Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

+ Vincent De Salvo

Pluzin est le réseau social frôceux incontournable. Il a été fondé par Xarxa Tech. Préparez-vous à pluzer ! Et gardez toujours un oeil dessus pour ne pas être dépassé !
Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

10 juin 2018, 01:21

Fond Pluzin
Avatar
+   Je sais que je ne devrais pas m'abaisser à cela mais je vais quand même répondre au pitre qui nous sert de ministre de la santé et de la protection sociale.
Il est hors de question que je cède aux caprices d'une minorité qui veut se faire mousser, l'attitude méprisable des syndicalistes ne fait que pénaliser les ouvriers de cette usine. Ces gens n'ont pas pensé une seule seconde aux ouvriers qu'ils se doivent de défendre lors des négociations.

Un homme est actuellement séquestré et humilié dans cette usine qui est devenue une zone de non droit.
En tant que Gouverneur de Transalpie, je me dois de rétablir l'ordre et surtout d'appliquer le programme que j'ai exposé au peuple qui m'a élu. La légitimité vient du peuple et non des 5 égoïstes qui seraient plus utiles à aider leurs confrères au quotidien dans leur usine plutôt que de faire de l'idéologie et de la manipulation depuis leur bureau.

Je tiens à vous signaler que je me suis toujours prononcé pour le jugement le plus rapide et le plus sévère envers le coupable de harcèlement. Mais encore faut-il que cela soit avéré, ne vous en déplaise nous sommes dans un état de droit. Je me suis prononcé également pour la tenue d'une enquête indépendante, de façon à clarifier toutes les responsabilités le plus rapidement possible.
D'ailleurs, ai-je besoin de rappeler que le pauvre ouvrier qui fait grève sincèrement ne sera pas traité de la même façon que le vandale qui séquestre, humilie et manipule ? Au moins c'est fait !
Vos jérémiades qui ont pour unique but de me faire passer pour le méchant de service sonnent tellement creux, tellement faux. Vous êtes si ridicule monsieur Bournay que ça en devient à pleurer.

Je passe sur votre démonstration mathématique salariale si mal exprimée qu'Einstein a du se retourner dans sa tombe. J'ai l'honneur de vous annoncer que vous n'aurez pas la médaille Fields cette année.

Alors selon vous, en raison des problèmes de chaque entreprise il faut y appliquer soit une politique d'extrême gauche, soit une politique de centre droit et ainsi de suite ? Je prône la cohérence des convictions de mon côté plutôt que d'aller dire à chacun ce qu'il veut entendre.
Quand on ne sait pas quoi dire on se tait monsieur Bournay. Sinon on en arrive à des inepties inouïes. Comme lorsque vous insinuez que je suis le descendant d'une dynastie à la tête de la Transalpie depuis des siècles alors que je viens d'être élu Gouverneur pour la première fois.

Je ne dirai rien sur vos élucubrations à l'endroit de la Cour Suprême et du Conseil des Gardiens de la Démocratie car les "chiens de garde" du PAS vous ont déjà remis largement à votre place sur le sujet.

Une dernière chose, toutes les responsabilités qui m'ont été confiées jusqu'à présent l'ont été par le peuple. Je sais que cela doit être dur à encaisser pour quelqu'un qui enchaîne les revers électoraux dans sa ville, sa province et sa fédération. Personne n'est dupe, obtenir des fonctions par des accords sinistres et partisans ne fait pas de vous la voix du peuple. Un nouvel exemple aujourd'hui avec le camouflet qu'ont infligé les électeurs antsiranais à votre parti et à vos amis.

J'appelle, comme la majorité de la classe politique frôceuse, monsieur Karlsson à congédier l'énergumène que vous êtes du gouvernement fédéral. Vous êtes la honte de la Frôce.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

12 juin 2018, 21:01

Fond Pluzin
Avatar
+   Un grand bravo à mon ami Eduardo Belfort pour sa brillante élection à la tête du Parti Libéral-Conservateur. Personne n'est plus légitime que toi pour diriger le PLC Eduardo, et les militants ne s'y sont pas trompés en t'accordant une telle confiance. Je suis fier de faire de la politique à tes côtés.
Eduardo sera parfaitement épaulé par Marcus Brandt qui est un homme très compétant et sérieux.
Le PLC est en de très bonnes mains pour continuer son ascension!

Voilà, j'ai parlé avec un immense plaisir d'une personne que j'admire. Je vais maintenant répondre pour la dernière fois à une personne que je trouve de plus en plus ridicule.
Monsieur Bournay, vos pseudo calculs mal expliqués étaient une tentative de faire de l'algèbre, avortée malheureusement. J'ai trop de respect pour les sciences économiques et sociales pour les associer à vos élucubrations.
Mon BNES économique et social je l'ai obtenu avec mention "très bien", par contre si je peux pointer une chose obtenue dans une pochette surprise, c'est votre place au gouvernement. Vous êtes contre l'entrée de la Frôce au conseil de sécurité de l'ONU, pour le changement de statut d'Antsiranana, monsieur Karlsson n'a pas été épargné durant la dernière campagne menée par le FCF.
Monsieur Karlsson est un virtuose de la tactique politicienne et je peux vous dire que s'il vous garde dans son gouvernement c'est que vous êtes son idiot utile mon pauvre.
Une dernière chose, s'il se met à pleuvoir sur le territoire transalpien je ne pense pas que cela soit à mettre à mon crédit.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

13 juin 2018, 00:40

Fond Pluzin
Avatar
+   Un dernier mot au ministre de l'idiotie utile pour lui dire que je n'ai jamais utilisé le terme "inapplicable" pour les 32 heures. La dépêche de l'AIF a retranscrit globalement très bien les négociations, sauf pour ce terme et ce sujet. Pas de chance cette fois. Mais vous avez utilisé votre quota de chance grâce à votre idiotie pour rentrer dans le gouvernement fédéral.

Il n'y avait aucun journaliste lors des négociations et bien entendu vous n'y étiez pas non plus. Donc je vous invite à demander à Maria Blum lors du prochain conseil des ministres, si ces mots sont sortis de ma bouche. Vous avez perdu une énième occasion de vous taire. Surtout pour encore nous ressortir vos 66 pluzins dont même Bertrand Renard des chiffres et les lettres ne comprend pas bien le raisonnement.

J'ai bien balayé d'un revers de main l'éventualité des 32 heures car je considère que 36 heures est une durée largement convenable et que s'il était question de modifier ce temps de travail hebdomadaire ce serait pour l'augmenter.
Je suis simplement fidèle à mes convictions et aux convictions des citoyens qui m'ont porté au poste de Gouverneur de Transalpie.
Ah... Des citoyens qui élisent à un poste... Oui ce sont des mots étrangers pour vous, car les citoyens devant lesquels vous vous présentez ne vous font pas confiance. Et un grand bravo à eux !

Monsieur Karlsson, je sais que monsieur Bournay vous est utile car il est votre caution "gauchiste" et qu'il n'est pas très futé. Mais je vous demande, pour la Frôce, de congédier cet homme du gouvernement fédéral sans préavis. Nous ne pouvons plus nous permettre d'être représentés par cet énergumène. Ce n'est pas votre opposant politique mais bien le citoyen de la fédération frôceuse qui parle. Et Dieu sait que je ne suis pas le seul.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

20 juin 2018, 07:52

Fond Pluzin
Avatar
+   Ah... L'idiot utile de Victor Karlsson m'apostrophe sur pluzin... Dommage que le FCF ne soit pas représenté en Transalpie, il aurait été de meilleur aloi d'avoir ce débat au parlement de Transalpie.
La légitimité du personnage est posée.

Alors, monsieur Bournay... Vous préconisez donc une baisse du temps légal de travail hebdomadaire à chaque suicide si j'ai bien compris. On fait comment quand on est arrivé à 0 heure hebdomadaire et qu'il y a un nouveau suicide ? Vous allez inventer la négativité du temps de travail ? Ce n'est qu'une demi plaisanterie car vous en êtes capable. Et je préfère vous prévenir tout de suite que ça ne sera pas très constitutionnel. Mais à quoi bon vous prévenir, vous la méprisez tellement notre constitution.

Je reste convaincu que le temps de travail hebdomadaire n'est pas la cause du suicide d'Hugo Simoni. Je veux agir de façon pragmatique et non faire de la récupération politique.

La réforme que je porte interdit d'obliger un salarié à effectuer des heures supplémentaires. C'est comme ça que je lutte contre le harcèlement d'un supérieur sur son subordonné au travail. Pas en pondant une loi incompréhensible sur la dépression qui a réussi l'exploit de mettre la pagaille dans la majorité fédérale.
La réforme que je porte augmente le temps de travail hebdomadaire légal des citoyens transalpiens mais le salaire minimum de croissance horaire est inchangé. C'est comme ça que je m'y prends pour améliorer le pouvoir d'achat des citoyens transalpiens. Pas en rackettant les hauts fonctionnaires. Sans oublier que je propose de rémunérer les heures supplémentaires à +100% des heures "normales" contre +40% avant.

Si vous avez des griefs concernant ma gouvernance en Transalpie, je vous invite à faire entrer des députés provinciaux au parlement de Transalpie de façon à avoir une utilité dans le débat provincial. Parce que jusqu'à présent, à part haranguer des salariés malheureux à "jeter du pavé" et à "casser du facho" depuis votre très beau bureau de ministre fédéral, on ne sait pas trop en quoi vous êtes utile à la province de Transalpie.

J'aime toujours autant rabaisser le caquet de Bournay !


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

04 sept. 2018, 09:54

Fond Pluzin
Avatar
+   Le remaniement est fait, le Chancelier Suprême a fait son auto critique (bien que je doute de sa sincérité), il est temps de passer à autre chose. Ce n'est pas un remaniement qui fait une politique, j'en conviens parfaitement, mais maintenant que le nouveau gouvernement vient d'être nommé laissons le se mettre au travail.

J'entends une grande partie de l'opposition prédire avec une certitude déconcertante la défaite électorale future de la coalition au pouvoir. Cette défaite je la souhaite de tout mon cœur. Cependant, j'appelle toute l'opposition à ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Je considère qu'au vu des précédents résultats électoraux, la droite frôceuse ne peut pas se permettre d'annoncer sa victoire aux élections fédérales de 95. Les douloureuses et sèches défaites qui s'enchaînent ne servent donc de leçon à personne ?

Travaillons, proposons et opposons nous de façon constructive à ce gouvernement. Le chemin vers la victoire passe par la modestie et l'humilité. La campagne pour les élections générales 95 sera d'une importance capitale et j'espère vraiment que tous les responsables politique de l'opposition en ont conscience.

Concernant la Transalpie, je proposerai dans la semaine au parlement une réforme fiscale qui mettra fin à l'asphyxie que subissent mes administrés.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

22 sept. 2018, 15:38

Fond Pluzin
Avatar
+   Je trouve qu'il est pour le moins curieux que je doive venir débattre sur pluzin de réformes actuellement débattues au parlement de Transalpie. Cela montre la représentativité politique en Transalpie de ces gens qui m'interpellent.

J'invite messieurs Rasao et Citron à faire le listing de tous les impôts supprimés afin qu'il se rendent comptent que les plus démunis seront bénéficiaires de cette réforme fiscale.
Je trouve très malhonnête intellectuellement de venir aboyer sur la hausse de la TVA sur les premières nécessités en ignorant complètement le reste de cette réforme.

Quand à monsieur Citron, j'ai envie de lui dire que les chômeurs non qualifiés sont créés lorsque l'on laisse entrer au collège des enfants qui ne savent pas poser une division ou qui font 50 fautes sur une dictée.
Monsieur Citron s'est même permis de me traiter ironiquement de "champion". Je veux rester sur le fond et essayer de ne pas tomber dans l'invective gratuite. Mais je me dois de signaler (et je le pense très sincèrement) qu'entre monsieur Citron et moi-même, celui qui a brillé par son incompétence, ses réformes ratées et son parcours plus axé sur l'ambition politicienne et la recherche de portefeuilles que sur les idées ce n'est pas moi. Le "champion" toutes catégories c'est Julien Citron.

J'ai annoncé ces réformes durant la campagne de ma réélection comme Gouverneur de Transalpie et j'ai obtenu 42% des suffrages ainsi que 123 députés PLC au parlement de Transalpie. Je vous laisse donc méditer sur le fait que le peuple transalpien valide la politique que je mène.

Enfin, un mot sur la situation en Antsiranana, le PLC est résolument contre l'indépendance de cette province. De ce fait, nous ne pouvons pas laisser un candidat unique qui prône l'indépendance.
Les députés provinciaux d'Antsiranana ont le choix entre un candidat indépendantiste et un candidat qui ne l'est pas. Nous prenons acte du soutien de l'ADF à monsieur Rasao et je suis personnellement curieux de savoir ce qu'en pensent monsieur Brimont et madame Flechmann-De Kervern.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

28 sept. 2018, 12:35

Fond Pluzin
Avatar
+   Je m'aperçois que je suis devenu, au fil de ma carrière, une personnalité politique de premier plan lorsque je vois un nouveau venu comme monsieur Artois tenter de se faire connaitre uniquement en m'invectivant, c'est flatteur. Je suis fier d'être la star de ses 3 premiers messages politiques sur pluzin postés en même pas 6 heures.
Le nouveau chien de garde de l'ADF est donc outré, révulsé par la réforme fiscale que je porte. Je rappellerai encore une fois que dans les impôts supprimés, il y en a qui sont évidemment payés par les moins aisés.

Aussi, je me demande bien si ce cher monsieur Artois est au courant qu'il y a eu une campagne pour les élections provinciales 94. Car cette réforme était dans mon programme.
Le peuple de sa province chérie qu'il a l'air de porter au plus profond de sa chair et de son âme m'a confié la majorité absolue au parlement de Transalpie pour la mettre en place. La vie politique politique frôceuse n'a pas attendu Pascal Artois pour naître.

Enfin, je veux souligner que l'ADF compte 16 députés provinciaux au parlement de Transalpie. Je pense qu'il aurait été plus en adéquation avec nos institutions que ce parti, que je respecte profondément comme tous les autres d'ailleurs, vienne exprimer son désaccord avec la politique que je mène au parlement de Transalpie lorsque cette réforme fiscale était débattue Et non sur pluzin.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

28 sept. 2018, 15:11

Fond Pluzin
Avatar
+   Monsieur Artois, s'il vous plaît, restez en à la politique et ne vous prenez pas pour Freud en pensant pouvoir analyser ma "véritable personne". De plus, j'accepte volontiers la critique, simplement, j'ai encore le droit ne pas être d'accord avec celles que vous formulez et d'y répondre.

Sur le fond, un individu faisant partie d'un milieu dit non aisé qui a travaillé toute sa vie pour accéder à la propriété de son logement sera ravi de ne plus payer de taxe sur la propriété immobilière. Il est évident qu'il sera également comblé de ne plus être taxé sur les produits pétroliers, les ordures ménagères ou encore sur ses revenus.
Je considère que je mets fin à un matraquage fiscal qui asphyxie les transalpiennes et les transalpiens.
De plus, l'avantage de la TVA est que ce ne seront pas seulement mes administrés qui financeront les suppressions d'impôts effectuées mais tous ceux qui consomment en Transalpie.
Je veux combattre les femmes et hommes politiques qui sont, je trouve, des drogués de l'imposition. Vous semblez en faire partie.

Concernant la leçon de démocratie voir de morale que vous essayez vainement de me donner, je vous rappelle que j'ai été élu par le peuple mon cher monsieur Artois. Deux fois même, ce qui tend à démontrer que le peuple transalpien ne se fait pas exactement la même opinion de moi que vous. D'ailleurs cette réforme fiscale était dans le programme que j'ai proposé pour solliciter mon second mandat de Gouverneur.
Vous me présentez comme un féroce dictateur, il est affligeant que je doive vous le rappeler mais cette réforme a été présentée devant le parlement de Transalpie que je préside et soumise au débat. On est bien loin du tortionnaire qui décide de tout sans rien demander à personne. Elle est également soumise au vote des députés provinciaux, eux mêmes élus par les citoyens transalpiens.
Si vous comptez, dans le futur, obtenir des responsabilités politiques, je vous conseille de connaitre avec plus de rigueur le fonctionnement de nos institutions.

Enfin, je ne sais pas à quelle heure je vous ai reproché à vous, Pascal Artois, de ne pas être intervenu dans le débat sur la réforme fiscale que je porte. Mais je vous rappelle que vous êtes encarté à l'ADF. De ce fait, que vous le vouliez ou non, vos propos engagent l'ADF. Sinon il ne fallait pas y adhérer.
Donc, en tant que Gouverneur de Transalpie et voyant l'hostilité d'un membre de l'ADF à un texte que je propose au parlement de Transalpie, je regrette que l'ADF ne se soit pas exprimée dans la session parlementaire. C'est aussi ça la démocratie monsieur Artois.
Modifié en dernier par Vincent De Salvo le 28 sept. 2018, 18:19, modifié 1 fois.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

28 sept. 2018, 18:06

Fond Pluzin
Avatar
+   Après Sigmund Artois qui cerne mieux que quiconque la personnalité des gens, Irma Von Bertha nous fait l'honneur de nous exposer ses visions qui lui permettent de deviner le fonctionnement interne du PLC.
L'ADF nous montre enfin comment elle peut agir pour la Transalpie. On savait déjà que ce n'était pas dans le cadre des débats au parlement.
Après s'être attaqué à la modernisation des débats à l'assemblée fédéral, monsieur Von Bertha modernise le parlement de Transalpie en l'informatisant.
Faites boire du café à vos 16 députés provinciaux transalpiens monsieur Von Bertha car, visiblement, ils dormaient lorsque cette réforme fiscale a été débattue. Et à la différence de monsieur Artois vous êtes un mandataire. Apparemment, vous daignez faire profiter les assemblées de votre savoir uniquement lorsque vous en êtes la vedette.

Je ne sais pas comment vous procédez pour fabriquer vos lois. Mais lorsqu'on voit tous les amendements que Lina Karlsson a du apporter à votre loi organique sur le règlement de l'assemblée fédérale pour qu'elle ressemble à quelque chose, on se dit que vous êtes loin de posséder la recette miracle.
De mon côté, non seulement je ne griffonne pas mes réformes sur des serviettes en papier durant des dîners, mais j'imagine les différentes options et je me projette sur les difficultés qui peuvent êtes rencontrées.
De ce fait, j'ai évidemment tablé sur une possible voir impromptue forte baisse de la consommation pour chiffrer les nouveaux taux de TVA. Ce qui laissera une grande marge en cas de baisse de croissance, krash boursier, pépin économique ou financier. La "machine économique" de Transalpie est solide merci pour elle.
Ce que j'appelle le bon sens, c'est offrir aux ménages la chance de ne plus être submergés d'impôts de toute sorte.
Et les "simples" inspecteurs des impôts avec lesquels j'ai échangé pour fabriquer cette réforme de la meilleure des façons possible ne se sont pas alarmé ne vous inquiétez pas. Par contre ils apprécieront le qualificatif que vous collez à leur fonction.

Monsieur Artois, je ne vois pas en quoi la forme de mes propos est anti-démocratique ou anti-libérale. Si vous voulez jouer à qui est le plus démocrate, laissez chacun s'exprimer comme il le souhaite tant que cela reste dans le respect de la loi.
Apparemment vous comptiez arriver dans la vie politique frôceuse, avec votre petit costume, et vous faire dérouler le tapis rouge par une classe politique frôceuse unanime. C'est pas exactement comme ça que ça marche. Les débats politiques peuvent être très durs et il faut avoir une certaine force de caractère pour les supporter.

Vendre sa maison pour se payer un repas ? Monsieur Artois, franchement, ça fait un bon quart d'heure que vous faites de la politique et vous entrez déjà au panthéon de la démagogie. On parle d'une TVA à 6% là pas à 90. Nos voisins français appliquent une TVA à taux réduit (qui regroupe les matières de première nécessité) à 5,5% et j'ai l'impression que leurs prix restent proportionnés entre une baguette de pain et un appartement de 300 mètres carrés dans le 16ème arrondissement de Paris. J'ai également l'impression que la famine généralisée ne les guette pas.

Vous comprenez le mutisme des députés ADF en raison de mon mépris et de mon obstination aveugle ? C'est à pleurer.
Défendre ses idées avec force et conviction ce n'est pas mépriser les opposants avec lesquels on est en désaccord. Faire adopter un texte qui était une promesse de campagne et qui a recueilli la majorité des suffrages des parlementaires ce n'est pas une obstination aveugle.
Je persiste donc à dire que je n'ai pas de leçon de démocratie à recevoir de votre part.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 443
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: + Vincent De Salvo

28 sept. 2018, 20:50

Fond Pluzin
Avatar
+   Faire preuve d'écoute et d'ouverture est une magnifique manière de dire que vous avez fait preuve d'incompétence et d'impréparation dans la rédaction de votre texte monsieur Von Bertha. Mais à titre personnel je préfère appeler un chat un chat.
C'est aussi dans une optique d'écoute et d'ouverture que vous nous avez gratifié de ce spectaculaire chantage à la démission lorsqu'un des amendements proposés par Lina Karlsson ne vous convenait pas ? "Faites ce que je dis ou je bloque l'Assemblée", quel beau garant de la démocratie vous faites.

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer quand vous sous-entendez que l'assemblée fédérale était en péril avant votre arrivée au perchoir. Il va falloir quand même redescendre de quelques étages monsieur Von Bertha. Je siège à l'assemblée fédérale depuis 90 et j'y ai toujours trouvé des conditions propices à ce qu'un débat serein et démocratique puisse avoir lieu.
Si un débat a lieu dans une assemblée le mérite en revient à ceux qui le mène, vous êtes là seulement pour veiller à sa bonne tenue. On ne peut pas dire que la modestie et l'humilité vous étouffent.
Eduardo Belfort a été un formidable président de l'assemblée fédérale, il a parfaitement respecté les délais de chaque débat en ayant affaire à un gouvernement fédéral bien plus actif que celui en place actuellement. D'ailleurs vous avez eu beaucoup de temps pour aller jouer au chef d'état que vous n'êtes pas dans différentes commémorations.
Karl Lacroix-Hanke, Olivier Brimont et Victor Karlsson n'ont également pas à rougir si l'on compare leur travail de président de l'assemblée fédérale au votre, c'est le moins que l'on puisse dire.
Arrêtez donc de croire que vous avez inventé le fil à couper le beurre ça en devient gênant.

J'aimerais aussi vous préciser que ne pas dire "AMEN" à toutes vos incantations ne fait pas de moi quelqu'un qui refuse le débat. C'est votre parti qui a refusé le débat au parlement de Transalpie, n'inversons pas les rôles.
J'ai la conviction profonde que cette révolution fiscale est ce dont la Transalpie a besoin. Excusez moi d'avoir un cap, d'avoir proposé un programme et de m'y tenir une fois élu. Je ne vais pas non plus inventer des erreurs que j'aurais faites uniquement pour que vous vous sentiez moins seul. Je renvois le psychologue de pacotille que vous êtes à ses études.
Enfin, je crains que vous n'ayez pas la légitimité de dire si les transalpiens sont nombreux à être inquiets par ma réforme ou non et s'ils sont rassurés ou pas par mon discours. Surtout en évoquant une manifestation qui n'a pas encore eu lieu.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Retourner vers « Pluzin »