Bienvenue en Frôce !
Logo Facebook - Frôce

Image

Emission "Fédérales 90" sur Frôce 2

En Frôce, les télévisions et les radios contribuent à l'exercice de la démocratie et à la liberté d'expression. Publiques comme privées, les différentes chaînes et stations ne manquent pas d'imagination pour divertir ou informer le public.


Répondre
Avatar du membre
Jean-François Armand
Journaliste
Messages : 16
Enregistré le : 04 déc. 2017, 17:12

Emission "Fédérales 90" sur Frôce 2

Message par Jean-François Armand » 04 déc. 2017, 20:05

Durant la campagne des élections fédérales 90, Jean-François Armand recevra la tête de liste nationale de chaque parti ainsi que les candidats indépendants pour un entretien sur Frôce 2.



Avatar du membre
Jean-François Armand
Journaliste
Messages : 16
Enregistré le : 04 déc. 2017, 17:12

Re: Emission "Fédérales 90" sur Frôce 2

Message par Jean-François Armand » 12 déc. 2017, 14:29

-Bonsoir à tous et bienvenue dans "fédérales 90", je reçois ce soir Arthur Lubenac tête de liste MPD aux élections fédérales.
Bonsoir monsieur Lubenac, merci d'avoir accepté notre invitation.


Bonsoir monsieur Armand

-Quel bilan tirez vous de l'action du gouvernement sortant?

Le compte n'y est pas. Nous avons assisté à quelque chose de surréaliste avec une Chancelière effacée derrière ses ministres et son Vice-Chancelier. La succession des crises au sommet de l'Etat a complétement décrédibilisé le Gouvernement. On retiendra surtout une politique fiscale au hachoir, une réforme des institutions lamentablement ratée et improvisée, une crise avec Norijo qui a mis au jour le mépris du Gouvernement pour la Constitution et enfin une désertion proprement scandaleuse de la capitale qui a ouvert à une série de tragédie le soir du 4 novembre 90.
Les dégâts commis mettront du temps à se résorber et le prochain gouvernement devra évidemment faire le bilan sur les erreurs du gouvernement sortant. Oui monsieur Armand, le futur gouvernement, si l'actuel n'est pas reconduit, devra payer les pots cassés de ce qu'il s'est passé pour cette législature. Si je parviens à la Chancellerie je peux vous assurer qu'un tri minutieux sera fait pour éliminer les décisions les plus nocives.

-Avec quel(s) parti(s) pourriez former une coalition pour gouverner la Frôce?

Il me semble encore prématuré pour faire des affirmations mais les partis du centre et de la droite modérée sont nos partenaires privilégiés. Pour l'instant c'est l'esprit de campagne qui domine, les accords de coalition ne sont donc pas un sujet actuellement.

-Quelle sera votre première mesure en tant que chancelier suprême?

Si je deviens Chancelier Suprême, ma première mesure sera la convocation d'une sessions extraordinaire du Parlement. Une feuille de route sera défendue lors d'un discours de politique générale devant l'Assemblée Fédérale. Ce discours aura simplement une valeur informative devant la représentation nationale et aucun vote ne conditionnera sa mise en place. Pour être plus précis, la première mesure présentée en Conseil des ministre sera la suppression des lois Citron et la refonte de la fiscalité.

-Comment vous comporterez vous vis à vis de l'union européenne?

L'Union Européenne doit rester un partenaire économique de la Frôce mais cela s'arrête là. Si nous devons avoir à faire à un Etat membre, nous irons le voir directement. L'adhésion à l'UE n'est absolument pas un sujet pour moi, que ce soit clair. La politique diplomatique de la Frôce ne s'alignera jamais sur celle de l'Union Européenne et nous resterons maîtres de nous-même.

-Considérez vous qu'il y a un problème avec l'islamisme radical en Frôce? Et si oui, quelles sont vos solutions pour le résoudre?

Qui vous répondrait non ? Oui, l'islamisme radical est un problème et il faut l'éradiquer. Cependant je m'oppose aux mesures extrêmes du PLC qui a mis l'Islam sous tutelle en Transalpie. Croyez bien qu'en cas de victoire cette tutelle sera supprimée mais en contrepartie nous ferons un audit des lieux qui abritent des cellules radicalisées et nous les fermerons tous. Nous verrons également les possibilités dans le cadre de Constitution pour renforcer les perquisitions et les mesures judiciaires pour faire progresser les enquêtes. J'engagerai également le dialogue avec les autorités musulmanes car nous ne pouvons agir sans leur concert. Il nous faut des institutions religieuses encadrantes pour juguler ces dérives, et je tiens à dire que l'Islam n'est pas la seule religion concernée par cette mesure.
Vous l'avez compris, je m'oppose à une hystérisation de cette lutte qui ne fait que recentrer l'attention sur les terroristes qui veulent s'attirer toute la lumière.

-Êtes vous plus favorable à un état frôceux centralisé et puissant ou pour laisser de plus en plus de pouvoir et d'autonomie aux provinces?

En l'état actuel des choses, la Constitution me convient. Cependant je déplore les tendances autonomistes des provinces qui tendent à entrer de plus en plus en lutte avec le pouvoir fédéral. Je suis attaché au fédéralisme mais le Gouvernement Fédéral doit raffermir son autorité et ne céder aucun centimètre de son influence aux provinces. Nous sommes un Etat fédéral, pas une Confédération de provinces autonomes et je m'opposerai à un cheminement vers ce modèle qui mènerait notre pays à une juxtaposition de cinq Etats en un.
Enfin, je suis également opposé à la mise en place d'un statut spécial pour Antsiranana car les revendications sont basées sur un chantage avec l'usage d'arguments qui joue sur la corde sensible: "donnez-nous de l'autonomie on est pauvre". Non mais franchement... J'ai de la peine pour les Antsiranais qui sont défendus par des représentants de ce calibre. Oui, il faut entendre leur doléance mais céder ce serait dévoyer l'Etat fédéral et détruire son autorité.

-Quelle politique fiscale comptez vous mener?

Ma politique fiscale sera tout d'abord rectificative des erreurs du ministre actuel qui a agi par dogmatisme en suivant des convictions quasiment communistes. Je ne peux tolérer cette politique fiscale confiscatoire qui sanctionne la réussite. Le TPE/PME ne paieront plus l'impôt sur les bénéfices et les grandes entreprises verront leurs impôts rétablis au taux préexistants avant la réforme.
La loi sur l'évasion fiscale sera supprimée car la police fiscale mise en place est une véritable police d'Etat dirigée contre les plus riches d'entre nous. Je ne prétend pas être le candidat des riches car je défend avant tout les populations rurales laissées pour compte, mais faire fuir les riches c'est démolir notre tissu économique. Un audit sera par ailleurs demandé à l'Agence des Données Publiques pour évaluer l'impact de la politique fiscale de Julien Citron.

-En quoi Arthur Lubenac sera un chancelier suprême différent d'Alessandra Ansaldi?

Contrairement à madame Ansaldi je serai un Chancelier toujours au front, en train de défendre les mesures proposées par mes ministres. Je veillerai à m'exprimer régulièrement pour faire état de mes avancées par rapport à ma feuille de route. Je souhaite également jouer un rôle à l'international en étant le représentant des Frôceux sur l'échiquier mondial, j'irai à l'ONU m'exprimer sur le Monde.
Mon mot d'ordre sera la pédagogie, tout ce qui est fait sera expliqué aux frôceux.
Enfin, le gouvernement sera mieux tenu et aucun débordement ne sera toléré de la part des ministres. Après le mandat que nous avons eu nous devons offrir aux Frôceux un gouvernement exemplaire, c'est la moindre des choses.

-Merci d'avoir répondu à ces questions monsieur Lubenac

Merci à vous de m'avoir invité

-Merci de nous avoir suivi je vous retrouve très prochainement sur Frôce 2.



Avatar du membre
Jean-François Armand
Journaliste
Messages : 16
Enregistré le : 04 déc. 2017, 17:12

Re: Emission "Fédérales 90" sur Frôce 2

Message par Jean-François Armand » 14 déc. 2017, 21:20

-Bonsoir à tous, bienvenue dans "Fédérales 90". Je reçois ce soir la tête de liste MARR Valentin Ravolo.
Bonsoir monsieur Ravolo.


Bonsoir.

-Quel bilan tirez vous de l'action du gouvernement sortant?

C'est un bilan qui est mal estimé.

Le Gouvernement a été exemplaire face aux crises, c'est une position qui nous rassemble presque tous concernant l'épidémie de peste, mais je sais qu'il y a beaucoup de mauvaises langues qui nous font croire qu'ils auraient fait mieux concernant la crise à Aspen.

Personne n'était en sécurité avec une folle qui donnait des ordres à la police urbaine et un de ses proches qui n'était pas conscient de ses délires aux commandes de la police territoriale, n'oublions pas qu'Eduardo Belfort a voulu empêcher l'armée frôceuse de tenir les armes. Ne pas délocaliser le Gouvernement aurait mis la sureté de milliers de fonctionnaires en jeu, ce sont des vies humaines, pas des symboles, et j'ai apprécié la rapidité avec laquelle le coup d'état royaliste a été écrasé.

-Avec quel(s) parti(s) pourriez former une coalition pour gouverner la Frôce?

Le MARR est favorable à l'union de la gauche, LE! et l'UPP sont donc nos deux choix prioritaires, la CUL est également une option car nous sommes proches en Septimanie. C'est aussi simple que cela, nous ne nous compromettrons pas avec les centristes et je doute qu'eux veuillent se compromettre avec nous.

-Quelle sera votre première mesure en tant que chancelier suprême?

Cela dépendra de l'état de la majorité, relative, absolue, constitutionnelle ? Cela dépendra également des autres partis membres, celui qui vous vend une première mesure garantie est bien présomptueux de ses chances.

Si j'avais carte blanche, ma priorité absolue serait de créer une division de lutte contre le fascisme dans les services de renseignement, les évènements d'Aspen montrent que la peste brune est à nos portes. Nous devons à tout prix protéger la liberté, la justice et la démocratie.

-Comment vous comporterez vous vis à vis de l'union européenne?

Je ne suis pas enthousiaste vis à vis de l'Union Européenne, c'est une organisation qui répond à des règles fondamentalement néo-libérales et qui ne fait que peu de cas vis à vis de la souveraineté des nations. Je préfère de loin privilégier la CIPNA qui est notre alliance historique en faveur du non-alignement.

Il est donc hors que question d'intégrer l'UE ou un organe qui y est rattaché, mais cela n'empêche pas le dialogue avec des états membres de l'UE, nous n'allons pas éternellement nous tirer la figure entre voisins, nous avons beaucoup à gagner d'échanges, mais il faut que ceux ci soient équitables.

-Considérez vous qu'il y a un problème avec l'islamisme radical en Frôce? Et si oui, quelles sont vos solutions pour le résoudre?

Il y a un problème oui, ce n'est pas le premier des problèmes comme voudrait nous le faire croire le PLC, mais il y a un problème clair et net, et pas seulement avec l'islamisme radical.

Toute tentative d'insérer le religieux dans la politique est néfaste, l'islamisme modéré est également un problème, en revanche je n'ai aucun souci avec les musulmans qui ne veulent imposer leurs vues à personne. Ainsi, ce que je prône, c'est l'interdiction des mouvements politiques présentant un caractère religieux.

Concernant la question du terrorisme, soyons clairs, les déploiements de soldats, c'est joli, mais ça coûte cher, c'est lourd humainement et ce n'est pas très efficace. Ce qui déstabilise le terrorisme, c'est le renseignement, il est donc primordial d'augmenter les moyens humains et financiers du renseignement, tout en le plaçant sous contrôle du juge pour ne pas nuire aux libertés individuelles.

-Êtes vous plus favorable à un état frôceux centralisé et puissant ou pour laisser de plus en plus de pouvoir et d'autonomie aux provinces?

Pour changer la Constitution, il faudrait 2/3 de votes favorables à l'Assemblée Nationale et l'accord de 4 provinces sur 5, croire qu'on peut changer ça d'un claquement de doigts, c'est manquer de respect au peuple.

Dans l'absolu, l'équilibre actuel est convenable pour la métropole, même si je regrette l'interprétation de la Cour Suprême sur le dossier LiqBot, qui a placé encore une fois l'économie devant la santé, en ce qui concerne Antsiranana, je pense en revanche, que des compétences migratoires devraient être accordées, l'immigration africaine n'est pas la même que l'immigration européenne, qu'on le veuille ou non. Cette autonomie protégerait l'identité frôceuse, contrairement à ce que veut faire croire la droite.

-Quelle politique fiscale comptez vous mener?

J'ai beaucoup apprécié la politique de monsieur Citron, il faut prendre l'argent où il est, c'est à dire dans les poches des riches, plutôt que chercher un énième moyen de lever les démunis les uns contre les autres.

Il faut aller plus loin en créant une imposition fédérale sur le revenu ce qui aurait le double mérite de renforcer les services publics fédéraux et d'empêcher les provinces de mener du dumping fiscal les unes vis à vis des autres.

-En quoi Valentin Ravolo sera un chancelier suprême différent d'Alessandra Ansaldi?

Je ne laisserai pas mon vice-chancelier tirer la couverture à lui, j'ai l'impression que les médias considèrent que tous les problèmes du Gouvernement sont de sa faute mais que toutes les réussites reviennent au vice-chancelier. Je n'oublie pas que c'est elle qui a compris en premier le danger de la peste et que c'est elle qui a autorisé l'usage de la force contre les royalistes.

Je respecte Victor Karlsson, mais je le trouve bien ingrat vis à vis d'Alessandra depuis qu'il sait qu'elle compte quitter la politique, et il ne faut pas oublier que c'est lui qui a tenu des positions douces lors de la crise d'Aspen et donc ralenti l'action de la force publique, pas la chancelière, non on ne peut pas tout résoudre avec le dialogue. Il n'y a pas de dialogue avec les fascistes, seulement des coups à distribuer.

Ce qu'a fait la chancelière, c'est éviter d'afficher des positions contraires à ses ministres pour ne pas leur ôter de crédit, c'est noble, mais ça ne lui a pas réussi personnellement. Je n'hésiterai pas à recadrer les autres ministres s'ils mettent l'image du Gouvernement fédéral en danger, voilà la différence.

-Merci beaucoup monsieur Ravolo.

Merci à vous

-Quand à moi je vous retrouve prochainement sur Frôce 2, bonsoir à tous.



Avatar du membre
Jean-François Armand
Journaliste
Messages : 16
Enregistré le : 04 déc. 2017, 17:12

Re: Emission "Fédérales 90" sur Frôce 2

Message par Jean-François Armand » 19 déc. 2017, 14:49

Bonjour à tous, je suis ravi de vous retrouver pour cette édition spéciale de "Fédérales 90" sur Frôce 2.
Nous sommes en mesure de vous donner les premières estimations en sortie des urnes en vous communiquant le dernier sondage "ISOG".

En voici le contenu:
1) MPD 17.8%
2) UPP 17%
3) ADF-H 16.2%
4) CUL 10.7%
5) MESS 9.2%
6) RPL 8.9%
7) MARR 7.2%
8) PLC 6.3%
9) LE! 2.5%
10) OLP 2.3%
11) LD 1.6%
12) CPD 0.2%

Je tiens à vous rappeler que sur les 359 sièges qui composent l'assemblée fédérale, 215 seront distribués à la proportionnelle pure et 144 pour les 5 premiers partis avec le barème suivant:
1er: 66 sièges
2nd: 39 sièges
3ème: 22 sièges
4ème: 11 sièges
5ème: 6 sièges

Le MPD, l'UPP et l'ADF-H sont dans la marge d'erreur, mais si l'ordre de ce tiercé se maintient lors des résultats définitifs, il est fort probable de voir éclore une coalition de droite et du centre ayant la majorité absolue regroupant MPD, ADF-H et RPL.

Le score de l'UPP est bon mais le résultat de ses possibles partenaires gouvernementaux le met en grande difficulté, même en coiffant le MPD pour la première place il sera compliqué pour l'UPP de former une coalition majoritaire.

Autre enseignement, il y a, semble t'il, une malédiction du précédent vainqueur. On a eu le fiasco du RPL en 89 après la victoire de 88, voici le fiasco de LE! en 90 après la victoire de 89. En effet, le parti de la chancelière suprême Alessandra Ansaldi ne recueillerait que 2.5% des voies et sauverait tout juste sa place à l'assemblée fédérale.

LD connait une énorme déroute, ses 1.6% ne suffiraient pas pour obtenir le moindre siège à l'assemblée fédérale.

La soirée électorale de ce soir s'annonce passionnante!

Je voudrais simplement rappeler que lors de cette émission nous n'avons pu recevoir que messieurs Lubenac et Ravolo. Les mêmes invitations ont été faites à toutes les têtes de listes et seuls ces 2 personnes ont pu être disponibles. Il n'y a, bien sur, eu aucun favoritisme.

Mesdames et messieurs, merci d'avoir suivi cette édition spéciale de "Fédérales 90", je vous souhaite une bonne soirée électorale. Au revoir à tous.



Avatar du membre
Jean-François Armand
Journaliste
Messages : 16
Enregistré le : 04 déc. 2017, 17:12

Re: Emission "Fédérales 90" sur Frôce 2

Message par Jean-François Armand » 20 déc. 2017, 15:53

Bonjour à toutes et à tous, bienvenue dans ce dernier numéro de "Fédérales 90" sur Frôce 2.

Le suspense a donc été à son comble jusqu'au dernier bulletin de vote dépouillé hier soir et c'est le MPD qui a arraché la première place d'un cheveu aux dépends de l'UPP.
Arthur Lubenac a réussi son pari, il est le nouveau chancelier suprême de la Frôce.

Voici les résultats détaillés:
1) MPD 16,86% - 103 députés
2) UPP 16,81% - 75 députés
3) ADF-H 15,93% - 57 députés
4) CUL 12,23% - 38 députés
5) MESS 8,76% - 25 députés
6) RPL 8,59% - 19 députés
7) MARR 7,32% - 16 députés
8) PLC 6,44% - 14 députés
9) LE! 3,09% - 7 députés
10) OLP 2,13% - 5 députés
11) LD 1,61% - 0 député
12) CPD 0,22% - 0 député

Une coalition formée par le MPD, l'ADF-H, le MESS et le RPL comptant 204 députés s'est composée rapidement et le nouveau gouvernement a vu le jour dans la soirée.

Je vous propose de regarder la composition de ce gouvernement:
- Chancelier Suprême, en charge de la Coopération Inter-Provinciale : Arthur Lubenac (MPD)
- Vice-chancelier, Ministre de la Diplomatie et de la Défense : Karl Lacroix-Hanke (ADF-H)
- Ministre du Renseignement et de la Justice : Eric Valmont (RPL)
- Ministre de la Politique Monétaire et du Budget Fédéral : Léna Voligni (MESS)
- Ministre de la Santé et de la Protection Sociale : Camila Alvarez Puig (MPD)

Cette belle victoire de la droite et du centre, avec les excellents scores du MPD d'Arthur Lubenac (16.86%) et de l'ADF-H de Karl Lacroix-Hanke (15.93%), n'est cependant pas un raz de marée. Si la majorité est solide et pourra gouverner sereinement, elle ne dispose pas des 2/3 des sièges de l'assemblée fédérale nécessaires pour réformer la constitution.

À gauche, c'est un échec lourd. LE! le parti de la chancelière suprême sortante ne recueille que 3.09% des voies et passe de 90 à 7 députés fédéraux. Le MARR se maintient globalement et le CUL gagne environ 3 point. Ce ne sont pas de mauvaises performances mais il n'y a pas de quoi compenser le naufrage de LE!.
C'est l'UPP du vice chancelier sortant Victor Karlsson qui permet à la gauche de ne pas sombrer dans la déconfiture. Avec 16.81% L'UPP gagne 6 points par rapport à 89 et compte 75 députés. Ce qui devrait faire de lui l'opposant numéro 1 au gouvernement.

Le PLC passe de 4.84% en 89 à 6.44% en 90. Une progression non négligeable mais on peut parler de semi échec pour le parti qui se présentait comme l'adversaire numéro 1 du gouvernement sortant.

L'OLP comptera 5 députés avec de 2.13%, un score divisé par 2 par rapport à 89.

LD sombre littéralement avec 1.61% et ne sera pas représenté à l'assemblée fédérale, l'ADF-H sort grand gagnant de la scission qui les a opposée.

La liste indépendante CPD recueille 0.22% des voies dans l'indifférence générale.

Voilà tout ce qui pouvait être dit sur les résultats de ces élections fédérales 90 merci à tous d'avoir suivi cette émission sur Frôce 2, je vous souhaite une excellente fin de journée.



Répondre

Retourner vers « Télévisions & Radios »