Bienvenue en Frôce !

Logo Facebook - Frôce

Image

Débat 7 LGU - LR - PSDF : Comment rendre la fiscalité plus juste

Avatar du membre
Valentin Ravolo
Député fédéral
Messages : 332
Enregistré le : 26 juil. 2017, 00:25

Re: Débat 7 LGU - LR - PSDF : Comment rendre la fiscalité plus juste

10 oct. 2018, 02:52

LGU (4/5)

Qu'est ce que le totalitarisme ?

Le totalitarisme, c'est la négation des libertés électorales, nous respectons la démocratie.
Le totalitarisme, c'est l'irrespect des libertés individuelles, nous les avons faites protéger par une charte à valeur constitutionnelle.
Le totalitarisme, c'est la recherche d'une adhésion absolue et inconditionnelle de la population, l'indifférence ne suffit pas, nous n'avons jamais fait office de police de la pensée, nous pouvons avoir de très bonnes discussions avec des personnes comme monsieur Citron.
Le totalitarisme implique une terreur policière et judiciaire, rappelons qui est celui qui veut exécuter à tour de bras parmi nous deux ?

Encore une fois vous utilisez des mots dont vous ignorez le sens. Peut-on légitimement confier les rennes du pays à une personne qui ne réussirait même pas son épreuve de français au BNES ? Je pense que non, par pitié, retournez à l'école.

Au contraire, notre système de redistribution offrira plus de liberté au plus grand nombre. La liberté face aux pressions économiques et sociales.

Dans une société sans redistribution, vous êtes dans un rapport proche du servage avec votre employeur, vous savez que vous perdrez tout si vous osez mettre votre démission en jeu, dans une société à forte redistribution, vous pouvez résister à ces pressions, c'est le retour de la vraie liberté contractuelle.
Dans une société sans redistribution, un indépendant qui souhaite lancer une idée novatrice, sait qu'il risquera la ruine pure et dure en cas d'échec, qui sera totalement atténué avec une redistribution force. C'est la vraie liberté d'entreprendre.


Avatar du membre
Jadran Kovac
Messages : 44
Enregistré le : 24 juil. 2017, 03:50

Re: Débat 7 LGU - LR - PSDF : Comment rendre la fiscalité plus juste

10 oct. 2018, 04:09

La République : 4/5

Monsieur Citron, mon commentaire sur les républicains du lendemain était une référence aux ex-monarchistes légitimistes français de 1848, qui se sont opportunément découvert de nouvelles convictions au lendemain de la défaite de Napoléon III.
Mais votre absence de culture ne me surprend pas.

Ravolo, je ne répondrai pas à votre hors-sujet. Notre débat porte sur la fiscalité, merci de vous en souvenir.

Rendre la fiscalité plus juste, c'est valoriser l'effort et la volonté. Taxer toujours davantage les revenus revient à punir les travailleurs. La gauche qui prétend aimer les travailleurs leur fait sans arrêt le reproche d'avoir un emploi, en leur rackettant l'argent durement gagné par leur labeur.
La République veut donc réduire les impositions sur les revenus et les charges patronales, afin d'encourager le travail, l'embauche, et ainsi libérer les énergies du pays.

Rendre la fiscalité plus juste, c'est protéger le noyau familial. L'héritage des biens est le corollaire de l'héritage des idées et des valeurs. La civilisation ne peut se passer de l'héritage, car cela reviendrait à se renier.
La République veut donc libéraliser les transferts de biens entre membres d'une même famille, afin que celle-ci soit remise au centre de la société.

Rendre la fiscalité plus juste, c'est faire participer tout le monde à l'effort patriotique. L'impôt permet d'affirmer l'appartenance de chacun à la nation, et exclure des gens de l'impôt revient à dire qu'ils n'ont rien à faire dans la société.
La République veut donc aligner drastiquement les tranches d'impôts entre les différente classes de population, afin que les efforts soit plus justement répartis.


Avatar du membre
Julien Citron
Vice-chancelier
Localisation : Etchegorda
Messages : 1295
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Débat 7 LGU - LR - PSDF : Comment rendre la fiscalité plus juste

10 oct. 2018, 22:33

PSDF (4/5):

M. Kovac, il y a un élément dans votre discours qui me dérange profondément. Vous assimilez le principes des taxes et des impôts à une punition. Il est vrai que nous sommes dans une société où chaque citoyen vit en ermite avec son potager, ses bêtes, son médecin, son école à domicile et qu'il n'a besoin de personne pour accéder à ses besoins primaires.

Votre vision égoïste de la société vous disqualifie. Si on suivait votre logique, il faudrait supprimer tout principe de redistribution et laisser à ceux qui en ont les moyens le soin de construire eux-même leurs propres services et en tirer profit à loisir. En plus de ni plus ni moins proposer la suppression de l'Etat, vous prônez la loi du plus fort et du chacun pour soi.
Plutôt que de faire la leçon à monsieur Ravolo sur un hors sujet que vous avez-vous même initié, je vous demande de bien peser les mots que vous prononcez car vous n'êtes ni plus ni moins que dans une démarche populiste et démagogique.

L'impôt doit être perçu comme une juste participation de chacun à la construction d'une société qui profite à tous. A partir du moment où les gens se sentent écrasés c'est qu'il y a un problème et c'est là qu'intervient ma volonté d'inscrire dans le marbre le principe d'équité devant l'impôt.
Quant aux plus modestes, non M. Kovac, les inclure dans l'obligation de payer des impôts serait contre-productif car cela créerai plus de pauvreté. La population située en-dessous du seuil de pauvreté doit rester en-dehors de l'impôt et là-dessus je ne transigerai pas. Un peu d'humanité serait bienvenue chez vous !


Vice-Chancelier chargé de la Justice et du Renseignement

Gouverneur de Catalogne

Président du Parti Social-Démocrate Frôceux

Ancien maire d'Etchegorda

Avatar du membre
Valentin Ravolo
Député fédéral
Messages : 332
Enregistré le : 26 juil. 2017, 00:25

Re: Débat 7 LGU - LR - PSDF : Comment rendre la fiscalité plus juste

11 oct. 2018, 01:26

LGU (5/5)

Les plus pauvres paient déjà l'impôt, cela s'appelle la TVA, l'impôt favori de la droite, triplé en Transalpie.

L'imposition progressive sur le revenu avec une tranche non-imposable est une des plus justes qu'il soit, car contrairement à la TVA, elle ne frappe pas les gens dans leurs besoins essentiels, seulement dans ce qui est au-dessus de l'essentiel. Il me semble donc urgent de mener une transition fiscale avec un recul de la TVA, et plus particulièrement sur les biens de consommation courante, et une hausse de l'imposition sur le revenu.

Cette transition sera juste mais elle sera également une formidable opportunité pour notre économie étant donné qu'elle favorisera la consommation et offrira donc plus de dynamisme à nos entreprises, c'est un deal gagnant/gagnant. La politique de l'offre à outrance que propose LR, nous en mangeons matin, midi et soir dans l'Union Européenne pour un échec si cuisant que même le très libéral FMI se met à nourrir des doutes.

En ce qui concerne la taxation des successions, nous ne reviendrons pas dessus.
Si nous pouvons comprendre que chacun ait le souci de transmettre quelque chose à son enfant, et c'est pourquoi la résidence principale ainsi qu'une somme raisonnable en numéraire doit être exclue de cette taxation, il n'existe pas de mérite à être riche, quand on croit au mérite, on sait qu'une taxation doit intervenir sur les grandes successions, avec ces fonds, nous pouvons financer de grandes choses, les écoles qui permettront à d'autres enfants de vivre une telle vie par exemple, c'est plus de justice sociale.


Avatar du membre
Jadran Kovac
Messages : 44
Enregistré le : 24 juil. 2017, 03:50

Re: Débat 7 LGU - LR - PSDF : Comment rendre la fiscalité plus juste

11 oct. 2018, 20:00

La République : 5/5

La TVA est une taxe juste, une des seules taxes justes, parce que tout le monde paie la même. On ne va quand même pas adapter le prix des marchandises aux ressources de chacun.
C'est aux citoyens d'adapter leur consommation en fonction de leurs moyens, pas à l'État de faire les courses à la place de ceux qui ne savent pas gérer un budget.

Vous me parlez de justice sociale. Si vous vous sentez d'obligé d'ajouter un adjectif après le mot "justice", c'est que vous êtes conscient que vous ne parlez pas réellement de justice.
Pour ma part, je ne vais pas m'amuser à parler de justice libérale ou de justice républicaine. La justice est la justice, et la fiscalité est juste ou ne l'est pas.

Monsieur Citron, j'affirme moi-même le rôle vertueux de l'impôt. C'est un effort que chacun doit fournir pour permettre à l'État d'assumer ses compétences.
Ce que j'assimile à une punition, ce n'est pas l'impôt en tant que soi, mais l'utilisation qui en est faite pour sanctionner la réussite, le travail et le mérite. Or, la gauche est une grande adepte de l'utilisation de l'impôt pour corriger toutes les inégalités qu'elle n'accepte pas.
Encore un peu, et elle ira prélever des organes chez les gens en bonne santé pour les donner aux gens malades ou malformés, et nous expliquera ensuite que c'est de la justice sanitaire ou de la santé sociale.

Le débat aura ainsi permis de montrer clairement les différences entre la droite et la gauche, à savoir la différence entre les mesures de bon sens et de sérénité, et l'idéologie socialisante de harcèlement étatique défendue par une novlangue malhonnête.


Avatar du membre
Julien Citron
Vice-chancelier
Localisation : Etchegorda
Messages : 1295
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Débat 7 LGU - LR - PSDF : Comment rendre la fiscalité plus juste

11 oct. 2018, 22:16

PSDF (5/5)

La TVA ? un impôt égalitaire parce que tout le monde paie la même somme... Vraiment ?
Merci pour cette bonne tranche de rigolade M. Kovac, vous concluez ce débat en beauté en montrant de graves lacunes en mathématiques, comme si vous n'en n'aviez pas assez en économie. Il est vrai que payer une somme de cent pluzins sur un salaires de 1500 pluzins c'est pareil que sur un salaire de 800 pluzins. Les gens concernés apprécieront. L'égalité réelle devant l'impôt est justement ce qui se fait de pire en terme d'inégalités.
Étant le candidat des rentiers et des gens qui préféreraient faire sécession avec le reste de la société pour vivre dans l'entre-soi, je ne m'étonne pas que vous ayez une vision si méprisante de la justice sociale M. Kovac.

La TVA est un impôt injuste et si le PSDF et ses alliés remportent la Catalogne, nous allons justement mettre en place une TVA progressive qui variera en fonction des revenus de chacun. Une personne modeste paiera une TVA plus faible qu'une personne aisée et ce n'est pas les idées qui manquent pour faire appliquer cette mesure. Cette proposition correspond parfaitement à ma volonté de faire de l'équité devant l'impôt une philosophie fiscale nouvelle.

Ce débat aura permis de trancher sur les véritables intentions de chacun et je crois que nous avons bel et bien vu sur ce plateau qui était l'ennemi des gens modestes.
Pour terminer, le PSDF ne procédera à aucune hausse d'impôt en cas de succès aux élections, le tendance sera plutôt l'inverse car nous devons en priorité relâcher la pression fiscale.


Vice-Chancelier chargé de la Justice et du Renseignement

Gouverneur de Catalogne

Président du Parti Social-Démocrate Frôceux

Ancien maire d'Etchegorda

Retourner vers « Débats »