Bienvenue en Frôce !

La discussion de préparation pour les prochaines élections générales aura lieu le samedi 9 juin à 21 h 30 sur le serveur Discord de la Frôce (salon élecitons frôceuses). N'hésitez pas à y contribuer.

Logo Facebook - Frôce

Image

[87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Ville réelle : Avignon
Population : 94 154 habitants (092)
Orientations politiques : Centre-droit / Libéraux-Démocrates / Centre
Avatar du membre
Eric Valmont
Député fédéral
Messages : 426
Enregistré le : 13 mai 2017, 21:11

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Eric Valmont » 10 mars 2018, 08:54

Respire un bon coup et calme toi. T'es sûr qu'elle attend des quadruplés ? enfin je veux dire...

Oui question bête, on ne dit pas qu'on attend des quadruplés juste comme ça. Mais Eric ne savait pas vraiment quoi dire à ce propos. Quoi qu'il en soit étant soulagé d'apprendre que Karl n'était pas gravement blessé, il n'insista pas sur ce sujet.

Bon, écoute, tu es paniqué, surpris et sous le choc vraisemblablement, tu vas d'abord rentrer ok ?

En fait, il comprenait que Karl puisse être paniqué, lui aussi l'aurait été si Aurore lui avait dit qu'ils allaient avoir 4 bébés d'un coup mais là tout de suite il fallait rassurer son beau-frère.

Avoir des enfants n'est pas la fin du monde je t'assure, au contraire, c'est la plus belle chose au monde, tu ne t'en rends juste pas compte pour l'instant.

Sans laisser Karl répondre Eric continua.

Et puis il te faut penser à Andrea, je suis sûr qu'une fois que tu seras rentré, tout deviendra clair, mais vous devez d'abord discuter de tout ça dans le calme.




Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Maire
Messages : 852
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 10 mars 2018, 09:47

Karl respira profondément. Il réagissait ainsi car le choc avait été rude. Il s'appuya contre le mur de sa chambre d'hôpital.

- Le médecin m'a dit que je pourrais sortir demain...

En réalité, Karl n'avait ni envie de sortir, ni de rentrer en Frôce. Sa première réaction était de fuir lâchement ses responsabilités. Mais les mots d'Eric le touchèrent plus qu'attendu. Et Andrea dans tout ça ? Elle ne méritait pas qu'il l'abandonne à son sort. Avec n'importe quelle autre femme, il l'aurait fait sans sourciller. Pas avec elle.

- Oui, il va falloir que nous parlions... c'est sûr... Peut-être qu'elle voudra avorter... ça règlerait la situation...

Surtout lui, ça l'arrangerait. Karl ne voulait pas d'enfants. Il trouvait ça bien, chez les autres. Mais le destin semblait en décider autrement...


► Afficher le texte

Avatar du membre
Eric Valmont
Député fédéral
Messages : 426
Enregistré le : 13 mai 2017, 21:11

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Eric Valmont » 10 mars 2018, 11:50

Eric écoutait la réponse de Karl qui semblait se calmer petit à petit.

Très bien, alors tu vas faire ce que les médecins te disent de faire, tu vas te reposer cette nuit, et ça ira mieux demain.

Eric ne voulait pas aborder le sujet de l'avortement, Karl parlait sous le choc et ses idées n'étaient pas très claires, donc mieux valait ne pas le suivre sur ce terrain, de toute façon c'est une décision qui n'appartenait qu'à lui et à la femme qui portait ses enfants.

D'accord, dis moi quand tu prévois de rentrer, je viendrai te chercher, je suis sûr que tu n'as pas vraiment envie d'avoir des gens qui te parlent travail dés ton retour. Et puis n'hésite pas à appeler si tu as besoin de parler, à n'importe quel moment d'accord ?

Eric se tut un moment avant de reprendre, toujours un peu inquiet pour son beau-frère.

ça va aller Karl ?




Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Maire
Messages : 852
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 10 mars 2018, 14:08

- Je ne sais pas... c'est un peu comme si on venait de m'annoncer une maladie, pour être honnête... Je verrais bien...

Karl jeta un coup d'oeil à la fenêtre. Puis il ajouta :

- Merci... d'avoir appelé... ne dis rien à Aurore, s'il te plait. Je te rappelle bientôt.

Ils se saluèrent et Karl raccrocha. Il avait le bourdon, pour preuve, il ne regarda même pas la belle infirmière allemande qui vint lui refaire son pansement. Pour, avec ses petites couettes et ses cheveux blonds, elle répondait typiquement au genre de femmes qu'il appréciait.


► Afficher le texte

Répondre

Retourner vers « Vauxin »