Nous sommes sous la Xème législature. Période de jeu : 01/10/099 au 31/12/100.
Bienvenue en Frôce !

Image

[Bio] Vincent De Salvo

Avatar du membre
Vincent De Salvo
Chancelier Suprême
Messages : 444
Enregistré le : 20 nov. 2017, 20:15

[Bio] Vincent De Salvo

01 déc. 2017, 17:13

Vincent De Salvo

Image


Vincent De Salvo est un avocat et homme politique froceux né le 24 mars 60 à Aspen, en Transalpie.

Enfance et famille
Il est le fils unique de Marie De Salvo née Federer et de Nicolas De Salvo.
Marie est née en 30 à Vauxin. C'est une chirurgienne cardiaque réputée, elle est chef du service de chirurgie cardiaque du centre hospitalier de Vauxin centre et enseigne dans les facultés de médecine de Vauxin, Aspen et Anglès. Nicolas est né en 30 à Aspen. C'est un avocat, il est fondateur (avec son frère Didier) et PDG de "De Salvo & De Salvo" qui est l'un des plus prestigieux cabinets d'avocats de Frôce. Ils se sont rencontrés en 54 lorsque Marie a déménagé de Vauxin à Aspen pour son internat de médecine.

Catholique, Vincent De Salvo est baptisé et a fait ses deux communions.

Il a 3 ans lorsque l'on propose à sa mère de devenir chef du service de chirurgie cardiaque du CH de Vauxin, ce qu'elle accepte. Il part donc vivre à Vauxin avec celle ci tandis que son père reste vivre à Aspen pour gérer son cabinet. Les deux parents aménagent leur emploi du temps du mieux possible pour maintenir un vrai équilibre familial à leur fils.
C'est donc à Vauxin qu'il a effectué sa scolarité dans le primaire et le secondaire. Il a également pratiqué le football en jouant de 6 à 18 ans dans toutes les équipes de jeunes de l'AC Vauxin au poste d'attaquant.

Débuts au barreau
Il s'est passionné pour le métier d'avocat en se rendant souvent au cabinet de son père à Aspen dans sa jeunesse. Une fois son BNES économique et social en poche en 78, il intègre la faculté de droit d'Aspen. Il y effectue un parcours brillant et obtient le certificat d'aptitude à la profession d'avocat en 85.
De là, il s'inscrit au barreau d'Aspen et intègre le service de droit international du cabinet "De Salvo & De Salvo". Très rapidement, il se fait remarquer pour sa compétence, son sérieux et son efficacité dans la gestion de tous les dossiers qu'il doit traiter.
Son père lui confie la direction du service de droit international en 86 puis il devient directeur général adjoint du cabinet en 88.
Il quitte le cabinet en 90 pour s'engager en politique au Parti Libéral Conservateur aux côtés d'Eduardo Belfort.

Engagement au Parti Libéral-Conservateur (90-91)
Vincent De Salvo a toujours été un sympathisant d'une droite libérale et conservatrice, comme toute sa famille d'ailleurs. Il a toujours suivi de très près la politique.
C'est la création du PLC par Eduardo Belfort en 88 qui lui a donnée l'envie de se lancer pleinement en politique. Il assiste à beaucoup de réunions publiques du PLC dont le congrés fondateur d'Aspen. En 90, il franchit le pas et adhère au PLC.

Il affronte le suffrage universel pour la première fois en 90. Candidat à la municipale de Vauxin, pour sa première campagne, il donne du fil à retordre au maire sortant Karl Lacroix-Hanke mais fini par être battu (34.38% contre 27.67%). Cependant, il augmente considérablement le score du PLC à Vauxin qui était de 12.22% en 89. Il est également élu député fédéral sur la liste PLC.
En 91, il est nommé maire d'Aspen en remplacement de Sebastian Braun, maire par intérim, démissionnaire pour raisons personnelles.

Engagement en Transalpie et présidence du PLC (92)
Vincent De Salvo est désigné par le PLC pour mener la campagne fédérale et la campagne provinciale en Transalpie, en plus de solliciter un nouveau mandat de maire d'Aspen, lors des élections générales de 92.
S'il est réélu maire d'Aspen avec 30.52% des voies, sa liste fédérale ne recueille que 4.97% des suffrages exprimés, en recul par rapport à 90. En Transalpie, il échoue de très peu à la deuxième place derrière la liste RPL d'Eric Valmont (22.55% contre 22.27%).
Lors du 4ème congrès du PLC en 92, il est élu président du parti en étant le seul candidat et en obtenant 72% des voies.

Gouverneur de Transalpie (93)
Pour les élections générales de 93, c'est encore Vincent De Salvo qui mène la campagne fédérale du PLC, il est aussi tête de liste provinciale en Transalpie et candidat à sa réélection comme maire d'Aspen.
Il est réélu assez facilement à Aspen avec 28.69% des voix mais surtout, il arrive en tête en Transalpie, obtenant 22.21% des suffrages exprimés. Il devient le gouverneur de Transalpie en battant Valentin Ravolo (132 votes contre 75), le candidat RPL Nathan Brimont s'étant désisté. Il ne dispose cependant pas de la majorité absolue.
Au niveau fédéral, le PLC réalise un score historique avec 8.82% de voix et envoie 24 députés au palais Richard de Frôce.

  • Études
    • BNES Économique et Social au Lycée Napoléon Bonaparte de Vauxin (78)
    • Licence de droit à la Faculté de Droit d'Aspen (81)
    • Master 2 de droit à la Faculté de Droit d'Aspen (83)
    • Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat à la Faculté de Droit d'Aspen (85)
  • Engagements politiques
    • Membre du Parti Libéral-Conservateur (depuis 90)
    • Président du Parti Libéral-Conservateur (depuis 92)
  • Fonctions locales
    • Conseiller municipal d'opposition de la ville de Vauxin - Administration Karl Lacroix-Hanke (90-91)
    • Maire de la ville d'Aspen (depuis 91)
    • 5ème Gouverneur de Transalpie - Cabinet De Salvo I (depuis 93)
  • Distinctions et titres honorifiques
    • Grand-Croix de l'Ordre de Transalpie (comme Gouverneur de Transalpie) (93)


VINCENT DE SALVO

Président du Parti Libéral-Conservateur

Gouverneur de Transalpie

Député fédéral

Maire d'Aspen

Retourner vers « Biographies »