Bienvenue en Frôce !

Logo Facebook - Frôce

Image

Place San Carlo - An 91

Ville réelle : Turin
Population : 1 012 534 habitants (092)
Orientations politiques : Conservatisme / Centrisme / Libertarianisme
Répondre
Avatar du membre
Jean Bournay
Ministre fédéral
Messages : 274
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Place San Carlo - An 91

Message par Jean Bournay » 21 févr. 2018, 04:52

Image
Lucien Vasboirin (PNJ)

Montant à Anglès quand sa collègue montait à Libertalia, Lucien, candidat à la mairie d'Anglès prononça son discours.

Bonsoir, camarades de toutes les villes et de nos provinces,
Aujourd'hui j'expliquerais le positionnement du FCF sur le sujet délicat de la GPA, de la PMA et j'expliquerais le Tribunat que nous voulons mettre en place.

Nous sommes pour la GPA. En effet, nous pensons qu'il doit être possible pour une femme de permettre à un couple stérile d'avoir un enfant. Aussi nous voulons des clauses fermes pour éviter que le corps de la femme devienne un bien matériel. D'abord le non-paiement du service, qui est un acte total de bénévolat, ensuite la justification de la stérilité du couple et la preuve qui l'accompagne. Soit un certificat médical d'incapacité physique à procréer pour une femme, soit l'homosexualité masculine du couple en question. Seuls ces deux possibilités sont aujourd'hui envisageables pour nous. Nous limiterons également le nombre de GPA autorisées par femme, à 2 accouchements. 3 sur demande explicite et attestée de la femme en question et après contrôle approfondi de la situation.
Avant toute validation de procédure de GPA, nous contrôlerons la situation financière de la femme volontaire, du couple stérile, nous étudierons la demande et tenterons avant tout de trouver un autre service au couple.
Nous rappelons que la GPA est une solution ultime. Sera préféré l'adoption.
Mais si aucune, je dis bien aucune autre solution n'est trouvée, nous autoriserons la GPA au cas par cas, donc.

Nous sommes pour la PMA, car c'est un recours contre la GPA. La PMA ne sera sujette à aucune transformation génétique,
elle ne sera que due aux dons de sperme et d'ovules. Point. Elle sera autorisée et contrôlée lors de dons. Nous tenons à ce que les dons ne soient pas anonymes, qu'ils soient proposés anonymement mais qu'à la majorité des enfants nés de PMA, les noms des pères ou mères biologiques lui soient fournis sur sa demande. Nous autoriserons cette procédure aux couples stériles, mais dont une femme est en capacité physique de procréer. Il ne sera créer aucun bébé éprouvette. Nous tenons absolument que l'éthique soit respecté tout le long de la procédure et le don d'embryon sera interdit. Ainsi nous offrirons aux couples stériles une possibilité d'avoir un enfant. C'est une solution finale, et nous recommanderons l'adoption en premier lieu. Les dons seront gratuits, sans rémunération et faits à une institution nationale.

Enfin le Tribunat. Nous voulons mettre en place une nouvelle instance politique et économique qui puisse protéger le peuple sur tout le territoire. Nous tirons au sort un Tribun par village et par 1000 habitants dans les villes. De plus les citoyens éliront par quartier (~50 citoyens) un Tribun. Les Tribuns tirés au sort sont nommés Tribuns I et les Tribuns élus Tribuns II. Chaque semaine 500 Tribuns seront tirés au sort sur toute la population frôceuse et ils devront se réunir au Tribunat Fédéral. Une Assemblée.
Prévenus le Dimanche, la réunion aura lieu le Mercredi, les Tribuns pourront amnistier, ôter une loi, arrêter un acte politique sans limite d'actions, seulement de temps. Le Vendredi, la session prendra fin. Et ça recommencera.
Le rôle de Tribun ne peut être refusé sans certificat médicale d'inaptitude, il ne peut être rémunéré plus d'un SMC.
Le Pouvoir d'un Tribun est d'arrêter toute action politique, juridique, économique, à son échelle (commune, quartier). Il faut 50 Tribuns pour s'en prendre à une Grande Ville et 150 à une Province, 300 pour la Fédération.
Un Tribun peut immuniser juridiquement mais ne peut l'être. Sa grâce repose sur le référendum. Le jugement d'un Tribun I est comme les autres, le jugement d'un Tribun II est spécial : la sentence doit être approuvée par la commune dans laquelle il réside par la voie référendaire, il ne s'agit pas de l'avis du Maire, hein !
Les citoyens peuvent visiter les Tribuns aux Tribunats pour qu'ils corrigent les fautes sans forme de jugement s'il est compétent et qu'il y a abus. Les Tribunats Municipaux et de Quartier seront soit dans les mairies soit proche d'elle en libre accès. Les Tribuns de quartier ne travaillent qu'à mi-temps, les autres sont employés à temps plein et ne peuvent pas être virer de leurs entreprises. Et elles seront indemnisées durant le mandat du Tribun, durant un an. Les Tribuns de quartier et de villages ne feront pas de permanence n'étant qu'un pour un même lieu, les Tribuns de ville, eux en feront pour qu'on puisse tout le temps les contacter.
Les Tribunats Principaux sont dans chaque Grande Ville, ils servent à faire des grâces générales. Les Tribunats Provinciaux sont dans chaque capitale de Province et servent à formuler des amnisties. Le Tribunat Fédéral se trouve à Aspen.
Chaque Tribun devra faire un rapport de ses actions à la Cour du Tribunat. La Cour du Tribunat peut saisir à tout moment la Cour Suprême si elle pense qu'une action est abusive elle-même. L'action est au pire annulée, au mieux laissée.
Chaque Tribun élu peut être révoqué par son électorat.

Voilà pour mes explications en direct d'Aspen, vous connaissez la rengaine pour les triangles ?
Bien.
Je vous souhaite une bonne soirée, demain la construction du monde nous attend...


Lucien descendit de la scène en cette soirée fraîche et calme, malgré les quelques applaudissements des militants, assez peu nombreux par rapport à d'autres lieux...


Orateur National du Front Communiste ☭

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Conseiller Municipal de Farellia

Répondre

Retourner vers « Anglès - Capitale »