Nous sommes sous la IXème législature. Période de jeu : 01/04/098 au 30/09/099.
Bienvenue en Frôce !

Image

Les personnages clés :
Exécutif Fédéral :

IMPERATORE
CHANCELIER SUPRÊME
VICE-CHANCELIER
MINISTRE FÉDÉRAL
MINISTRE FÉDÉRAL
Image
Image
Image
Image
Image
Vittorio di Savoia-Carignano
Apollon Haros
(Coopération Inter-Provinciale, Diplomatie et Défense)
Valentin Ravolo
(Santé et Protection Sociale)
Lucia Petchkine
(Justice, Renseignement et Institutions)
Romane Macé
(Politique Monétaire et Budget Fédéral)

Exécutif Provincial :


GOUVERNEURE D'ANTSIRANANA
GOUVERNEURE DE CATALOGNE
GOUVERNEURE DE SEPTIMANIE
GOUVERNEUR DE TRANSALPIE
GOUVERNEURE DE TYRSÈNIE
Image
Image
Image
Image
Image
Saroy Fahendrena
Lucia Petchkine
Marina Giannopoulou
Vincent De Salvo
Aurore Lacroix-Valmont

Autres :


PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE FÉDÉRALE
PRÉSIDENT DE LA COUR SUPRÊME
PROCUREUR GÉNÉRAL
NÉGOCIATEUR IMPÉRIAL
MARQUIS DE NORIJO
Image
Image
Image
Image
Image
Eric de Saint-Maurice de Cazevieille
Emile Moulins
Elizabeth Bagne
Valentin Ravolo
Thomas de Kervern

Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

14 mars 2019, 22:39

Règles des débats : viewtopic.php?f=288&t=4397


Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 630
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

15 mars 2019, 00:56

FCF - (1/5)

Bonjour,
Avant toute chose, si les communistes veulent l'abolition de l'argent, il devra selon nous passer par une gestion égalitaire et solidaire. Ce qui explique notre "fiducionnisme".

Que nous offre les espèces ? la liberté de faire ce que l'on veut de son argent, de le donner à qui on veut, et la liberté d'usage puisqu'il ne nécessite la possession de rien d'autre, pas d'outil informatique, de carte bancaire ou de téléphone high-tech.

C'est la première raison pour laquelle, les communistes sont opposés à une transition numérique. Parce que la transition numérique oblige les habitants à posséder des outils informatiques coûteux ou des cartes bancaires or ces dernières peuvent être refusées aux personnes non-solvables. Passer à la monnaie virtuelle reviendra donc à limiter l'accès au paiement pour les plus pauvres, de même que ceux qui ne vivent que de mendicité ne pourront ouvrir leur chapeau qu'aux chèques.

La seconde raison de notre opposition est le fait que la monnaie perd ainsi toute légitimité, d'un moyen d'échange, elle devient quelques chiffres sur un ordinateur. Sans compter les risques de piratage, les coupures d'électricités, les bugs informatiques, etc : Malheur aux zones blanches et aux pauvres !

L'abandon des espèces est une mesure citadines, urbaines pour les classes qui ont des moyens suffisants, qu'importe la manière dont sont traités les plus pauvres et les moins équipés. Le seul avantage qu'on pourrait y trouver est la surveillance contre la grande fraude et le grand banditisme, mais bien sûr cela induit une surveillance étatique inacceptable en démocratie.


Image

Merci Victor !

Orateur National du Front Communiste

Ex-Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Maire de la Commune Républicaine Socialiste de Farellia

Avatar du membre
Aurore Lacroix-Valmont
Gouverneur
Messages : 383
Enregistré le : 23 mai 2017, 21:33

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

15 mars 2019, 21:53

PETA (1/5) :

Bonjour,

Je rejoins totalement Monsieur Bournay, sur son opposition à la numérisation de notre monnaie. J'y vois là une convergence des luttes, qu'il faudra traduire par une mobilisation unie, quelle que soit l'issue du scrutin. Je souhaite juste rappeler que la numérisation de notre monnaie est un processus qui a été enclenché par Gabriel von Bertha et qui a été adopté lors de la précédente législature, avec l'aval du Gripsou qui nous sert actuellement de Chancelier. La loi de modernisation et de sécurisation des moyens de paiement prévoit en effet une disparition des espèces en l'an 100.

Oui, en l'an 100.

Aussi, si le PETA accédait aux responsabilités, nous abrogerions immédiatement ce projet de loi qui vient placer le monopôle de l'économie et surtout des finances aux banques. Demain, tout le monde sera obligé d'avoir un compte bancaire et d'y faire transiter son argent. Et si jamais une crise financière vient à avoir lieu, et que toutes les banques se cassent la gueule que deviennent les gens ? Ils ne seront plus rien. Décidément, à vous autres libéraux, l'exemple de la Lehman Brothers ne vous suffit pas ! Voilà que vous voulez dépouiller les gens de ce qu'ils ont ?

C'est une honte. Et nous devons nous révolter contre cette mise à mort programmée de plus démunis. Parce qu'il ne faut pas se leurrer, ce contrôle va servir à vérifier que Jean-Michel, qui doit nourrir six enfants ne fait pas de travail au noir pour essayer de survivre. Certainement pas pour demander à Pierre-Alban, PDG d'une multinationale, où passe les millions de pluzins "fiscalement-suroptimisés" !


Ministre Fédéral de la Diplomatie et de Défense

Avatar du membre
Jacques Malion
Vice-président de l'Assemblée Fédérale
Localisation : Anglès
Messages : 104
Enregistré le : 17 juin 2018, 14:20

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

16 mars 2019, 15:18

Bonjour,

Je pense que c'est la première fois que je serais d'accord avec mes collègues de gauche. Il ne faut pas abandonner les espèces !

C'est vrai que les espèces nous permettent d'être plus libres, et c'est ce que je défends. Depuis des lustres nous payons en espèce, pourquoi vouloir inutilement détruire nos pratiques, quasi ancestrales ?

Vous me permettrez Mme Lacroix-Valmont, de vous rappeler que la très grande majorité, si ce n'est la quasi-totalité, des frôceux possèdent un compte en banque. Il est très rare de voir des gens venir chercher leur salaire en espèce ou aller payer leur électricité avec des centimes.

Autant, une personne âgée n'aura probablement jamais d'ordinateur ou de téléphone dernier cri pour s'acheter un produit Amazon, autant il a un compte bancaire pour percevoir sa retraite et payer ses impôts, son eau, son gaz et son électricité.

Les cartes bancaires tracent tous nos achats. Une banque est capable de savoir où j'ai acheté mon pain, quand, et combien cela m'a couté, c'est une atteinte à la vie privée !

Nombre des frôceux sont clients des banques étrangères, c'est une grave perte de souveraineté pour la Frôce, nous devrions être dépendant de pays avec lesquels nous ne entendons pas toujours, notamment les Etats-Unis.

Il y a aussi un risque énorme de fraude avec une carte bancaire, surtout depuis que les banques ont décidé de créer le payement sans contact.
Quelqu'un qui oublie de signaler une perte de carte peut se retrouver avec des milliers d'euros volés en quelques jours.


Image

Député fédéral

Maire d'Anglès

Pluzin | Biographie



Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 630
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

16 mars 2019, 20:25

FCF - 2/5

Etant unanimes à propos de la conservation des espèces, permettez-moi de digresser un tantinet et d'aborder le sujet de le politique monétaire en général.

Le Front Communiste propose tout d'abord la fin de la production des pièces de 0,01, 0,02, 0,05, 0,1, 0,2 et 0,5 plz et des billets de 500 et de 200 plz. Ainsi, nous espérons en finir avec des productions inutiles qui sont un gouffre financier.

La plus grosse opération que nous voulons mettre au point consiste en la séparation des monnaies par opération. Grossièrement ça veut dire que les usagers devront utiliser les monnaies fiduciaires et numériques mais que les transactions et les fonds des entreprises, banques, etc seront obligatoirement numériques afin de réduire les fraudes et d'augmenter la surveillance sur ces domaines là. Nous voulons que les libertés individuelles demeurent tout en accroissant la surveillance sur les hautes sphères qui génèrent le plus de fraudes fiscales, et qui sont donc le plus grand banditisme frôceux comme l'a, à juste titre, souligné Mme. Lacroix-Valmont avec qui je suis tout à fait d'accord sur ce point, comme sur la nécessité d'une convergence des luttes contre les mandats-destructions du centre et de la droite.

Enfin, les communistes proposent la création d'une monnaie complémentaire sociale et solidaire. Une monnaie qui ne permettrait d'acheter que des productions frôceuses et/ou solidaires et qui se dévaloriserait avec le temps, empêchant leur stockage et animant continuellement les échanges. Nous autoriserons aussi les associations, communes, etc à créer leur propre monnaie locale annexée sur la monnaie sociale et solidaire.


Image

Merci Victor !

Orateur National du Front Communiste

Ex-Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Maire de la Commune Républicaine Socialiste de Farellia

Avatar du membre
Aurore Lacroix-Valmont
Gouverneur
Messages : 383
Enregistré le : 23 mai 2017, 21:33

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

17 mars 2019, 10:24

PETA(2/5) :

M. Mallion, si je m'abuse, et bien que ça m'écorche la bouche de le reconnaitre, le Gouvernement Von Bertha avait bien interdit les cartes bancaires sans contact dans son projet. Et heureusement, quand on sait l'énorme problème de sécurité qu'elles posent.

Je ne conteste pas le fait que tout le monde ait un compte bancaire, mais la vérité est la suivante : ce compte bancaire coûte de plus en plus cher. Entre les frais facturés pour les moyens de paiement, les frais de tenues de compte, les frais pour faire des virements, annuler un prélèvement... ça n'a rien de gratuit, alors que ça devrait l'être puisque l'on oblige les gens à en avoir un.

Je ne vous rejoins pas, M. Bournay, sur la suppression de la ferraille comme on l'appelle. Ces petites pièces permettent de payer sans avoir des chiffres ronds. Qu'adviendra-t-il demain pour ceux qui achètent une demie-baguette à 0,5 plz ? Ils seront obligés d'acheter la baguette entière alors qu'ils ne la consommeront pas ? Ou alors de payer 1 plz, soit le double, pour le même produit ? Ces petites pièces sont essentielles, au moins celles de 0,1, 0,2 et 0,5 plz. Je pense la même chose pour le billet de 200 plz, qui est courant, notamment dans des commerces de luxe et d'électroménager. Gardons à l'esprit que le système bancaire se beurre les tartines sur le dos des gros montants.

Enfin, sur la multiplicité des monnaies, si je suis d'accord pour une monnaie sociale, étendre cela aux communes et aux localités me parait dangereux. Nous devons mettre la monnaie au service de notre société, sans que ça soit bordélique !


Ministre Fédéral de la Diplomatie et de Défense

Avatar du membre
Jacques Malion
Vice-président de l'Assemblée Fédérale
Localisation : Anglès
Messages : 104
Enregistré le : 17 juin 2018, 14:20

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

17 mars 2019, 23:03

Réduire notre nombre d'espèces est purement inutile. En tant que collectionneur numismatique à mes heures perdues, je sais que ces pièces ont une grande valeur sentimentale pour les Frôceux. Quel est donc l'intérêt d'en supprimer ? J'ai du mal à saisir.

Bien sûr, Monsieur Bournay veut s'attaquer aux entreprises, qui n'ont pas assez souffert des politiques économiques désastreuses auxquelles ont mené les politiques des gouvernements auxquels il a participé. Taper sur ceux qui créent de l'emploi, c'est taper sur l'emploi.

Vous faîtes preuve, comme d'habitude, d'un grand populisme à l'égard des entreprises. Non ce n'est pas en taxant ni en contrôlant toujours trop les entreprises que l'emploi se crée.

Que chacun puisse créer sa monnaie comme il le souhaite ? C'est totalement grotesque. Pas besoin de 36 milles monnaies différentes pour faire tourner notre système social.

Si Monsieur Von Bertha a supprimé les paiements sans contact alors c'est une erreur de ma part. Je ne suis pas un spécialiste de l'économie.

Il est tout à fait normal que les banques prennent de l'argent pour tenir nos comptes. Derrière tout ça, il y a des gens, il y a des investissements, des choses à payer.


Image

Député fédéral

Maire d'Anglès

Pluzin | Biographie



Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 630
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

18 mars 2019, 01:05

FCF - 3/5

Monsieur Malion puisque vous semblez meilleur numismate qu'économiste je vais vous expliquer comme on le fait avec les enfants. Les petites pièces coûtent jusqu'à 4 fois leur valeur à être produites chaque année. C'est cher !
Pour les entreprises, je veux plus de surveillance, or surveiller ce n'est pas taper dessus. On n'intervient toujours qu'en cas de délit. Mais la suroptimisation fiscale doit être contrôlée scrupuleusement, avoir des évasions fiscales quasiment aussi grandes que le budget de l'éducation devrait être un mauvais souvenir et non les plus précises estimations de l'UE.
D'ailleurs je n'ai pas parlé de taxation, personnellement je suis pour alléger les taxations globales sur les entreprises si on baisse le temps de travail, qu'on augmente les salaires et qu'on taxe massivement les actionnaires.

Pour les monnaies locales, je ne veux pas l'ouvrir à qui voudra, ça se ferait sur demande et je crois les communes capables d'en mener à bien comme on les voit fleurir à travers toute l'Europe.

Pour les pièces et billets, je pense qu'il faut les abolir et réduire les frais bancaires. Bien sûr la suppression des gros billets ne doit pas profiter aux banques sur le dos du consommateur. Pour les baguettes de pain dont vous parlez, Madame, je vous reparle du système de monnaie sociale et solidaire pour les artisans boulangers entre autres. Bien sûr cela sera progressivement mis en place.

Quant aux frais bancaires, je suis pour un collectivisation non-étatique des banques, c'est à dire leur autogestion, financée par l'Etat et la fin de ces frais.


Image

Merci Victor !

Orateur National du Front Communiste

Ex-Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Maire de la Commune Républicaine Socialiste de Farellia

Avatar du membre
Aurore Lacroix-Valmont
Gouverneur
Messages : 383
Enregistré le : 23 mai 2017, 21:33

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

18 mars 2019, 22:34

PETA(3/5)

Ah parce que c'est vrai que les banques ne se sont pas suffisamment d'argent à l'heure actuelle sur le dos des personnes qui sont à découvert, sur les intérêts, les hypothèques et j'en passe ? Pour verser des millions de plus à leurs actionnaires, elles ont besoin d'aller taper sur celles et ceux qui ont un compte parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Voilà la réalité.

Vous n'êtes pas un spécialiste de l'économie, M. Malion, alors que venez-vous faire dans ce débat ? Si c'est pour parler de votre passion pour la collection de pièces, ma foi, vous auriez tout aussi bien pu rester dans votre salon à jouer au solitaire.

Pour en revenir à la monnaie, puisque c'est de ça qu'il est question, je ne vois toujours pas en quoi multiplier les monnaies va arranger le quotidien des habitants. Honnêtement, si pour aller d'Aspen à Farellia, il faut passer au bureau de change pour faire du tourisme, personne ne le fera. Et c'est se tirer une balle dans le pied.

A mon sens, si monnaie sociale il y a, elle ne peut de toute façon être qu'étatique, fédérale, pour avoir un caractère égalitaire et surtout pour être constitutionnelle. Ne pas oublier que la politique monétaire est une compétence de la Fédération. Et qu'il vaut mieux l'y laisser, ne serait-ce que pour éviter la dévaluation.
Après sur le principe, votre système de monnaie sociale me parait judicieux, pas forcément dans les termes auxquels vous pensez mais j'imagine que nous pourrions travailler à un juste milieu entre votre position et la nôtre si d'aventures, nous devions travailler ensemble à l'issue de ces élections.


Ministre Fédéral de la Diplomatie et de Défense

Avatar du membre
Jacques Malion
Vice-président de l'Assemblée Fédérale
Localisation : Anglès
Messages : 104
Enregistré le : 17 juin 2018, 14:20

Re: Débat 3 : FCF - PETA - PLC : Faut-il abandonner les espèces et passer à une monnaie virtuelle ?

19 mars 2019, 22:04

Lorsqu'on s'engage en politique, on ne s'engage pas que pour la santé ou que pour l'économie, on s'engage pour un tout et c'est ce que j'ai fait, que ça vous plaise ou bon.

Vous ne voulez pas taper sur les entreprises ? Pourtant la baisse du temps de travail, l'augmentation des salaires et l'augmentation des taxes sur les actionnaires ça revient à taper sur les entreprises. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout l'argent qui sera perdu pour les entreprises parce que les entreprises vont devoir payer plus cher leurs salariés pour un travail moins long et les taxes sur les actionnaires, tout ça, ça va faire baisser les investissements. Qui dit pas d'investissements dit pas de recrutement. Qui dit pas de recrutement dit chômage de masse.

En ce qui concerne la monnaie sociale, j'y suis opposé. C'est ce genre de choses qui va nous coûter un pognon de dingue et qui au final encourage les gens à ne pas chercher de travail car ils sont aidés. Mais j'ai compris pourquoi vous souhaitez lancer ce système Monsieur Bournay, c'est à cause de votre frustration de n'avoir jamais été au pouvoir et de n'avoir jamais eu l'idée des zones autogérées avant les anarchistes. Vous voulez donc plus d'indépendance pour assouvir vos besoins de pouvoir, et vous sentir important.
Les actionnaires des entreprises gagnent en effet beaucoup d'argent. Mais avant tout, ce sont les actionnaires qui ont investi, risqué leur argent pour créer les emplois dont les entreprises sont la clé.


Image

Député fédéral

Maire d'Anglès

Pluzin | Biographie



Retourner vers « Débats »