Elements de pondération

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 486
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Elements de pondération

Message par Riccardo Finacci Núñez » 17 juin 2017, 15:20

La grande nouveauté de la v4 est la gestion des niches électorales qui valent 40 % de la pondération.

Chaque niche représente un syndicat

Image

PETI est un syndicat d'étudiants, il privilégie la liberté sur le plan sociétal et l'interventionnisme sur le plan économique
CABL est un syndicat regroupant des personnes du monde du spectacle, il privilégie la liberté sur le plan sociétal et est modéré sur l'économie.
PLOP est un syndicat de journalistes, il privilégie la liberté sur le plan sociétal comme sur le plan économique.
GRAPE est un syndicat de travailleurs, il privilégie l'interventionnisme sur le plan économique et est modéré sur les questions de société.
PACT est un syndicat de patrons, il privilégie le libéralisme économique et est modéré sur les questions de société.
PIED est un syndicat de chômeurs, il privilégie l'interventionnisme économique et les politiques sécuritaires.
TRIC est un syndicat d'agriculteurs, il privilégie les politiques sécuritaires et est modéré sur les questions économiques.
SLIP est un syndicat de policiers, il privilégie les politiques sécuritaires et le libéralisme économique.

Concrètement à chaque jour de campagne vous ferez une action qui vous rendra plus populaire auprès d'une ou plusieurs niches électorales.

Chaque niche vaut exactement 5 % de la pondération avec un bonus au parti de tête au sein de la niche, il peut donc être préférable de viser les syndicats les moins prisés pour une plus grande rentabilité.

Chaque jour vous pourrez soit faire une action classique soit répondre à la polémique du moment. Chaque action porte un nombre de points que vous connaitrez à l'avance. Chaque parti ne peut faire qu'une action par jour.

Cela prend quelques instants à faire, ce qui peut vous apporter de gros points de pondération même si vous n'avez que très peu de temps devant vous, même si ceux qui auront une meilleure stratégie maximiseront probablement mieux leurs points.

Pour les autres éléments :

A chaque élection il y a aura plusieurs débats thématiques à l'échelle nationale. Comme sur la v3, il y aura une limite d'interventions et de mots par intervention pour qu'ils soient plus faciles à suivre.

Il y aura un débat régional bonus pour les élections provinciales selon les mêmes modalités (avec cependant un nombre maximal d'interventions plus bas).

Pour les fédérales, on ajoute une interview des têtes de liste, les questions sont les mêmes pour tous, cela permet d'exprimer sa pensée plus librement et longuement, sans limite de mots.

Pour les provinciales, on ajoute une notation du programme défendu par le candidat à la charge de gouverneur.

Pour les municipales, chaque candidat fera sa campagne sur PluzIn comme sur la v3.

Élections fédérales :

40 % niches électorales
20 % vote des membres
20 % interview des têtes de liste
15 % débat national
5 % hasard

Élections locales :

Score national :

40 % niches électorales
30 % vote des membres
25 % débat national
5 % hasard

Bonus par province :

50 % Débat régional
50 % Programme régional

Bonus par ville :

100 % PluzIn



Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 486
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Re: Elements de pondération

Message par Riccardo Finacci Núñez » 24 juin 2017, 04:14

Petites explications sur la pondération pour les élections locales :

Chaque parti fait une campagne nationale, qui est composée du débat national, du vote des membres et de l'exploitation des niches électorales.

La campagne nationale donne un avantage aux partis l'ayant le mieux réussie dans toutes les collectivités, pas de quoi vous faire passer de la 5e place à la première, mais peut-être de quoi faire basculer une ville indécise.

Pour vous expliquer brièvement en quoi une grosse campagne ne vous permet pas de faire basculer une ville défavorable, en fait, mais en sur-performant, vous créez un ratio favorable à votre parti pour multiplier les scores de base (qui sont ceux que je vous ai présentés dans le sujet sur les villes), si vous avez une base faible, ça vous fera passer de 3 à 5 % au mieux, donc rien de fou.

La campagne nationale est cantonnée à votre propre parti, vous ne pouvez pas la transférer à un allié dans une autre ville ou province, non seulement les candidatures uniques sont inutiles, mais elles sont en plus contre-productives comme vous priverez le parti allié de votre soutien dans l'assemblée délibérante.

La campagne locale est composée de 2 éléments pour les municipales et 4 éléments pour les provinciales, celle-ci vous permet de modifier le rapport de forces après la prise en compte de la campagne nationale.

Pour les municipales, il y a la présence ou non d'un candidat joueur et la campagne sur PluzIn.

Pour les provinciales, il y a la présence ou non d'un candidat joueur, le débat provincial, le programme et la popularité régionale du parti. (lors de la première campagne, il n'y aura ni programme ni popularité à titre exceptionnel)

Comme la simple présence d'un candidat peut vous aider à faire grimper légèrement votre score, il peut être tentant d'envoyer un candidat de témoignage, quitte à ce qu'il ne fasse pas ou peu campagne, dans les provinces neutres ou défavorables pour avoir une petite chance d'être le faiseur de roi.

Mais cette tactique est à double tranchant, si le joueur envoyé convoite une place de maire, il ne peut pas être à deux endroits différents, or les fiefs sont souvent dans des provinces favorables.

De plus, un joueur en campagne dans une province ne peut contribuer à votre campagne dans une autre, ce qui n'est pas idéal si vous visez à tout prix une province.

Pour finir, concernant les indépendants, vous avez deux choix.

- Vous apparenter à un des partis existants.
- Vous présenter comme candidat d'une idéologie non prise.

En vous apparentant à un parti existant, vous profiterez de sa campagne nationale (et pourrez y contribuer), l'inconvénient étant que le parti peut vous refuser le droit d'être apparenté.

En vous présentant comme libre de tout parti, personne ne peut vous chasser et vous pouvez occuper des niches inexplorées. L'inconvénient est que vous devrez faire votre campagne nationale seule (c'est là que la rapidité du système de niches peut vous sauver si vous ne partez pas en territoire hostile).



Avatar du membre
Américo Montanes
Gouverneur
Messages : 94
Enregistré le : 13 juin 2017, 16:26

Re: Elements de pondération

Message par Américo Montanes » 27 juin 2017, 00:04

Est-il possible, par exemple, de se présenter avec une étiquette partisane pour l'élection fédérale, et sans étiquette pour une élection locale ? Notamment dans le cas précis d'une élection générale que nous avons à connaître de manière imminente ?


Président du MESS
Gouverneur de Transalpie - Maire d'Aspen

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 486
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Re: Elements de pondération

Message par Riccardo Finacci Núñez » 27 juin 2017, 01:17

Américo Montanes a écrit :
27 juin 2017, 00:04
Est-il possible, par exemple, de se présenter avec une étiquette partisane pour l'élection fédérale, et sans étiquette pour une élection locale ? Notamment dans le cas précis d'une élection générale que nous avons à connaître de manière imminente ?
Ca viendrait casser l'équilibre du système de pondération, donc non.



Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 486
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Re: Elements de pondération

Message par Riccardo Finacci Núñez » 06 juil. 2017, 23:50

Petites précisions sur les sujets autorisés en débat, de manière à ce que l'on puisse traiter de tout.

Débat national sur la sécurité (7-10 juillet) :

- Intérieur
- Défense
- Renseignement
- Justice
- Immigration et nationalité
- Conséquences diplomatiques sur la sécurité (traités de libre-circulation, accords de renseignement...)

Débat national sur l'économie (11-14 juillet) :

- Taxation
- Politique monétaire
- Conséquences diplomatiques sur l'économie (commerce extérieur, libre échange...)
- Sécurité sociale
- Santé

Débats provinciaux sur l'éducation et l'écologie (toute la campagne) :

- Enseignement
- Recherche
- Culture
- Sports
- Ecologie
- Transports
- Energie
- Agriculture

Débats provinciaux sur le travail et les affaires sociales :

- Travail
- Logement
- Famille
- Solidarités
- Questions de société



Avatar du membre
Drago Srdjanevic
Grand Parfait de l'Eglise Pastelite
Messages : 67
Enregistré le : 30 mai 2017, 23:20

Re: Elements de pondération

Message par Drago Srdjanevic » 09 juil. 2017, 11:58

Une question : les positionnements sur les lobbyings sont à faire au jour le jour ? Ou y aura-t-il une tolérance pour ceux qui ne semblent pas en avoir saisi l'importance (je pense à l'UPP et l'ARP). Vu les stratégies en jeu, je ne trouverais pas ça loyal...



Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 486
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Re: Elements de pondération

Message par Riccardo Finacci Núñez » 09 juil. 2017, 12:02

Nous allons en délibérer entre MJ, mais la base c'était bien 1 jour = 1 action, tout faire le dernier jour donnerait un avantage tout aussi déloyal.



Avatar du membre
Drago Srdjanevic
Grand Parfait de l'Eglise Pastelite
Messages : 67
Enregistré le : 30 mai 2017, 23:20

Re: Elements de pondération

Message par Drago Srdjanevic » 09 juil. 2017, 12:26

Je me suis mal exprimé : ce que je ne trouve pas loyal, c'est la possibilité de poster en décalé de ceux qui prennent le risque de le faire au jour le jour.

Pire, tout poster le dernier jour, serait effectivement très malvenu.



Avatar du membre
Paolo Valbonesi
Gouverneur
Messages : 264
Enregistré le : 17 juin 2017, 13:33
Localisation : Casarastra, Catalogne

Re: Elements de pondération

Message par Paolo Valbonesi » 09 juil. 2017, 12:48

Je rejoins Drago sur l'importance de bien respecter les règles édictées dès le départ puisque la majorité respecte ces principes.


Gouverneur de Catalogne
Député fédéral
Administrateur de GDB Holding
Avocat aux barreaux d'Aspen et de Paris

Avatar du membre
Drago Srdjanevic
Grand Parfait de l'Eglise Pastelite
Messages : 67
Enregistré le : 30 mai 2017, 23:20

Re: Elements de pondération

Message par Drago Srdjanevic » 10 juil. 2017, 17:12

Pour le lobbying, je suggère pour les prochaines élections :
Chaque Action (Fixe ou Actu) doit porter la mention du parti ou de l'idéologie concernée. Chaque Action doit également préciser la date à laquelle elle se produit. Si la différence entre la date écrite, et la date HRP est supérieure à 24h, il peut être appliqué un bonus comme suit : le lendemain = -25% d'effet / le surlendemain = -50% d'effet / au-delà = -90% d'effet.
Je suggère que l'on ne puisse pas répondre à l'actu avec un délai supérieur à 1 jour. Sur la fin de campagne, ceux qui se forceront à répondre rapidement seront désavantagés par rapport à ceux qui répondront plus tard (Or en réalité, c'est souvent la 1ère position qui fait le buzz, sauf posture inattendue).



Répondre

Retourner vers « Commission Electorale »