Bienvenue en Frôce !
Logo Facebook - Frôce

Image

Campement MRA de Zahamena

Ville réelle : Tamatave
Population : 300 813 habitants
Orientations politiques : Régionalistes / Communistes / Libéraux
Avatar du membre
Fanilo Nomenjanahary
Messages : 117
Enregistré le : 01 juin 2017, 10:15

Campement MRA de Zahamena

Message par Fanilo Nomenjanahary » 02 août 2017, 16:36

Image


HISTOIRE

Peu de personnes, même parmi les sympathisants des Milices Révolutionnaires d'Antsiranana, connaissent l'existence de ce campement. Il fait partie des infrastructures de fortune qui avaient été construites par les miliciens, afin d'abriter un contingent d'une centaine d'hommes. Ceux-ci menaient depuis ce camp de base des actions coup de poing contre l'Armée de Madagascar, il y a une dizaine d'années, avant que la province ne fut frôceuse. Des heurts violents avaient en effet opposé les régionalistes antsiranais et les forces du régime durant une période s'étalant de 70 à 80. Depuis la jonction d'Antsiranana avec la Frôce,
les tensions se sont tues, mais semblent désormais s'être converties au détriment de l'Etat fédéral.





Image


LOCALISATION

Situé à 80 km à vol d'oiseau de Port-des-Indes, un seul chemin carrossable permet d'arriver directement en haut de la forêt Zahamena, où se trouve le campement. Et il s'agit d'un détour de près de 500 km, contournant par le sud l'ensemble du massif. Notons en outre, qu'une fois parvenu à l'orée de la jungle, il faut en moyenne une dizaine d'heures de marche (six pour les plus aguerris), avant de retrouver le campement, posé au creux d'un recoupement de rivières. Seule une piste peu entretenue y conduit depuis les hauteurs.

Les locaux préfèrent donc emprunter les chemins de traverse. Ils se rendent, après 1 heure de route nationale, puis 2 heures d'un chemin cahoteux, à quelques sentiers peu connus. Il leur reste alors 40 km à parcourir. S'ils sont équipés d'engins motorisés type motocross, ils peuvent encore avancer de 20 km, avant d'être là aussi stoppés par la végétation dense de la forêt secondaire. Ceux qui connaissent le chemin, finiront par parvenir à rallier le campement en 6 heures à pied. Mais les nombreux bras de rivières font autant d'occasion de rejoindre le camp. Le chemin le plus rapide, incluant l'obligation de posséder une embarcation à moteur, permet de finir le parcours en 1 heure. Soit un temps total pour les personnes bien équipées qui connaissent leur destination, de 4h30 à 5h.




Avatar du membre
Fanilo Nomenjanahary
Messages : 117
Enregistré le : 01 juin 2017, 10:15

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Fanilo Nomenjanahary » 02 août 2017, 16:57

Sylvère était seul à son poste. Les camarades Orano et Milok étaient partis en forêt pour chasser. Lotoli était allé à la rivière.

Il sursauta lorsque le téléphone satellite émit un son. Cela faisait près de 18 mois qu'il n'avait plus rien transmis. Il le savait car lors de la dernière relève, il y a 6 mois, c'était ce qu'on lui avait dit. Zahamena, c'était un peu la planque. A la dure, quand même. Si tu chasses pas, tu bouffes pas.


Le grésillement s'éclaircit.

- Camarade Sylvère, tu me reçois ?

Il saisit l'appareil. Merde. Comment ça marche déjà ? Il finit par appuyer sur le plus gros bouton.

- Oui, Camarade, je te reçois. Sylvère au rapport.
- Sylvère, ici Malik à la Véranda. Il faut que tu fasses les courses. On a des convives. Grand-père et grand-tonton sont de sortie. Et y a toute la famille. Bien reçu ?
- Bien reçu, terminé.
- On arrive Sylvère. Le temps de charger la charrette. Terminé.

L'appareil cessa d'émettre. Sylvère sentit son corps se tendre. Il fallait qu'il retrouve la feuille avec les noms de code. Mais il était certain que Grand-père, c'était Fanilo Nomenjanahary en personne. Nom de dieu ... Mais grand-tonton, c'était qui, bordel ? Et où est-ce qu'il avait mis cette foutue feuille !?

Orano apparut.

- Camarade, faut qu'on y retourne, y a la famille qui arrive !
- Attends, attends, temporisa Orano, qui déposa un serpent et un maki morts sur le sol. Y a LA famille ? Ou y a TOUTE la famille ?
- Quelle importance ?
- Quelle importance ??? La famille qui arrive, c'est pas plus de 10 alliés. TOUTE la famille, c'est plus. Et effectivement, j'ai pas pris assez ...
- Pas grave. Faut surtout qu'on retape les cabanes qui sont en piteux état ... Grand-père est du voyage. Et Grand-tonton aussi.

Milok et Lotoli arrivèrent à leur tour, en riant aux éclats. La mine déconfite de leurs camarades les alerta. Orano leur lança une pelle et un marteau.

- On a du boulot, les gars.



Image Frôce




Avatar du membre
Chester Greed
Agent Spécial des Services Impériaux
Messages : 7
Enregistré le : 26 sept. 2017, 15:45

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Chester Greed » 01 oct. 2017, 23:03

A l'arrivée au campement, le Vice-Chancelier fut conduit par le Colonel Patsy, auprès de Fanilo Nomenjanahary. Celui-ci était entouré de dix personnes qu'il identifia facilement grâce aux documents qu'il avait eu en sa possession. Et certains affichaient clairement du dédain à son égard, si ce n'est un mépris presque haineux.

Victor devrait être sur ses gardes pendant les discussions, surtout avec les leaders des groupes armés. S'agissant des chefs de groupes politiques, tous semblent plutôt heureux d'accueillir le Vice-Chancelier, à l'exception de Pikotoma Rasoarafindria - qui a l'air d'humeur assez égale - et surtout de d'Aristide Borilemi-Faintsoa et de Maro Itoma, qui semblent très méfiants. L'un et l'autre voient certainement d'un mauvais œil l'idée que le gouvernement fédéral vienne s'intéresser de trop près aux affaires de l'île - à leurs affaires, donc -.



Avatar du membre
Fanilo Nomenjanahary
Messages : 117
Enregistré le : 01 juin 2017, 10:15

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Fanilo Nomenjanahary » 01 oct. 2017, 23:09

Tous étaient réunis en cercle, assis à même le sol. Fanilo se leva, et adressa une poignée de main franche à Victor.

- Bonjour M. Karlsson ! Bienvenue en Antsiranana. J'espère que vous avez fait bon voyage. Veuillez encore m'excuser pour le rituel que je vous impose en vous faisant venir ici. Mais comme vous me l'avez bien fait comprendre, Antsiranana est l'une de vos priorités. Il nous semblait donc opportun que nous puissions tous discuter ensemble de l'avenir de notre province, avec ceux qui portent la responsabilité de la Fédération. Mais je manque à tous mes devoirs ...

Il poursuivit en présentant les protagonistes, feignant d'ignorer que Victor était informé de leur identité à tous.

- Voilà. Avant de vous exposer les demandes telles que j'ai déjà eu l'occasion de les formuler, j'aimerais savoir si vous avez des éléments particuliers à nous communiquer ... On a tous pu lire dans la presse que M. Citron envisageait de solder notre dette, et je vous avoue que ce serait appréciable pour notre budget. Mais vues les réactions à travers la Frôce ... Vous en dîtes quoi ?



Avatar du membre
Victor Karlsson
Président de l'Assemblée Fédérale
Messages : 626
Enregistré le : 24 juin 2017, 20:57
Localisation : Palais du Gouverneur, Casarastra, Catalogne
Contact :

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Victor Karlsson » 04 oct. 2017, 16:57

Victor salua les leaders de factions présents, leur serrant la main tandis que Fanilo faisait les présentations. Son regard s'attarda sur Erik Bantsoarana, le leader des MRIA, lorsque Fanilo le lui présenta. Il le connaissait déjà, pour avoir lu son nom dans le dossier qui lui avait été transmis, comme tous les autres, mais il avait surtout retenu la note des services des renseignements à son sujet. Il se demanda alors si Fanilo était lui aussi au courant des agissements du leader des MRIA.

Lorsque les présentations furent faites, Victor s'avanca et s'adressa au gouverneur, ainsi qu'à tous les chefs présents.


Merci de me recevoir, Monsieur le Gouverneur, merci à vous tous d'être présents ici. Je suis heureux de voir autant de mouvances représentés ici, réunies et prêtes à dialoguer pour le bien de l'Antsiranana.
Les précédentes administrations ont fait le choix d'ignorer les revendications des Antsiranais, c'est une erreur que nous ne commettrons pas. Nous sommes convaincus que ce n'est pas au seul pouvoir central mais aussi et d'abord au peuple antsiranais de choisir sa voie dans la Fédération. Et c'est à cette fin que je vous rencontre, aujourd'hui, afin de discuter de l'élaboration du nouveau statut d'Antsiranana.

Il marqua une pause, et en profita pour observer les expressions des protagonistes. Si certains paraissaient avoir de l'intérêt pour ce qu'il disait, d'autres restaient impassibles.
Puis il reprit, en se tournant vers le gouverneur.


Concernant le solde de la dette antsiranaise, c'est une question subsidiaire qui a été soulevé au dernier Conseil des Ministres et qui a été approuvée à l'unanimité. Pour ma part, j'y suis tout à fait favorable et j'y ai travaillé avec M. Citron. Toutefois, l'opposition s'y montre hermétique et y a trouvé matière à manipuler l'opinion contre l'action du gouvernement.
Si nous décidons de poursuivre sur cette voie, nous proposerons ce projet à l'Assemblée Fédérale et nous ferons tout le nécessaire pour qu'il soit adopté. Toutefois, si le texte venait à être rejeté, soyez assurés que le gouvernement fédéral n'abandonnera pas l'Antsiranana et continuera dans ses efforts pour améliorer la situation des antsiranais.

A présent, Monsieur Nomenjanahary, je suis prêt à entendre vos demandes.



Président de l'Assemblée Fédérale
Gouverneur de Catalogne

Maire de Pastelac
Premier Secrétaire de l'Union Pour le Progrès

Biographie | Pluzin


Avatar du membre
Maître du Jeu
Messages : 251
Enregistré le : 25 mai 2017, 13:45

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Maître du Jeu » 04 oct. 2017, 23:05

Alors que Fanilo allait prendre la parole, une personne de l'assemblée applaudit. C'était Bantsoarana. Il s'adressa à Victor, sans détour.

- Bienvenue Monsieur le Vice-Chancellier. Vous nous honorez de votre présence.

La tonalité semblait sincère, mais connaissant le positionnement du leader des MRIA, le sarcasme paraissait évident ... Fanilo put commencer après un court instant de malaise.



Avatar du membre
Fanilo Nomenjanahary
Messages : 117
Enregistré le : 01 juin 2017, 10:15

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Fanilo Nomenjanahary » 04 oct. 2017, 23:21

Merci M. Karlsson. Et merci M. Bantsoarana.

Il prit une profonde inspiration et commença.

Monsieur le Vice-Chancellier. Votre aide est la bienvenue.

Il appuya son regard à tous les membres de l'assemblée, qui le lui rendirent avec un acquiescement plus ou moins volontiers.

Nous avons besoin de voir notre budget libéré du poids d'une dette que la précédente mandature nous a vu contracter bien malgré nous. Evidemment, que nous avons besoin de plus d'infrastructures. Mais franchement, quelle urgence y avait-il à cela ? Ne vivons-nous pas déjà dans la précarité et le danger depuis des décennies ?

L'approbation générale se fit.

M. Karlsson. Vous nous demandez nos revendications. Nous n'irons pas par 4 chemins. Elles sont simples :

Premièrement le malagasy doit pouvoir être reconnu comme langue officielle au niveau fédéral. Au niveau provincial, il en sera évidemment de même.
Deuxièmement, nous avons besoin de voir la responsabilité du domaine de la Santé échoir au niveau provincial, du fait des grands particularismes que présente notre région, et pour lesquels il faut une vigilance toute particulière en terme de Santé Publique, que des métropolitains pourraient mal mesurer.
Troisièmement, l'Immigration doit être directement positionnée sous contrôle provincial. Il y a des flux migratoires spécifiques à la région, et nous devons être nous-mêmes en mesure de les gérer au jour le jour, sans aval fédéral, pour enrayer tout mouvement de masse rapide.
Dernier point. Les antsiranais tiennent à avoir une police militarisée afin de sécuriser des territoires où des milices évoluent encore sans contraintes. Et contre des groupes lourdement armés, il n'y a que l'armée qui puisse être efficace. Or il demeure un sentiment anti-fédéral qui rendrait toute armée frôceuse susceptible d'être vue comme étrangère; là où une responsabilité provinciale de la gestion des effectifs militaires, permettrait sûrement d'apaiser préventivement des tensions ...



Avatar du membre
Dimby Falisoa
Messages : 8
Enregistré le : 10 août 2017, 00:26

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Dimby Falisoa » 04 oct. 2017, 23:24

Dimby sortit un 9mm de son holster, comme si d'un coup, cela le démangeait. Il le posa tranquillement sur la table.

Le MAPA a une exigence plus restrictive sur ce dernier point : nous voulons une armée antsiranaise. Donc, gérée par Antsiranana. Et composée exclusivement d'antsiranais.



Avatar du membre
Maître du Jeu
Messages : 251
Enregistré le : 25 mai 2017, 13:45

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Maître du Jeu » 04 oct. 2017, 23:48

Après que Dimby eut fini de parler, Bantsaorana prit à nouveau la parole.

- Dimby Falisoa. Mon camarade. Ta fougue est belle à voir. Mais le camarade Commandant Fanilo a raison. Nous devons avoir des exigences raisonnables.

Dimby regarda le leader des MRIA avec insistance, et déclama :

- Je ne transigerais pas sur ce point.

A leur tour, Assantoma Rasoarafindria et Francis Kami-Alonaona tentèrent de calmer les ardeurs du commandant des MAPA.

- Nous devons mettre de l'eau dans notre vin, Dimby.
- C'est le seul moyen d'apaiser les tensions, Dimby.


Dimby se redressa en les regardant fixement successivement.

- Je ne TRAN-SI-GE-RAIS pas.

Son regard sombre balaya l'assemblée, semblant jauger l'assurance de celui qui voudrait le défier ...



Avatar du membre
Fanilo Nomenjanahary
Messages : 117
Enregistré le : 01 juin 2017, 10:15

Re: Campement MRA de Zahamena

Message par Fanilo Nomenjanahary » 04 oct. 2017, 23:51

Après quelques secondes d'un silence intense et pesant, Fanilo reprit la main.

- Monsieur Karlsson, veuillez excuser M. Falisoa. Celui-ci m'avait promis de faire montre de courtoisie et d'intelligence. Il semble momentanément avoir mis de côté ces bonnes intentions. Ne tenez pas compte de cette exigence de dernière minute qui n'a pas lieu d'être.



Répondre

Retourner vers « Port-des-Indes »