Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

Les règles du football américain

Avatar du membre
Anita Finacci Núñez
Messages : 207
Enregistré le : 01 avr. 2018, 00:50

Les règles du football américain

06 avr. 2018, 17:10

Image

Comme je sais qu'on a un certain nombre de profanes ici, un petit rappel des règles de base du football américain.
Il ne sera évoqué ici que les règles du sport, le fonctionnement de la Ligue sera précisé dans un autre sujet.

Le but est que vous ne soyez pas trop perdus.
Si vous n'avez pas le temps de lire tout, concentrez vous avant tout sur les manières de marquer pour comprendre un minimum les résumés qui se grefferont aux matchs.

Le système de tentatives :

Le football américain est un sport qui se joue essentiellement à la main, le jeu se déroule par phases arrêtés qu'on va intituler tentatives, ce n'est pas un sport fluide comme le football, le handball, le basket-ball ou le rugby.

Pour faire avancer le ballon, plusieurs moyens :
- Donner le ballon à un coureur qui doit gagner le maximum de terrain
- Faire une passe vers l'avant pour chercher un receveur, il n'y a le droit qu'à une passe vers l'avant par tentative et elle doit être faite derrière le point de départ du ballon.
- Faire des passes vers l'arrière comme au rugby, mais c'est extrêmement rare.

Une tentative se termine quand :
- Le porteur du ballon est plaqué
- Le porteur du ballon sort du terrain
- Le ballon lui-même sort du terrain
- Le ballon touche le sol sans avoir été attrapé par un joueur après une passe vers l'avant
- Une condition pour marquer est remplie

Pour dynamiser le sport, il est imposé aux équipes de gagner au moins 10 yards (soit 9 mètres et 15 centimètres) en 4 tentatives. Le compteur est remis à zéro à chaque fois qu'ils sont gagnés.
Si après 3 tentatives, une équipe n'a pas encore gagné 10 yards, elle a trois choix :
- Faire un punt, c'est à dire dégager le ballon le plus loin possible au pied afin que l'équipe adverse ait une position défavorable pour ses prochaines tentatives.
- Tenter un field goal pour prendre 3 points, il s'agit de faire passer le ballon entre les perches sur un coup de pied. S'il est raté, l'équipe adverse récupère le ballon à l'endroit où le field goal est frappé.
- Jouer la 4e tentative à la main, si elle réussit, une nouvelle série de 4 tentatives est octroyée, si elle échoue, l'équipe adverse récupère le ballon à l'endroit où l'action s'est terminée.

Outre les 4e tentatives ratées et les punts, l'équipe en défense peut récupérer le ballon par 3 moyens :
- Intercepter une passe
- Provoquer une perte de ballon du porteur (ce qui est appelé un fumble) et récupérer le ballon
- Plaquer un joueur qui a le ballon dans sa propre zone d'en-but ou provoquer une faute de l'équipe adverse dans sa propre zone d'en-but, c'est un safety, qui rapporte 2 points à la défense et force l'équipe qui avait le ballon à faire un punt depuis la ligne des 20 yards.

Les moyens de marquer :

Touchdown - vaut 6 points

Pour marquer un touchdown, il faut soit entrer dans la zone d'en-but avec le ballon à la main, soit recevoir une passe dans la zone d'en but avec les 2 pieds sur le terrain.

La défense peut aussi marquer des touchdown en pénétrant avec le ballon dans la zone d'en-but suite à une interception ou un fumble.

Le touchdown peut être transformé au pied (1 points) ou à la main (2 points).
La transformation n'est pas exécutée si le touchdown permet de mettre fin au match (0 seconde restante dans le 4e quart-temps si la transformation ne peut pas changer le résultat du match en faveur de l'attaque ou touchdown victorieux en prolongations).

Field Goal - vaut 3 points

Il s'agit de faire passer le ballon entre les poteaux par un coup de pied.
Contrairement à une pénalité au rugby, l'équipe adverse peut faire pression sur le botteur,

Usuellement le field goal se tente sur 4e tentative, mais il arrive qu'il soit tenté plus tôt, en règle générale pour des raisons chronométriques.

Safety - vaut 2 points

Est accordé quand un joueur offensif est plaqué dans sa propre zone d'en-but ou quand un joueur offensif commet une faute dans ladite zone.

En plus des 2 points, le ballon doit être rendu à l'équipe alors en défense sur un punt.
Il est à noter qu'il est rare de marquer sur ce genre d'action, en général on en compte un pour 12 matchs.

Extra point - vaut 1 point

Il s'agit d'un coup de pied similaire à un field goal, tenté depuis la ligne des 15 yards. Il fait office de transformation après un touchdown.

Cette action ayant un taux de réussite supérieure à 90 %, elle est souvent privilégiée à la transformation à 2 points.

2-pt Conversion - vaut 2 points

Le ballon est placé à 2 yards de la zone d'en-but, l'objectif est de marquer l'équivalent d'un touchdown en une seule tentative, que ce soit par la passe ou par la course.

Cette action ayant un taux de réussite d'un peu de moins de 50 %, elle est souvent réservée aux situations où une équipe a besoin de combler un important retard.

Il est à noter que la défense peut aussi marquer 2 points, une interception ou un fumble étant tout à fait possibles sur les transformations, le cas est cependant très rare.

Les positions :

Attaque :

Quarterback (QB)

C'est la star de l'équipe.

Le QB est le joueur qui reçoit le ballon en premier sur une attaque, de là il a le choix entre remettre le ballon à un coureur, faire une passe vers l'avant ou se lancer lui-même dans une course pour surprendre la défense.
Il est également le relais du coach auprès de l'attaque, étant le seul joueur offensif à disposer d'un système de réception audio.

Running back (RB)

Le RB est un joueur spécialisé dans les portés de ballon. Il y en a usuellement 2 sur le terrain, mais dans certains cas, il y en a un seul voire aucun.

En général, on distingue deux types de RB.
Le Half Back (HB), qui est le porteur principal, c'est un joueur assez complet comme il lui arrive aussi de recevoir des passes.
Le Full Back (FB), qui est souvent d'un gabarit très imposant, chargé d'enfoncer la ligne sur un porté court ou de faire un blocage pour le HB.

Wide Receiver (WR)

Le WR est un joueur spécialisé dans la réception de passes longues, ils sont souvent extrêmement rapides et agiles.
Il y en a 2 (un de chaque côté) dans une formation ordinaire, mais dans des situations désespérées, une équipe peut aller jusqu'à en aligner 5.

Tight End (TE)

Le TE est un joueur qui a une double mission, il est aligné sur la ligne, et est donc à titre principal un bloqueur.
Cependant, il est aussi capable de recevoir des passes courtes, le poste demande donc un minimum d'agilité en plus des capacités physiques.
Il y en a un dans une formation classique, mais une équipe peut s'en passer comme en aligner 2 selon les situations.

Centre (C)

Le centre est un joueur de ligne, il est positionné directement devant le QB.
C'est le joueur qui donne le ballon au QB pour démarrer la tentative et son premier rempart, son rôle est donc crucial.

Offensive Guard (OG)

Les OG sont les deux joueurs de ligne chargés d'encadrer le centre.
Leur mission est de résister à la charge de la ligne défensive adverse pour protéger le QB et créer des brèches pour les coureurs.

Offensive Tackle (OT)

Les OT sont les deux derniers joueurs de ligne offensive, ils sont les plus éloignés du centre (si on exclut le TE).
Ils sont plus mobiles que les OG comme les défenseurs cherchent souvent à les prendre de vitesse.

Défense :

Defensive Tackle (DT)

Les DT sont des joueurs de ligne défensive, ils font face aux OG. Leur but est d'enfoncer la ligne offensive pour permettre à leurs équipiers de plaquer le porteur du ballon. Ce sont les joueurs les plus lourds sur le terrain, il n'est pas rare qu'ils pèsent plus de 150 kilos.
Ils sont en général 2 sur le terrain, cependant dans certaines situations, un seul reste.

Defensive End (DE)

Les DE sont des joueurs de ligne défensive, ils font face aux OT. Leur but est de prendre de vitesse la ligne offensive pour plaquer le porteur du ballon, ils sont plus mobiles et légers que les DT.

Linebacker central (MLB)

Le MLB est un joueur de deuxième ligne en défense, il fait face au centre.
C'est le joueur le plus polyvalent de la défense, il peut tenter d'enfoncer la ligne, faire office de rempart face à une course ou tenter d'intercepter une passe courte.

Il est également le relais du coach en formation défensive, étant le seul joueur défensif à disposer d'un équipement audio.
Dans les formations avec un seul DT, il y a deux MLB, mais un seul dispose de l'équipement audio.

Linebacker extérieur (OLB)

Les OLB sont deux joueurs de deuxième ligne, positionnés vers l'extérieur. Ils sont souvent sur une position proche des OT.
Ils jouent principalement sur leur vitesse dans l'espoir de réaliser un sack (plaquer le QB).

Cornerback (CB)

Les CB sont des joueurs chargés de marquer les WR, ils débutent généralement leur action légèrement derrière la ligne.
Etant chargés de marquer les WR, ils doivent également être rapides pour ne pas être surpris par eux, et agiles pour tenter des interceptions.
Il y en a 2 dans une formation classique, mais cela peut monter à 3 ou 4 si l'équipe adverse utilise une formation riche en WR. Dans ces cas, la défense sacrifie un joueur de ligne ou un linebacker.

Safety (S)

Les safeties sont les joueurs défensifs placés les plus en arrière du terrain, pour éviter le pire si l'attaque exécute une tentative particulièrement réussie et pour assurer la défense contre les passes les plus longues.

On peut distinguer le Strong Safety (SS), qui est relativement proche des linebackers et qui est donc ainsi souvent en position de marquer un TE du Free Safety (FS) qui est le joueur le plus reculé sur le terrain et qui sont là principalement pour donner des indications à leurs équipiers vu leur large vision du jeu, en plus d'être les joueurs les plus prédisposés à limiter la casse sur une grosse attaque.

Unités spéciales :

Kicker (K)

C'est le joueur chargé de donner les coups d'envoi et de frapper les field goals et les extra points.
Ils ont besoin à la fois de puissance et de précision, dans les équipes de jeunes, beaucoup de kickers sont d'ailleurs des joueurs de football recyclés.
Il n'intervient pas dans les autres phases

Punter (P)

C'est le joueur chargé de dégager le ballon dans les situations de punt. S'agissant d'un dégagement, la puissance prime très largement sur la précision.

Il est aussi souvent chargé de tenir le ballon pour le kicker sur ses tentatives pour compenser l'absence de tee sur les field goals et extra points.
Il lui arrive également sur des situations de faux field goal ou faux punt de faire des courses ou des passes, mais ceci est rare.
Il n'intervient pas non plus dans les autres phases.

Long Snapper (LS)

C'est le joueur chargé de remplacer le centre sur les situations de punt et de field goal, la transmission étant bien plus éloignée vers le punter que vers le QB pour éviter d'être trop facilement contré.
Il n'intervient pas non plus dans les autres phases.

Kick Returner (KR) et Punt Returner (PR)

C'est le joueur chargé de ramener le ballon vers l'avant sur le coup d'envoi ou sur un punt. La vitesse étant particulièrement cruciale à ce poste, ce n'est pas rare qu'il s'agisse en fait d'un des WR de l'équipe.

La durée d'un match :

Un match est composé de 4 quart-temps de 15 minutes.

La montre défile en continu sauf dans les cas suivants :
- Passe incomplète (c'est à dire une passe vers l'avant ayant touché le sol sans être saisie par un attaquant ou un défenseur)
- Temps mort déposé par une des deux équipes
- Temps mort automatique des 2 minutes à 2 minutes de la fin des 2e et 4e quart-temps
- Blessure d'un joueur
- Joueur sorti du terrain durant les 2 dernières minutes du 2e quart-temps ou dans les 5 dernières minutes du 4e quart-temps.
- Fin de l'action de retour de coup d'envoi ou de punt, pour permettre aux équipes de faire rentrer les joueurs offensifs ou défensifs.
- Score inscrit par une équipe. Les transformations ne sont pas chronométrées.

La gestion de temps est essentielle, une équipe en avance peut faire défiler 40 secondes en simulant une course (cela se fait en posant le genou au sol), à l'inverse une équipe en retard peut arrêter le chronomètre en simulant une passe incomplète (ce qui se fait en projetant volontairement le ballon au sol, chose qui est nommée un spike).

Pour les équipes désespérées, il existe une action qui peut faire basculer le sort d'un match, l'onside kick.
Au football américain, c'est l'équipe qui a marqué qui donne le coup d'envoi, en général il s'agit d'envoyer le ballon le plus loin possible pour que la série soit difficile pour la défense.

Dans une situation désespérée, il est possible de frapper un coup de pied court pour récupérer le ballon, c'est ce qui est appelé un onside kick.
Pour que l'onside kick ne soit pas trop facile, le ballon doit parcourir 10 yards ou toucher un adversaire pour pouvoir être saisi. L'action n'a que 15 % de chances de réussite.

Prolongations :

(Pour les habitués, j'utilise donc une variante des règles NCAA et non les règles NFL)

Si le score est nul après les 4 quart-temps, on passe à des prolongations.

Le principe des prolongations est simple, la montre est arrêtée et on donne à chaque équipe une possession à partir du milieu du terrain, il n'y a pas de coup d'envoi.
Il est autorisé de frapper des field goals, en revanche, les touchdowns sont tous transformés à la main.

Si une équipe a l'avantage après ces deux possessions, elle est déclarée gagnante, sinon une nouvelle possession est donnée à chaque équipe jusqu'à ce que l'égalité soit résolue, il n'y a donc jamais de match nul dans la FML.


Retourner vers « Football Américain »