Nous sommes sous la IXème législature. Période de jeu : 01/04/098 au 30/09/099.
Bienvenue en Frôce !

Image

Les personnages clés :
Exécutif Fédéral :

IMPERATORE
CHANCELIER SUPRÊME
VICE-CHANCELIER
MINISTRE FÉDÉRAL
MINISTRE FÉDÉRAL
Image
Image
Image
Image
Image
Vittorio di Savoia-Carignano
Apollon Haros
(Coopération Inter-Provinciale, Diplomatie et Défense)
Valentin Ravolo
(Santé et Protection Sociale)
Lucia Petchkine
(Justice, Renseignement et Institutions)
Romane Macé
(Politique Monétaire et Budget Fédéral)

Exécutif Provincial :


GOUVERNEURE D'ANTSIRANANA
GOUVERNEURE DE CATALOGNE
GOUVERNEURE DE SEPTIMANIE
GOUVERNEUR DE TRANSALPIE
GOUVERNEURE DE TYRSÈNIE
Image
Image
Image
Image
Image
Saroy Fahendrena
Lucia Petchkine
Marina Giannopoulou
Vincent De Salvo
Aurore Lacroix-Valmont

Autres :


PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE FÉDÉRALE
PRÉSIDENT DE LA COUR SUPRÊME
PROCUREUR GÉNÉRAL
NÉGOCIATEUR IMPÉRIAL
MARQUIS DE NORIJO
Image
Image
Image
Image
Image
Eric de Saint-Maurice de Cazevieille
Emile Moulins
Elizabeth Bagne
Valentin Ravolo
Thomas de Kervern

Place du Chancelier Victor Karlsson (anciennement Place de Catalogne)

Ville réelle : Barcelone
Population intra-muros : 1 784 110 habitants (096)
Population métropole : 5 671 111 habitants (096)
Partis dominants : 1. UPP / 2. PSDF / 3. FCF
Avatar du membre
Julien Citron
Localisation : Etchegorda
Messages : 1425
Enregistré le : 07 juin 2017, 15:36

Re: Place du Chancelier Victor Karlsson (anciennement Place de Catalogne)

12 avr. 2019, 20:08

Julien ne pensait pas revenir au premier plan si rapidement mais face à l'incurie de sa successeure, il était dans l'obligation de faire entendre sa voix. Décidé à marquer le coup avec un avertissement sur le risque d'une police désarmée, il avait organisé un happening pour marquer les esprits.
Le Place du Chancelier Victor Karlsson était remplie de monde qui tenaient la pose avec un faux brassard de police, un drapeau blanc et un pistolet à eau ou crachant une fleur. Une grande banderole était déployée sur un bâtiment qui donnait sur la place avec la mention: "Non au désarmement de la police catalane":



Image

Sous les caméras fut simulée un bataille où des casseurs frappaient au sol et mutilaient les policiers qui étaient dans l'incapacité de se défendre. De manière symbolique, un agent de police se défendit mais il fut aussitôt interpellé par un juge qui le plaça derrière les barreaux en lui retirant son brassard. Couvert de faux sang, on montra ostensiblement qu'on se fichait de ses blessures et qu'on était soulagé de le voir en prison.
Peu après, les casseurs étaient reçus par la Gouverneure pour les féliciter de leur résistance. Elle leur demanda même de frapper plus fort la prochaine fois parce que leur message n'avait pas à être bridé.
Puis pour expier la scène, un pantin représentant Lucia Petchkine fut agressé par des casseurs tandis que les policiers criaient "Désolés si on intervient on est au chômage !".

Les spectateurs rirent de bon cœur en scandant "Petchkine touche pas à ma police !"


ex-Président de la Province de Catalogne

Vice-Président de l'Université de Casarastra

Avatar du membre
Jacques Malion
Vice-président de l'Assemblée Fédérale
Localisation : Anglès
Messages : 100
Enregistré le : 17 juin 2018, 14:20

Re: Place du Chancelier Victor Karlsson (anciennement Place de Catalogne)

12 avr. 2019, 21:46

Jacques était présent pour montrer son attachement aux forces de l'ordre et faire comprendre à la population et au gouvernement de Catalogne que les textes de Lucia Petchkine étaient destructeurs et dangereux. Il était accompagné par quelques militants PLC de Catalogne. Même s'il ne parlait pas le catalan, il s'efforçait de saluer les habitants de Casarastra venus soutenir leurs forces de l'ordre, qu'il salua aussi.


Image

Député fédéral

Maire d'Anglès

Pluzin | Biographie



Avatar du membre
Olivier Brimont
Messages : 989
Enregistré le : 05 août 2017, 02:21

Re: Place du Chancelier Victor Karlsson (anciennement Place de Catalogne)

15 avr. 2019, 11:40

Olivier et Charlotte furent aussi présent à cette manifestation organisée à Casarastra contre le désarmement policier.


Retourner vers « Casarastra - Capitale »