Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

[ASSEMBLEE FEDERALE] Questions au Gouvernement

Avatar du membre
Olivier Brimont
Gouverneur
Messages : 1031
Enregistré le : 05 août 2017, 02:21

Re: [ASSEMBLEE FEDERALE] Questions au Gouvernement

28 janv. 2019, 14:11

Ce fut Olivier qui prit la parole pour s'exprimer au nom du Gouvernement Fédéral.

Monsieur le Député Fédéral Bournay,

Cela vous a sans doute échappé mais il y a eu des élections, récemment, qui ont changé à la fois la composition du Gouvernement Fédéral et aussi la personne qui le dirige. Vous conviendrez que nous n'allons pas répondre à des questions qui concernent nos prédécesseurs. Je vous suggère donc d'adresser vos questions à ce Gouvernement et sur l'action de celui-ci. Sur ce qu'il s'est passé avant, nul ici ne pourra vous répondre.

Ce Gouvernement donc, a présenté en tout et pour tout TROIS textes à la représentation nationale. Les trois textes ont été argumentés par le Gouvernement Fédéral. Sur l'un d'entre eux, M. Bournay, vous avez daigné vous exprimer. Il faut bien admettre que toutes mandatures confondues, c'est un fait rare et exceptionnel. Recevez à cet égard toutes mes félicitations. La Frôce a besoin de Députés qui causent.

Lors de votre intervention, vous avez exposé votre vision du projet que nous présentions à l'Assemblée Fédérale. Et vous avez qualifié votre question ainsi : "Quelle est cette démence ?". Monsieur Bournay, vous allez pleurer des larmes de crocodile devant cette assemblée parce que vous estimez que ce Gouvernement complètement "dément" ne vous a pas répondu. Allez donc d'abord apprendre ce qu'est le respect et nous causerons ensuite.

En ce qui concerne la Gauche, si nous devions faire l'inventaire de toutes les catastrophes dont vous êtes responsables, il nous faudrait une commission d'enquête sur plusieurs siècles. Si tant est que ça ne coute pas une blinde à l'état. Les frôceuses et les frôceux en ont bien eu conscience puisque depuis deux élections maintenant le message a été très clair et c'est résumé à un mot : dégagez !

Applaudissements nourris dans les rangs UDC. Olivier leva la main pour ramener le calme.

J'en viens à votre question sur la CUL. Ce n'est pas parce que vous avez un esprit étriqué que c'est aussi le cas pour d'autres. Il me semble que notre démocratie permet à chaque formation politique d'agir et de penser librement, sans que quiconque puisse tenter de la faire entrer dans un moule. Navré, mais il va falloir l'intégrer. La Frôce n'est pas le Venezuela.

La démocratie c'est ce qui vous permet, entre autres, de vomir vos mensonges, Monsieur Bournay. C'est ce qui permet à Mme Braud, en tant que membre du PSDF, Députée Fédérale, non membre du Gouvernement de demander au Ministre de la Diplomatie et de la Défense, quelle position la Frôce va tenir sur la question du Venezuela. Ah, mais c'est vrai que nous avons touché à un point sensible, à l'inébranlable Maduro, si cher à votre coeur ! Si exemplaire pour votre "PolitBuro".

Si la Gauche a préféré se taire et suivre comme un mouton de panurge son Chancelier, ma foi, que voulez-vous que ça me fasse ? Ici, dans notre coalition, nous n'avons pas la même vision de la démocratie. Nous ne gérons pas nos alliés comme des soldats juste bon à marcher au pas. Et nous ne briderons jamais personne à s'exprimer pour obtenir des réponses. Oh mais c'est un truc de dingue ! Ah attendez... comment dites-vous déjà ? Ah oui... de la "démence".

Pour conclure M. Bournay, ni les Députés Fédéraux, ni les Ministres ici présents, ni moi, n'avons de leçon de démocratie à recevoir de la part d'un homme qui appelle avec constance à la guerre civile, qui se sert de la Constitution comme de paillasse et qui, Ministre, a soutenu la séquestration d'un chef d'entreprise à l'usine Pegaso. Nulle femme, nul homme, n'a besoin d'un sermon rocambolesque venant de vous, ni aujourd'hui, ni demain. JAMAIS.

A bon entendeur.


Avatar du membre
Olivier Brimont
Gouverneur
Messages : 1031
Enregistré le : 05 août 2017, 02:21

Re: [ASSEMBLEE FEDERALE] Questions au Gouvernement

23 août 2019, 16:48

Avec sa démarche déterminée, Olivier s'approcha du micro mis à disposition de son groupe et sans note, il se tourna vers le Gouvernement Fédéral assis en contrebas.

Monsieur le Chancelier Suprême,
Mesdames, Messieurs les Ministres Fédéraux,
Chers collègues,

Je viens ici vous parler en tant que citoyen du monde, préoccupé pour l'avenir de notre planète et de nos enfants.

Je ne vais pas vous le cacher, la situation actuelle dans la forêt amazonienne hante le père que je suis.

Elle peine également mon coeur, quand je vois que des hectares entiers de forêt sont en train de partir en fumée, que des milliers d'espèces végétales sont éradiquées par les flammes, au Brésil, en Bolivie, notamment...

Quand j'étais encore un gosse, on m'apprenait à l'école combien l'Amazonie était un trésor précieux sur notre planète. On m'a toujours parlé du poumon du monde et de la nécessité de le préserver.

Nous avons tous ici le rôle crucial des forêts sur l'écosystème et sur le climat. La science a prouvé à maintes reprises que les arbres jouent non seulement un rôle dans la rétention du carbone, mais aussi qu'ils permettent la formation des nuages, la condensation, la pluie.

Il n'y a pratiquement pas de vie dans le sable du désert. Mais il y en a énormément dans les racines des arbres, dans le cours des rivières qui traversent les forêts, qui forment les paysages, qui éblouissent nos yeux, pour peu que l'on accepte de les regarder.

Le PAS est actuellement engagé au sein de la majorité et à ce titre, il lui incombe une responsabilité, celle de s'exprimer pour exposer le fond de sa pensée et ses attentes.

J'en appelle donc au Ministre de la Diplomatie pour porter la voix de la Frôce sur ce dossier qui nous concerne tous.

J'en appelle à l'action de l'état fédéral sur la scène internationale pour aider les forces qui luttent actuellement contre ces incendies.

J'en appelle à l'honneur de la Frôce, au nôtre, pour combattre, où qu'ils se trouvent, où qu'ils s'affichent les climato-sceptiques, celles et ceux qui justifient que l'on saccage le poumon de la Terre, comme un fumeur invétéré nourrit ses propres tumeurs.

A ce titre, je demande à ce que l'ambassadeur du Brésil en Frôce soit convoqué, à ce que Jair Bolsonaro s'engage par des actes concrets et vérifiables, à lutter contre la déforestation au sein de son pays. Faute d'engagements forts et d'un changement immédiat de politique, la Frôce doit prendre ses responsabilités et mettre un terme à tout échange économique avec le Brésil.

Ce crétin parle de colonialisme vis à vis de ceux qui appellent à protéger l'Amazonie. Je lui suggère de fermer son claque-merde et d'ouvrir un livre d'histoire pour commencer, il apprendra ainsi ce qu'a été le colonialisme. Et il apprendra qu'aucun colon n'a jamais cherché à préserver des richesses naturelles, plutôt à les piller autant que possible.

Ne sacrifions pas l'avenir de l'Humanité pour une poignée de pétro-dollars. Ne cautionnons plus une minute de plus, ce qui va nous mener au naufrage collectif.

J'en appelle en notre conscience collective, pour que sur des questions qui revêtent d'une importance si cruciale et si impérative, nous trouvions les moyens de nous accorder et de parler d'une voix unie et forte.

La majorité doit montrer qu'elle est intransigeante sur ce dossier et doit se donner les moyens d'agir pour combattre les auteurs et soutiens de la pire catastrophe de notre planète.

Je vous remercie.

Standing ovation des députés du PAS.


Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 444
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: [ASSEMBLEE FEDERALE] Questions au Gouvernement

13 sept. 2019, 00:43

Même s'il ne montrait rien et qu'il voulait à tout prix montrer à tout le monde qu'il avait le niveau d'un homme d'état, Vincent était ému d'intervenir pour la première fois à l'assemblée fédérale en tant que Chancelier Suprême.

Mesdames messieurs les députés fédéraux,
Monsieur le député Brimont,

Le sujet que vous évoquez est d'une grande importance et c'est une bonne chose que l'on en parle dans cette assemblée.

Les incendies qui touchent la forêt amazonienne sont pris très au sérieux par le gouvernement frôceux. Je suis convaincu que personne ici, et même dans toute la Frôce n'est insensible au drame qui est en train de se dérouler.

La diplomatie frôceuse est en train d'échanger avec le gouvernement brésilien et met tout en oeuvre pour trouver les meilleures solutions possibles. Mon seul objectif est de gérer cette crise en bonne intelligence, en proposant des aides diverses.

Sachez donc que je prend cette affaire très à cœur et qu'elle me touche.

Cependant, je me dois de rappeler que la Frôce n'est pas dans l'optique de s'ingérer dans les affaires brésiliennes, ce ne serait pas conforme à ses principes et ses valeurs. Je compte bien me garder de toutes positions interventionnistes et moralistes.

Je veux vous dire aussi que j'ai senti de la nervosité chez pas mal de mes homologues à ce sujet et je considère que dans les affaires diplomatiques, se laisser submerger par les émotions ne peut être que pénalisant.
Mon seul but est d'arriver à faire cesser les départs de feux et d'éteindre ceux qui sont déjà partis. Je suis persuadé que ce n'est pas en brutalisant ou en distribuant les leçons de morale comme des petits pains que nous y parviendrons.

Juste un dernier mot sur l'appartenance de votre parti à la coalition que je dirige. Je n'ai demandé de chèque en blanc à personne, je veux que nous nous inscrivions tous dans un projet commun sans ambiguïté. C'est donc une excellente chose que vous vous exprimiez ainsi et je vous encourage à le refaire à chaque fois que cela vous semblera nécessaire.

Je vous remercie.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Olivier Brimont
Gouverneur
Messages : 1031
Enregistré le : 05 août 2017, 02:21

Re: [ASSEMBLEE FEDERALE] Questions au Gouvernement

13 sept. 2019, 14:13

Applaudissements dans les rangs du PAS, où Olivier semblait satisfait de la réponse qui lui avait été apportée.


Retourner vers « Débats »