Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

Port de Plaisance de Samarcande

Ville réelle : Sassari
Population intra-muros : 58 317 habitants (096)
Population métropole : 305 038 habitants (096)
Partis dominants : 1. PSDF / 2. PAS / 3. MAMA
Avatar du membre
Nino Martinez
Electeur
Messages : 332
Enregistré le : 28 juin 2017, 02:30

Port de Plaisance de Samarcande

04 août 2017, 12:45

Image



Maire de Samarcande

Porte-Parole de l'UPP

Président de l'Association Frôce'Art

Maître de Loge de la Voûte Etoilée de Samarcande de la Grande Loge Nationale de Frôce

Maître en Arts Martiaux

Directeur Adjoint de l’Opéra de Paris

Avatar du membre
Julien Citron
Localisation : Etchegorda
Messages : 1425
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Port de Plaisance de Samarcande

22 juin 2018, 10:56

Julien avait misé sur le port de plaisance de Samarcande pour son second meeting.

Non, non, non chers amis, je ne lâche rien.
Je me fiche complètement du résultat final mais cette campagne sera ma tribune sur ce que doit être notre gauche.
Je regrette d'abord les attaques virulentes de Lucia Petchkine qui sombre dans la caricature. J'avais personnellement souhaité une campagne sereine mais force est de constater que c'est raté.
Si ces derniers jours j'ai protesté contre le sort que me réservait la direction du parti, à savoir me taire et rester à ma place, jamais je n'ai eu le sentiment que la politique que nous avons mené au pouvoir a été un échec humain. Des progrès considérables ont été faits pour améliorer notre société tant sur le plan social que sur la diplomatie. Nous ne faisons certes jamais tout ce qu'il faudrait car la tâche est immense mais à partir du moment que les électeurs nous reconduisent, c'est qu'ils nous sont reconnaissants pour ce que nous faisons.

Succéder à celui qui a mené notre parti au sommet cela ne passe pas par le dénigrement virulent de qui a été fait et quoiqu'on en dise je ne l'ai jamais fait. Le passé doit rester le passé et il nous faut regarder vers l'avenir. Je ne veux pas d'un ou d'une dirigeante qui efface tout pour marquer son passage de son empreinte personnelle. Je veux quelqu'un qui rassemble tout le monde et qui n'exclut personne. Je veux quelqu'un qui a pour seule ambition de faire gagner la gauche. Je ne veux pas de quelqu'un qui s'enferme dans le sectarisme et refuse l'ouverture du dialogue avec d'autres forces politiques pourtant compatibles.

Nous devons rester fidèles à nous-mêmes, bienveillants avec nos alliés mais ferme si les exigences venaient à devenir trop forte.
Ne plus céder à la marchandisation des têtes pour les formations de gouvernement.
Quelle est cette histoire d'interdire au premier parti de choisir ses ministres ? Peut-on vraiment parler d'alliés ?
Une telle situation ne se reproduira pas si je deviens Premier Secrétaire et je défendrai les miens, même si cela doit passer par l'échec de la formation d'un gouvernement car nous n'avons plus rien à prouver. Nous ne devons plus rendre aucun compte. L'UPP sera là pleinement ou ne le sera pas.

Plutôt qu'exclure je veux inclure ceux qui ont plus de mal à percer au niveau fédéral. Opérons donc la réconciliation totale du parti. Pour cela annulons la commission de discipline de Julien Coutem et supprimons cette institution digne du Politburo du Parti Communiste de l'Union Soviétique.
Un recadrage interne doit suffire et en cas de manquement grave un vote interne de TOUS les membres fera l'affaire.
Punir ne doit plus être dans nos gènes, orchestrer la marche militaire des députés non plus. Libre seront ceux qui voudront s'ouvrir aux personnalités politiques d'autres partis. Je veux un socialisme ouvert aux autres et sortir de ce dogmatisme fiévreux qui nous enferme dans notre microcosme moisissant.
Soyons fiers d'être socialistes mais cessons cette image de suffisance et de mépris pour autrui qui ne pense comme nous.

Merci !


ex-Président de la Province de Catalogne

Vice-Président de l'Université de Casarastra

Retourner vers « Samarcande »