Bienvenue en Frôce !

La campagne électorale bat son plein ! Pour vous y retrouver, voici, un petit sommaire : Logo Facebook - Frôce

Image

Le Rougeoyant

En version numérique ou papier, les journaux frôceux ont encore un bel avenir devant eux. Les kiosques sont toujours aussi nombreux.


Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 405
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Le Rougeoyant

29 déc. 2017, 00:59

Image

Journal politique placé à l'extrême-gauche



Orateur National du Front Communiste ☭

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Conseiller Municipal de Farellia
Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 405
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Le Rougeoyant

29 déc. 2017, 02:36

Quand on a que la force...



C'est aujourd'hui avec un désespoir immense que nous apprenons la mort de deux anciens élus de quelque parti autonomiste, et l'engagement du pronostique vital pour un tiers.

Tout ceci est bien entendu le résultat d'un ton qui s'est peu à peu élevé. Aux sources de cet affrontement qui en vient même à toucher des civils retirés de la vie politique, l'autonomie de l'actuelle province d'Antsiranana et ce qu'il advint de la discussion publique autour de la chose. Le débat ne fut guère déclamé sur le ton le plus doux ou le plus agréable, chacun le sait, quand le Chef des Milices Révolutionnaires d'Antsiranana a abordé le Chancelier, il s'agissait d'une condamnation et pas d'un billet doux, ni même d'une invitation à boire un verre.
Certes ce ton était adapté à la situation, pas les mots à notre grand malheur. Si dénoncer les hommages rendus à une minorité quand, lorsqu'encore enfants et adultes périssent est tout à fait louable et en tout point, tout bien, tout honneur et somme tout en son âme et conscience, humain, les condamnations qui s'ensuivirent ne l'étaient guère, elles.
En effet, Monsieur Tojoranahery était en droit de réclamer un hommage, de demander une minute de silence pour un peuple pestiféré quand on accordé tout autant à quelques victimes d'un fou. Mais ce qui est intolérable c'est de mettre en relation cet abandon spirituel et mémorial d'avec le mouvement autonomiste de sa province !
Là, il se fait renvoyer de l'Assemblée Fédérale suite aux injures qu'il envoie avec la verve révolutionnaire, le verbe bas et le mot populaire, en travers du rictus stoïque et de la paire de lunettes de luxe qui servent de visage au Chancelier, en travers de celui de la Maire de Libertalia (quel nom!) et de toute la tripotée de, et cela peut provoquer des toux amères, véritables et "honorables" (attention à ne guère vous étouffer) membres de l'Assemblée. Injures qu'il refusa de retirer par ailleurs et avant de quitter céans les lieux sur l'ordre de Monsieur Karlsson, Président de l'Assemblée Fédérale, Gouverneur de Catalogne, Maire de Pastelac, Premier Secrétaire de l'Union Pour le Progrès, Chef Suprême de sa maison et Plante d'ornement à ses heures perdues et l'Humain sait qu'il en possède plus que de postes.
Aussi s'en ait suivi toute une volée colérique, de phrases d'atrabilaires loin d'envolées poétiques, et une vague de jurons sur les réseaux sociaux par les militants indépendantistes et les partisans du statu quo, qui en arriva à l'élaboration et au partage massif par chez les anti-autonomistes, d'une liste d'anciens députés indépendantistes en Antsiranana, leur lieux de résidence et tutti quanti. Le vicieux et le pis étant qu'ils s'étaient retirés de la vie publique et que des malfrats s'en sont servis pour commettre des attentats envers eux donc toute la Frôce.
Ainsi notre Frôce est agressée par l'incompréhension, les dialogues de sourds, les stupidités et les rapprochements douteux, biaisés et trop vite faits.
L'indépendance de la province n'a rien à voir avec la critique raisonnée de Monsieur Tojoranahery, il a commis la prime erreur, puis ce fut au tour des militants des réseaux sociaux de s'enflammaient et personne ne reconnaissant ses torts, voilà ce qu'il advint, on part d'une critique valable et louable, on rajoute de faux attraits, des traits aguicheurs, de bon populiste et tout est perdu dans un flot meurtrier et obscure, oui quand on détourne à des fins honteuses quelque chose, même la raison, le mal arrive, la détourne et tout est perdu !

Hommage aux morts de la peste et de crimes de fous et de furieux...


Orateur National du Front Communiste ☭

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Conseiller Municipal de Farellia
Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 405
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Le Rougeoyant

11 févr. 2018, 18:07

J'accuse.... Aritz Alves Alarcón



J'accuse Aritz Alvers Alarcón, lors de son live Pluzin daté du 11 février 91,
D'insultes publiques proférées envers "ceux qui votent fachos", à une certaine "Bérénice" et à moi, à la grande rigueur,
D'atteinte à la vie privée envers Mme.Mendoza nommée "sex friend" par l'accusé,
De diffamation envers ma personne,
De nudité publique intentionnelle dans un espace interdit,
De non-respect du Code de la Route, tout entier en conduisant sous stupéfiant, "défoncé" et "en marche arrière" et de Conduite Imprudente,
D'exhibition intentionnelle d'actes sexuels s'il n'avait pas souffert d'impuissance ponctuelle étant "foncedé",
D'outrage aux symboles nationaux par son "baise la Frôce",
D'harcèlement sexuel à mon encontre,
De conduite sous l'empire d'un état alcoolique aggravé, "4 grammes" selon lui,
D'abus de pouvoir selon ses mots " Putain c'est bon la vie ma gueule, surtout quand t'es maire wesh, tu fais ce que tu veux la vie de moi !"

Cette accusation se suivra devant le Tribunal où je porterais plainte pour tout ces motifs devant le Palais de Justice afin que je plaidasse en faveur d'une peine de 7 ans d'emprisonnement, d'une amende de 210% du revenu du condamné, l'annulation du permis de conduire de M.Alarcón et au moins 4 ans d'inéligibilité pour trois délits de catégorie D, et moult contraventions de catégorie A à D.

La débauche que revendique ce maire est inacceptable, quand la Province est financièrement en danger, il abuse de son pouvoir, profite de la prostitution, jure et insulte sur tout ce qui lui plait, c'est inacceptable et j'ose espérer que la Cour Suprême qu'il faudra sans doute saisir dans ce cas-là (par la défense quant aux droits informatiques sans doute) sera de mon avis !



Orateur National du Front Communiste ☭

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Conseiller Municipal de Farellia
Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 405
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Le Rougeoyant

25 avr. 2018, 02:26

Ne jamais baisser les bras



C'est avec un soupçon d'amertume que j'apprends ce soir la nouvelle : une tentative de coup de force populaire a échoué à San Juan. Les communistes étaient selon ce que je sais, une petite centaine et n'ont réussi à s'installer et à former une ZAD.
Ils ont gagné une bataille, pas la guerre !

Je refuse d'avouer la défaite, au nom de l'environnement, au nom de ce qui nous a toujours poussé à nous battre, il faut refuser ce projet totalement irresponsable à l'heure où la conscience et le progrès sont tournés non vers l'argent mais vers l'environnement. Il faut résister au pouvoir du capital qui prouve qui est vraiment soumis à l'Humanité et qui est soumis à l'argent. M.Alves et ces gens-là de la sécurité à San Juan sont soumis à l'argent.

J'irais demain à San Juan défendre la cause de l'écologie et invite tous mes camarades à en faire autant : 25 avril à 18h00 tous à San Juan !



Orateur National du Front Communiste ☭

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Conseiller Municipal de Farellia
Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 405
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Le Rougeoyant

27 avr. 2018, 02:29

L'interview commentée de Lisa Reyes par Jean Bournay



Le Rougeoyant
Bonjour, Madame Reyes et merci d'avoir accepté cette invitation.

Lisa Reyes
Coucou.

Le Rougeoyant
Alors commençons, vous êtes présidente de "La République" le parti le plus à droite de l'échiquier politique frôceux, d'aucuns diront l'extrême-droite, vous avez 4 sièges à l'Assemblée Fédérale et vous êtes l'autrice d'un livre sur vous-même. Que rajouteriez-vous à ce bref portrait ?

Lisa Reyes
Je suis la Présidente de la République, je suis une travailleuse acharnée, une femme forte et fière, une vraie gagnante, dont le succès a toujours été la cible des élites d'extrême gauche qui font tout pour l'étouffer. En vain !
Je suis une mère qui sait comment on gère une famille, une femme d'affaires qui sait comment on gère un business, mais d'abord et surtout une femme de convictions, une politicienne talentueuse qui a toutes les qualités requises pour diriger la Frôce ! Ce que je ferai avec talent ! dit-elle en toute modestie

Le Rougeoyant
Parlons-en, vous avez échoué à vous imposer par la voie démocratique, lors des dernières élections, mais si notre rédaction vous offrez toutes les prérogatives fédérales, provinciales et municipales ; Quelles seraient vos cinq premières actions si vous deveniez ce soir, despote de Frôce ?

Lisa Reyes
Nous n'avons pas échoué ! Nous avons simplement pas réussi à réunir les forces républicaines et patriotes que les élites font toujours tout pour corrompre et empêcher d'agir ! si vous avez compris cette phrase merci de nous contacter de toute urgence Mais maintenant que nous nous sommes réformés, nous allons pouvoir y arriver !
Mes 5 premières mesures sont très simples, tout d'abord, nous allons faire destituer l'imperatore qui est le symbole de l'oppression du vrai peuple de la République par les élites gauchisées, ensuite nous abolirons la monarchie et nous rétablirons la république et nous nommerons à sa tête la présidente de la République Lisa Reyes, c'est à dire moi. Ca fait déjà 3. Ensuite on envahira toute l'île de Madagascar et on la transformera en colonie pénale qu'on pourra louer à pleins de puissances amies.
Ensuite on fera une alliance avec les états-unis de Donald Trump, pour l'aider à redonner à son pays sa grandeur d'antan, et pour qu'il nous aide en retour à restaurer la grandeur d'antan de la République Frôceuse.

Le Rougeoyant
Quel programme ! Sinon nous savons que vous êtes très virulente et très liée aux actualités, vous réagissez plutôt vite face aux affaires de Frôce, d'aucuns diront que vous mettez votre nez partout où il ne faut pas. C'est un besoin d'éclairer vos partisans que d'expliquer et de réagir à l'information frôceuse ? Ou cela représente autre chose pour vous ?

Lisa Reyes
Et bien c'est très simple, tout d'abord je suis Présidente de la République et donc une force vivante de la Frôce, il est normal que je m'intéresse à tout car ce qui arrive à la Frôce m'arrive aussi à moi, du coup il est important que je réagisse et que je montre la voie au peuple frôceux. Ceux qui disent que je ne dois pas réagir sont des tyrans et des dictateurs communistes sanguinaires comme votre ami bouffeur de singes Valentin Ramolo. Nous sommes une force politique critiquée parce que nous dérangeons, parce qu'on dit des vérités ! Des vérités qui dérangent ! Et les gauchistes ne veulent pas qu'on les dise car ça mettrait à mal le pouvoir qu'ils veulent à tout prix avoir sur les gens !
Donc c'est important pour éclairer le monde mais aussi pour moi, car c'est une manière de lutter contre cette maladie qu'est le gauchisme.

Le Rougeoyant
Pourtant la gauche vous critiquait même quand elle n'était pas au pouvoir.

Lisa Reyes
Vous savez ce qu'on dit, la bave du crapaud communo-décadent n'atteint pas la blanche Présidente.

Le Rougeoyant
Vous pensez que c'est un complot entretenu par tout l'échiquier politique ?

Lisa Reyes
C'est un complot qui n'est pas entretenu par l'échiquier politique mais surtout par la gauche et les élites au pouvoir, qui font tout pour faire résister la vague patriote, ce qui est intolérable car nous sommes l'avenir et eux sont le passé, comme la gauche, cela fait des centaines d'années que les communistes sont tombées partout mais pas en Frôce ! c'est inacceptable et il faut lutter contre eux car sinon, ils détruiront tout, absolument tout. Il faut agir tant que nous le pouvons encore.
C'est pas contre vous hein, vous êtes gentil mais vous êtes gauchiste, et donc il faut lutter contre vous.

Le Rougeoyant
Très bien, luttez contre moi dans ce cas. Sur l'affaire contre Valentin Ramolo comme vous l'appelez, il a semblé utiliser de l'humour et du second degré que vous n'avez pas prit comme tel. Pour vous rire ne doit pas être outrageant ou dérangeant ? Le pince-sans-rire doit rester sobre ?

Lisa Reyes
J'ai pas tout compris à la phrase mais je vais répondre : Ramolo est un petit morveux gauchiste de seconde zone, il n'est rien face à nous, les vrais patriotes. Hier il a osé me menacer de me tuer sur une émission publique à une heure de grande écoute ! Et après il a continué en menaçant de me violer !! Vous trouvez ça drôle le meurtre et le viol ? Vous voyez, c'est pour ça qu'il faut lutter contre vous !
Ce que vous appelez "l'humour" vous les gauchistes, en fait c'est de la violence obscène qui ne fait rire que vous et qui choque les gens aux bonnes moeurs dit la présidente aux vérités qui dérangent. Vous devriez avoir honte !

Le Rougeoyant
Je vois, je vois. Pour parler plus posément, parlons de votre livre. J'ai acheté un exemplaire pour l'émission, c'est pas vrai, j'ai juste collé sa couverture sur un cahier de brouillon posé sur une étagère derrière moi vous pouvez-nous le résumer ?

Lisa Reyes
c'est une autobiographie poignante, donnant une image sincère honnête et véridique de mon passé, des épreuves difficiles, quasi insurmontables qui ont été les miennes, mais aussi de mes exploits, de mes talents naturels cachés puis révélés au grand jour, en bref de toutes les étapes du parcours qui ont fait de moi la Présidente de la République si populaire si aimée et si talentueuse ! enfin lisez la couverture de derrière quoi c'est un peu rapé... et mon pluz. on va rester sur la couverture de derrière en fait.

Le Rougeoyant
Et les ventes ont été aussi prodigieuses qu'annoncées ?

Lisa Reyes
C'est pas le sujet si, si, les chiffres des ventes ont été trafiquées par les médias à la solde du pouvoir !
Je tiens tout de même à dire qu'on a fait un bon chiffre chez les spécialistes de la santé, comme quoi c'est une oeuvre de haut standing. Chez les élites que vous dérangez à la solde du pouvoir communo-décadent ?. Mais ça vous ne le dites pas, enfoiré de médias ! ndlr : merci du compliment et de votre avis constructif.

Le Rougeoyant
Pouvez-vous nous dévoiler le chiffre exact de livres vendus ?

Lisa Reyes
Euh bah non, c'est personnel cette question. Soif de vérité chez L.Reyes : ne pas dévoiler un vrai chiffrage que les médias ont truqué selon elle.... Je ne vous permets pas monsieur Bourniais

Le Rougeoyant
Bien, donc vos chiffres ne semblent pas avoir atteint vos attentes, bien fait vous pensez que vous avez été victime d'une mauvais médiatisation ?

Lisa Reyes
J'ai été victime de l'acharnement habituel des élites contre ma personne, c'est un scandale.
Car mon livre plein de vérités pourrait montrer aux frôceux la vérité sur mon engagement politique de toujours et sur mes compétences de leadership.

Le Rougeoyant
Très bien. Avant de clôre voudriez-vous nous parler de quelque chose, si possible égayé et superficiel, pas de polémique.

Lisa Reyes
Euh non merci. Les médias sont corrompus et ne parlent que de ce qu'ils veulent nous dit t-elle et quand on lui laisse le choix du sujet voilà ce que ça donne, cocasse, non ?

Le Rougeoyant
Bien maintenant pouvez-vous notez cinq personnalités au coeur de l'actualité frôceuse ces derniers temps et nous expliquer ce vote -ou non- ?

Lisa Reyes
Paolo Valbonesi : 10 sur 10
- c'est un homme talentueux, plein d'envergure, un véritable gagnant et je suis très heureuse d'avoir pu combattre cet incompétent de Karlsson et les traitres de l'ADF avec lui. Nous espérons ensemble vaincre l'adversité des vendus centristes de l'ADF et les opportunistes de gauche dans l'avenir ! l'espoir fait vivre

Alex Baldouin : 10 sur 10
- c'est un homme intelligent, un républicain nationaliste convaincu, qui réagit avec brio aux actualités récentes en se refusant à jouer le jeu du politiquement correct, et qui incarne bien la voix de notre grand parti.

Elias Zimmerman : 10 sur 10
- c'est un homme fabuleux, dont les qualités physiques n'ont d'égales que les qualités morales, c'est un homme de conviction qui s'est refusé à jouer le jeu de la dictature impérialiste des modérés, en plus d'être un diplomate de talent qui allait réussir à renouer les liens avec les états unis si seulement la gauche au pouvoir ne l'en avait pas empêché.

Victor Karlsson : 0 sur 10 on voit le sens de la (dé)mesure
- une bulle pour le socialiste, qui amène chaque jour un peu plus le pays à sa perte avec la bénédiction du système totalitaire impérialiste. Il est de surcroît partisan de la dépravation hédoniste qu'il incarne bien à lui seul. Répugnant.

Valentin Ramolo : -10 sur 10 on comptera pour 0...
- La totale, gauchiste, copain avec les terroristes d'antsriana, obsédé sexuel et violent par dessus le marché. Il incarne tout ce que nous haïssons dans le communisme et c'est contre ce genre de personne qu'il faut lutter sans hésitation.

Le Rougeoyant
Merci Madame Reyes. C'est tout, vous êtes libre de vous enfuir de ce repère de journalistes gauchistes.

Lisa Reyes
ENFIN.

Ce qu'il faut en conclure Après 30 minutes, l'otage Reyes a été libérée, nos reporters sont encore incertains sur la raison de sa libération : rançon payée ou otage insupportable.


Orateur National du Front Communiste ☭

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Conseiller Municipal de Farellia
Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 405
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Le Rougeoyant

31 mai 2018, 00:45

Droit de réponse à Julia Blum



Puisqu'on ne me demande pas même ma défense à l'Assemblée Fédérale, qu'on me cite sans que je puisse m'expliquer je le ferais ici.

"En tant que Député Fédéral et Gouverneur d'Antsiranana, je souhaite vous alerter sur le comportement d'un de vos Ministre, Monsieur Jean Bournay. En tant que Ministre de votre Gouvernement Fédéral, nous attendons de lui un comportement différent.

Quand nous entendons de sa bouche la réaction suite aux graves incidents à l’usine Pegaso d’Aspen en Transalpie suivante : "La seule solution n'est pas de garder le patron mais de le déloger et de collectiviser !". Je vous pose la question : est-ce que le Gouvernement défend toujours un état de droit ?"


Aucune alerte n'est à faire, je crois M.Karlsson assez intelligent et informé pour voir qu'il n'y a rien d'alertant dans mon comportement, militant avant toute chose, dusse-t-il être celui d'un ministre.

L'incident grave à l'usine Pegaso est la faute d'un système libéral qui a oppressé un seul homme comme elle en oppresse cent mille sauf que cette fois, ce seul homme n'a pu porter un tel fardeau. Quand le Gouvernement (ici provincial) n'a pas de loi pour couper court à l'oppression avant le suicide, elle n'est pas victime, elle est complice.
Sa complicité dans cette oppression me fait repenser à l'article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1793, et du second de celle de 1789. L'insurrection est un droit imprescriptible à l'Homme, quand la société l'oppresse et que le pouvoir se tourne ailleurs, c'est sa seule résistance à l'oppression. Il n'est pas plus d'état de droit que celui qui reconnaît cela.
Avouez tout de même que ma réaction n'était pas une insurrection terrible, je plaidais le pacifisme même ! Ne pas séquestrer un patron et plutôt lui retirer son bien de production pour que le peuple l'utilise sans oppression, n'y a t-il rien de plus juste ? Quand la loi est injuste, on ne doit pas, on ne peut pas la respecter Madame J.Blum.
Ma pensée c'est mon comportement ne vous en déplaise.

J'ajoute que je ne suis pas l'incarnation du Gouvernement, un simple Ministre, ce que je dis ne reflète pas le Gouvernement, il y a une Chancellerie qui communique lorsque le Gouvernement veut dire quelque chose, et cela sans mon avis.

"Il a également tenu le commentaire suivant en parlant de ma province : "Il est temps de mettre fin à un Empire Colonial insupportable qui ruine toute une province, mise à genoux, alors qu'elle peut rayonner à travers le monde comme un modèle d'avenir si elle se libère.". Comment pouvez-vous accepter qu'un de vos ministre tienne ces propos alors que vous êtes au pouvoir depuis plusieurs années ? Souhaites-il exacerber les tensions ?"

Si je puis dire que votre province rayonnera et sera un modèle d'avenir si la Frôce arrêtait de vous voler, grâce aux restes de son Empire Colonial c'est parce que c'est le fond de ma pensée, être Ministre m'oblige t-il à me taire ? à aseptiser mes idées ? à me conformer à ce que vous voulez que je pense ? Je ne souhaite pas exacerber les tensions, c'est un constat.
Si la province d'Antsiranana connait des crises sanitaires, si elle est en proie à la pauvreté, si son PIB, son SMIC, sa puissance sont ternis et bas ce n'est qu'à cause de la Frôce et de la colonisation, c'est mon avis, je suis un de vos opposants. Et contrairement à ce que vous pourriez croire, même ministre, un opposant est un opposant, et peut exposer sont avis même s'il ne vous plaît pas. C'est du moins ce que j'ai cru comprendre de la liberté d'expression.

"Un autre point m'embête également, est-ce que vous tenez réellement en main votre Gouvernement ? Monsieur Bournay est-il devenu l'homme à tout faire du Gouvernement ? Nous avons l'impression qu'il s'occupe des affaires institutionnelles, de la coopération interprovinciale et de la santé."

Mais Madame, il n'en est rien, je ne m'occupe ni de l'un, ni de l'autre, seulement de la dernière. Vos impressions sont fausses et infondées, quoique peut-être fondées sur votre incompréhension. Je n'ai jamais agit pour la coopération interprovinciale, j'ai ouvert une réunion pour discuter des prémices d'une réflexion sur un projet de loi qui aurait été proposé à Madame Blum Maria, qui s'occupe de ces affaires-là. Je ne m'occupe pas des affaires institutionnelles, je reste à ma place et ne fais qu'au mieux donner mon avis sur les sujets sur lesquels il m'est interdit ou impossible d'agir directement. La Santé, elle, je m'en occupe et heureusement car aucun de vos député n'a jamais déposé un seul projet de loi dans ce domaine depuis que je suis au Ministère, petite opposition soumise et discrète jusqu'alors, force de contestations vides mais jamais force de proposition, de dialogue.

"Monsieur le Chancelier Suprême, nous avons pris quelques exemples. Vous devez en avoir certaienement d'autres. Je vous demande de remettre de l'ordre dans votre Gouvernement et d'arrêter ses élans communistes. La Frôce n'est pas un régime communiste et ne le sera jamais. "


Forcément que la Frôce n'est pas un régime communiste, parbleu, parce que ça n'existe pas ! Une société communiste étant une société sans état, ni argent.

"Nous sommes un état de droit, un état de libertés et un état où chacun a le droit de pouvoir entreprendre librement et sans pression."

Le droit quand on ne nous le donne pas, il faut le prendre, la liberté c'est de vivre sans voir ses richesses absorber par un Empire Colonial, c'est de pouvoir vivre sans qu'un patron au-dessus de vous, ou un manager vous harcèle, vous fait travailler 70 heures ou 80 par semaine, le droit d'entreprendre librement sans pression, c'est tout le contraire de ce qui se passe en Antsiranana et en Transalpie. Et communiste que je suis, car ne vous en déplaise, étant en état de droit, j'ai aussi le droit à la liberté d'opinions et d'expression, je pense que le seul moyen d'arriver à cette presqu'utopie que vous nous décrivez c'est l'autogestion des salariés et pour cela on vire le patron, c'est la disposition de soi-même quand on est un peuple et pour cela on vire le colonisateur.

"Bournay démission !

Je vous remercie."


J.Blum démission !

Je vous en suis reconnaissant, rien n'est meilleur qu'un opposant en carton qui ridiculise l'opposition.
Je vous remercie également et plus fort encore.


Orateur National du Front Communiste ☭

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Conseiller Municipal de Farellia

Retourner vers « Journaux »