Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 1421
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

11 juil. 2019, 23:02

Règles : viewtopic.php?f=288&t=4694

N'oubliez pas que vous n'avez que 3 interventions par parti et par débat le temps de cette campagne.
Par conséquent le temps de réponse passe à 48 heures.


Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 1030
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

12 juil. 2019, 12:54

ADF (1/3) :

Bonjour à toutes et à tous.

La question du port de l'uniforme revient fréquemment dans le débat public. L'ADF y est favorable mais pas dans n'importe quelles conditions.

A mon sens, un uniforme ne doit pas servir à gommer les identités mais plutôt à gommer les différences sociales.

Et j'entends déjà l'argument que pourraient avoir mes adversaires, à savoir que l'on reconnaîtra facilement les enfants qui ont des familles avec des moyens et ceux qui n'en ont pas. Ne serait-ce qu'à cause d'un uniforme rapiécé, troué, mal lavé.

Je ne partage pas ce fatalisme parce que je crois en une autre méthode. L'éducation de nos enfants se doit d'être à la hauteur des enjeux. Je suis partisan et soutien d'une école qui prend en charge à la fois l'achat et l'entretien des uniformes, comme je suis également favorable à la prise en charge des fournitures, mais c'est un autre sujet.

Selon moi, l'effort financier que ça demandera permettra aussi de centraliser les moyens sur l'éducation au sens large. En tout cas, le fait qu'un uniforme soit géré par l'établissement permettra de gommer les disparités sociales de façon plus efficace. Et au passage, cela donnera un coup de pouce au pouvoir d'achat des parents.

Il s'agit aussi d'une façon de responsabiliser l'enfant, en lui faisant prendre soin de ses affaires en dehors de la sphère familiale.

Quant à l'identité, j'ai suffisamment confiance en notre corps professoral pour que chaque élève puisse s'affirmer, exister au sein de sa classe, parler de façon beaucoup plus libre qu'avant car libéré de la différence vestimentaire et de sa situation sociale.


► Afficher le texte
Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 455
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

16 juil. 2019, 13:02

PLC (1/3)

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis favorable au port de l'uniforme à l'école et globalement d'accord avec l'analyse de Karl Lacroix-Hanke.

J'ai cependant un point de divergence, il est dans le financement des uniformes. Je suis en train de travailler sur une loi autorisant le port de l'uniforme en Transalpie, Je voulais que les uniformes soient pris en charge par les établissements mais, une fois les comptes établis, j'ai jugé que cela demandait un trop gros effort à nos concitoyens. Je suis partisan d'un budget de l'état et d'un budget provincial assaini, je ne ferrai donc pas le contraire de mes convictions, quelque soit le sujet. Les familles devront donc s'acquitter d'au moins une partie du coût de ces uniformes.

Chaque élève, dans mon esprit, doit disposer du même nombre d'uniformes. Une famille aisée ne doit pas pouvoir en acheter 15. L'état des uniformes ne pourra donc prêter à aucune suspicion d'appartenance à une classe sociale.

Sur la question de l'identité, évidemment les uniformes ne porterons aucune atteinte à l'identité personnelle des écoliers. Ils leur apporterons, par contre, une identité commune, un sentiment d'appartenance à la même institution que ne peut que les rapprocher.

J'aimerais aussi dire un mot sur les problèmes disciplinaires présents à l'école. Je pense que l'uniforme est un symbole du retour à la discipline. Le port de l'uniforme appelle à l'école de l'excellence, de la rigueur et de la fermeté. Je veux rappeler une notion fondamentale, les enfants ont à l'école pour apprendre et s'instruire, pas pour s'amuser.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Valentin Ravolo
Député fédéral
Messages : 366
Enregistré le : 26 juil. 2017, 00:25

Re: Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

18 juil. 2019, 04:57

PETA (1/3)

Je remarque que monsieur Lacroix est particulièrement enthousiaste à défendre l'uniforme. Il y a quelques années, madame Voligni y était très franchement opposée.
Entre ça et la différence entre l'action de madame Fahendrena en Antsiranana sur les sujets économiques et le reste du parti, je commence à me demander si l'ADF est toujours un parti politique ou s'il est devenu le véhicule d'une poignée de barons locaux ?

En ce qui concerne le sujet du débat en lui-même, je voudrais commencer par rappeler que si dans les pays industrialisés, l'uniforme n'est monnaie courante que dans des pays qui en ont une longue tradition tels que le Royaume-Uni et le Japon, c'est qu'il y a une bonne raison, personne n'a su prouver son efficacité.

Monsieur Lacroix parle de fatalisme, mais c'est lui qui agit de manière fataliste, en croyant qu'il est nécessaire de gommer les inégalités sociales.
Comme si on ne pouvait pas agir pour les réduire réellement.
Comme si on ne pouvait pas agir pour attaquer directement le mépris de classe et le harcèlement scolaire.
Comme si on ne pouvait pas aider les parents pour acheter des vêtements sans ce que ceux-ci soient un uniforme.

En ce qui concerne l'affirmation de l'individualité, les sciences sociales ont établi que l'uniforme, quel que soit le secteur, avait en soi un caractère dévalorisant, on réduit une personne à sa fonction, je ne vois pas dans quel monde cela ne bride pas le développement de l'affirmation de soi.
Si la suppression de l'uniforme pénitentiaire a été vue comme un immense progrès pour les conditions de vie des prisonniers, ce n'est pas pour rien, l'uniforme, quand il n'est pas nécessaire, est toujours fondamentalement toxique.


Avatar du membre
Karl Lacroix-Hanke
Député fédéral
Messages : 1030
Enregistré le : 23 mai 2017, 22:41

Re: Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

18 juil. 2019, 16:17

ADF (2/3) :

Lena a parfaitement le droit d'avoir une opinion différente de la mienne. Nous nous retrouvons sur bien des sujets et nous avons aussi des divergences. Au PETA aussi, vous avez ces divergences, notamment sur la question institutionnelle. Êtes-vous vraiment certain de vouloir vous focaliser là-dessus ?

Ma question est la suivante. L'absence d'uniforme à l'école a-t-elle permis d'éviter le mépris de classe, le harcèlement scolaires et les inégalités sociales ?
La réponse est non, sinon nous n'en parlerions pas.

Par ailleurs, je me permets de vous dire que si c'est la tenue vestimentaire qui permet de s'affirmer en société, alors c'est inquiétant. Et ce n'est certainement pas ce que nous devons espérer pour nos enfants.

J'aimerais rebondir sur le propos de M. De Salvo, notamment la discipline. Je pense que vous avez tout faux. L'uniforme ne doit pas être un moyen d'aligner tout le monde en rang et au garde à vous. Au contraire, le fait d'avoir la même tenue vestimentaire permet aussi de renforcer le sentiment d'appartenance.

Cultivons cela pour alimenter l'esprit collectif, le travail en équipe. C'est un bon moyen de se battre contre la compétition permanente qui fait des élites et qui fragilise le système scolaire.

Je le répète, l'objectif de ma proposition sur l'uniforme n'est pas de répondre à une problématique sociale. C'est évident qu'on ne peut pas régler toutes les questions d'inégalités juste avec ça et qu'il faut des mesures complémentaires à côté. L'objectif est de faire en sorte que ces différences ne soient pas un frein à l'épanouissement de l'enfant et que ça ne soit pas non plus une mesure injuste. La prise en charge à 100% est donc indissociable.


► Afficher le texte
Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 455
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

Re: Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

21 juil. 2019, 12:17

PLC (2/3)

Il suffit de prononcer le mot discipline pour choquer la gauche et le centre, c'est quand même formidable. La discipline c'est faire appliquer des règles de conduite communes à un groupe ou à une collectivité. On est loin de la définition de la torture me semble t'il. Punir un enfant qui insulte son professeur ça me paraît être la moindre des choses et je ne me sens pas oppresseur ou inhumain en pensant cela.

Oui il doit y avoir de la discipline à l'école et se mettre un voile devant les yeux en niant l'évidence des problèmes disciplinaires est dangereux et risque de revenir comme un boomerang à la figure de certains irresponsables politiques.

Pour en revenir à l'uniforme en lui même, je pense qu'il est un vecteur de fierté et qu'il accentue le sentiment d'appartenance à une institution. Il faut, selon moi, mettre en valeur ce qui rassemble les écoliers plutôt que ce qui les différencie, en ce sens, il est difficile de faire mieux que l'uniforme. Ce dernier est également le meilleur défenseur de la laïcité dans nos écoles.

Monsieur Ravolo nous explique qu'il est honteux de porter un uniforme quel qu'il soit, Je n'ai pas honte pour les pompiers quand je les croise et je n'ai pas l'impression qu'ils aient, eux même, honte de le porter. De même pour les policiers, les militaires ou autre. Il a même osé comparer l'uniforme de prisonnier à tous les autres. C'est certain qu'il n'y a pas de fierté à porter un uniforme de prisonnier, mais il fallait réfléchir à ses actes avant de devoir le porter.

L'uniforme permet également de sécuriser un établissement scolaire car on peut rapidement identifier les intrus qui s'y trouvent grâce à son port.


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Avatar du membre
Valentin Ravolo
Député fédéral
Messages : 366
Enregistré le : 26 juil. 2017, 00:25

Re: Débat 3 ADF - PLC - PETA : Doit-on rétablir le porte de l'uniforme à l'école ?

21 juil. 2019, 17:35

PETA (2/3)

Monsieur Lacroix, votre argument est ridicule.
Si je disais que le fait que nous ne mettions pas tous de la peinture faciale chaque matin n'apporte rien à la lutte contre le cancer, et que par conséquent, il faut rendre la peinture faciale obligatoire pour lutter contre le cancer, n'importe qui me prendrait à juste titre pour un illuminé.

Dire que l'absence d'uniforme ne fait rien contre les inégalités sociales, c'est le même raisonnement.
C'est pour éviter ce genre de raisonnement qu'il revient à celui qui veut imposer une contrainte de prouver ses bienfaits. Je le redemande donc, où sont les preuves de l'efficacité de l'uniforme ?

Si vous comptez sur l'uniforme pour favoriser des formes d'expression autres que les vêtements, c'est inefficace, c'est une pratique commune chez les collégiennes japonaises que de se distinguer par la longueur des chaussettes, la culture de l'uniforme ne supprime donc pas cette envie d'user ce moyen aisé de distinction.

Concernant les dires du représentant du PLC, je n'ai pas parlé de honte, mais de caractère réducteur, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose dans certains corps de métier, et j'ai aussi mentionné que dans certains cas il est indispensable malgré ses défauts, cas qui recouvrent bien entendu, entre autres, les forces de police et l'armée où une reconnaissance rapide est essentielle pour des enjeux sécuritaires, je ne suis pas un extrémiste, je ne prétends pas adapter la réalité aux idéaux, j'adapte les idéaux à la réalité, quand l'uniforme est strictement nécessaire, je n'ai aucun mal avec son existence.


Retourner vers « Débats »