Bienvenue en Frôce !

La campagne électorale bat son plein ! Pour vous y retrouver, voici, un petit sommaire : Logo Facebook - Frôce

Image

Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

Avatar du membre
Riccardo Finacci Núñez
Président de la Commission Électorale
Messages : 1263
Enregistré le : 09 mai 2017, 20:46

Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

04 oct. 2018, 23:58

La parole est au représentant de l'UDC
Si après 24 heures rien n'a été posé, le PSDF pourra prendre le tour.

Règles des débats : viewtopic.php?f=288&t=3709


Avatar du membre
Gabriel Von Bertha
Chancelier Suprême
Localisation : Assolac - Tyrsènie
Messages : 400
Enregistré le : 13 nov. 2017, 21:15

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

05 oct. 2018, 23:28

UDC (1/5)

La question à laquelle nous devons répondre est simple: la réponse l'est tout autant...
"Article 1er - La Fédération de Frôce et de Madagsacar est indivisible, laïque, démocratique et sociale.
Elle assure l'égalité devant la Loi de tous les citoyens, sans distinction d'origine, de genre ou de religion. Elle respecte toutes les croyances."
Je ne fais que citer la Constitution Frôceuse qui pose un principe constitutionnel fort de notre Nation, hérité des Républiques: la Laïcité, qui n'est autre qu'un principe de tolérance et respect des religions et de la non-croyance. La particularité de ce principe est qu'il s'applique à l'Etat Frôceux avant même les frôceux qui ne voit des conséquences que par ricochet via leurs relations à l'Etat et à son action publique, et notamment à travers le service public. Je tiens à rappeler que l'Education et donc l'école est un service public. Le principe de laïcité doit donc s'y appliquer pleinement: tant aux personnels, qu'aux enseignants et donc aux élèves.
Certains à Gauche ont dernièrement tenté de mettre sous le tapis ce principe fondateur de notre Nation: la Catalogne a souhaité autorisé les signes religieux au sein des établissements scolaires. Nous refusons le choix des cadeaux au communautarisme qui n'est autre qu'un adversaire de l'unité et la cohésion sociale de nos concitoyens. La seule ouverture sur les religions que nous acceptons au sein de l'école est l'enseignement neutre de l'Histoire et la Culture des religions, tel que nous le proposons en Tyrsènie qui éclaire notre jeunesse sur les croyances et permet de ne plus avoir peur de l'inconnu. Nous n'accepterons jamais de voir les citoyens classés en fonction de leur religion.



Chancelier Suprême - VIIè Législature

Ancien Président de l'Assemblée Fédérale - VIè Législature

Président de l'Alternative Démocrate Frôceuse - ADF

Ancien Ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur - Tyrsènie

Ancien Gouverneur de Tyrsènie

Ancien Maire d'Assolac - Tyrsènie

Avatar du membre
Julien Citron
Vice-chancelier
Localisation : Etchegorda
Messages : 1194
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

06 oct. 2018, 00:31

PSDF - 1/5

La Constitution explique bel et bien que nous sommes dans un pays laïc. A partir de là cela signifie que l’État considère qu'il n'y aucune religion qui doit primer sur l'autre et que personne n'a le droit d'imposer sa religion à un autre. Si l’État considère cela, cela s'applique forcément dans ses administrations, établissements publics et donc dans les services publics.

L'école est un lieu d'éducation, on y apprend les principes de la laïcité, à devenir citoyen et à former son esprit critique. Autoriser le voile à l'école serait donc contraire à la Constitution car cela reviendrait à faire une entorse à son article 1.

Et je préfère le dire, ma position est identique sur le port de la Kippa et le port ostensible d'une croix du Christ car un tel débat ne peut pas se concentrer uniquement sur la question des ports de signes religieux musulmans. Toutes les religions doivent être mises sur le même plan donc ni voile, ni kippa, ni croix du christ à l'école.
Le port de signes religieux doit rester dans la sphère privée avec toutefois une certaine tolérance dans la rue car faire la chasse aux signes religieux dans cet espace se rapprocherait dangereusement d'une négation des libertés religieuses.

En cas d'élection à la tête de la Catalogne, croyez-moi qu'il sera interdit de porter le moindre signe religieux dans une école, un tribunal, un commissariat de police ou encore dans une mairie. Lorsque l'on se rend dans les bâtiment qui représentent l’État fédéral ou la province, on se découvre par politesse car l’État ne peut que nous reconnaître qu'en tant que citoyen laïc.


Vice-Chancelier chargé de la Justice et du Renseignement

Président du Parti Social-Démocrate Frôceux

Maire d'Etchegorda

Avatar du membre
Jacques Malion
Vice-gouverneur
Localisation : Anglès
Messages : 43
Enregistré le : 17 juin 2018, 14:20

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

06 oct. 2018, 19:42

PLC (1/5)

L'école est un lieu ou l'on apprend la tolérance et le respect. Pas un lieu de divisions. On ne peut pas en vouloir à Enrique Mataro qui excelle dans ce domaine. Cependant, la question est, à mon avis, une question plus générale qui pourrait se traduire en deux questions.

La 1ère est celle du port du voile dans les lieux relatifs à l'Etat, bien évidemment, la Constitution de notre empire prévoit l'interdiction du port du voile dans les lieux publics. Cette question est réglée et je ne ferais que répéter Messieurs Von Bertha et Citron en expliquant pourquoi.

La 2nde quant à elle est plus générale. Doit-on autoriser le port du voile dans les lieux publics ? Et par extension tous les signes religieux. Selon moi, un principe de base, c'est de retirer son couvre-chef lorsqu'on entre dans un bâtiment quel qu'il soit. Bien sûr, ce n'est qu'un principe, pas une loi. La Frôce a été construite sur des valeurs judéo-chrétiennes et on ne peut pas balayer ça en quelques lignes.

Je pense qu'Enrique Mataro a voulu jouer les héros. Il a voulu gagner en éléctorat et ce dans une minorité, ce qui est d'ailleurs assez déconcertant. Enrique Mataro met en place des réformes abjectes pour … Pour quoi au fait ? Sauver les meubles de l'ère Karlsson ? Je pense que la gauche sectaire a tenté de diviser les Frôceux pour regagner les élections de cette année, c'est une stratégie plus que monstrueuse qui montre à quel point cette gauche est dangereuse pour notre pays.


Image

1er Ministre (Vice-Gouverneur) de Transalpie

Député fédéral
(groupe PLC)

Pluzin

Avatar du membre
Gabriel Von Bertha
Chancelier Suprême
Localisation : Assolac - Tyrsènie
Messages : 400
Enregistré le : 13 nov. 2017, 21:15

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

07 oct. 2018, 19:10

UDC (2/5)

Veuillez nous excuser Monsieur Malion, mais nous avons du mal à vous suivre, notamment sur votre deuxième question... Préconisez-vous de manière sous-entendu que les coutumes et références de politesse frôceuses et occidentales viendraient justifier une éventuelle interdiction de signes religieux dans l'espace public que représente la voie publique? D'autant plus que l'on entend entre vos mots une référence tout à fait claire au port du voile...
Alors si on écoute Monsieur Malion, nous avons bien compris que nous avons le choix entre deux conceptions radicales: celle du Gauche communautariste qui voudrait réduire en cendre le principe de Laïcité et de l'autre celle d'une Droite conservatrice qui refuserait toute présence de religion dans l'espace public. Quand on y pense, il y a des régimes totalitaires qui ont déjà tenté d'éradiquer les religions et ils ont parfois émanés des idées que vous combattez pourtant...

Pour ma part, je ne veux faire le choix d'aucune des deux options: je souhaite faire renaître, tel un Phénix, notre grand principe de Laïcité, le renforcer et le sanctuariser. Tous les signes religieux au sein d'un service public doivent être interdits, tant pour les personnels que pour les usagers du service public, ce qui comprend l'école comme les universités.
La particularité de l'université découle du statut que nous avons donné aux universités à leur création au Moyen âge: elles sont nées libres et indépendantes, interdisant même l'accès à la police. Mais celles-ci se doivent d'appliquer les principes constitutionnels car elles sont chargées d'un service public.


Chancelier Suprême - VIIè Législature

Ancien Président de l'Assemblée Fédérale - VIè Législature

Président de l'Alternative Démocrate Frôceuse - ADF

Ancien Ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur - Tyrsènie

Ancien Gouverneur de Tyrsènie

Ancien Maire d'Assolac - Tyrsènie

Avatar du membre
Julien Citron
Vice-chancelier
Localisation : Etchegorda
Messages : 1194
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

07 oct. 2018, 22:00

PSDF (2/5)

Une fois n'est pas coutume, nous sommes pratiquement tous d'accord sur la question de la laïcité. Là où je me démarque de M. Malion c'est que je ne me limite pas au port du voile mais à tous les signes religieux.

Il est admis de manière commune que l'université est un lieu de liberté et le port du voile et autres signes religieux y est toléré. A titre personnel je suis pour une interdiction à l'université mais plutôt que d'aller au conflit avec les établissements d'enseignement supérieur, je préfère que la décision soit du ressort de chaque conseil d'administration au titre de l'élaboration du réglement intérieur.
La loi doit prévoir la possibilité à chaque université de choisir.

Il s'agit ici à mon sens d'un problème de laïcité mais pour autant ce serait désastreux de mettre en place une sorte de brigade des tenues conventionnelles. C'est pour cela que plutôt que la répression, je préfère entrer dans une optique de pédagogie et de promotion de la laïcité.
Au vu des derniers événements à ce sujet en Catalogne, il est capital de mieux éduquer la population au principe de la laïcité. Il sera donc nécessaire de revoir les programmes de l'éducation citoyenne.

De telles mesures doivent en effet s'accompagner d'une sensibilisation afin de corriger les comportement non laïcs et même les comportements anti-religieux qui résultent d'une forme de perversion de la laïcité.
La tolérance religieuse et le respect des croyances de chacun passent par des espaces publics neutres. Il s'agit pour moi d'un combat fondamental comme l'a montré ma réaction avec les autres maires de Catalogne sur la loi scandaleuse qui avait été proposée.


Vice-Chancelier chargé de la Justice et du Renseignement

Président du Parti Social-Démocrate Frôceux

Maire d'Etchegorda

Avatar du membre
Jacques Malion
Vice-gouverneur
Localisation : Anglès
Messages : 43
Enregistré le : 17 juin 2018, 14:20

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

08 oct. 2018, 21:02

Ma proposition est claire, Monsieur Von Bertha : rappeler que la liberté de culte est universelle mais que la laïcité doit aussi être respectée. Sans toutefois oublier nos origines, que serions-nous sans la religion ? Peu de choses, je le crains. Ma proposition n'est pas de détruire tout signe religieux jusqu'au dernier en envoyant au goulag ceux qui osent en porter. Ni raser les églises, les temps et les mosquées comme semble le proposer Mr Von Bertha.


Je suis d'accord avec Mr Citron sur l'université, mais je pense que cette règle devrait être obligatoire dans toutes les universités et pas seulement un choix par université. En tant qu'ancien universitaire, je ne pense pas que mes collègues s'opposeraient à cette réforme.

Quant à Mr Von Bertha, outre son souhait de raser les églises, il souhaite faire de la laïcité une religion d'Etat. Déjà que les anti-théistes nous volent notre laïcité comme un argument pour décrédibiliser les religions, notamment de la chrétienté, ce qui laisse nos quartiers défavorisés dans l'islamisation, c'est la vraie menace de la question du voile.

La lutte pour la laïcité ne doit pas être une lutte anti-théiste, et c'est ce que j'ai l'impression d'entendre parfois. Et ce n'est pas la gauche de Mr Mataro qui me contredirait, on n'a compris son objectif : diviser pour mieux régner. Après avoir dirigé la Catalogne d'une main de fer, il tente de décrédibiliser une partie des Frôceux en donnant des droits à une minorité, que n'ont pourtant pas la majorité des Frôceux, c'est lamentable !


Image

1er Ministre (Vice-Gouverneur) de Transalpie

Député fédéral
(groupe PLC)

Pluzin

Avatar du membre
Gabriel Von Bertha
Chancelier Suprême
Localisation : Assolac - Tyrsènie
Messages : 400
Enregistré le : 13 nov. 2017, 21:15

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

09 oct. 2018, 20:15

UDC (3/5)

Bravo Monsieur Malion ! Avez-vous terminé de nous réciter la poésie d'Eduado Belfort "Croire en la réalité de son désir"? En tous les cas je vous mets une très bonne note pour cette interprétation ! Encore faudrait-il que votre réponse soit en lien avec mes propos précédents: nous avons eu du mal à comprendre vos derniers propos tellement ils sont en inadéquation. Mais si vous souffrez de problèmes d'audition, je suis prêt à vous offrir mon coupon de test auditif pour mes 40 ans offert par la Protection sociale !

Plus sérieusement: faire croire que je souhaite l'éradication des religions est une vaste fumisterie. Vous semblez confondre la conception de "service public" avec celle d'"espace public"... Ce n'est pas exactement la même chose ! Voyez-vous, je souhaite simplement qu'un fonctionnaire d'Etat ou territorial, représentant de l'Etat et ses principes, ne puisse pas montrer à un usager du service public son appartenance à une croyance, et cela doit s'élargir pour tout agent public aux entreprises chargées d'une mission de service public: je pense aux crèches, aux transports publics, par exemple.
Concernant les usagers, je souhaite qu'il y ait un "verrou" empêchant la catégorisation des citoyens en fonction de leur croyance ou non à une religion. Nous devons lutter contre le communautarisme et je vous rejoins à ce propos. Cela doit passer par la disparition de signes religieux, qui peuvent être cause de discrimination dans certains cas: pour un entretien d'embauche à Pôle emploi, pour un concours ou encore à l'université. Il est nullement question d'interdire le port de signes religieux dans les transports ou voie publique.


Chancelier Suprême - VIIè Législature

Ancien Président de l'Assemblée Fédérale - VIè Législature

Président de l'Alternative Démocrate Frôceuse - ADF

Ancien Ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur - Tyrsènie

Ancien Gouverneur de Tyrsènie

Ancien Maire d'Assolac - Tyrsènie

Avatar du membre
Julien Citron
Vice-chancelier
Localisation : Etchegorda
Messages : 1194
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

09 oct. 2018, 21:34

PSDF (3/5):

Et voilà que le PLC nous sort la boîte à "sauvegarde des racines judéo-chrétiennes de la Frôce". Je vous vois venir monsieur Malion.
Non, la religion ne détermine pas toute l'identité de la Frôce. Nous avons des racines romaines, françaises, italiennes, espagnoles, grecques. La sécularisation définitive de la Frôce nous évitera bien des problèmes et pour appuyer mes propos je vous invite à tourner les yeux vers le Brésil.

Il est de notoriété public que l'Eglise locale soutient avec ferveur le candidat Bolsonaro dont les partisans ont par ailleurs mis en place dans un Etat des thérapies de conversion forcées pour les homosexuels. Ils remettent en cause avec violence le droit au recours à l'avortement pour les femmes. A Rio de Janeiro le maire est un évêque évangéliste. Vous imaginez bien que la laïcité dans cet endroit est un concept imaginaire et que le clientélisme envers les fidèles a pignon sur rue. Il a par ailleurs qualifié la gay pride de Rio de manifestation "satanique".

Alors oui, le principe de laïcité peut paraître violent pour les gens dévots mais quand on voit à quel point le pouvoir religieux est susceptible de se diriger vers le totalitarisme en cas d'absence de limites, je me dit que la laïcité stricte est un cordon sanitaire pour nos libertés individuelles.
Je peux vous avoir choqué en ayant prononcé ces mots mais si tel est le cas je m'en réjouirai. Toute religion, si elle n'est pas modérée et contrôlée par le principe de laïcité tend à pervertir les fidèles pour faire germer en eux une sorte de fanatisme.


Vice-Chancelier chargé de la Justice et du Renseignement

Président du Parti Social-Démocrate Frôceux

Maire d'Etchegorda

Avatar du membre
Jacques Malion
Vice-gouverneur
Localisation : Anglès
Messages : 43
Enregistré le : 17 juin 2018, 14:20

Re: Débat 1 UDC - PSDF - PLC : Faut-il autoriser le voile à l'école ?

10 oct. 2018, 19:29

Mes oreilles se portent très bien, je vous remercie, Mr Von Bertha. Pour une fois que vous vous inquiétez à autre chose qu'à inscrire votre nom dans l'histoire, ça me flatte. Moi, j'ai proposé d'étendre la proposition d'interdire le port de signe religieux aux espaces publics, je ne me limite pas aux lieux que je fréquente. En vous entendant, on croirait que vous voulez que la situation s'améliore uniquement à l'Assemblée fédérale et dans votre mairie. Ca n'est pas mon cas.

Vous voulez lutter contre le communautarisme mais vous n'avez même parlé de là ou se forme le communautarisme, dans les quartiers notamment défavorisés. Vous faites partie de ceux qui pensent encore que tout se fait à l'école. Mais aujourd'hui les jeunes sortent ! Les jeunes communiquent entre eux, à votre avis comment sont embrigadés les jeunes djihadistes qui partent en Syrie ? Pas en crèche, et encore moins au centre des impôts.

Je vous entends Mr Citron, certes, la religion n'a pas tout fait. Mais sans elle, beaucoup de choses qui sont actuellement comme ça dans notre pays ont été créées grâce à la religion. La Frôce n'est pas le Brésil, je ne suis pas Bolsonaro, je ne propose pas la remise en question de l'avortement par exemple. Bolsonaro si et la religion aussi, même si je me premettrais de mettre une demi-douzaine de guillemets.

La seule chose qui me choque en vous entendant, c'est que vous vous revendiquez hors de la gauche sectaire mais que vous avez les mêmes clichés sur la religion qui a évolué, quand vous restez terrés dans vos clichés.


Image

1er Ministre (Vice-Gouverneur) de Transalpie

Député fédéral
(groupe PLC)

Pluzin

Retourner vers « Débats »