Nous sommes sous la VIIIème législature. Période de jeu : 01/01/097 au 31/03/098.
Bienvenue en Frôce !

Logo Facebook - Frôce

Image

Dans les rues de Farellia...

Ville réelle : Valence
Population intra-muros : 821 414 habitants (096)
Population métropole : 3 076 002 habitants (096)
Partis dominants : 1. FCF / 2. MAMA / 3. LR
Avatar du membre
Maître du Jeu
Messages : 377
Enregistré le : 25 mai 2017, 13:45

Dans les rues de Farellia...

04 janv. 2019, 23:14

HRP / L'action se déroule à 7 heures du matin samedi 5 janvier \ HRP

Alors que les citoyens farellois profitaient d'une nuit bien méritée après leur rude demi-semaine de travail, ils sont réveillés au son des casseroles par des militants (probablement du PSDF, tout le monde est trop fatigué pour les reconnaitre avec précision) hurlant "Bournay démission, pas d'anarchie à Farellia ! A bas la Commune ! Vive l'Etat fédéral !"

Après leur passage éclair on retrouva les affiches suivantes un peu partout dans la ville

Image


Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 622
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Dans les rues de Farellia...

05 janv. 2019, 01:37

Après la terrible offense qu'avait subi, le Maire de Farellia, il décida de faire une allocution publique devant la Mairie.

"Concitoyens, concitoyennes,
J'entends la critique émise par je ne sais trop qui, mais je l'entends. On demande dans l'ordre : ma démission, l'abandon de la Zone Autonome Permanente, la suppression des actions de la Commune et le retour à une obéissance vis-à-vis de ce que l'Etat fédéral souhaiterait.

Commençons par la fin :

On souhaite un retour à ce que l'Etat fédéral veut et l'on ne veut plus de la Commune. Si vous ne voulez pas qu'il n'y ait plus de drapeau fédéral sur la mairie, au monument aux morts, si vous voulez avoir la photo de l'Imperatore, accrochez-les. Jamais la police de la Commune n'enlèvera des symboles frôceux si c'est vous qui les installez. Comme ces magnifiques affiches dont on m'honore. Ceci c'est pour les symboles. Pour le nom de la Commune, je n'ai repris que le nom officiel et constitutionnel qui a depuis été changé. Pour le reste qui tiens de ma légitimité, j'en reparlerais.

On voudrait l'abandon d'une Zone autogérée comme il en exista à Christiana au Danemark. Je réponds à ceux qui n'en veulent pas de m'expliquer pourquoi. Ce n'est que la création d'une Zone au sein d'une ville, où l'on peut légalement vivre et diriger. Bien sûr cette Zone n'a qu'un pouvoir limité, mais c'est déjà mieux que rien, non ? S'il y a de farouches opposants à cette initiative, je les invite bien sûr à venir m'en parler à mon bureau où la porte est toujours ouverte. Je ne comprends pas qu'on puisse s'opposer à une telle initiative puisque seuls ceux qui veulent y participer, y participeront.

Enfin, je finis ma prise de parole par ma démission. On l'a demandé et je respecte cette demande. Aussi j'organise dès aujourd'hui une pétition, il faudra, 10.000 signatures pour lancer un référendum, ensuite si la majorité des citoyens décide de changer de Conseil Municipal, je demanderais à la Commission Electorale des Gardiens de la Démocratie d'organiser de nouvelles élections.

Je vous remercie et je vous invite à me faire savoir toutes vos revendications si vous en avez et à signer la pétition si vous souhaitez changer de Conseil Municipal. Merci"


Image

Merci Victor !

Orateur National du Front Communiste

Ex-Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Maire de la Commune Républicaine Socialiste de Farellia

Avatar du membre
Jean Bournay
Député fédéral
Messages : 622
Enregistré le : 27 déc. 2017, 22:54

Re: Dans les rues de Farellia...

07 janv. 2019, 23:30

Bournay était revenu sur la place municipale pour commenter les résultats du référendum révocatoire.

"Comme vous le savez tous, après une pétition signée par presque 53.000 citoyens, un vote a eu lieu, pour savoir qui parmi vous, chers concitoyens, voulaient mon départ et qui voulaient ma continuité à la tête de la Commune. Il s'avère que 60.000 citoyens veulent mon départ, contre presque 221.000 qui veulent la continuité de mon mandat. De ce fait, écoutant toujours la voix du peuple, je resterais à la tête de la Mairie de Farellia, puisque 79% des électeurs lors de ce référendum veulent que je reste à la tête de la mairie.
J'invite cependant l'opposition a m'envoyer leurs critiques constructives et si possible des moyens d'améliorer la situation s'ils se sentent délaissés ou abandonnés par la municipalité.

Je vous remercie."


Image

Merci Victor !

Orateur National du Front Communiste

Ex-Ministre de la Santé et de la Protection Sociale
Député Fédéral
Député Provincial de Septimanie
Maire de la Commune Républicaine Socialiste de Farellia

Retourner vers « Farellia - Capitale »