Bienvenue en Frôce !

La campagne électorale bat son plein ! Pour vous y retrouver, voici, un petit sommaire : Logo Facebook - Frôce

Image

[Hommage national] Angela Von Bertha

Ville réelle : Turin
Population : 1 012 534 habitants (092)
Orientations politiques : Conservatisme / Centrisme / Libertarianisme
Avatar du membre
Arthur Lubenac
Localisation : Hôtel Belley, Aspen
Messages : 373
Enregistré le : 05 nov. 2017, 00:33

[Hommage national] Angela Von Bertha

29 janv. 2018, 21:37

Image

Le corbillard arrivait sur les lieux de l'hommage national. La foule était compacte et cherchait à apercevoir une dernière fois le cercueil de l'ex Première ministre.
L'Imperatore, le Chancelier Suprême, le gouvernement fédéral, les gouverneurs, le président de l'Assemblée fédérale et le président de la Cour Suprême occupaient la tribune impériale. Un pupitre se tenait devant la tribune, en surplomb de l'emplacement prévu pour le cercueil.
Alors que le cercueil, recouvert d'un drapeau frôceux était disposé à l'endroit prévu, le Chancelier se dirigea vers le pupitre pour entamer son discours.


Très chère Angela,
Ton départ crée un immense vide en nous tous. Plus qu'une femme politique de droite, tu as été une femme d’État capable de rassembler tous les frôceux et qui n'a jamais renié ses convictions.
L'ironie a voulu que moi, le fils de Charles de Lubenac qui a été ton grand compagnon de route en politique, occupe le même palais que tu as occupé en tant que Première Ministre lorsque tu es morte. Tu as été un modèle pour tous les Frôceux, moi y compris.
Les livres d'histoire retiendront qui tu n'as jamais été la Première ministre de tout un camp, mais de tous les frôceux. Ton échec aux présidentielles contre Louis Damien Lacroix de Beaufoy ne t'a jamais ôtée de la liste des grandes personnalités politique frôceuses.
De ton action nous retiendrons très probablement la provincialisation de la Frôce avec mon défunt père, processus qui a aujourd'hui abouti à un État fédéral qui fonctionne et est très stable. La ville de Symphorien sera également marquée à jamais de ton empreinte de maire.
Mais mille discours ne valent pas une action symbolique pour remercier une grande personnalité de la nation, et permet moi de te remettre exceptionnellement et à titre posthume la médaille de Commandeur de l'Ordre de la Croix d'Argent.


Le Chancelier se dirigea vers le cercueil et y posa la médaille. S'ensuivit une minute de silence puis l'hymne frôceux.
Les personnalités pouvaient d'ores et déjà défiler à la tribune pour faire leurs discours.


Maire d'Anglès

3ème Chancelier Suprême de la Fédération de Frôce et de Madagascar

Avatar du membre
Gabriel Von Bertha
Président de l'Assemblée Fédérale
Localisation : Assolac - Tyrsènie
Messages : 391
Enregistré le : 13 nov. 2017, 21:15

Re: [Hommage national] Angela Von Bertha

03 févr. 2018, 16:47

Image

Gabriel avait écouté avec attention de le discours du Chancelier Suprême. A côté de lui, étaient assis la Famille Von Bertha, ses amis, les gouverneurs, les membres du gouvernement fédéral et la famille Impériale. Tous étaient réunis ce jour pour rendre hommage à la grande Dame. Alors que tous se levèrent pour la minute de silence et le retentissement de l'hymne frôceux, Gabriel se leva pour rejoindre la tribune. Ému, il prit la parole pour la première fois en public depuis l’événement...

- Angela... Angie... comme nous avions tous l'habitude de t'appeler...
GrossMutter...


Le silence était à son comble.

- Jamais nous n'aurions pensé un jour être ici, tous réunis pour te rendre hommage, tant nous pensions que tu étais immortelle... Nous vivions dans cette illusion, mais ces derniers jours nous ont rappelé la triste vérité que nous quittons tous un jour ou l'autre ce monde.
Tu nous quittes dans la paix, dans la certitude d'avoir été une bonne matriarche de famille. Tu as su m'accueillir, ton seul petit fils, lorsque maman, ta fille unique Kate, et papa quittèrent également ce monde dans un tragique accident. A l'époque pré-adolescent, tu as été présente, tu m'as soutenu, tu t'es comporté avec moi comme une mère... C'est pourquoi aujourd'hui, je revis les événements dures d'une vie: je perds ma seconde mère... Nous savions que passé le centenaire, nous ne pourrions te garder auprès de nous bien longtemps, qu'il nous fallait profiter de ta présence, de ton amour, de tes conseils tant que nous le pouvions encore. Nous nous étions inconsciemment préparés à ton départ, mais celui-ci reste douloureux, comme tout départ.


- Tu restes toutefois immortelle dans nos souvenirs, dans nos cœurs, dans la grande et riche Histoire de Frôce dont une page t'est destinée. L'hommage national qui a été organisé aujourd'hui pour toi en est l'illustration même.
Tu resteras à jamais notre GrossBertha, celle que nous pouvions également considérée comme la "Dame de Fer" frôceuse. Alors que l'ancienne République était plus favorablement ancrée à Gauche, ses idées étant majoritaire à l'époque dans notre pays, tu as su donner un visage à la Drôite Frôceuse, la vraie; une Droite Républicaine défendant pragmatisme libéré des dogmatismes et des idées extrémistes. La voix de la Droite, tu l'as incarné avec énergie et une détermination sans faille dans de très nombreuses batailles électorales, sans jamais t’essouffler. Tu as mené la Droite Républicaine aux portes du pouvoir, mais il a parfois été difficile d'appliquer dans les coalitions de Droite ta véritable vision sans que les "autres Droites" se bagarrent pour appliquer des idées plus polémiques.
Tu peux aujourd'hui partir en paix, car ton héritage politique subsistera. Tu as dans ce monde, des héritiers, des citoyens qui t'ont pris pour modèle et qui défendront dans la conjoncture de leur époque tes convictions les plus profondes, ta conception de la Droite Républicaine. Je fais parti de ceux-ci, même si j'ai décidé pour ma part que mon combat politique était le Centre, comme tu avais fait le choix du Centre-droit.

Tu laisses à la Frôce un héritage: celui de la provincialisation qui a certainement été ton plus beau combat. De la coopération de deux métropoles: Symphorien et Anglès, tu as su lier les énergies dans toute une région du pays pour construire le Grand Piémont. Le processus du fédéralisme frôceux, tu l'as initié avec d'autres, et c'est ton combat qui aujourd'hui façonne le système politique frôceux. Tu as incarné la constitution républicaine de l'ancien régime, l'ayant fait voté, et tu incarnes plus ou moins le fédéralisme frôceux d'aujourd'hui. C'est un héritage que notre jeunesse ignore peut-être, mais il nous revient de rappeler l'importance de ces événements riches pour la Frôce. Tu as su mener ton combat malgré les divers attentats auxquels tu te préparais mais qui ont toujours été déjoué. Nous nous souviendrons toujours lorsque tu nous rappelais avec éclats de rire l'exercice attentat durant un meeting d'une campagne électorale.

Nous devons, aujourd'hui, malgré cela, te dire un dernier au-revoir. C'est la Nation Frôceuse tout entière qui te remercie pour ton engagement, pour ce que tu as pu faire pour elle. Ton nom, Angela Von Bertha, restera à jamais marqué au fer dans l'Histoire de Frôce. Et il nous revient à tous de faire subsister ta mémoire, et de continuer ton combat politique, qui n'est pas tout à fait achevé, bien des années après. J'en serai le garant.

Il ne me reste plus qu'à te dire, toi qui nous écoute certainement: Merci Angie. Merci pour que tu as fait et pour ce que tu représentes pour nous tous... une occasion encore une fois d'unifier notre pays derrière une grande figure politique de notre Histoire.


Gabriel quitta le pupitre et se dirigea vers le cercueil devant lui. Il se recueillit les deux mains sur le cercueil un long moment avant de se rasseoir à côté du Chancelier Suprême.
Image



Président de l'Assemblée Fédérale - VIè Législature

Président de l'Alternative Démocrate Frôceuse - ADF

Vice-Gouverneur, Ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur

Ancien Gouverneur de Tyrsènie

Maire d'Assolac - Tyrsènie

Avatar du membre
Alexandre Lacroix Le Menn
Directeur de la Bibliothèque Nationale
Messages : 706
Enregistré le : 09 mai 2017, 19:59

Re: [Hommage national] Angela Von Bertha

09 févr. 2018, 22:05

Louis-Damien était présent et accompagné par Alexandre et Petra. Il avait le visage fermé, ému. Il préféra ne pas s'exprimer, il n'avait pas la tête à ça. Il applaudit avec énergie les discours qui avaient été prononcés.


Retourner vers « Anglès - Capitale »