on comprend que c'est un conflit sans fin.

La seule solution pour envisager un retour de la paix au Moyen-Orient, c'est que chacune prenne sa part de responsabilité. Que les alliés d'Israël reconnaissent le génocide qui y est perpétré, que les peuples d'Israël et de Palestine acceptent le vivre ensemble et que les grandes puissances cessent de semer le chaos dans la région de par leur interventionnisme. La reprise d'une coopération méditerranéenne est également une solution. En oeuvrant pour une cause commune, nous créons un dialogue et nous contribuons à la construction d'une relation pacifiée. C'est un enjeu collectif !
Nombre de mots : 1270
Avatar du membre
Anastasia Ojeda
Matronne de Septimanie
Messages : 130
Enregistré le : lun. 26 avr. 2021, 23:11
Nom de l'avatar : Jessica Alba
Pseudo : GinoLaMainFroide #1313
Sexe : Femme cisgenre
Date de naissance : 15/08/068
Lieu de naissance : Casarastra
Parti politique : Sans étiquette

Interview envoyée par FLTC :

1 / FTLC porte le même nom que le mouvement fondé par Housni Nkouildor il y a de cela cinquante ans. Mouvement qui s'était distingué par un masculinisme exacerbé, est-ce que FTLC nouveau partage cette tendance ?

Le nom FTLC est effectivement un hommage au travail d’Housni Nkouildor.
Soyons clair tout de suite, nous n’approuvons nullement ses prises de position masculinistes, voir, n’ayons pas peur des mots, sexistes. Rappelons au passage que ce programme était défendu non pas sous l’étiquette FTLC, mais sous celle de la ligue masculine, association avec laquelle nous n’avons absolument rien à voir. Personne chez nous ne prône la suprématie masculine, l’interdiction des droits les plus fondamentaux comme le vote ou la liberté de mouvement pour les femmes, ou encore l’indépendance de la femme vis-à-vis de son conjoint.
En revanche, il faut bien reconnaître que Monsieur Nkouildor, en dépit de plusieurs propositions douteuses qui n’engageaient que lui, a beaucoup apporté à la droite frôceuse, jusque-là partagée entre le nationalisme et le libéralisme à travers un duel qui a bien failli plusieurs fois causé sa perte. L’idéologie conservatrice, jusque-là laissée aux oubliettes, a connu un renouveau remarquable grâce à une défense sans faille des traditions, des valeurs familiales, et de la défense des personnes vulnérables C’est dans cette continuité qu’FTLC entend travailler.

2 / De nombreux analystes considèrent FTLC comme un mouvement d'extrême droite, alors que le nom du parti fait appel au conservatisme qui est une idéologie rattachée à une droite plus conventionnelle. Comment décririez vous la véritable idéologie de votre parti ?

Partout ou presque en Europe, la droite conservatrice travaille main dans la main avec ses sœurs libérales. Il est regrettable qu’en Frôce, le conservatisme soit l’apanage exclusif de l’extrême droite. Il faut l’accepter et assumer. Nous mènerons une ligne conservatrice et traditionnaliste. Nous défendrons nos valeurs et notre modèle familial, nous combattrons les dérives progressistes autant que nécessaire.
Dans le même temps, notre engagement en faveur des plus démunis, sera sans faille. Les classes populaires sont les grandes oubliées de nos politiques, perdus entre des lubies pseudos-progressistes, une chasse à l’économie au coût d’une précarité toujours plus grande, et des mesures punitives et ultra-discriminantes menée au nom d’une supposée écologie qui ne sert que les intérêts des personnes prononçant ces mesures injustes. Ce n’est pas normal que la politique soit menée exclusivement à destination d’une catégorie de la population. Personne ne devrait être laissé pour compte, et ce sera le cœur de notre engagement si les frôceux nous accordent leur confiance.
Enfin, et c’est avant tout une question de bon sens, nous veillerons à ce que les frôceux passent toujours d’abord. Beaucoup ont tout donné pour ce pays, c’est donc le minimum que de bien les servir en retour.

7 / On sait que l'immigration est une thématique chère aux partis de droite, et représente une compétence attribuée aux autorités fédérales. Quelles restrictions pourrait-on attendre d'un gouvernement dominé par FTLC ?

L’immigration est un sujet central, nous voulons prendre des mesures fortes et indispensables devant les vagues migratoires sans précédent que subit le continent européen.
La suppression du droit du sol nous semble vitale. Il est mis en place pour des raisons de manque de main d’œuvre et de soldats, or la Frôce ne manque ni de l’un ni de l’autre. De plus, l’immigration de masse actuelle est totalement incompatible avec ce mode d’obtention de nationalité. Le tabou de la critique du droit du sol n’a plus lieu d’être.
La suppression de la double nationalité fait également partie intégrante de notre programme. Il est évident que l’on assimile plus facilement sa nouvelle nationalité lorsque l’on renonce à l’ancienne, c’est bien-sûr difficile mais c’est un acte magnifique d’amour pour sa nouvelle patrie. Lorsque des drapeaux frôceux sont brûlés les soirs de match Frôce/Algérie, notre mesure devient du bon sens.
Enfin, pour que cette politique migratoire soit réalisable, il faut la mise en place de contrôles migratoires aux frontières et de quotas d’immigration.

8 / Dans le cas où RDH et UDF tenteraient de former un gouvernement minoritaire, est-il envisageable que FTLC les soutienne de l'extérieur pour faire barrage à la gauche ou pensez vous qu'il serait préférable de renvoyer gauche et centre-droit dos à dos s'il n'y a pas de garanties fortes pour votre projet ?

Je vais être très clair, leFTLC ne tombera jamais dans les petites combines partisanes faites dans le dos des électeurs. Il n’y aura jamais de soutien ambigu ayant pour seul but de faire barrage ou plaisir à Pierre Paul ou Jacques.
Si le RDH et l’UDF tentent de former un gouvernement minoritaire, la première chose que nous ferons sera de leur proposer d’entrer dans la coalition, pour qu’elle devienne majoritaire. La condition sera que nous trouvions un axe programmatique commun sur lequel nous pourrions gouverner sereinement.
Dans le cas où un accord de gouvernement majoritaire n’est pas trouvé, nous ferons notre travail d’opposition, examiner scrupuleusement chaque texte de loi et voter pour ce qui convient à nos valeurs et contre ce qui va à l’encontre de nos valeurs. Tout simplement.
Dans chaque discussion avec un autre parti et dans chaque décision prise par notre parti, nous n’aurons en tête que nos convictions et les convictions de nos électeurs.
Donc oui, sans garanties fortes pour notre projet, renvoyer gauche et centre droit dos à dos ne nous fera pas peur. Mais nous voudrons toujours trouver des arrangements pouvant convenir à tout le monde.

9 / En ce début de campagne, on a beaucoup vu FTLC soigner ses rapports avec la presse, ce qui marque une substantielle différence avec les mouvements de droite populiste européens. Cela montre t-il une volonté de vous distancier de ces mouvements ?

Malheusement, chez beaucoup de nos voisins européens, certains parits de droite, extrème ou non, ne sont depuis bien longtemps que des pâles carricatures d’eux-mêmes. Ces partis sont les premiers responsables de leurs mauvaises relations avec la presse.
Nous n’avons aucune raison de partir sur de mauvais termes avec la presse. Nous ne soignons pas nos rapports, nous adoptons juste une posture respectueuse, posée, et sommes dans le dialogue. Et cela fonctionne, puisque depuis le début de cette campagne et même depuis la création de FTLC, la presse nous traite comme les autres partis. Il n’y a donc aucune raison que nous rentrions en conflit avec elle.
Avoir des bons ou des mauvais rapports avec la presse, ce n’est pas une posture prise à des fins électoralistes. Soit nous sommes considérés comme les autres et les rapports seront bons, soit nous sommes dénigrés et la façon de travailler de la presse est anti démocratique et là nous ne nous laisserons pas marcher sur les pieds. Mais nous ne tomberons jamais dans un anti-journalisme primaire
Nombre de mots : 1263
Répondre

Retourner vers « Commission Électorale »