[87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Ville réelle : Avignon
Population : 91 412 habitants
Orientations politiques : Centre-droit / Libéraux-Démocrates / Centre
Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 504
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

[87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 16 juin 2017, 01:14

Image


Karl Lacroix-Hanke réside au 87, avenue Max Mattinen, dans un appartement en duplex bien ajouré, proche du centre-ville.

Ce quatre pièces comporte une cuisine américaine donnant sur une grande salle à manger, deux chambres et un salon. La salle de bains comprendre une douche à l'italienne et est séparée des WC.

Karl est considéré comme un voisin serviable et sympathique. Il a une réputation de tombeur, car ce n'est jamais la même femme qui l'accompagne.

Passionné d'art et de livres, comme son père, il apprécie également le piano, dont il sait très bien jouer et les voitures, à l'instar de son grand-père. C'est d'ailleurs lui qui lui a transmis le goût de la course, bien qu'il ne soit pas pilote professionnel.

L'appartement, situé au troisième étage, possède un balcon avec une très belle vue sur les toits de Vauxin et la cité des pâpes.



Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 504
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 19 sept. 2017, 22:14

La séance au Conseil Municipal et la session de travail avec les différentes adjointes avaient été particulièrement éprouvantes. Philippine avait été la dernière avec laquelle le Maire s'était entretenu. Emportés par leurs projets d'amélioration et leur bonne entente, ils ne virent pas l'heure passer. Karl lui proposa tout naturellement d'aller manger dehors, dans un fast-food avant de la déposer chez elle. Mais les plans changèrent en cours de route. Dans la voiture de Karl, se trouvait son uniforme de pompier. Emoustillée, Philippine se fit plus langoureuse et plus tactile.

Résultat, pas de fast-food, ils se rendirent chez Karl et commandèrent des pizzas. Pendant le temps de livraison, annoncé à plus 45 minutes, les choses dérapèrent. Elle lui demanda de mettre son uniforme et aussitôt revint-il avec, elle lui saura littéralement dessus. Très vite dénudés, ils ne tardèrent pas à faire grincer le mobilier. Les cris alanguis de Philippine résonnèrent dans l'appartement. Elle n'avait pas à s'en faire, les voisins étaient habitués...

Image




Avatar du membre
Eric Valmont
Député fédéral
Messages : 117
Enregistré le : 13 mai 2017, 21:11

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Eric Valmont » 02 nov. 2017, 08:50

Profitant de l'absence de son épouse qui était en voyage professionnel, Eric avait décidé d'aller rendre visite à son beau frère dans sa ville, ça lui permettrait de quitter un peu Aspen, même s'il avait grandi dans cette ville et même s'il l'aimait énormément, les dernières décisions du maire de la ville avaient réussi à le mettre hors de lui, ce qui n'était pas arrivé depuis très longtemps, le jeune papa avait donc besoin de se changer les idées. Et quoi de mieux qu'un petit voyage avec son fils. En plus Eric voulait s'assurer que Karl allait bien, puisque ce dernier refusait de parler au téléphone et que Aurore s'inquiétait toujours autant pour son frère même si la situation semblait s'arranger pour lui.

A leur arrivée il était un peu tard, mais il avait prévenu Karl qu'il étaient en route, juste au cas ou, Eric ne voulait pas se retrouver avec son fils à attendre dehors l'arrivée de son beau-frère, et ce dernier les attendait chez lui. En ouvrant la porte il pouvait voir un Eric content d'être là et un Christian qui se demandait ce qui l'attendait derrière cette porte.


Oh regarde mon grand, ton oncle va bien, il peut même marcher et se déplacer. Et nous nous inquiétions pour lui.

Un peu d'ironie, ça ne fait pas de mal.

Bonsoir Karl, j'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vu. Et tu ne viens même pas rendre visite à ton neveu ? quelle honte, t'as de la chance que ce soit moi et pas Aurore derrière la porte.

Drôle de façon de dire bonsoir, comment ça va ? cependant Eric aimait bien taquiner mais ne le faisait pas avec n'importe qui.




Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 504
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 05 nov. 2017, 21:46

"Salut Karl ! Ton neveu et moi sommes en route vers Vauxin ! On vient s'assurer que tu n'es pas mort !"

- Oh merde...

Karl reposa le téléphone. Alors qu'une main glissait sur son torse nu, une voix féminine demanda :

- Quoi ?

- Je suis désolé les filles, mais il va falloir y aller ! Mon beau frère me rend une visite surprise !

Joignant le geste à la parole, il quitta son lit et leur tendit leurs vêtements pour qu'elles se rhabillent. Les deux femmes se regardèrent avec un air allumeur et la brune qui avait demandé ce qu'il se passait, glissa, langoureuse :

- Déjà... j'aurais bien voulu encore de tes coups de rein magique...

Elle désigna son entrejambe. Karl baissa les yeux puis regarda les deux jeunes femmes, en proie à un dilemne. Et il haussa les épaules.

- Aspen, Vauxin, ils en ont pour une bonne heure...

Il ne pouvait pas résister à l'appel que ses deux assistantes lui envoyaient, encore. Karl les rejoignit donc, son excitation grandissant comme le populisme en Europe. Un peu plus d'une demie-heure après, la partie de jambes en l'air étant finie, les deux jeunes femmes se rhabillèrent et quittèrent l'appartement. Les voisins allaient encore jaser... Heureusement que Karl était plutôt bien vu dans l'immeuble. Le jeune homme fonça prendre une douche. Il n'eut pas le temps de faire le lit, qui ressemblait à Tchernobyl. On frappa à la porte. Karl n'enfila pas ses chaussettes. Il se dirigea vers l'entrée et ouvrit. Il eut un franc sourire lorsqu'Eric ironisa. Sans plus attendre, il lui fit la bise et prit Christian dans ses bras, en mode tonton gâteau :

- Woah ! Ben alors p'tit bonhomme ! T'as bien grandi !!! Comment va mon neveu préféré ?

Il l'embrassa, d'un air presque paternel et le relâcha. Il indiqua le canapé.

- Vas-y installe-toi ! Tu veux boire quelque chose ?

Il se dirigea vers la cuisine et répondit :

- Si Aurore avait été là, je n'aurais pas ouvert. J'aurais prétexté un conseil municipal ! Le prends pas mal, mais ta femme me harcèle de textos pour savoir si je vais bien ! J'ai trente balais, mec ! Je suis un grand garçon ! J'ai quitté maman et papa pour vivre ma vie, maintenant !

Il éclata de rire et revint avec trois verres, du jus de fruit pour le petit et deux bières.

- J'ai l'impression que nos rôles sont inversés ! C'est moi le grand frère et c'est elle qui fait l'aînée !Alors, comment ça va ? Dis donc, t'as bien bossé, il a changé, il te ressemble de plus en plus ! Ca a été la route ?



Avatar du membre
Eric Valmont
Député fédéral
Messages : 117
Enregistré le : 13 mai 2017, 21:11

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Eric Valmont » 06 nov. 2017, 21:02

Eric regardait l'oncle et le neveu avec un sourire, Il n'avait pas eu d'oncle comme sa mère et son père étaient enfants uniques et il aimait l'idée que son fils puisse pouvoir avoir d'autres hommes dans la famille pour lui montrer le chemin à suire, même si pour l'heure, il n'aimerait pas que son fils suive les trace de son oncle dans tous les domaines.

Et oui, ça pousse vite à cet âge.

Eric alla s’installer pendant que son fils le suivait en regardant autour de lui, à cet âge tout était une découverte pour les enfants, même s’ils avaient déjà visité l’endroit, quoi que les dernières fois c’était plutôt Karl qui venait leurs rendre visite.

Une bière s'il te plait, si tu en as.

Même si Eric savait que Karl allait en avoir, il en avait toujours. Et très vite la conversation s’orienta sur son épouse, et Eric rit de bon cœur avec son beau-frère après sa remarque.

Elle s’inquiète, c’est plus fort qu’elle. Et si ça peut te rassurer, elle me harcelle également, et encore toi c’est juste par textos donc te plains pas trop. Mais hey, ne lui répète jamais ce que je viens de dire. .

Parce que même si Eric trouvait que son épouse en faisait un peu trop parfois, jamais il n’oserait le lui dire, il voudrait vivre assez vieux pour voir son fils grandir. Il prit la bière que son beau-frère lui tendit et en but quelques gorgées.

Oui, il va devenir un beau gosse comme son père.

Lança-t-il pour plaisanter quant Karla lui parla de la ressemblance entre lui et son fils en en jetant un coup d'œil à ce dernier, de peur qu'il ne renverse le jus de fruits que Karl venait de lui donner.

Ben écoute, Ça va bien, Aurore est en déplacement, donc j'en profite pour sortir un peu de la routine moi aussi. Et puis la route n'est pas si longue et même si les conversations sont un peu limitées avec ton neveu, ça fait passer le temps.

Et toi alors ? Comment ça va ? Toujours célibataire et fier de l’être ? Tu sais qu'Aurore cherche à te caser, donc tu devrais faire attention.



Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 504
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 06 nov. 2017, 21:22

- T'inquiètes ! Solidarité masculine ! Haha !

Karl posa un regard paternel sur Christian. C'était limite à se demander lequel était le père, en les regardant faire, tous les deux. Après avoir bu un peu de sa bière, Karl s'enfonça dans son fauteuil et répondit :

- Ecoute, ça peut aller. Je ne suis plus vraiment célibataire. Plutôt en union libre. Avec Andrea Schreiber, si tu vois de qui je parle. Je vais éviter de vanter ses mérites devant le petit, ça ferait désordre.

Il éclata d'un rire franc. Christian le regarda, sans comprendre, il n'avait pas l'âge.

- Mais je ne suis pas fait pour le mariage, Aurore le sait. Alors, et toi ? J'ai cru comprendre que tu avais pour projet de remettre le RPL sur les rails ? J'espère que la ligne Vittorini/Zimmerman sera enterrée !



Avatar du membre
Eric Valmont
Député fédéral
Messages : 117
Enregistré le : 13 mai 2017, 21:11

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Eric Valmont » 06 nov. 2017, 22:16

Je sais que je peux compter sur toi.

Le jeune papa savait qu’il pouvait tout dire à son beau-frère, ils s’étaient toujours bien entendu. C’est d’ailleurs un peu pour ça qu’il voulait le voir casé aussi, même s’il ne le lui dira pas directement, et préférait tout mettre sur le dos de sa femme, mais il voulait que son beau-frère connaisse le bonheur d’avoir une famille comme lui la connait, il pourrait changer d’avis quant à ses aventures d’un soir. Eric regarda son fils qui les regardait après la remarque de Karl avec l’air de se dire qu’ils sont bête ses deux-là.

En union libre tu dis ? Mouais, en somme tu trempes toujours ton biscuit dans tous les bols que tu peux trouver mais tu en as un qui est là juste au cas où. Ce n’est pas sérieux tout ça Karl.

Oui Eric était un homme fidèle, et jamais il ne se verrait avec une autre femme qu’Aurore. Il espérait que son fils n’allait pas devenir comme son grand-père paternel ou que son oncle en grandissant. En tout cas il ferait tout pour lui inculquer les bonnes manières. Mais très vite la discussion avait dévié sur le travail, plus précisément sur le fait qu’il avait intégré le RPL de nouveau depuis quelques temps.

Et bien, comme tu sais, je ne m’étais pas impliqué au RPL à ces débuts, sans doute n’était-ce pas le bon moment ou que je n’étais pas encore prêt ? Et je t’avoue que j’ignore même ce qui a pu se passer en interne pour que le parti en arrive à ce qu’il est aujourd’hui. Mais quoi qu’il en soit, les dernières semaines et avec la montée en puissance du PLC, surtout à Aspen, comme nous sommes installés là depuis qu’Aurore a été nommée ministre, je ne pouvais plus supporter de rester les bras croisés.

Je pense que ce sera difficile de le relancer mais nous sommes prêts à travailler dur pour ça, je n’ai pas la prétention de croire que nous allons remporter toutes les élections à partir de maintenant, mais nous allons essayer de faire en sorte que la voie libérale soit entendue et essayer de freiner les extrémistes. Je pense même que nos deux partis peuvent collaborer dans l’avenir.

Et de ton côté, j'imagine que ce n'est pas évident de relancer le parti, ou d'en créer un nouveau, j'ai un peu de mal à savoir si c'est un nouveau ou un ancien avec tout ce qui s'est passé


En fait Eric voulait juste taquiner son beau-frère, il sait très bien que c'était difficile pour lui de voir ce pour quoi il avait tant travaillé être détourné par d'autres.




Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 504
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 06 nov. 2017, 23:18

- Haha ! Parle de biscuit pour toi si tu veux ! Personnellement, je préfère parler de baguette de pain !

Il lui fit un clin d'oeil et avala une nouvelle gorgée de bière. Ce n'était pas un secret. Karl avait une vie sentimentale très libre. Il aimait séduire, il ne recherchait pas de relation sur le long terme, mais préférait s'amuser, passer un bon moment. Si Eric savait ce qu'il avait fait avant de le recevoir... Comme la conversation était orientée sur la politique ce qui lui convenait très bien, il écouta attentivement ce que disait Eric.

- Je suis persuadé que si le RPL s'éloigne de la ligne qu'il a tenu la dernière fois avec les communistes, alors oui, nous serions compatibles. Mais ça, c'est aux militants de le décider.

Il ne s'attendait pas à ce qu'Eric aborde de façon aussi directe le cas de l'ADF-H. Sur son visage, d'ordinaire animé et plutôt joyeux passa une ombre qui parut le vieillir de dix ans. Son beau-frère avait mis le point sur la corde sensible et il comprenait maintenant de quoi Aurore voulait parler. Et pourquoi elle s'inquiétait. Karl finit sa bière d'une traite et il répondit.

- Ancien, nouveau, peu importe. On verra ce que ça donnera, c'est tout. Je vais chercher deux autres bières.

Il se rendit dans la cuisine pour récupérer deux bouteilles et alors qu'il les décapsulait, il changea complètement de sujet.

- Au fait, pépé va fêter ses ans le mois prochain. Il faut lui organiser un anniversaire à la hauteur ! Ca se fête ! Bon, le seul problème, c'est qu'il a plus personne de vivant dans son cercle d'amis... c'est emmerdant. Je pensais une fête du genre gala, avec peut-être quelques personnalités. Je ne sais pas s'il a beaucoup de fan, il refuse de rouvrir un compte Pluzin... tu sais comment il est, aussi têtu qu'Aurore !

Cette façon de s'assigner les défauts du grand-père était bien la preuve qu'ils étaient frère et soeur.



Avatar du membre
Eric Valmont
Député fédéral
Messages : 117
Enregistré le : 13 mai 2017, 21:11

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Eric Valmont » 07 nov. 2017, 19:43

Et encore une fois Karl se refermait dés qu'on abordait le sujet épineux de son parti. C'était ce qui inquiétait Aurore, ils ne comprenaient pas pour quelle raison il refusait d'en parler. Mais Eric ne voulait pas le forcer, il remettrait le sujet sur la table le moment opportun. En attendant son beau frère avait changé de sujet pour parler de l'anniversaire de son arrière son Grand-père, celui d'Eric aussi après tout, il a d'ailleurs été beaucoup présent pour Eric quand Christian, son grand père était mort.

Oui, on en parlait l'autre jour avec Aurore, et tu as raison, il faut faire quelque chose à la hauteur. Il a beaucoup de fans, et pour ceux qu'il a côtoyé, il y en a encore quelques uns. Par contre je ne pense pas trop qu'il veuille avoir un gala. Mais bon je pense que tu le connais mieux que moi.

Eric sourit quand Karl évoqué Aurore, oh que oui elle est têtue mais il avait appris avec le temps comment se comporter avec elle quand elle était comme ça.

Tu as une idée de ce qu'il voudrait ? Il doit déjà avoir tout ce qu'il veut donc il faut des cadeaux un peu spéciaux.



Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 504
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: [87 AVENUE MAX MATTINEN] Chez Karl Lacroix-Hanke

Message par Karl Lacroix-Hanke » 07 nov. 2017, 20:24

- Tu n'as pas tort. Je m'emporte un peu. Le connaissant, il va vouloir quelque chose de tranquille. Une fête sans prétention, avec des gens qu'il apprécie et sa famille. Mais une fête qui bouge. Il arrête pas de dire qu'il veut danser.

Louis-Damien ne tenait pas en place et à son âge, c'était problématique. La dernière folie en date du doyen Lacroix : une course. Il n'avait pas conduit, mais s'était placé sur le siège passager, comme co-pilote. Et son dernier projet : un saut en parachute, pour ses 100 ans.

- Alors si tu cherches dans le cadeaux spécial, j'espère que t'es bien assis. Parce qu'il veut faire un saut en parachute. Si, si, je suis sérieux... Il n'arrête pas de me rabacher ça, ces derniers temps.

Pour un homme de son âge, Louis-Damien avait la forme. Bien sûr, il se fatiguait vite, il avait des problèmes d'oreille, des petits tracas de vieux, mais il marchait tous les jours dans les rues de Vauxin, il prenait le train, pour rejoindre Aspen, il voyageait encore.

- Il m'a dit que c'était ça qu'il voulait... ou alors qu'il partait s'installer en Antsiranana... En tout honnêteté, il est parfaitement capable de le faire. Je suis même sûr qu'il le fera... J'essaie de le décourager, mais il n'y a pas moyen. Tu sais ce qu'il m'a dit l'autre jour quand je lui ai dit que ce n'était plus de son âge ?

Il secoua la tête, non sans un petit sourire amusé :

- Je le cite : "Tu crois quand même pas que je vais vivre mes derniers jours en jouant à la belotte sur un canapé, vautré dans ma couche pleine d'urine ? Si c'est ça que vous voulez, je préfère mourir maintenant !". Bref...

La situation était épineuse. Aussi, après une courte pause, Karl ajouta :

- Ce sera son jour... Il aura 100 ans qu'une fois. Et je sais que son moteur c'est de se savoir en forme et vivant. Le jour où il va commencer à décliner, il ne fera pas long feu. Je crois qu'il est normal qu'il en profite. C'est fou, mais je t'avoue que je ne suis pas fondamentalement opposé à son saut en parachute. Je pense que tu peux le comprendre aussi... Il va falloir convaincre mon père, mon oncle Daniel... et puis surtout ma soeur. Ouais, ça va te retomber dessus mon poto...

Il lui donna une tape de compassion sur l'épaule.



Répondre

Retourner vers « Vauxin »