Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

Passation de pouvoirs Haros > De Salvo

Le Chancelier Suprême réside à l'Hôtel Belley. Comme pour Anthelme le lieu est hautement gardé. C'est ici qu'ont lieu les Conseils des Ministres, toutes les semaines.


Avatar du membre
Apollon Haros
Vice-gouverneur
Messages : 262
Enregistré le : 14 oct. 2018, 21:53

Passation de pouvoirs Haros > De Salvo

29 juil. 2019, 22:59

C'était l'heure de la passation de pouvoir. Apollon avait volontiers accepté de se soumettre à cet exercice, que peu de ses prédécesseurs avaient pris la peine d'effectuer. Il était très serein depuis la soirée électorale. Et très fier aussi du travail accompli. Ses ministres avaient réalisé à la totalité de leurs feuilles de route. Les missions menées à bien, il fallait maintenant laisser la place.

Pour l'occasion, Apollon avait décidé de la jouer cool. Il portait un débardeur noir, un short de la même couleur et des tongs. Sur ses cheveux blonds, il avait calé ses lunettes de soleil. C'est dans cet accoutrement, bien connu des fonctionnaires de Belley, qu'Apollon attendait Vincent de Salvo. Sur le perron, il avait quand même une certaine classe. Romane attendait dans l'entrée, avec le bébé.

Ils avaient prévu de faire une escapade à Chouchenn, avant le prochain conseil municipal de San Juan. La voiture du nouveau Chancelier ne tarda pas à entrer dans la cour, sous les crépitements des journalistes. Vincent en sortit et Apollon lui adressa un sourire des plus cordiaux. Quand l'homme fort du PLC fut en haut des marches, ils se serrèrent la main en prenant la pose.

Puis Apollon invita son "hôte" à entrer. Ils se rendirent dans le salon, où la décoration était très inspirée de la Grèce Antique. Avec pas mal de statues à poil, féminines comme masculines. Ils s'installèrent sur des fauteuils très confortables. Entre eux se trouvait une chicha. Haros sortit quelques dossiers qu'il avait préparé.

- Je tiens à te féliciter pour ta victoire et pour ta campagne. Ce fut intense mais passionnant ! Je te souhaite beaucoup de réussite pour ce mandat. Je t'ai préparé quelques dossiers, issus de mon Gouvernement. Il s'agit des exemplaires des textes de loi que nous avons déposés un peu en retard, parce que tout le monde était en vacances, à profiter des belles plages septimanes. Il s'agit du livret blanc de la défense et du budget pour 099. Je ne pense pas que tu aies besoin de revenir sur ses textes, mais sait-on jamais ! Du côté des affaires diplomatiques, j'ai nommé Alessandra Ansaldi à l'ONU, j'espère que tu n'y vois aucun inconvénient. Dans le cas contraire, tu peux toujours la limoger si besoin.

Il sortit une bouteille d'Ouzo, un alcool grec anisé, semblable au pastis.

- Je sais que tu aimes le pastis d'Aspen, alors j'ai fait venir une bouteille d'Ouzo, qui vient de Norijo. J'espère qu'elle te plaira ! Je te conseille de la déguster dans les jardins, avec ta famille, près des thermes que j'ai fait aménager. Voilà pour moi ! As-tu des questions ? Si jamais tu as besoin d'informations même après mon départ, tu peux m'appeler. Je répondrais avec plaisir !


Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 444
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: Passation de pouvoirs Haros > De Salvo

30 juil. 2019, 14:54

Vincent arrivait à l'Hôtel Belley serein et fier. Cela faisait 10 ans qui se battait pour amener la droite au pouvoir et c'était désormais chose faite. Il savait cependant que le plus dur commençait et il était avant tout très concentré.
Juste avant qu'il sorte de la voiture, son chauffeur lui glissait quelques mots très amicaux.

- J'ai toujours rêver de vous amener ici pour une passation de pouvoir, vous n'avez jamais rien lâché, vous le méritez. Bon courage monsieur le Chancelier Suprême.

Vincent, touché lui répondait aussi amicalement.

- Que vous êtes gentil Joseph, avec le temps vous êtes devenu plus qu'un chauffeur, un ami.

Vincent sortait de la voiture, sourait au photographes et aux caméras puis se dirigeait de manière très solennelle vers celui qui sera son prédécesseur dans quelques minutes. Ayant mis son plus beau costume, sa tenue faisait contraste avec celle très décontractée d'Apollo Haros. Vincent De Salvo serrait la main du Chancelier Suprême sortant très courtoisement et avec un grand sourire.
Une fois installés dans le selon, après les quelques mots échangés sur le perron, la discussion pouvait commencer. Le chef du PLC était très étonné que son homologue de la CUL le tutoie mais se sentait obligé de faire de même, se disant avec humour que c'était un "truc de Chancelier Suprême".

Merci beaucoup Apollo, j'ai trouvé que c'était une belle campagne avec un bon niveau et un bon esprit. D'ailleurs, je te félicite aussi pour ton score, pas tous les sortants ont fait pareil, loin de là même.
Je ne compte pas revenir sur ces textes légitimes et je suis satisfait de la nomination d'Alessanda Ansaldi, ne t'inquiètes en rien.


L'atmosphère se détendait un peu devant la bouteille d'Ouzo offerte par Apollo.

J'ai jamais goûté l'Ouzo mais j'en avais très envie, je te remercie beaucoup tu n'étais pas obligé.
Je n'ai pas de question particulière et je ne compte pas t'importuner lorsque tu seras installé n'ais crainte.


Puis dans un rire difficilement contenu Vincent enchaînait.

En fait il y a deux petites chose :
Si on doit refaire un passation de pouvoirs, tu pourrais mettre un costume ? J'aimerais que ma mère ait une belle photo sur son bureau.
Et j'espère que tu ne feras pas de complexe d'inférioté vis à vis de moi maintenant que je suis le Chancelier Suprême...


Vincent laissait éclater son rire.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Apollon Haros
Vice-gouverneur
Messages : 262
Enregistré le : 14 oct. 2018, 21:53

Re: Passation de pouvoirs Haros > De Salvo

30 juil. 2019, 16:31

Apollon éclata de rire à son tour lorsque Vincent lui parla du costume, de sa mère et du complexe d'infériorité. Le Chancelier sortant avait une réputation d'homme assez fier et prétentieux qui ne collait pas toujours avec la réalité. Les choses s'avéraient beaucoup plus complexe. Disons qu'il avait une personnalité à part. Comme ils avaient épuisé les dossiers en cours et que Apollon n'avait pas d'autres éléments à lui donner, ils se levèrent.

Désireux d'être le plus accueillant possible, il lui fit faire un tour des lieux et lui présenta également le personnel qui était présent. Après une échange des plus cordiaux avec les employés de Belley, où Apollon se chargea de faire les présentations, ils firent un dernier détour par les jardins, magnifiques. Quand le tour du "locataire" fut terminé, ils se décidèrent à rejoindre les journalistes qui s'impatientaient.

Leur réapparition entraina une série de crépitements. Apollon retira alors son débardeur pour poser torse nu aux côtés de Vincent. Il s'approcha du pupitre pour faire son discours de départ. Avec un sourire, il commença :

- Notre nouveau Chancelier voulait une belle photo de nous deux, pour offrir. Je ne pouvais pas lui refuser ce privilège !

Le plus naturellement du monde, il mit le débardeur sur son épaule et reprit un air sérieux :

- Bien. J'imagine que vous n'êtes pas venu là pour enfiler des perles ! Je vous remercie d'être venus nombreux, ici, à Belley, pour assister à cette passation des pouvoirs. Je l'ai déjà dit le soir de l'élection, je félicite encore une fois Vincent, pour son élection et la campagne qu'il a su mener. Je sais que pour la gauche, il y a une forme de déception mais je voudrais dire que je suis serein pour l'avenir. Je crois que la Frôce a besoin de personnes investies et fidèles à leurs principes et Vincent De Salvo est de celle-là. En ce qui me concerne, j'ai confiance en lui pour nous représenter et j'espère qu'il réussira. Je mentirais si je vous disais que Belley ne va pas me manquer. En particulier les dimanche après-midi avec le personnel, à siroter nos jus de fruits en terrasse, tout en nous dorant la pillule. Il faut beaucoup d'énergie pour être Chancelier mais il en faut encore plus pour l'aider. J'ai conscience que le défi s'imposait, car je ne suis pas du genre à aimer rester en place. Désolé, chers tous, de devoir vous annoncer que Vincent est du même acabit que moi !

Des rires se firent entendre.

- Je ne vais pas m'éterniser davantage. Je vous remercie du fond du coeur, chacun d'entre vous. En ce qui me concerne, j'ai pris la décision de demander Romane en mariage, parce que j'ai pris conscience de l'importance qu'elle occupait dans ma vie au quotidien. Cela ne m'empêchera pas d'être engagé en politique, en faveur du progrès citoyen et social. Alors, Vincent, je te le dis, je te surveille ! Et je viendrais te botter les fesses si tu n'es pas sage !

De nouveaux rires s'élevèrent. Apollon l'invita à venir au pupitre et lui lança, avec un air de défi :

- Tu parlais du complexe d'infériorité tout à l'heure, non ? Alors, c'est quand tu la tombes, ta chemise ?


Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 444
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: Passation de pouvoirs Haros > De Salvo

03 août 2019, 15:59

Après cette sympathique visite des lieux Vincent se présentait donc au pupitre pour dire quelques mots.

Ce n'est pas exactement la tenue que j'imaginais pour une belle photo de passation de pouvoirs mais personne ne pourra dire que ce n'est pas original ! Vestimentairement parlant vous allez passer du tout au tout et je vous annonce que je ne tomberai ni la chemise, ni la cravate, ni la veste, ni le reste pendant mon mandat.

Les rires se faisaient largement entendre dans l'assistance.

Plus sérieusement, je remercie Apollo Haros pour sa courtoisie et sa sympathie à mon endroit. Nous sommes de bords politiques très différents mais je pense que nous donnons l'image d'une fédération apaisée aujourd'hui. Quitter une telle fonction est un déchirement et il nous montre aujourd'hui une très grande dignité qui l'honore.
Je lui souhaite le meilleur pour la suite.

Pour dire vrai, je n'espère pas de tout mon cœur qu'il récupère la location de ce magnifique Hôtel Belley aux prochaines élections, mais je respecterai cela si ça devait arriver.


Vincent regardait Apollo avec un grand sourire qui lui était rendu par son prédécesseur. Les journalistes rigolaient aussi, vraiment une ambiance très bonne enfant dans cette passation de pouvoirs. Ce qui n'était pas écrit d'avance entre un responsable CUL et un PLC.

C'est donc avec une grande émotion que je vais aller de ce pas dans mon nouveau bureau et me mettre tout de suite au travail. Je ne veux pas décevoir ceux qui m'ont fait l'honneur de me porter à une fonction si prestigieuse.

Merci à tous.


Vincent allait serrer une dernière fois la main d'Apollo, ils se sont échangés des dernières formules de politesse avant qu'Apollo s'en aille.
Vincent regardait Apollo partir et n'est allé rejoindre son bureau qu'une fois que celui-ci n'était plus visible.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Retourner vers « Hôtel Belley - Chancelier Suprême »