Nous sommes sous la IXème législature. Période de jeu : 01/04/098 au 30/09/099.
Bienvenue en Frôce !

Image

Zone Autogérée de Salusa Est

Ville réelle : Lérida
Population intra-muros : 144 402 habitants (096)
Population métropole : 432 328 habitants (096)
Partis dominants : 1. PSDF / 2. CUL / 3. PAS
Avatar du membre
Alain Chouillard
Messages : 61
Enregistré le : 20 déc. 2018, 20:22

Zone Autogérée de Salusa Est

05 janv. 2019, 16:14

Image

Environ 120 militants anarchistes de toutes tendances avaient décidé d'investir ce champ de 120 hectares, propriété d'un agriculteur biologique lui-même militant anarchiste, que ce dernier avait donc mis à disposition des autres militants pour former la première zone autogérée de Catalogne. Ce terrain privé était situé à environ 10 km à l'Est du centre-ville, mais restait sur le territoire municipal de Salusa.

L'objectif de cette Zone Autogérée était de montrer à Julien Citron qu'en dépit de sa répression et de sa mégalomanie, personne ne pourrait empêcher les Anarchistes de vivre selon leur propre conception de la vie en communauté. Il avait été donné pour consigne de ne pas se livrer à des activités illicites sur ce terrain. Des cabanes de bois et de tôles furent rapidement érigées, et des ateliers de permaculture, d'art et de musique virent le jour.

Évidemment, l'autorité de l'État frôceux n'y était pas reconnue, les seules lois respectées par les résidents de la zone étant les suivantes :

1. Pas d'agression physique ou sexuelle
2. Pas de détention ou de fabrication d'armes
3. Pas de consommation de drogues dures



Avatar du membre
Julien Citron
Localisation : Etchegorda
Messages : 1425
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

05 janv. 2019, 17:54

Ayant eu vent du projet des anarchistes, le Gouverneur décida de mobiliser quelques unités antiémeutes pour quadriller les alentours du terrain. Un périmètre de sécurité était établi avec la nécessité de présenter sa carte d'identité et d'accepter de se faire fouiller pour entrer.
En raison des forts risques de trouble à l'ordre public que faisaient peser le groupuscule, on demanda au propriétaire du terrain de déclarer la manifestation sans quoi tout ravitaillement serait interdit.
On avisa également aux manifestants que toute action contre les forces de l'ordre seraient considérés comme l'établissement d'une milice privée.
Les individus seraient finalement assez tranquilles à l'intérieur du champ mais la police affichait clairement son intention d'intervenir pour mener des interpellations en cas de violences. Les Nationaux-Anarchistes devraient donc faire avec un harcèlement permanent des forces de l'ordre en faisant attention de ne commettre aucun dérapage.


Image


ex-Président de la Province de Catalogne

Vice-Président de l'Université de Casarastra

Avatar du membre
Alain Chouillard
Messages : 61
Enregistré le : 20 déc. 2018, 20:22

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

05 janv. 2019, 18:06

Refus du propriétaire de déclarer la manifestation, cette dernière ayant lieu sur un terrain privé. De nombreuses denrées avaient été préalablement apportées sur place, permettant aux résidents de tenir plusieurs mois s'il le fallait. Des potagers avaient également été mis en place par ces derniers pour subvenir eux mêmes à leurs besoins alimentaires.



Avatar du membre
Julien Citron
Localisation : Etchegorda
Messages : 1425
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

05 janv. 2019, 18:10

En réponse au refus de coopérer du propriétaire, les forces de l'ordre bouclèrent le périmètre en ne laissant qu'un seul accès. L'entrée et la sortie étaient pour l'instant libre sous réserve de se faire contrôler. On prévint le propriétaire que tout acte de violence ou contraire à la loi ferait l'objet d'une intervention des forces de l'ordre et d'une évacuation des lieux pour faire cesser l'infraction.


ex-Président de la Province de Catalogne

Vice-Président de l'Université de Casarastra

Avatar du membre
Alain Chouillard
Messages : 61
Enregistré le : 20 déc. 2018, 20:22

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

05 janv. 2019, 18:17

Le propriétaire du terrain fit savoir au commandant de police présent sur place que les résidents de la zone ne feraient l'usage de la force envers les policiers que si ces derniers pénétraient sur la zone pour commettre des violences. Un recours va également être déposé auprès de la Cour Suprême pour "atteinte à la liberté de circulation" sans raison valable.



Avatar du membre
Alain Chouillard
Messages : 61
Enregistré le : 20 déc. 2018, 20:22

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

06 janv. 2019, 14:22

Alain Chouillard était arrivé sur les lieux tard dans la soirée, accompagné par environ 150 militants en provenance de la capitale frôceuse. Les policiers ne purent effectuer correctement les fouilles au vu du nombre important de militants arrivés en même temps. Alain pénétra sur le terrain et une assemblée générale fut organisée devant l'ensemble des résidents de la zone. Il prit la parole en dernier, après avoir laissé parlé plusieurs militants des différentes tendances de l'anarchisme. L'AG eut lieu au fond du terrain, bien à l'écart des forces de l'ordre afin que ces dernières ne puissent pas écouter ce qu'il s'y disait.

Chers camarades,

Aujourd'hui est un moment important. Nous sommes tous heureux d'avoir pu ouvrir la première zone autogérée de Catalogne, grâce à ce terrain qui nous est gracieusement prêté par Lionel, militant libertaire de la première heure ! Nous avons encore une fois montré qu'aucune forme de répression ne pourra venir à bout de notre volonté d'émancipation de l'oppresseur. Regardez donc tous ces guignols en uniforme qui nous encerclent sur ordre institutionnel, bafouant les lois que tous ces institutionnels se targuent de faire respecter chaque fois qu'ils commettent des violences sur les citoyens.

Nous sommes des citoyens du monde, des militants du monde libre. Aucun policier, aucune loi et aucune intimidation ne nous fera infléchir dans notre combat contre l'oppression. Tous les laquais du sinistre Brimont que sont De Salvo, Citron et bien d'autres encore, se croient plus malins que nous. Aujourd'hui, nous leur avons prouvé le contraire. Les idiots qui agissent aux ordres, ce sont eux.

Ne les laissons pas nous stigmatiser. Nous revendiquons notre marginalité, mais nous ne sommes pas ceux qu'ils essayent de dépeindre par leurs déclarations fracassantes et mensongères. Il serait bon que certains retournent à l'école pour apprendre la différence entre anarchie et anomie. Rappelons-leur aussi que la loi est une production de l'État, autorité parasite et illégitime à nos yeux. Nous sommes opposés aux lois mais attachés aux droits de chacun. Une société sans État n'est pas une société sans droit. Un droit différent, émanation directe du peuple constituant, la structure, la fait fonctionner, assure sa pérennité. Aujourd’hui, en mettant le droit capitaliste et étatique en question, en proposant une philosophie radicalement autre de l’ordre et de la justice, c’est le pouvoir établi que nous remettons en question, ce sont les fondements de la démocratie bourgeoise qui sont interrogés et que nous vaincrons.

Il y a quelques jours, notre camarade Jean Bournay annonçait l'ouverture sur la commune de Farellia d'une Zone Autonome Permanente, dans laquelle chaque individu pourra vivre selon ses propres choix en s'émancipant symboliquement du joug oppressif de l'État et de toutes les formes d'autorité qui en découlent. Nous saluons l'initiative, je crois d'ailleurs que certains d'entre nous sont déjà allés faire un tour sur place. Ce projet en appelle à d'autres, nous avons déjà investi un nouveau terrain à Aspen que nous gardons secret pour le moment, pour des raisons évidentes. Une AG s'y tiendra pour décider si oui ou non, nous devons en faire une ZAP. J'ai cru savoir également que des militants anarchistes sont sur le point de créer une initiative similaire en province de Tyrsènie.

Toutes ces initiatives locales libres et autogérées, de nombreux militants ont proposé de les réunir sur la bannière symbolique des "Zones Autonomes Permanentes en Frôce", une entité qui aurait pour but de créer une synergie autour de ces dynamiques libertaires locales, par le biais d'une déclaration symbolique d'autonomie par rapport à l'autorité de l'État frôceux. Si les zones constituantes initiales seraient la nôtre et celles de Farellia et Aspen, il est évident que l'entrée de nouvelles ZAP serait automatiquement approuvée, chaque fois par le biais d'une consultation directe au sein de chaque zone.

Ce que nous vous proposons, chers camarades, c'est maintenant de nous prononcer par rapport à ce projet. Je vous invite à répondre à la question suivante, sachant que le "OUI" ne sera considéré comme gagnant que s'il recueille a minima 70% des voix au global des trois zones fondatrices.

Approuvez-vous le projet de fédérer les ZAP locales au sein d'une même entité, appelée "Zones Autonomes Permanentes en Frôce", qui aura pour objet de permettre une synergie des actions et débats entre militants libertaires ?
- OUI
- NON
- BLANC
- ABSTENTION

Modifié en dernier par Alain Chouillard le 06 janv. 2019, 16:10, modifié 1 fois.


Avatar du membre
Alain Chouillard
Messages : 61
Enregistré le : 20 déc. 2018, 20:22

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

06 janv. 2019, 14:27

Résultats de la consultation :
80 % OUI
12% BLANC
5% NON
3% ABSTENTION

Projet approuvé. Sera soumis à consultation sur les zones d'Aspen et Farellia.


Avatar du membre
Julien Citron
Localisation : Etchegorda
Messages : 1425
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

08 janv. 2019, 22:38

Après plusieurs jours de surveillance, un télégramme venant de la Direction Générale des Forces de Sécurité Intérieures de Catalogne ordonna de pénétrer dans le champ pour aller s'adresser au propriétaire du terrain.
Soucieux de ne pas provoquer, les policiers n'étaient équipés ni de casques ni de boucliers.
Ils se dirigèrent vers le propriétaire pour l'informer d'une opération de contrôle.


Image

-Bonjour monsieur, nous venons vous informer que nous sommes dans l'obligation de procéder à un contrôle de la zone pour être certain qu'aucune activité illicite n'a cours ici. Nous vous prévenons par ailleurs que nous sommes entièrement libres de pénétrer sur votre terrain en tant que représentants de la loi.
Nous allons donc inspecter la zone d'ici quelques heures avec une centaine d'hommes. Nous vous demandons d'obtempérer pour éviter tout problème.
Merci de votre compréhension.


Les deux policiers tournèrent les talons et se dirigèrent vers la sortie.


ex-Président de la Province de Catalogne

Vice-Président de l'Université de Casarastra

Avatar du membre
Alain Chouillard
Messages : 61
Enregistré le : 20 déc. 2018, 20:22

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

09 janv. 2019, 01:07

Alors que les policiers s'étaient retournés sans même attendre la réponse du propriétaire du terrain, ce dernier se saisit du mégaphone pour s'adresser à eux.

- Toute intrusion policière sur ce terrain sera vécue comme une violation de propriété privée. L'ensemble des résidents du terrain se réserveront le droit d'employer la force pour se défendre face à vos agressions. Ce terrain étant entièrement clôturé et doté de panneaux "Propriété privée", vous n'avez en aucun cas l'autorisation de pénétrer sur ce dernier sans mandat judiciaire. Toute intrusion de votre part sera dénoncée devant la Cour Suprême.

Les résidents applaudirent le propriétaire et plusieurs groupes d'individus se formèrent pour aller surveiller les différentes entrées du champ. Il est clair qu'aucun policier ne pénétrera sur la zone sans autorisation préalable. Pour autant, les occupants n'exerçaient aucune activité illicite sur le champ et n'avaient rien à craindre. Ils se battraient donc sans armes, à mains nues.



Avatar du membre
Julien Citron
Localisation : Etchegorda
Messages : 1425
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Zone Autogérée de Salusa Est

09 janv. 2019, 11:38

Quelques heures plus tard, une centaine de policier antiémeutes pénétrèrent dans le champ pour effectuer les fouilles. Les personnes qui résistaient étaient immédiatement interpellées pour motif de violences et refus d'obtempérer.
Face à la résistance des résidents, la police fut contrainte d'utiliser du gaz lacrymogène. Aucune autre arme ne fut utilisée, à l'exception de la matraque en cas de contact physique des anarchistes.
Les policiers s'approchèrent du propriétaire pour l'interpeller au motif des menaces qu'il avait proféré plus tôt dans la journée. Malgré la résistance des anarchistes, le propriétaire fut finalement extrait puis arrêté.
La police mena les fouilles prévues en interpellant immédiatement toute personne qui manifestait une attitude rebelle.
La troupe se retira après deux heures en emmenant avec elle 12 personnes arrêtées pour violences, menaces de violences et refus d'obtempérer.
Le commandant se saisit d'un mégaphone à l'adresse des anarchistes:


Terrain privé ou pas, la loi fédérale et provinciale s'applique ici !

Les 12 personnes dont le propriétaire furent placés en garde à vue avec de grandes chances d'être poursuivies.


ex-Président de la Province de Catalogne

Vice-Président de l'Université de Casarastra

Retourner vers « Salusa »